Lésion à la tête et commotion cérébrale

Une lésion cérébrale peut survenir chez un enfant s’il se cogne la tête ou lorsqu’il reçoit un coup à une autre partie du corps dont le choc secoue ou fait tourner la tête. Les lésions cérébrales causées par une chute sont très courantes lorsque les enfants apprennent à marcher ou à monter à vélo, ou quand ils participent à des activités récréatives ou compétitives.

Même si la majorité des lésions à la tête sont mineures et n’entraînent aucun symptôme ou changement physique, le choc subi peut provoquer des coupures, des éraflures, des ecchymoses ou une enflure à la région atteinte du cuir chevelu.

Un coup à la tête qui semble léger peut en réalité être grave et causer une commotion cérébrale. Toute lésion à la tête comporte ce risque.

Une commotion cérébrale peut être causée par :

  • un coup direct à la tête, au cou ou au visage,
  • une chute,
  • un coup au corps qui déplace la tête et le cerveau de l’avant vers l’arrière.

Une commotion cérébrale est une lésion au cerveau qui, bien qu’elle soit « invisible », influe sur la façon dont votre enfant pense ainsi que sur sa mémoire. Elle ne peut pas être repérée au moyen d’une radiographie, d’une IRM ou d’autres formes d’imagerie du cerveau.

Signes et symptômes d’une commotion cérébrale

Votre enfant ne doit pas nécessairement s’évanouir pour être atteint d’une commotion cérébrale. Les symptômes ne sont pas clairs pour les jeunes enfants de sorte qu’ils peuvent avoir du mal à les expliquer.

Après avoir subi une commotion cérébrale, votre enfant peut présenter certains signes et symptômes parmi les suivants.

Changements physiques

  • Mal de tête
  • Nausées ou vomissements
  • Vision altérée
  • Évanouissement
  • Irritation due à la lumière ou aux bruits
  • Perte d’équilibre, troubles de la coordination
  • Capacité réduite de jouer

Changements de comportement

  • Irritabilité
  • Tristesse
  • Anxiété
  • Émotions inappropriées

Troubles de la pensée

  • Temps de réaction réduits
  • Confusion
  • Perte de mémoire ou difficulté à se concentrer
  • Se sentir abruti

Troubles du sommeil

  • Être somnolent
  • Avoir du mal à s’endormir
  • Dormir davantage que d’habitude
  • Dormir moins que d’habitude

Certains symptômes peuvent se manifester sur-le-champ, tandis que d’autres peuvent n’apparaître que plusieurs heures, jours ou mois suivant l’accident ou ne se présenter qu’au moment où votre enfant recommence à satisfaire aux exigences de sa routine quotidienne. De plus, les symptômes peuvent changer au fil du temps. Votre enfant peut aussi avoir l’air bien même s’il ne se comporte pas ou ne se sent pas comme à l’ordinaire.

La plupart des gens qui subissent une commotion cérébrale se rétablissent rapidement et entièrement. Chez d’autres, toutefois, les symptômes peuvent durer des jours ou des semaines ou plus longtemps même. En règle générale, les adultes plus âgés, les jeunes enfants et les adolescents peuvent mettre plus de temps à guérir. De plus, les personnes ayant été atteintes d’une commotion cérébrale sont plus à risque d’en subir une autre et leur rétablissement d’une deuxième commotion cérébrale ou des suivantes risque d’être plus long.

Prendre soin de votre enfant quand il a subi une lésion à la tête

Soins à apporter à la plaie

Si votre enfant présente une coupure, nettoyez-la avec de l’eau et du savon. Appuyez doucement sur la plaie à l’aide d’une gaze stérile ou d’un linge propre pour arrêter tout saignement éventuel.

En cas d’enflure, appliquez des glaçons enveloppés dans un linge sur la zone pendant 20 minutes.

Commotion cérébrale

Si vous pensez que votre enfant a subi une commotion cérébrale, amenez-le chez le médecin le jour même où la lésion est survenue. Si la commotion cérébrale s’est produite durant une activité sportive, on doit s’assurer qu’il en est retiré sans tarder. S’il continue l’activité, il risque davantage de subir une autre blessure.

Quand consulter un médecin pour une lésion à la tête

Consultez un médecin si votre enfant présente une coupure profonde nécessitant des points de suture ou si vous soupçonnez qu’il est atteint d’une commotion cérébrale.

Votre médecin examinera votre enfant afin de déceler tout signe ou symptôme d’atteinte physique, cognitive et neurologique comme une enflure ou des troubles de concentration, de vision ou de coordination. Votre enfant pourrait avoir à passer une scintigraphie cérébrale ou être hospitalisé si ses symptômes s’intensifient ou son état ne s’améliore pas.

Si votre médecin diagnostique une commotion cérébrale, il recommandera que votre enfant cesse toute activité physique et cognitive (par exemple, toute activité propre à la résolution de problèmes ou faisant appel à la mémoire). Votre médecin devrait également vous donner un plan de gestion post-commotion.

Quand recourir à des soins d’urgence pour une lésion à la tête

Amenez votre enfant aux services d’urgence les plus près ou composez le 911 si votre enfant présente des signes d’une lésion cérébrale grave.

Signes et symptômes d’une lésion grave à la tête chez les bébés

  • Présentent un appétit réduit
  • Vomissent à répétition
  • Ne peuvent cesser de pleurer ou sont inconsolables
  • Sont très somnolents et il est impossible de les réveiller
  • Font des convulsions
  • Présentent un renflement tendu de la fontanelle (zone molle sur le dessus de la tête)

Signes et symptômes d’une lésion grave à la tête chez les enfants et les adolescents

  • Mal de tête persistant ou qui empire
  • Vomissements à répétition
  • Confusion, agitation ou comportement inhabituel
  • Difficulté à voir, à parler ou à marcher
  • Faiblesse, engourdissement ou coordination entravée d’un bras ou d’une jambe
  • Somnolence
  • Convulsions

À retenir

  • La majorité des lésions à la tête sont mineures.
  • Toute lésion à la tête met votre enfant à risque de subir une commotion cérébrale.
  • Si vous pensez que votre enfant a subi une commotion cérébrale, amenez-le chez le médecin le jour même où la lésion est survenue.
  • Le médecin examinera votre enfant et pourra recommander une scintigraphie cérébrale ou, s’il diagnostique une commotion cérébrale, il vous fournira un plan de gestion post-commotion et prescrira du repos.
  • Si votre enfant a subi une lésion à la tête, vous devez le surveiller de près. Si vous vous rendez compte que son état se détériore, amenez-le aux services d’urgence les plus près ou composez le 911 sans tarder.
​​

Shawna Silver, MD, FRCPC, FAAP, PEng​

11/17/2014





www.aboutkidshealth.ca