Coqueluche

 

La coqueluche, qui est aussi appelée toux coquelucheuse, est une infection bactérienne des poumons et des voies respiratoires supérieures qui apparaît soudainement.

La coqueluche peut être grave chez les bébés compte tenu de la petite taille de leurs voies respiratoires. Il peut être nécessaire d’hospitaliser les bébés infectés de moins de trois mois ainsi que ceux plus âgés qui éprouvent des difficultés à respirer, à manger ou à boire pour qu’ils obtiennent les soins respiratoires et nutritionnels dont ils ont besoin.

Signes et symptômes de la coqueluche

Les symptômes courants de l’infection sont les suivants :

  • quintes de toux graves et persistantes,
  • toux déclenchant des vomissements du lait et des aliments consommés ou des expectorations (expulsions du mucus par la bouche),
  • coloration du visage durant la toux,
  • inspiration sifflante à tonalité aiguë appelée chant du coq.

Les symptômes se manifestent de 7 à 14 jours suivant l’exposition à l’infection.

Comment la coqueluche est-elle diagnostiquée?

Si le médecin estime que votre enfant fait une coqueluche, il prélèvera des sécrétions nasales (mucus) à l’aide d’un écouvillon (bâtonnet ouaté) à des fins d’analyse. Les résultats devraient lui parvenir au bout de cinq à sept jours.

Phases de la coqueluche

La coqueluche s’échelonne sur trois phases.

Première phase

Au départ, votre enfant présentera des symptômes similaires à ceux d’un rhume comme une faible fièvre, un écoulement nasal et une toux. Ces symptômes durent environ deux semaines et ressemblent à ceux de nombreuses infections virales des voies respiratoires supérieures.

Deuxième phase

Pendant cette phase, la toux s’accentue. Votre enfant aura alors de graves quintes de toux. Une quinte de toux est une succession de secousses expiratoires courtes et rapides.

Les quintes de toux de votre enfant rendront sa respiration difficile. Après chacune d’elles, vous entendrez le sifflement aigu de son inspiration (chant du coq). Ce sifflement n’est toutefois pas un symptôme classique de l’affection chez les bébés de moins de six mois chez qui la toux est généralement accompagnée d’halètements ou de haut-le-cœur. Les quintes de toux de votre enfant peuvent aussi s’achever par des vomissements du lait et des aliments consommés ou par des expectorations (expulsions du mucus par la bouche).

Bien que le rougissement du visage soit fréquent sous l’effet de la toux coquelucheuse, votre enfant aura relativement bonne mine entre les quintes.

Cette phase s’étend de la deuxième à la sixième semaine de l’infection.

Troisième phase

La dernière phase est celle de la guérison et du rétablissement. Même si la toux de votre enfant persistera, elle se sera atténuée. Cette phase peut s’étendre sur des semaines ou des mois.

Causes de la coqueluche

Cette infection est causée par la bactérie Bordetella pertussis. La vaccination permet presque toujours de la prévenir.

Chez les gens vaccinés de tout âge, l'immunité (protection) conférée par la vaccination peut diminuer avec le temps, ce qui explique l’importance des vaccins de rappel. Les adolescents et les adultes qui n’obtiennent pas de vaccins de rappel peuvent être infectés et transmettre la coqueluche aux enfants. Les bébés n’ayant pas reçu toutes leurs doses de vaccin contre la coqueluche sont également à risque. Ils peuvent contracter très rapidement l’affection s’ils sont exposés à des personnes infectées.

Complications de la coqueluche

La coqueluche peut être dangereuse, particulièrement pour les bébés, chez qui elle peut entraîner une pneumonie​, une apnée (suspensions de la respiration) et des convulsions et être mortelle.

Traitement de la coqueluche

Votre enfant aura besoin d’antibiotiques pour combattre les bactéries à l’origine de la coqueluche. Si votre médecin estime que votre enfant est fort probablement atteint d’une coqueluche, il recommandera de commencer l’administration des antibiotiques avant même d’obtenir les résultats de l’analyse. Pour une efficacité optimale de ces médicaments, il faut commencer à les donner dans les trois jours suivant la date de contraction de l’infection.

Vous devrez vous assurer de donner l’ensemble des antibiotiques prescrits à votre enfant même si ses symptômes semblent moins marqués. On pourrait aussi demander aux personnes en contact direct avec votre enfant de prendre des antibiotiques pour éviter la propagation de l’infection.

Soins à administrer à votre enfant à domicile

Utilisez un humidificateur

L’air humidifié peut aider à déloger le mucus, tandis que l’air sec a tendance à empirer la toux. Le fait de placer un vaporisateur ou un humidificateur à vapeur froide dans la chambre de votre enfant pourrait le soulager. Assurez-vous de renouveler l’eau et de nettoyer les filtres de l’appareil au moins une fois par jour.

Retirez le mucus nasal à l’aide d’une solution saline

L’emploi d’une solution saline et d’une poire à succion peut vous aider à retirer le mucus du nez et de la gorge.

Gardez votre enfant dans une position appropriée pendant le sommeil

Gardez votre enfant en position verticale avant et après les repas pour atténuer les régurgitations et les vomissements. Cette position facilite aussi la respiration.

Offrez souvent de petites quantités de liquides à votre enfant

Encouragez votre enfant à boire souvent de petites quantités de liquides. Si votre petit est atteint de vomissements, il est important qu’il boive beaucoup pour éviter qu’il se déshydrate. Les bébés nourris au sein doivent continuer d’être allaités.

Évitez l’exposition à la fumée

Évitez que votre enfant soit exposé à la fumée et à toute autre substance irritante dans le milieu ambiant. L’exposition à la fumée de cigarette risque d’aggraver la toux.

Quand consulter un médecin

Communiquez avec votre médecin :

  • si la toux persiste ou s’aggrave ou se présente sous forme de quintes,
  • si votre enfant a été exposé à une personne atteinte de coqueluche.
Rendez-vous aux services d’urgence les plus près ou composez le 911 si votre enfant :
  • cesse de respirer ou son visage prend une teinte bleutée pendant qu’il tousse,
  • respire difficilement ou rapidement pendant qu’il tousse,
  • ne réagit pas ou semble léthargique (endormi),
  • est atteint de convulsions (mouvements brusques persistants et incontrôlables),
  • a des vomissements ou refuse de boire et est en train de se déshydrater​.

À retenir

  • La coqueluche est une infection bactérienne pouvant être grave chez les enfants.
  • Vous pouvez prévenir la coqueluche en faisant vacciner votre enfant et en vous assurant qu’il obtient un vaccin de rappel au besoin. Demandez des conseils à ce sujet à votre fournisseur de soins de santé.
  • La coqueluche peut être traitée à l’aide d’antibiotiques. Les personnes en contact direct avec votre enfant devront aussi suivre une antibiothérapie.
  • Consultez votre médecin si la toux de votre enfant s’aggrave ou se présente sous forme de quintes. Composez le 911 si votre enfant a du mal à respirer ou son visage prend une teinte bleutée pendant qu’il tousse ou s’il est atteint de convulsions.
​​​

Shawna Silver, MD, FRCPC, FAAP, PEng

6/17/2014







www.aboutkidshealth.ca