Allergies

Que sont les allergies?

Le système immunitaire nous protège contre les substances nocives telles que les virus et les bactéries. Une allergie est un type de forte réaction immunitaire à une substance qui n’est pas nocive chez la plupart des gens. On appelle cette substance un allergène.

Chez les enfants atteints d’une allergie, le système immunitaire a une réaction exagérée et traite l’allergène comme un intrus. Il en résulte des symptômes qui vont d’un léger inconfort à une grave détresse.

Les troubles allergiques, y compris les allergies alimentaires, sont fréquentes chez les enfants. Beaucoup d’autres personnes ont une intolérance alimentaire. L’intolérance alimentaire est un symptôme désagréable déclenché par la nourriture. Elle ne concerne pas le système immunitaire. Bon nombre d’enfants allergiques font aussi de l’asthme.

Types d’allergènes

Allergènes aéroportés fréquents

Les acariens sont des alergènes aéroportés communs. Ces minuscules insectes vivent dans les endroits chauds, humides et poussiéreux de votre maison. Ils mangent les cellules mortes de la peau. Leurs déchets sont une cause importante d’allergies et d’asthme. Les autres allergènes aéroportés courants incluent:

Get Adobe Flash player
-UNIQUE1-Common_airborne_allergens_EQUIP_ILL_FR-UNIQUE2-
  • Pollen des fleurs et d’autres plantes
  • Moisissures
  • Squames d’animaux (les cellules mortes de la peau d’animaux)
  • Cafards

Allergènes alimentaires fréquents

Les allergènes alimentaires les plus courants comprennent, sans toutefois s’y limiter, les suivants :

  • arachides (cacahuètes);
  • noix comme des noisettes, noix de Grenoble, amandes et noix de cajou;
  • œufs;
  • lait de vache.

Get Adobe Flash player
-UNIQUE1-Common_food_allergens_EQUIP_ILL_FR-UNIQUE2-
Le poisson, les crustacés et les mollusques sont des allergènes courants.

Même de petites quantités de ces aliments peuvent déclencher une anaphylaxie chez certains enfants allergiques. L’anaphylaxie est le type le plus grave de réaction allergique (voir ci-dessous). Des allergènes peuvent aussi se cacher dans des mets de fête partagés comme des biscuits, des gâteaux, des bonbons ou d’autres aliments. Demandez toujours au cuisinier ou au serveur si les mets contiennent des aliments auxquels votre enfant est allergique.

Autres allergènes courants

  • Piqûres d’insectes;
  • Médicaments;
  • Produits chimiques.

Signes et symptômes d’allergies

La sévérité des réactions allergiques varie d’une allergie à l’autre et d’un enfant à l’autre. L’endroit où vous habitez peut aussi avoir une incidence sur le type et la sévérité de l’allergie.

Les symptômes d’allergie varient, mais ils peuvent comprendre, sans toutefois s’y limiter, les suivants :

  • problèmes de respiration;
  • yeux qui brûlent, larmoyants ou irrités;
  • conjonctivite (yeux rouges et enflés);
  • toux;
  • urticaire (petites bosses relevées, rouges et qui démangent);
  • irritation du nez, de la bouche, de la gorge, de la peau ou d’autres régions;
  • écoulement nasal;
  • éruptions cutanées;
  • respiration sifflante;
  • gonflement autour du visage ou de la gorge;
  • choc.

Allergènes en suspension dans l’air

Les allergènes en suspension dans l’air causent habituellement des éternuements, une irritation du nez ou de la gorge, une congestion nasale, un rougissement et une irritation des yeux et de la toux. Certains enfants présentent aussi des éternuements et un essoufflement.

Allergènes alimentaires et morsures d’insectes

La réaction de votre enfant à une allergie alimentaire ou à une piqûre d’insecte dépend de son degré de sensibilité à cet aliment ou à cet insecte. Les symptômes peuvent comprendre, sans toutefois s’y limiter, les suivants :

  • irritation de la bouche et de la gorge en avalant de la nourriture;
  • urticaire;
  • éruption cutanée ressemblant à de l’eczéma;
  • écoulement nasal et irritation;
  • difficulté à respirer;
  • enflure autour du visage ou de la gorge;
  • choc.

Causes

Des allergènes peuvent entrer en contact avec la peau ou être respirés, mangés ou injectés.

