print article
For optimal print results, please use Internet Explorer, Chrome or Safari.

Traitement des troubles du cerveau et du comportement

Bébé prématuré avec une suce
Mis à part quelques conditions particulières, le traitement des lésions cérébrales est en réalité un processus qui tente de prévenir des lésions éventuelles, de réduire au minimum les dommages existants et d’évaluer l’étendue des dommages à court et à long terme.

Les soins optimaux prodigués au bébé à l’unité néonatale des soins intensifs (UNSI), comme la chaleur, la nutrition, la stabilité métabolique, la ventilation appropriée, etc., visent à prévenir les lésions éventuelles et à réduire au minimum les dommages existants. Il est également possible que l’on effectue des traitements supplémentaires selon la lésion ou la condition.

L’évaluation des dommages au cerveau consiste à évaluer la lésion cérébrale en soi ainsi que les conséquences plus grandes sur le corps et la pensée, puisque la lésion cérébrale peut toucher le mouvement du corps et la fonction cognitive. Cette évaluation totale est imprécise et, à moins que la lésion ne soit massive ou toute petite, on ne peut qu’estimer les effets à long terme. Cela étant dit, les médecins et autres experts sont de plus en plus en mesure de faire des estimations qui se révèlent justes, fondées sur des outils de diagnostic améliorés comme l’imagerie par résonance magnétique (IRM).

De plus, les lésions cérébrales sont habituellement complexes en ce sens qu’elles ont souvent plus d’une cause. Par exemple, un bébé qui a été privé d’oxygène peut également souffrir de crises épileptiques. Le traitement d’une condition peut avoir de légères conséquences sur l’autre affection sous-jacente.

Pour de plus amples renseignements

Hilary Whyte, MSc, MB, BCh, BAO, MRCPI, FRCPC

10/31/2009




Notes: