print article
For optimal print results, please use Internet Explorer, Chrome or Safari.

Moelle osseuse et le système immunitaire

Qu’est-ce que la moelle osseuse?

La moelle osseuse est le tissu spongieux qui se trouve dans les os.

Tous les os des nouveau-nés possèdent une moelle osseuse active, ce qui veut dire qu’ils produisent de nouvelles cellules de moelle osseuse. Une fois que votre enfant aura atteint l’âge adulte, la moelle osseuse dans les os des mains, des pieds, des bras et des jambes cesse de produire des nouvelles cellules de moelle osseuse.

Moelle osseuse
Get Adobe Flash player
La moelle osseuse se trouve dans les os. Toutes les cellules sanguines sont produites dans la moelle osseuse.
Chez les adultes, la moelle osseuse active se trouve dans les os de la colonne vertébrale, de la hanche et des épaules, des côtes, du sternum et du crâne. Cependant, la moelle osseuse qui se trouve dans les os de la colonne et des hanches est celle qui contient la source la plus riche de cellules de moelle osseuse.

À quoi sert la moelle osseuse?

Notre moelle osseuse produit des cellules sanguines, appelées globules rouges, plaquettes et globules blancs.

Dans la moelle osseuse, les cellules sanguines commencent leur vie en tant que cellules jeunes et immatures appelées cellules souches. Une fois qu’elles se seront développées, les cellules sanguines ne vivent pas longtemps. C’est pourquoi notre moelle osseuse produit continuellement les trois types de cellules sanguines pour nous garder en santé.

Globules rouges

Ces cellules sont rouges parce qu’elles sont remplies d’une protéine appelée hémoglobine. L’oxygène et le dioxyde de carbone se lient au fer qu’est l’hémoglobine, ce qui permet au globule rouge de transporter l’oxygène vers le corps. Les globules rouges débarrassent aussi le corps du dioxyde de carbone, qui quitte le corps par les poumons quand vous expirez.

Plaquettes

Les plaquettes sont les cellules sanguines qui aident le sang à coaguler (en se collant ensemble) pour aider à mettre fin au saignement aux endroits du corps qui ont été coupés ou blessés. Les plaquettes forment la gale qui recouvre une petite coupure.

Globules blancs

Les globules blancs aident le corps à combattre les infections. Il y a de nombreux types différents de globules blancs, dont :

  • les lymphocytes, les neutrophiles, et les monocytes. Ces globules blancs combattent les bactéries, les virus ou les champignons qui envahissent le corps pour détruire les infections. Chaque cellule a une apparence différente;
  • les éosinophiles et les basophiles. Ces globules blancs réagissent aux allergènes qui peuvent envahir l’organisme.

Les éléments du sang
Get Adobe Flash player
Le sang est composé de globules rouges, de plaquettes et de divers types de globules blancs. Ces cellules sont toutes en suspension dans le plasma liquide.
Système immunitaire

Notre système immunitaire nous protège contre les maladies. Il tue les micro-organismes non désirés comme les bactéries et les virus qui peuvent envahir l’organisme.

Comment le système immunitaire combat-il l’infection?

De petites glandes appelées ganglions lymphatiques sont réparties partout dans le corps. Une fois fabriqués dans la moelle osseuse, les lymphocytes entrent dans les ganglions lymphatiques.

Les lymphocytes se déplacent d’un ganglion lymphatique à l’autre au moyen de réseaux appelés canaux lymphatiques. Les canaux lymphatiques convergent vers de grandes valves qui se vident dans un vaisseau sanguin. Les lymphocytes entrent dans la circulation au moyen de ces canaux.

Il y a trois grands types de lymphocytes qui jouent un important rôle dans le système immunitaire.

Lymphocytes B (cellules B)

Ces cellules tirent leur origine de la moelle osseuse. Elles fabriquent des protéines appelées anticorps qui se lient à la surface de germes qui causent des infections. En général, ils prennent la forme d’un Y ou d’un T. Chaque type d’anticorps réagit aux différents germes en se liant aux sites, appelés antigènes, qui se trouvent sur leur surface. C’est ce lien antigène-anticorps qui déclenche le développement des cellules B et qui produit de nouveaux anticorps, qui combattent l’infection.

Lymphocytes T (cellules T)

Ces cellules arrivent à maturité dans le thymus, un petit organe situé dans le haut de la poitrine, tout juste derrière le sternum. Les cellules T aident les cellules B à fabriquer des anticorps contre les bactéries, les virus ou d’autres germes. À l’opposé des cellules B, les cellules T avalent et détruisent les agents pathogènes directement, après s’être liées à l’antigène qui se trouve sur la surface du germe.

Cellules tueuses naturelles (NK)

Ce sont un type de lymphocyte qui attaque directement les cellules qui ont été infectées par un virus.

Christine Armstrong, RN, MScN, NP Peds

John Doyle, MD, FRCPC, FAAP

2/12/2010




Notes: