Atrésie des choanes : unilatérale

Qu’est-ce que l’atrésie choanale unilatérale?

L’atrésie choanale, ou atrésie des choanes, est une pathologie qui cause une obstruction du canal nasal par des os ou des tissus mous. Le canal nasal est le passage qui apporte l’air du nez vers la gorge. L’atrésie choanale est présente à la naissance. En présence d'atrésie choanale unilatérale, un seul côté du canal nasal est obstrué. Le bébé peut respirer par le côté qui n'est pas bloqué.

Atrésie choanale
Get Adobe Flash player
-UNIQUE1-Choanal_atresia_MED_ILL_FR-UNIQUE2-
L'atrésie choanale est un trouble où l'arrière de la voie nasale est bloqué par des os ou du tissu mou. Certains bébés ont une voie nasale bloquée d'un côté.

Votre enfant devra se faire opérer pour que soit ouvert le canal nasal

Un enfant atteint d’atrésie choanale unilatérale aura besoin d'une opération chirugicale pour ouvrir le canal nasal. Cette opération peut attendre jusqu'à ce que l'enfant soit plus vieux. Un otorhinolaryingologiste/chirurgien de la tête et du cou (médecin spécialisé dans les oreilles, le nez et la gorge) fera l’opération.

Cette page explique à quoi s’attendre quand votre enfant subira une opération pour l’atrésie choanale bilatérale et comment prendre soin de votre enfant après l’opération.

Se préparer pour l’opération

Plusieurs heures avant l’opération, votre enfant devra cesser de manger et de boire. Le médecin ou l’infirmière vous dira quand votre enfant doit cesser de manger et de boire.

Renseignements importants

Date et heure de l’opération :

Quand cesser de nourrir l’enfant :

Autres choses à garder à l’esprit :

Otorhinolaryngologiste (ORL) de votre enfant :

Numéro de téléphone :

Numéro de l’infirmière de la clinique d’ORL :

Numéro de votre médecin de famille :

Ce qui se passe pendant l’opération

Avant le début de l’opération, votre enfant aura besoin d’un « médicament pour dormir » spécial appelé anesthésique général. Cela signifie que votre enfant dormira tout au long de l’opération et ne sentira pas de douleur.

Pendant l’opération, le canal nasal sera ouvert. De petits tubes de plastique appelés endoprothèses nasales sont placés dans la narine pour garder le passage nasal ouvert le temps qu’il guérisse.

L’opération prend habituellement une à deux heures.

Après l’opération

Vous pourrez voir votre enfant aussi tôt qu’il sera complètement réveillé. Un bénévole de la salle d’attente de la salle d’opération vous conduira auprès de votre enfant

Après l’opération, votre enfant passera au moins une heure en salle de réveil, aussi appelée l’unité de soins postopératoires. Votre enfant sera ensuite transféré dans une chambre de l’unité d’ORL. Des infirmières surveilleront votre enfant pour s’assurer qu'il se rétablit bien.

  • Votre enfant sera branché à un moniteur qui aide l’infirmière à surveiller la respiration.
  • Votre enfant aura un tube intraveineux (IV) jusqu’à ce qu’il boive et n’ait plus besoin des médicaments IV.
  • Si votre enfant ressent de la douleur après l’opération, le médecin ou l’infirmière lui donnera des médicaments, au moyen du tube IV dans son bras ou sous forme de liquide à avaler
  • Votre enfant pourra boire de petites gorgées de liquides clairs et manger des aliments mous quand il sera prêt.
  • Quand votre enfant sera complètement réveillé, il pourra se lever pour aller à la salle de bains ou s’asseoir dans un fauteuil avec votre aide.
  • Votre enfant pourrait parfois avoir des écoulements rosâtres ou rouges (liquide collant) qui s’échappent de la narine. S’il est épais, les infirmières aspireront ce mucus au moyen d’un mince tube de plastique, appelé embout de cathéter.
  • Une infirmière vous enseignera comment mettre des gouttes dans la narine où se trouve l’endoprothèse.
  • Vous pouvez dormir dans la chambre de votre enfant.

Votre enfant passera probablement un à trois jours à l’hôpital.

Soins à domicile

Suivez ces directives quand votre enfant sera de retour à la maison après l'intervention.

Vous pouvez donner des médicaments contre la douleur

Vous pourriez recevoir une prescription pour des médicaments contre la douleur avant que vous ne quittiez l'hôpital. Suivez les directives posologiques que votre pharmacien vous donnera. Si ces prescriptions peuvent être bénéfiques, elles sont aussi potentiellement très dangereuses si elles ne sont pas utilisées correctement.

Quand vous utilisez ces médicaments, si vous remarquez des changements dans la respiration ou le niveau de conscience inquiètants, cessez de donner le médicament et consultez un médecin. Si votre enfant ne répond plus aux stimulations, appellez les secours en composant le 9-1-1 immédiatement.

Ne donnez pas à votre enfant des médicaments en vente libre (qui peuvent avoir un effet de sédation) tout en lui donnant les médicaments prescrits. Les décongestionnants et les antihistaminiques en sont des exemples. Parlez de ces médicaments à votre pharmacien

Vous pouvez donner de l’acétaminophène (comme Tylenol ou Tempra) à votre enfant s’il a mal. Donnez la dose telle qu'indiquée sur le contenant, selon l'âge de votre enfant. Ne donnez pas d'ibuprofène (Motrin, Advil, ou Midol) ou de l'AAS (aspirine) pendant deux semaines après l’opération. Ces médicaments font augmenter le risque d’hémorragie après l’opération. Vérifiez auprès du médecin ou de l'infirmier avant de donner ces médicaments à votre enfant.

Donnez des gouttes nasales à votre enfant

L'infirmière vous donnera une prescription pour des gouttes nasales antibiotiques avant que vous ne quittiez l'hôpital. N’oubliez pas de mettre les gouttes dans le canal nasal, autour de l’endoprothèse. Ne mettez pas les gouttes dans l’endoprothèse.

Repas à la maison

Une fois à la maison, continuez à donner des liquides à votre enfant (comme du jus et de la soupe) et des aliments mous. S’il peut tolérer ces aliments, alors il peut reprendre son alimentation normale.

Bains

Votre enfant peut se laver dans le bain. Assurez-vous que l’eau n’entre pas dans l’endoprothèse.

Comment aider votre enfant à mieux respirer

Vous pouvez utiliser un appareil appelé humidificateur pour aider votre enfant à mieux respirer. Un humidificateur produit une brume fraîche qui humidifie l'air. Cela aide à évacuer le mucus qui se trouve dans les endoprothèses de votre bébé et l'empêche de coller et de les obstruer. Placez l'humidificateur près du lit de votre enfant.

Activité

Consultez l'ORL avant que votre enfant ne commence à faire du sport, à nager ou ne retourne à l’école ou à la garderie.

Quand consulter le médecin après l'intervention

L’ORLvous dira quand il devra voir votre enfant. L’unité d'ORL vous donnera la date de votre rendez-vous de suivi.

L’endoprothèse demeure habituellement en place pendant environ trois mois. Quand le temps sera venu, elle sera retirée à l’hôpital. Votre enfant aura besoin d’une anesthésie générale.

Quand appeler le médecin

Veuillez appeler l’ORL, la clinique d’ORL ou votre médecin de famille immédiatement si votre enfant affiche les signes suivants une fois à la maison :

  • écoulements nasaux jaunâtres ou verdâtres;
  • saignements du nez ou de la bouche;
  • fièvre de 38,5°C (101°F) ou plus;
  • l'endoprothèse tombe;
  • douleur qui empire;
  • vomissements qui ne cessent pas;
  • nez ou visage enflé;
  • difficulté à avaler;
  • difficulté à respirer.

S’il s’agit d'une urgence, n'attendez pas et conduisez votre enfant au service d’urgence le plus près.

À retenir

  • On parle d’atrésie choanale unilatérale si un seul côté du canal nasal est obstrué par un os ou des tissus mous. L’air peut passer par l'autre narine.
  • Pendant l’opération, le canal nasal est ouvert, et un petit tube de plastique, appelé endoprothèse nasale, est placé dans la narine pour garder le canal ouvert le temps qu'il guérisse.
  • Une infirmière vous montrera comment mettre des gouttes nasales dans la narine où se trouve l’endoprothèse.
  • L’endoprothèse demeure habituellement en place pendant environ trois mois. Quand le temps sera venu, elle sera retirée à l’hôpital. Votre enfant aura besoin d’une anesthésie générale.

Megan Bunch, RN, BScN

Rafat Saleemi, RN, MN

Tomka George, RN

Pauline Lackey, RN

Vito Forte, MD, FRCSC

5/7/2010

 








www.aboutkidshealth.ca