print article
For optimal print results, please use Internet Explorer, Chrome or Safari.

Composer avec la tumeur

Mère qui réconforte ses enfants
Si votre enfant a reçu un diagnostic de tumeur cérébrale, les répercussions pourraient être importantes pour tous les membres de votre famille : votre enfant atteint d’une tumeur cérébrale, ses frères et sœurs, vous et votre conjoint, les grands-parents et d’autres fournisseurs de soins. Le fait de prendre soin d’un enfant atteint d’une tumeur cérébrale peut avoir d’importantes répercussions sur la relation entre les parents.

Tout d’abord, il est important que vous et votre famille sachiez que vous n’auriez rien pu faire pour empêcher votre enfant de développer une tumeur cérébrale. Essayez de ne pas vous sentir coupable.

Essayez de maintenir une ligne de communication ouverte entre les membres de votre famille et les soignants. Établissez un réseau de communication de façon à ce qu’un membre de la famille soit responsable d’informer le reste de la famille et les amis de l’état de votre enfant. Vous pourrez ainsi plutôt porter votre attention sur les soins à fournir à votre enfant.

Le fait de garder votre routine familiale habituelle peut aider votre enfant à s’ajuster à la situation, car les enfants aiment la routine. N’oubliez pas que vous pourriez devoir établir de nouvelles routines afin de faciliter les changements de mode de vie de votre enfant. Bon nombre d’enfants atteints d’une maladie grave comme une tumeur cérébrale apprennent à s’ajuster à leur situation au fil du temps, avec un bon soutien. Cependant, tout comme les adultes, les enfants connaissent de bonnes et de mauvaises journées.

Il peut être difficile pour vous de répondre aux besoins de tous vos enfants tout en prenant soin d’un enfant malade. Les grands-parents et d’autres membres de la famille peuvent vous aider à vous occuper de vos autres enfants. S’ils vous offrent leur aide, acceptez-la. Cependant, ils pourraient avoir leur propre opinion sur la façon d’élever vos enfants. Essayez de maintenir une uniformité dans la façon dont vos enfants sont élevés et assurez-vous que les autres soignants, y compris les grands-parents, élèvent vos enfants de façon semblable.

Recherchez des ressources qui pourraient vous aider vous, votre enfant et le reste de votre famille pendant cette période difficile. Les principaux centres de traitement emploient habituellement des travailleurs sociaux et des spécialistes du milieu de l’enfant afin de vous aider à composer avec la situation. Ces professionnels peuvent aussi vous fournir de l'information sur des questions pratiques comme l’hébergement pour vous et votre famille pendant que votre enfant est à l’hôpital et le transport.

Les articles de la présente section offrent des suggestions pour aider tous les membres de la famille à composer avec le diagnostic et le traitement de votre enfant.

<p><span class="ms-rtestate-read ms-reusableTextView" contentEditable="false" id="__publishingReusableFragment" fragmentid="/ReusableContent/32_.000" ><p>David Brownstone, MSW, RSW</p> <p>Deborah S. Berlin-Romalis, BSW, MSW, RSW</p> <p>Heather Young, MSW, RSW</p></span> <p></p> <p><span class="ms-rtestate-read ms-reusableTextView" contentEditable="false" id="__publishingReusableFragment" fragmentid="/ReusableContent/31_.000" ><p>Laura Janzen, PhD, CPsych, ABPP-CN</p></span></p> <p></p>
7/10/2009




Notes: