print article

Douleur thoracique

La douleur thoracique est une sensation d'inconfort que l’enfant ressent dans le haut du torse ou dans la poitrine. La douleur est décrite comme une sensation physique ou émotionnelle déplaisante. Elle peut différer d’un enfant à l’autre. Contrairement aux adultes, la douleur thoracique chez les enfants est rarement associée à un problème cardiaque.

Causes de la douleur thoracique

Il y a plusieurs causes de la douleur thoracique chez les enfants. La douleur thoracique chez les enfants peut être associée à des dommages tissulaires ou non. Cependant, la trachée et les poumons, l’œsophage, le diaphragme, les nerfs et la colonne vertébrale, et le cœur peuvent être à l’origine de la douleur thoracique. Puisque les nerfs qui alimentent les diverses régions de la cage thoracique se croisent et entrent dans la colonne vertébrale à divers endroits, il pourrait être difficile pour un enfant de dire ou de montrer exactement où se situe la douleur et d’où elle provient. Il est possible que la source de la douleur n’ait rien à voir avec la cage thoracique.

Voici certaines des causes les plus couramment associées à la douleur thoracique :

  • La costochondrite, une inflammation du cartilage situé entre l’une des côtes et le sternum.
  • Un claquage ou une blessure musculaire.
  • Le reflux gastro-œsophagien.
  • De la douleur fonctionnelle ou liée à l'anxiété, ce qui est particulièrement courant chez les adolescents. Les symptômes comprennent l’hyperventilation, des étourdissements, et des engourdissements ou des picotements autour des lèvres et dans les mains ou les pieds. Même si l'on ne peut associer la douleur à une cause précise, elle est tout de même réelle.
  • L'asthme provoquée par l’effort (exercice), une bronchite aiguë ou de la douleur en raison d’une toux.

La douleur thoracique est rare chez les enfants et, dans la plupart des cas, elle n’est pas causée par une maladie du cœur

La douleur thoracique chez les enfants est responsable de moins de 1 urgence pédiatrique sur 100. Cependant, elle cause tout de même beaucoup d'anxiété, tant pour les patients que les parents.

Dans la plupart des cas, la douleur thoracique chez les enfants provient d'une infection pulmonaire, d’une blessure musculaire ou d’une blessure à un os, de l'anxiété ou de l'inflammation. Contrairement aux adultes, il est rare qu'une maladie du cœur soit à l’origine de la douleur thoracique chez les enfants.

Assurez-vous d’informer votre médecin de tout antécédent familial de décès soudains et inexpliqués, de maladies du cœur, d'intolérance à l'exercice, de maladies cardiaques précoces, ou de maladies inflammatoires ou rhumatismales. Dans plusieurs de ces cas rares, les décès soudains sont provoqués par une maladie du cœur sous-jacente dont on ne connaissait pas l'existence avant le décès de la personne.

Ce que votre médecin peut faire en cas de douleur thoracique

Le médecin examinera votre enfant. Habituellement, on peut déterminer la cause de la douleur thoracique à partir de la description de la douleur et d’un examen de l’enfant. La plupart du temps, il n'est pas nécessaire de procéder à des tests. Si le médecin demande des tests, cela pourrait comprendre un électrocardiogramme (ECG), des radio de la cage thoracique ou des analyses de sang. Avec tous ces renseignements en main, votre médecin posera un diagnostic.

Certains enfants qui se plaignent de douleur thoracique doivent être examinés par un spécialiste du cœur. Si l'on dirige votre enfant vers un spécialiste, suivez les instructions que le médecin vous donnera jusqu'à ce que vous voyiez le spécialiste.

Voici certains groupes d'enfants chez qui des douleurs thoraciques sont plus inquiétantes :

  • Les enfants qui ont déjà subi une chirurgie cardiaque
  • Les enfants qui ont déjà subi des traumatismes majeurs, comme des accidents de voiture, ou qui ont subi un coup sévère à la cage thoracique
  • Les enfants qui souffrent de fibrose kystique (mucoviscidose)
  • Les enfants atteints d’anémie drépanocytaire (anémie falciforme ou drépanocytose)

Prendre soin de votre enfant qui éprouve des douleurs thoraciques à la maison

Soulager la douleur

Donnez des médicaments antidouleur à votre enfant, comme de l’acétaminophène (Tylenol, Tempra ou autres marques) ou de l'ibuprofène (Motrin, Advil ou autres marques). L’application d’un sac chaud ou froid sur la région douloureuse peut aider.

Évitez les activités exigeantes

Si la douleur thoracique est causée par un claquage musculaire, votre enfant doit éviter les activités exigeantes et éviter de soulever des objets lourds. Il peut graduellement reprendre ses activités selon l'intensité de la douleur. Vous pouvez réduire l'effort lié au port d'un sac à dos en vous assurant que le sac à dos est bien ajusté et qu’il est porté sur les deux épaules, et non sur le côté.

Les soins futurs dépendront de la cause de la douleur thoracique. Suivez les instructions de votre médecin.

Quand faut-il obtenir de l'aide médicale?

Téléphonez au médecin habituel de votre enfant si :

  • la douleur ne se dissipe pas ou si elle se répercute sur la vie quotidienne de votre enfant;
  • la douleur thoracique est accompagnée de fièvre.

Rendez-vous au service des urgences le plus près ou téléphonez au 911 si :

  • la douleur apparaît soudainement en raison d'une activité exigeante ou est accompagnée d’un évanouissement;
  • votre enfant sent son cœur battre ou palpiter rapidement, ou la douleur l’étourdit ou le fait transpirer;
  • votre enfant a de la difficulté à respirer et devient bleu;
  • votre enfant semble plus somnolent que d'habitude, est faible ou irritable et affiche une fièvre élevée.

À retenir

  • Chez les enfants, la douleur thoracique est rarement liée au cœur.
  • La plupart des enfants n’ont pas besoin de consulter un cardiologue.
  • La plupart des douleurs thoraciques sont causées par des infections pulmonaires, des blessures musculaires, des blessures aux tendons ou aux os, de l'anxiété ou de l'inflammation.
  • Si la douleur thoracique est accompagnée d'une fièvre élevée, de faiblesses, de battements rapides du cœur, d’étourdissements, de transpiration ou de difficultés à respirer, obtenez de l'aide médicale immédiatement.

Christopher Sulowski, MD

Janine A. Flanagan HBArtsSc, MD, FRCPC

Bruce G. Minnes, MD, FRCPC, ABPEM

 

3/5/2010




Notes: