print article
For optimal print results, please use Internet Explorer, Chrome or Safari.

Épilepsie idiopathique

Il y a divers syndromes d’épilepsie idiopathique. Les enfants atteints d’épilepsie idiopathique peuvent avoir des crises généralisées ou partielles. Un grand nombre des syndromes d’épilepsie idiopathique, mais pas tous, sont bénins et l’enfant finira par s’en débarrasser. Il arrive souvent que des parents d’un enfant atteint d’épilepsie idiopathique aient des antécédents de crises. 

Quels autres termes utilise-t-on pour nommer l’épilepsie idiopathique?

L’épilepsie primaire est un ancien terme pour nommer l’épilepsie idiopathique. Les termes « épilepsie idiopathique » et « épilepsie cryptogénétique »  sont parfois utilisés de façon interchangeable, particulièrement dans les livres et les articles plus anciens.  

Quelles sont les causes de l’épilepsie idiopathique?

Par définition, l’épilepsie idiopathique ne comporte aucune cause sous-jacente apparente, comme un problème de structure du cerveau ou un trouble métabolique. Il est possible que l’épilepsie idiopathique soit causée par de minuscules anormalités au niveau cellulaire. Nous sommes en train d’apprendre que beaucoup de syndromes d’épilepsie idiopathique, mais pas tous, sont liés à un élément génétique.    

Dans la plupart des cas, la façon précise avec laquelle l’épilepsie est héritée n’est pas claire. Cependant, selon certaines recherches, les gènes pourraient, dans 70 % à 90 % des cas, être responsables de la tendance de développer l’épilepsie. 

Quels syndromes épileptiques sont idiopathiques?

Les syndromes d’épilepsie idiopathique comprennent les éléments suivants :

  • épilepsie infantile bénigne à pointes rolandiques (EIBPR);
  • épilepsie infantile bénigne à paroxysmes occipitaux;  
  • convulsions néonatales familiales bénignes; 
  • convulsions néonatales bénignes;  
  • épilepsie myoclonique bénigne du nourrisson;  
  • absence épileptique chez l’enfant; 
  • absence épileptique juvénile; 
  • épilepsie myoclonique juvénile. 

Combien d’enfants sont atteints d’épilepsie idiopathique?

L’épilepsie idiopathique est commune. Environ 30 % des cas d’épilepsie chez les enfants sont des cas d’épilepsie idiopathique. Ensemble, l’épilepsie idiopathique et l’épilepsie cryptogénétique sont responsables de 55 % à 75 % des cas d’épilepsie infantile. Il est difficile d’être précis, puisque différents chercheurs définissent les termes différemment.   

Comment l’épilepsie idiopathique est-elle traitée?

L’épilepsie idiopathique est traitée à l’aide de médicaments antiépileptiques. 

Quelles sont les perspectives pour un enfant atteint d’épilepsie idiopathique?

Les perspectives pour un enfant atteint d’épilepsie idiopathique dépendent de l’état particulier de l’enfant et de la façon dont les crises répondent au traitement. Plusieurs syndromes d’épilepsie idiopathique, comme les absences épileptiques infantiles et l’EIBPR, disparaissent habituellement d’eux-mêmes. Cependant, en ce qui concerne d’autres syndromes, l’enfant pourrait devoir prendre des médicaments antiépileptiques tout au long de sa vie. 

Elizabeth J. Donner, MD, FRCPC

2/4/2010







www.aboutkidshealth.ca