Maladie de Kawasaki

Qu'est-ce que la maladie de Kawasaki?

La maladie de Kawasaki cause une inflammation ou un gonflement des vaisseaux sanguins. Elle touche les artères coronaires, qui transportent le sang et l'oxygène au muscle du cœur.

La maladie de Kawasaki cause habituellement les symptômes suivant:

  • fièvre qui dure cinq jours ou plus;
  • yeux rouges;
  • rougeur des lèvres, de la bouche ou de la langue;
  • gonflement ou rougeur des mains ou des pieds;
  • urticaire;
  • gonflement des ganglions du cou.

La maladie de Kawasaki est rare. Elle touche habituellement les enfants âgés de moins de cinq ans, mais les enfants plus âgés peuvent aussi être touchés.

Nous ne savons pas ce qui cause la maladie de Kawasaki, et il n'y a pas de test particulier pour le diagnostic. Nous ne savons pas non plus pourquoi certains enfants développent la maladie et d'autres non.

Les autres enfants ne peuvent pas contracter la maladie de Kawasaki

La maladie de Kawasaki n'est pas contagieuse, ce qui signifie qu'elle ne se transmet pas d'un enfant à un autre.

Il est très rare que deux enfants de la même famille développent la maladie de Kawasaki.

Maladie de Kawasaki
Get Adobe Flash player
-UNIQUE1-IHD_kawasaki_MED_ILL_FR-UNIQUE2-
Il s'agit d'une maladie inflammatoire qui, entre autres, touche les vaisseaux sanguins du corps, particulièrement les artères coronaires.

La maladie de Kawasaki peut endommager le cœur

La maladie de Kawasaki cause une inflammation ou un gonflement des vaisseaux sanguins. Elle touche les artères coronaires, qui transportent le sang et l'oxygène au muscle du cœur. Toutefois, le cœur a besoin de sang et d'oxygène pour bien fonctionner.

Si la maladie n'est pas traitée, chez un enfant sur cinq atteint de la maladie de Kawasaki, les artères coronaires seront endommagées. Chez la plupart des enfants, les dommages sont toutefois mineurs et ne durent pas long temps. Chez certains enfants, cependant, les lésions peuvent demeurer jusqu'à l'âge adulte. Chez ces enfants, les parois des artères coronaires s'affaiblissent et forment des anévrismes.

Les anévrismes surviennent quand la paroi des artères coronaires se gonfle vers l'extérieur. Les anévrismes sont dangereux, car ils peuvent compliquer l'acheminement de sang vers le muscle cardiaque. Des médicaments peuvent empêcher ces lésions.

On traite la maladie de Kawasaki avec des médicaments

Un enfant atteint de la maladie de Kawasaki devra demeurer à l'hôpital pendant quelques jours. Nous donnerons des médicaments à votre enfant pour prévenir les dommages aux artères coronaires. Les médicaments dont nous nous servons sont les immunoglobulines intraveineuses (IgIV) et l'AAS (acide acétylsalicylique ou Aspirine).

Après qu'un enfant a reçu le traitement, la fièvre disparait habituellement pour toujours. Parfois, un enfant aura besoin d'un traitement secondaire aux IgIV ou à l'aide d'autres médicaments.

IgIV

On administre les IgIV au moyen d'une aiguille intraveineuse (IV) insérée dans la veine de l'enfant. Les IgIV peut réduire l'inflammation (rougeur et gonflement) dans son corps, ce qui à son tour peut :

  • réduire la fièvre et les rougeurs causées par la maladie;
  • protéger contre les problèmes cardiaques.

L'IIV contient des anticorps tirés de sang de donneurs. On teste le sang pour y dépister des virus et des bactéries avant de l'utiliser en tant que traitement. Si vous avez des inquiétudes à ce sujet, parlez-en à votre médecin.

AAS

L'AAS est administrée par voie orale quatre fois par jour au départ. À dose élevée, l'AAS réduit aussi l'inflammation dans tout le corps.

Nous ferons un test pour dépister des changements dans les artères coronaires

Votre enfant subira un examen appelé échocardiogramme. C'est un examen durant lequel on se sert d'ondes sonores pour prendre en photo le cœur de votre enfant. Les images nous permettent de voir s'il y a eu des changements dans les artères coronaires. Si les artères sont touchées, elles pourraient avoir l'air plus larges ou gonflées.

Plusieurs médecins différents traitent les enfants atteints de la maladie de Kawasaki

La maladie de Kawasaki peut être diagnostiquée par un pédiatre, un médecin du service d'urgence ou un médecin de famille.

Deux types de pédiatres spécialistes peuvent aussi prendre soin des enfants atteints de la maladie de Kawasaki. Ce sont les rhumatologues et les cardiologues.

  • Le rhumatologue est un spécialiste de l'inflammation. Il ou elle aidera à diagnostiquer la maladie de Kawasaki et à décider du traitement pendant que votre enfant est à l'hôpital.
  • Le cardiologue est un spécialiste du coeur. Il ou elle regardera l'échocardiogramme et verra votre enfant après son retour à la maison.

La plupart des enfants atteints de la maladie de Kawasaki se rétablissent complètement

La plupart des enfants retournent à la maison après quelques jours. Habituellement, le seul médicament que votre enfant continue de prendre à la maison est l'AAS, une fois par jour. Cette plus petite dose d'AAS protégera son cœur jusqu'à ce que votre enfant ait un autre échocardiogramme. Cela ce produira environ six semaines après le diagnostic.

Après cet examen, votre enfant pourra probablement arrêter de prendre de l'AAS. Un an après, votre enfant passera un autre échocardiogramme. Celui-ci sert à vérifier si la maladie est complètement partie.

La plupart des enfants atteints de la maladie de Kawasaki se rétablissement complètement. Parfois, le cardiologue veut procéder à d'autres examens ou prescrire d'autres médicaments.

Votre enfant devrait continuer de faire de l'exercice et de manger sainement

Pour l'instant, nous ne savons pas si les enfants atteints de la maladie de Kawasaki dont les échocardiogrammes sont normaux sont plus propices à développer des problèmes cardiaques une fois adultes. Si tous les enfants doivent avoir un mode de vie sain, il est peut-être plus important encore que les enfants qui ont eu la maladie de Kawasaki le fassent. Un mode de vie sain comprend :

  • une alimentation saine;
  • des activités et de l'exercice que l'enfant aime;
  • éviter tout facteur de risque connu de maladie cardiaque, comme le tabagisme.

Renseignez-vous auprès de votre médecin de famille ou de votre pédiatre sur ce qu'est une vie saine et active.

Votre enfant devrait attendre au moins neuf mois avant de recevoir ses prochains vaccins

Après le traitement aux IgIV, votre enfant devrait attendre avant les prochaines vaccinations. Les vaccins ne seront pas nocifs, mais peuvent moins bien fonctionner. Votre enfant devrait donc attendre au moins neuf mois après avoir reçu les IgIV.

Votre enfant peut être vacciné contre la grippe comme d'habitude.

Votre enfant devrait éviter d'attraper la varicelle

Si votre enfant prend de l'AAS, il devrait essayer de ne pas attraper la varicelle. En effet, la combinaison de l'AAS et de la varicelle est dangereuse, car on a établit un lien avec une maladie appelée syndrome de Reye. Mentionnez cela à l'enseignant de votre enfant et demandez-lui si un élève de la classe a la varicelle.

Si votre enfant prend de l'AAS et entre en contact avec la maladie ou la contracte, mentionnez-le au médecin de votre enfant.

À retenir

  • La maladie de Kawasaki fait gonfler les vaisseaux sanguins et peut toucher le coeur.
  • Votre enfant sera admis à l'hôpital, où il sera traité. Le traitement nécessite habituellement deux médicaments: les immunoglobulines intraveineuses (IgIV) et l'AAS (Aspirine).
  • La plupart des enfants atteints de la maladie de Kawasaki se rétablissent complètement. Nous ne savons pas s'ils sont plus propices à développer des maladies cardiaques plus tard.

Elizabeth Stringer, MD, FRCPC

Rae SM Yeung, MD, PhD, FRCPC

12/4/2008







www.aboutkidshealth.ca