Maîtrise de la colère

Qu'est-ce que la colère et pourquoi faut-il la maîtriser?

La colère est une émotion humaine normale. Cependant, la colère non maîtrisée peut mener à des comportements agressifs. Cela peut provoquer des problèmes physiologiques ainsi que des comportements dangereux.

Les comportements agressifs se manifestent tout d'abord au cours de la petite enfance. C'est à cette période que les enfants sont naturellement plus agressifs que tout autre groupe d'âge. L'incapacité de parler pourrait expliquer pourquoi les comportements agressifs apparaissent à cet âge.

Les jeunes enfants doivent apprendre à maîtriser leurs émotions. Des comportements agressifs qui se produisent fréquemment peuvent, au fil du temps, engendrer des problèmes à l'école, à la maison et avec les amis et la famille. Une étude a révélé que, parmi les enfants qui connaissent des épisodes de comportements agressifs tôt dans la vie et dont la fréquence augmente avec l’âge, 1 sur 7 est plus susceptible de connaître :

  • des échecs scolaires;
  • le chômage à l'âge adulte;
  • la violence physique;
  • des maladies mentales.

La maîtrise de la colère aide un enfant à apprendre de meilleures façons pour composer avec ses sentiments de colère.

Maîtriser la colère

La maîtrise de la colère vise à réduire les sentiments négatifs que l’on éprouve. Cela peut atténuer les changements physiologiques négatifs qu'entraîne la colère. Comme les autres émotions, la colère peut provoquer des changements physiologiques, tels qu'une augmentation de la pression artérielle et une augmentation des hormones liées à l'énergie, comme l'adrénaline

Il y a trois principales méthodes que votre enfant peut utiliser pour composer avec ses sentiments de colère :

  • exprimer sa colère;
  • réprimer sa colère;
  • apaiser sa colère.

Exprimer la colère, comprendre ses émotions

Plus un enfant exprime sa colère, moins il aura tendance à s’emporter. Afin d'exprimer sa colère, il doit communiquer. Il doit être en mesure de commencer des phrases en disant « Je suis fâché parce que… » « Je me sens en colère parce que… ». Les enfants doivent exprimer leurs besoins. Ils doivent savoir exprimer ce dont ils ont besoin sans blesser les autres. Les parents peuvent aider leurs enfants à comprendre leurs émotions en leur demandant comment ils se sentent lorsqu'ils sont calmes et heureux. Ils peuvent leur demander comment ils se sentent lorsqu'ils sont en colère. Il pourrait également être utile de faire remarquer à l’enfant les émotions ou les sentiments des autres personnes, comme « cet homme à la télévision semble en colère ».

Réprimer la colère : l’accepter et la rediriger

On peut réprimer la colère et la convertir en une autre émotion. Pour ce faire, votre enfant doit porter son attention sur autre chose, une chose positive. C'est une bonne technique pour les enfants plus âgés et pour les adolescents.

La technique a pour objet d’aider votre enfant à reconnaître sa colère puis à la convertir en quelque chose de positif et de constructif. Vous pouvez demander à votre jeune enfant de dessiner ce qu'il ressent. Un enfant plus âgé peut écrire ce qu'il ressent. Il pourrait confronter ce qui est à la source de sa colère en offrant une autre solution au problème.

Cependant, cette technique comporte un danger. Si votre enfant ne convertit pas la colère, la colère inexprimée peut être nuisible pour sa santé. La colère inexprimée peut faire augmenter la pression artérielle ou provoquer la dépression.

Cependant, il ne faut pas accepter des comportements inacceptables pour autant. Les enfants qui sont « récompensés » pour leurs crises de colère continuent d'en faire. Les crises inacceptables devraient avoir des conséquences naturelles et logiques qui sont imposées calmement. Par exemple, si l'enfant brise un jouet alors qu'il est en colère, vous ne devriez pas remplacer ce jouet. S'il brise un objet qui appartient à l'un des membres de la famille, il devrait payer pour cet objet avec son argent de poche ou en faisant des tâches supplémentaires.

Se calmer, prendre un temps de repos

Chaque enfant doit apprendre à se calmer. Cela l’aide à contrôler son comportement extérieur. Voici des exercices utiles :

  • prendre des respirations profondes;
  • faire une marche à l'extérieur;
  • passer du temps seul;
  • faire du yoga, des arts martiaux ou d'autres formes d'exercice.

À quel moment faut-il obtenir de l’aide médicale?

Si vous croyez que la colère de votre enfant est réellement hors de contrôle et si elle se répercute sur ses interactions avec la famille et les amis, consultez un médecin. Votre médecin de famille pourrait vous diriger vers un psychologue ou un autre professionnel autorisé de la santé mentale. Ils peuvent travailler avec votre enfant et avec votre famille. Ils peuvent développer un plan pour modifier les façons de penser et les réactions de votre enfant. Cela peut aider à améliorer son comportement.

Comment vous pouvez aider votre enfant

Voici quelques conseils que vous pouvez partager avec votre enfant. Ils peuvent aider votre enfant à contrôler sa colère :

Se mettre « hors-jeu »

Allez dans une autre salle. Demandez-lui de faire une pause par rapport à la situation qui le met en colère. Donnez le temps aux émotions de se calmer.

Apprendre comment communiquer sa colère

Une fois que votre enfant est calme, encouragez-le à exprimer sa frustration sans chercher la confrontation. Par exemple, demandez à votre enfant de terminer la phrase : « Je suis en colère car… ».

Pratiquer des techniques de relaxation

Certains enfants réagissent bien à des classes qui inculquent la discipline. Cela comprend le karaté ou d'autres types d'arts martiaux. D'autres enfants réagissent bien à des classes qui encouragent la relaxation. Cela comprend le yoga et la méditation. Ils mettent l'accent sur la respiration et les étirements. D'autres enfants ont tout simplement besoin de passer du temps seul.

À retenir

  • La colère est une émotion normale. La colère non maîtrisée peut mener à des comportements agressifs.
  • La maîtrise de la colère peut aider un enfant à apprendre de meilleures façons de composer avec des sentiments de colère.
  • Un psychologue peut vous aider à mettre au point des méthodes pour modifier les façons de penser et les réactions de votre enfant.
  • Vous pouvez aider votre enfant en l'encourageant à exprimer sa colère verbalement, en l'aidant à convertir sa colère en une autre émotion.
  • Certains enfants réagissent bien à des classes de karaté ou d'autres types d'arts martiaux. D'autres réagissent bien au yoga et à la relaxation.

Mark Feldman, MD, FRCPC

3/3/2010

“Controlling anger before it controls you.” American Psychological Association. http://www.apa.org/topics/anger/control.aspx#Lacourse. Last accessed Dec 2009.  

Nagin DS, Vitaro F, Cote S, Arseneault L, Tremblay RE. Prediction of early-onset deviant peer group affiliation. A 12-year longitudinal study. Archives of General Psychiatry. 2006; 63:562-568: http://knowledge.offordcentre.com/index.php?option=com_content&view=article&id=195:prediction-of-early-onset-deviant-peer-group-affiliation-a-12-year-longitudinal-study&catid=26:anger-and-aggression&Itemid=29  Last accessed Dec 2009.

Nagin DS, Tremblay RE. Parental and early childhood predictors of persistent physical aggression in boys from kindergarten to high school. Archives of General Psychiatry. 2001; 58: 389-394. Stubbe, Dorothy. Child & adolescent psychiatry: a practical guide “Conduct Disorder and Oppositional Defiant Disorder” 2007 Lippincott Williams & Wilkins.

Tremblay RE,  Nagin D, Seguin JR, Zoccolillo M, Zelazo PD, Boivin M, Perusse D, Japel C.  Physical aggression during early childhood: Trajectories and predictors. Pediatrics. 2004; 114(1): e43-e50.