Sécurité en été: Prévention des maladies dues à la chaleur

Avec l’arrivée de l’été, de longues journées chaudes passées à l’extérieur s’annoncent. Mais, à mesure que la température et l’humidité augmentent, les risques de maladies attribuables à la chaleur s’intensifient. Pour passer l’été en santé et en toute sécurité, assurez-vous de savoir comment prévenir, reconnaître et traiter les maladies dues à la chaleur.

Comment le corps régule-t-il sa température

Pour bien fonctionner, le corps humain doit avoir une température interne d’environ 37° C en tout temps. La température corporelle est rigoureusement régulée (maintenue) par un « thermostat » situé dans une partie du cerveau appelée l’hypothalamus. Quand la température interne du corps dépasse sa « valeur normale », l’hypothalamus déclenche divers mécanismes qui nous aident à évacuer l’excès de chaleur. Ces mécanismes sont:

  • une respiration plus rapide et moins profonde
  • une augmentation du flux sanguin vers la peau
  • la transpiration.

Nous éliminons la plus grande partie de la chaleur par la peau. Ce phénomène est efficace quand l’air est frais et sec, mais il l’est moins quand la température et l’humidité sont élevées et que nous sommes exposés directement au soleil. Cela explique pourquoi nous risquons de contracter des maladies dues à la chaleur en été.

Qui est à risque de contracter une maladie due à la chaleur?

On croyait auparavant que les enfants étaient généralement plus vulnérables que les adultes aux maladies causées par la chaleur. Cependant, la plupart des enfants sont en mesure de réguler leur température corporelle aussi bien que les adultes s’ils boivent suffisamment de liquides. En dépit de ce fait, tout enfant dont le corps a eu du mal à maintenir sa température ou qui ne peut pas se mettre à l’abri de la chaleur court un risque quand la température augmente. Les enfants les plus vulnérables aux maladies dues à la chaleur sont:

  • les bébés et les jeunes enfants – comme la surface du corps des bébés et des jeunes enfants est importante par rapport à sa masse, ces derniers absorbent plus de chaleur provenant de l’environnement, produisent plus de chaleur durant les activités physiques et transpirent moins que les adultes, sans compter qu’ils peuvent oublier de boire beaucoup de liquides ou ne pas savoir qu’ils doivent le faire
  • les enfants atteints de troubles du développement – ces enfants peuvent ne pas reconnaître qu’ils doivent remplacer les liquides corporels perdus par la transpiration
  • les enfants incapables de bouger ou de changer de position seuls
  • les enfants atteints de maladies chroniques (de longue durée) comme le diabète, la fibrose kystique ou des troubles cardiaques
  • les enfants présentant une affection aigüe, dont une fièvre, une infection gastro-intestinale ou un coup de soleil
  • les enfants faisant beaucoup d’activités physiques, surtout s’ils ne sont pas habitués à la chaleur, ne sont pas en très bonne forme ou sont obèses
  • les enfants qui prennent certains médicaments réduisant la capacité du corps à maintenir sa température normale comme des antihistaminiques, des diurétiques ou des médicaments prescrits pour des troubles mentaux
  • tout enfant ayant eu une maladie due à la chaleur dans le passé.

Maladies dues à la chaleur courantes

Le fait de transpirer abondamment sans boire pour remplacer les liquides évacués du corps peut entraîner une déshydratation et des crampes de chaleur. Lorsque, peu en importe la cause, le corps ne peut pas éliminer assez de chaleur, un épuisement par la chaleur et, dans des cas extrêmes, des coups de chaleur, qui constituent une urgence médicale, sont susceptibles de survenir. Les crampes de chaleur, l’épuisement par la chaleur et les coups de chaleur sont des risques plus courants chez les enfants et les adolescents qui, en plein soleil, font des activités physiques de façon intense ou prolongée comme la pratique d’un sport. Chez d’autres enfants, la déshydratation constitue la principale maladie due à la chaleur.

Déshydratation

Les enfants deviennent déshydratés quand ils perdent plus de liquides corporels en transpirant et en urinant qu’ils n’en remplacent en buvant. Même une légère déshydratation ne représentant que 2 pour cent du poids corporel peut nuire à un enfant. La déshydratation augmente le risque de contracter d’autres maladies dues à la chaleur étant donné qu’elle perturbe l’aptitude du corps à réguler sa température. Voici les symptômes de la déshydratation:

  • bouche sèche ou salive épaisse
  • soif
  • production d’une faible quantité d’urine ou arrêt de sa production et urine concentrée d’un jaune foncé
  • arrêt de la production de larme
  • humeur irritable et grincheuse
  • avoir l’air de s’ennuyer ou de ne s’intéresser à rien
  • mal de tête
  • étourdissements
  • crampes
  • frissons
  • fatigue.