Quand le corps détecte un allergène, il demande au système immunitaire de produire des anticorps que l’on appelle l’immunoglobuline E (IgE). Ces anticorps causent la libération par certaines cellules du corps de produits chimiques que l’on appelle des histamines. Les histamines voyagent dans la circulation sanguine pour nous défendre contre la substance envahissante, ou l’allergène.

La réaction allergique de votre enfant dépend de la partie de votre corps qui a été exposée à l’allergène. La plupart du temps, les réactions allergiques affectent les yeux, le nez, la gorge, les poumons ou la peau de l'enfant.

Anaphylaxie

Certaines allergies, particulièrement les allergies alimentaires, peuvent être sévères et constituer un danger de mort. Si la sensibilité à un allergène est extrême, votre enfant pourrait subir une anaphylaxie quelques secondes après avoir été exposé à cet allergène.

L’anaphylaxie est le mécanisme de défense rapide et puissant du corps contre l’allergène. Cette réaction peut être très forte et dangereuse. Les anticorps libérés pendant l’anaphylaxie peuvent causer de la difficulté à respirer, une enflure ou une baisse de la pression artérielle (choc).

Le traitement rapide avec un médicament appelé adrénaline (épinéphrine) peut arrêter cette réaction et sauver la vie de votre enfant. On appelle couramment ce médicament l’EpiPen. L’anaphylaxie est une urgence. Votre enfant doit être transporté à l’hôpital immédiatement.

Ce que le médecin de votre enfant peut faire pour traiter ses allergies

Le médecin de votre enfant procédera normalement à l’examen physique de votre enfant. Le fournisseur de soins vous demandera ensuite l’historique des allergies de votre enfant, de même qu’une description des symptômes allergiques. Votre enfant pourrait ensuite subir des examens. Ils peuvent comprendre, entre autres, des tests cutanés, des prises de sang, des radio de la poitrine, une exploration fonctionnelle respiratoire ou un test de tolérance à l’effort. Le médecin établira un diagnostic fondé sur les conclusions de ces examens. Le médecin vous verra ensuite votre enfant et vous à un autre moment afin de discuter des conclusions.

Comment vous préparer pour le rendez-vous

Votre enfant pourrait devoir cesser de prendre des médicaments pendant un certain temps avant le test allergique. Ces médicaments peuvent comprendre des antihistaminiques et d’autres comprimés contre le mal des transports. Demandez à votre médecin si votre enfant doit cesser de prendre des médicaments avant la visite.

Prendre soin de votre enfant allergique à la maison

Traitez l’allergie de votre enfant avec le médicament conseillé par son médecin. Si votre enfant présente un prurit, une lotion calamine ou des compresses froides peuvent soulager la douleur et l’irritation. Les antihistaminiques (comme Benadryl ou Chlor-Tripolon) peuvent aussi soulager la douleur ou les démangeaisons. Ces médicaments peuvent causer une somnolence chez votre enfant.

Si votre enfant a une allergie sévère, votre médecin pourrait vous donner une ordonnance pour un stylo auto injecteur d’adrénaline (EpiPen). Votre médecin peut vous montrer comment et quand utiliser le stylo. Votre enfant et vous pourriez devoir en porter un sur vous en tout temps.

Dans la mesure du possible, limitez les contacts de votre enfant avec l’allergène. Les mesures que vous devez prendre dépendent de ce à quoi votre enfant est allergique. Parlez-en avec le médecin de votre enfant.

Allergènes aéroportés

Les options en vue de la réduction du contact de votre enfant avec les allergènes en suspension dans l’air comprennent, sans toutefois s’y limiter, les suivantes :

  • ayez une maison sans animal. Si vous avez un animal, ne le laissez pas entrer dans la chambre de votre enfant et lavez-le souvent;
  • enlevez moquettes et tapis de la maison, particulièrement dans la chambre de votre enfant. Les surfaces de plancher dures n’accumulent pas autant la poussière que les tapis;
  • réduisez l’humidité relative dans la maison;
  • lavez la literie à l’eau chaude. Cela aidera à réduire le nombre d’acariens détriticoles;
  • contrôlez le contact avec le pollen extérieur en fermant les fenêtres pendant les hautes saisons. Utilisez un système de conditionnement d’air (climatisation) avec un filtre à particules fines;
  • débarrassez-vous des articles de la maison qui accumulent la poussière. Il peut s’agir, par exemple, de grands rideaux ou de vieux meubles sales;
  • nettoyez souvent votre maison;
  • scellez les oreillers et les matelas si votre enfant est allergique aux acariens détriticoles;
  • gardez les salles de bain et les autres pièces propices à la formation de moisissures propres et sèches.

Allergies alimentaires

Si votre enfant a une allergie alimentaire, enseignez-lui quels aliments il doit éviter. Votre enfant et vous devez apprendre à lire les étiquettes et à poser des questions sur les aliments servis. Il est aussi important d’informer toutes les personnes en charge de votre enfant de ses allergies et restrictions de son régime alimentaire.

Prévention

Votre enfant doit éviter tous les aliments auxquels il est allergique. Certains enfants pourraient voir leurs allergies disparaître. D’autres pourraient devoir éviter l’antigène pendant toute leur vie. Il peut être difficile d’éviter un antigène alimentaire. Bon nombre d’enfants consomment des aliments auxquels ils sont allergiques par inadvertance. Il est important que votre enfant et les personnes qui l’entourent soient au courant de l’allergie. Ils doivent faire attention aux aliments qui pourraient causer une réaction.

Quand ils sont assez vieux pour lire, les enfants devraient lire les étiquettes sur les emballages d’aliments. Il faut leur enseigner à comprendre l’importance de déceler la présence de l’allergène alimentaire dans les ingrédients du produit.

Une remarque au sujet des nourrissons

S'il existe des antécédents familiaux d’eczéma et d’allergies chez un parent, un frère ou une sœur, discutez de la façon d’alimenter les nourrissons avec le médecin de votre enfant.

Quand demander une aide médicale

Emmenez votre enfant au service d’urgence le plus proche si votre enfant présente un des symptômes suivants :

  • difficulté à respirer;
  • enflure, particulièrement au visage, à la gorge, aux lèvres et à la langue;
  • baisse rapide de la pression artérielle;
  • étourdissements;
  • perte de conscience;
  • urticaire;
  • resserrement de la gorge;
  • voix enrouée;
  • vertiges;
  • après avoir reçu une dose d’adrénaline, étant donné que les symptômes peuvent revenir des heures après l’administration d’adrénaline.

À retenir

  • Votre enfant subira des tests afin que l’on détermine s’il a une allergie sévère.
  • Afin de réduire l’exposition de votre enfant aux allergènes, ayez une maison sans animaux et enlevez tapis et moquettes.
  • Si votre enfant a une allergie sévère, assurez-vous d’avertir ses professeurs et les autres qui s'en occupent.
  • Gardez toujours l’EpiPen sur votre enfant ou près de lui en cas d’urgence.
  • Pour les symptômes d’allergie moins sévères, des médicaments en vente libre peuvent offrir un soulagement, mais peuvent aussi rendre votre enfant somnolent.

Mark Feldman, MD, FRCPC

3/5/2010

American Academy of Family Physicians. American Academy of Family Physicians. AAFP Conditions A to Z. Food Allergies: Just the Facts. http://online.statref.com/document.aspx?fxid=99&docid=248. Accessed Dec 2009.

Bochner BS, Lichtenstein LM: Anaphylaxis. N Engl J Med 1991; 324: 1785-1790

Bock SA, Atkins FM: The natural history of peanut allergy. J Allergy Clin Immunol 1989; 83: 900-904

Jones RT, Squillace DL, Yunginger JW: Anaphylaxis in a milk-allergic child after ingestion of milk-contaminated kosher-pareve-labeled "dairy-free dessert." Ann Allergy 1992; 68: 223-227

Rudolph, Colin (editor). Chapter 11 Allergy and Immunology, 11.8 Allergic Disorders. Rudolph’s Pediatrics. New York : McGraw-Hill, Medical Pub. Division, c2003.  

Sampson HA, Metcalfe DD: Food allergies. JAMA 1992; 268: 2840-2844

Simons, Estelle. Fatal anaphylactic reactions to food in children  CMAJ 1994;150(3):337-9 : http://www.cps.ca/English/statements/AL/al94-01.htm#Allergy%20Section. Accessed Dec 2009.