print article
For optimal print results, please use Internet Explorer, Chrome or Safari.

Tests de diagnostic médical

Très petit bébé prématuré avec des fils à l'unité néonatale des soins intensifs
La priorité de l’équipe soignante est toujours de stabiliser le bébé prématuré, de faire en sorte qu’il respire seul et d’adresser tout autre problème immédiat. En général, plus le bébé est prématuré, plus de support et d’interventions seront nécessaires pour le stabiliser. Certains troubles seront apparents immédiatement, alors que d’autres, s’il y en a, prendront un certain temps, voire des années dans le cas des troubles associés au cerveau, avant d’être diagnostiqués.

Il existe bien des façons de diagnostiquer les troubles médicaux chez les bébés prématurés. Celles-ci vont du simple examen visuel du bébé, comme remarquer la teinte jaunâtre du bébé et soupçonner un ictère par exemple, aux techniques de diagnostic plus invasives et plus complètes. Par exemple, si on croit qu’un bébé souffre d’une infection appelée méningite, il peut être nécessaire de faire une ponction lombaire pour avoir un diagnostic plus détaillé. Cependant, la majorité des interventions ne sont pas si invasives et comportent très peu de risques, voire aucun, pour le bébé prématuré. En règle générale, on commence par les méthodes les moins invasives pour poser le diagnostic.

Kim Dionne, RN, MN, NNP

10/31/2009
Articles associés
Tests de diagnostic médical







www.aboutkidshealth.ca