print article

VIH et votre enfant

Qu’est-ce que le VIH?

Le VIH est un acronyme pour virus d’immunodéficience acquise. Le VIH attaque un certain type de globules blancs, appelés CD4. Les cellules CD4 combattent les infections. On appelle parfois les CD4 des cellules T, des cellules assistantes ou les lymphocytes CD4.

Invasion cellulaire par le VIH
Get Adobe Flash player
Le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) se fixe à la cellule CD4 et injecte son contenu.

Quand le VIH entre dans la cellule CD4, il se sert de la cellule pour se reproduire. Il détruit la cellule au cours du processus.

Get Adobe Flash player
Les cellules CD4 infectées sont utilisées pour faire d'autres copies du VIH. Cela détruit les cellules CD4.

À mesure que le temps passe et que de plus en plus de virus sont fabriqués, le nombre de CD4 diminue. Cela rend le système immunitaire plus faible. Un système immunitaire affaibli est moins capable de combattre d’autres infections et certaines formes de cancer.

Get Adobe Flash player
Sans traitement, le nombre de cellules CD4 diminue beaucoup et le système immunitaire s'en trouve affaibli.

Différence entre le VIH et le SIDA

L’infection par le VIH signifie que le virus est dans l’organisme de la personne. Certaines personnes demeureront en bonne santé malgré l’infection pendant un certain temps, tandis que d’autres tomberont malades plus rapidement. Une fois que le VIH est dans le corps de votre enfant, il ne partira jamais entièrement. On qualifie de séropositifs les gens qui ont le VIH dans leur sang.

L’acronyme sida signifie syndrome d’immunodéficience acquise. C’est le VIH à un stade avancé, qui se produit quand :

  • le nombre de CD4 est très faible;
  • certains types d’infections ou de cancers se développent.

Comment les enfants contractent le VIH

Les enfants peuvent contracter le VIH de diverses façons.

  • La plupart des enfants contractent le VIH par leur mère, aussi infectée. Le VIH est transmis au bébé pendant la grossesse, à la naissance ou par le lait maternel. 
  • Certains enfants contractent le VIH par du sang ou des produits du sang qui contiennent le virus. Certains enfants le contractent aussi par des aiguilles ou de l’équipement chirurgical contaminés. Cela se produit habituellement dans des pays où on ne teste pas les poches de sang et où l’équipement chirurgical et les aiguilles ne sont pas bien nettoyés ou stérilisés. 
  • Un rapport sexuel non protégé chez les adolescents ou les enfants qui ont subi des abus peut mener à une infection au VIH. 
  • Les injections intraveineuses (IV) de drogues peuvent aussi conduire à une infection au VIH si les aiguilles sont partagées. Les drogues IV sont injectées dans l’organisme avec une seringue.

Ce que le VIH signifie pour vous et votre famille

Si votre enfant a le VIH, vous devriez passer un test pour savoir si vous avez le VIH ou non. Si vous êtes séropositive, vos autres enfants et vos partenaires sexuels devraient aussi subir le test. Vous devrez aussi prendre soin de vous pour que vous restiez en santé de manière à prendre soin de votre enfant et de votre famille.

Votre enfant et tout membre de la famille qui est séropositif doivent avoir de rendez-vous réguliers dans une clinique spécialisée dans le traitement du VIH.

Traitements pour les enfants atteints du VIH

Il y a deux grands types de traitements pour les enfants atteints du VIH.

  • Médicaments pour traiter le virus
  • Médicaments pour empêcher d’autres infections

Les médicaments qui traitent le VIH empêchent le virus de se reproduire. On appelle ces médicaments antirétroviraux (ARV); quand on les donne en combinaison, on désigne souvent le traitement en tant que thérapie antirétrovirale combinée ou traitement antirétroviral hautement actif (HAART). Pour fonctionner correctement, ces médicaments doivent être pris comme ils ont été prescrits, sans manquer de doses.

D’autres médicaments sont donnés pour prévenir les infections, y compris la triméthoprime-sulfaméthoxazole (Septra), qui prévient un certain type de mauvaise pneumonie. Ce ne sont pas tous les enfants qui ont besoin de ces médicaments de prévention; on les donne seulement si le système immunitaire de l’enfant est trop faible et rend possibles ces infections.

À quoi s’attendre aux rendez-vous de votre enfant à la clinique de VIH

Tous les enfants doivent visiter la clinique régulièrement pour un suivi médical, habituellement tous les mois à tous les trois mois. Votre enfant sera pesé et mesuré, pour déterminer s'il grandit bien. Il sera vu par une infirmière et un ou plusieurs médecins qui vérifieront son état de santé depuis la dernière visite. De petites quantités de sang seront prélevées pour voir l’état du système immunitaire, et la quantité de virus dans le sang, ainsi que pour mener d’autres tests de santé générale.

Tests pour surveiller l’infection par le VIH

Tous les trois à quatre mois, des tests sanguins spéciaux seront faits pour évaluer l’état de l’infection par le VIH. Deux tests seront faits :

  • Test de charge virale, où on compte la quantité de virus dans le sang. 
  • Le compte de cellules CD4 est le nombre de cellules CD4. Ce test nous dit l’état du système immunitaire. Le nombre normal de cellules CD4 pour un enfant dépend de son âge.

Les intervenants que vous et votre enfant verrez à la clinique

En plus des médecins et des infirmières de votre enfant, voici d’autres personnes à qui vous pouvez parler à la clinique.

  • Un travailleur social peut vous parler des questions émotionnelles et familiales, et de l’incidence du VIH sur votre famille. Le travailleur social peut aussi aider en ce qui concerne, par exemple, les problèmes d’argent, le coût des médicaments et l’immigration. 
  • Un diététiste (ou diététicien) peut aborder les besoins alimentaires et nutritionnels de votre enfant avec vous. 
  • Un spécialiste du développement peut vous parler du développement et de la capacité d’apprentissage à l’école de votre enfant. 
  • Un physiothérapeute (ou kinésithérapeute) peut aider au développement moteur général de votre enfant, comme marcher et courir.
  • Un psychiatre peut évaluer l’estime de soi de votre enfant et si oui ou non il est prêt à apprendre davantage sur le VIH.

De nombreux autres professionnels sont à votre disposition à l’hôpital, si besoin. Faîtes part aux médecins ou aux infirmières de votre enfant de toute préoccupation que vous pourriez avoir au sujet de votre enfant pour voir si l’une de ces personnes peut vous aider à prendre soin de lui.

Que faire si votre enfant est malade entre les rendez-vous ou si vous avez une question sur ses médicaments

Vous devriez avoir un médecin de famille ou un pédiatre près de chez-vous pour les soins réguliers. Si vous avez des questions, le médecin peut répondre à certaines d'entre-elles au téléphone si vous appelez la clinique, ou encore au prochain rendez-vous. Pour d’autres problèmes en revanche, votre enfant pourrait devoir être vu plus rapidement, soit à la clinique, au cabinet de votre médecin de famille ou pédiatre, ou, en situation d’urgence, au département d’urgence de l’hôpital le plus proche.

Le VIH et la santé de votre enfant

Au Canada, les enfants atteints de VIH peuvent avoir une vie saine et normale s’ils se rendent à la clinique régulièrement pour recevoir des soins de santé et s’ils prennent les médicaments comme ils ont été prescrits. De nombreux enfants ont peu de symptômes ou sont asymptomatiques quand ils reçoivent le diagnostic. Cela permet à l’équipe médicale de commencer le traitement, au besoin, pour garder l’enfant en santé.

Certains enfants reçoivent le diagnostic très tard, quand ils sont déjà très malades. Certains de ces enfants sont en très mauvaise santé ou décèdent. Cela ne s'est pas produit depuis très longtemps.

Types de problèmes observés chez les enfants qui ont le VIH

Avant de recevoir le diagnostic de VIH, certains enfants ont l’air très sain et ne montrent pas de signes d’infection. D’autres enfants auront de légers problèmes tels que :

  • croissance ou prise de poids faible;
  • infections de la peau, de la poitrine, des oreilles ou gastro-intestinales (estomac et intestins); 
  • candidose buccale;
  • glandes enflées;
  • diarrhée;
  • fièvre; 
  • retard de développement (physique, émotionnel et mental).

D’autres enfants auront de graves problèmes comme la pneumonie, la méningite, la tuberculose, l’encéphalopathie (lésions au cerveau) ou des cancers. Des médicaments peuvent prévenir de nombreux problèmes si on détecte l’infection au VIH rapidement.

VIH et ressources

Si vous avez des questions ou des préoccupations, communiquez avec le médecin de votre enfant ou la clinique de VIH. Pour en savoir davantage, consultez ce qui suit.

Groupe Teresa

www.teresagroup.ca (disponible en anglais seulement).

416-596-7703

Réseau canadien d’info-traitements sida

www.catie.ca

Points clés

  • Les enfants peuvent contracter le VIH par leur mère pendant la grossesse ou par l’allaitement, par le sang ou les produits du sang contaminés, ou par des aiguilles ou instruments chirurgicaux infectés. 
  • Quand un enfant a le VIH, le virus parasite et détruit certains types de globules blancs qui combattent les infections. 
  • Au Canada, les enfants atteints de VIH peuvent vivre des vies saines et normales s’ils se rendent à la clinique et prennent leurs médicaments comme ils ont été prescrits. 
  • De nombreux problèmes peuvent être évités avec des médicaments si le VIH est découvert tôt.

Jason Brophy, MD, DTM, FRCPC
Debra Louch, RN
Ari Bitnun, MD, MSc, FRCPC
Stanley Read, MD, PhD, FRCPC, FAAP

12/17/2009
Articles associés
VIH et votre enfant







www.aboutkidshealth.ca