Quand la déshydratation est grave, elle peut causer:

  • le renfoncement des yeux
  • le renfoncement de la fontanelle (région molle située sur le dessus de la tête d’un bébé)
  • des nausées ou des vomissements​
  • une léthargie ou un coma.

Que faire si vous soupçonnez que votre enfant est déshydraté

Si vous soupçonnez que votre enfant est déshydraté, amenez-le dans un endroit frais, à l’ombre, et donnez-lui une grande quantité d’eau ou de jus de fruits dilués. S’il ne se sent pas mieux rapidement, amenez-le chez un médecin. S’il est inconscient ou sans réaction, consultez un médecin sans tarder.

Prévention des maladies dues à la chaleur

Vous pouvez prévenir les maladies attribuables à la chaleur en prenant les précautions nécessaires.

Écoutez les prévisions de la météo pour planifier vos activités

Au Canada, on combine souvent la température et l’humidité pour établir l’indice humidex (indice de bien-être) qui décrit approximativement l’intensité de la chaleur que les gens ressentent réellement. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un outil parfait, servez-vous de l’indice humidex prévu pour la journée afin de planifier vos activités.

Fourchette de valeurs de l'humidex: Degré de confort (Environnement Canada)

Moins de 29°C (84°F)

Aucun inconfort

De 30°C à 39°C (86°F a 102°F)

Un certain inconfort

De 40°C à 45°C (104°F a 113°F)

Beaucoup d’inconfort: évitez les efforts

Au-dessus de 45°C (113° F)

Danger: coup de chaleur possible

Restez au frais quand il fait très chaud

  • Limitez les activités extérieures quand la lumière du soleil est la plus intense (entre 10 h 00 et 14 h 00).
  • Mettez-vous à l’abri de la lumière directe du soleil et n’allez pas dans des endroits où il y a foule.
  • Reposez-vous souvent à l’ombre ou à l’air climatisé.
  • Faites boire à votre enfant des liquides non diurétiques (qui ne le feront pas uriner souvent). Lui donner de l’eau est une bonne idée, quoique les enfants soient plus susceptibles de boire davantage un liquide ayant une saveur comme des jus de fruits dilués.
  • Évitez les liquides très froids.
  • Rafraîchissez le corps à l’aide d’eau.
  • Portez des chapeaux à larges bords et des vêtements amples légers et de couleurs pâles.
  • Rappelez-vous que les ventilateurs ne rafraîchissent pas l’air, mais qu’ils ne font que le déplacer. Il est plus efficace de placer un ventilateur devant une fenêtre ouverte.
  • Ne laissez jamais seuls des enfants ou un animal de compagnie dans une voiture, ne serait-ce que pour quelques minutes.

À retenir

  • Le corps essaie d’éliminer l’excès de chaleur quand sa température interne dépasse 37° C, ce qui est plus difficile quand la température et l’humidité sont élevées et lorsqu’on est exposé directement au soleil.
  • La déshydratation est l’affection liée à la chaleur la plus courante. Si vous soupçonnez que votre enfant est déshydraté, amenez-le dans un endroit frais, à l’ombre, et donnez-lui de l’eau ou du jus de fruits dilué.
  • Si la déshydratation n’est pas traitée correctement ou si votre enfant pratique des activités physiques de façon prolongée à la lumière directe du soleil, il pourrait aussi présenter des crampes de chaleur ou un épuisement par la chaleur et, dans le pire des cas, un coup de chaleur.
  • Pour prévenir les maladies dues à la chaleur, évitez l’exposition directe au soleil, surtout entre 10 h 00 et 14 h 00, reposez-vous à l’ombre, faites boire de l’eau à votre enfant et habillez-le de vêtements amples légers et de couleurs pâles.​
​Shawna Silver, MD, FRCPC, FAAP, PEng
5/28/2014

​Sources

Centers for Disease Control and Prevention. Tips for Preventing Heat-Related Illness​
Environnement Canada. Chaleur et humidité








www.aboutkidshealth.ca