Fièvre

La fièvre peut être un signe que le corps combat une infection. Lorsqu’une bactérie ou un virus active le système de défense du corps (système immunitaire), de nombreuses réactions se produisent : la fièvre est le signe de l’une de ces réactions. La fièvre n’est pas une maladie en soi, mais une indication que quelque chose ne va pas dans le corps. L’apparence et le comportement de votre enfant sont plus importants que le degré de la fièvre.

Mon enfant a-t-il de la fièvre?

Si la température est supérieure à 38°C (100,4°F), il s’agit de fièvre.

Un enfant est souvent chaud au toucher en cas de fièvre. Utilisez un thermomètre pour mesurer la température corporelle de l’enfant afin de confirmer s’il a de la fièvre. Une température supérieure à 38°C (100,4°F) indique que l’enfant a de la fièvre.​

Prise de la température rectale.
 

Prendre la température de l’enfant

NE PAS utiliser un thermomètre en verre qui contient du mercure.

La façon la plus exacte de prendre la température est avec un thermomètre utilisé d’une des façons suivantes :

  • inséré dans l’anus (ou rectum) pour prise de température rectale chez les bébés et tout petits de moins de trois ans.
  • placé dans la bouche (pour prise de température buccale) chez les enfants plus âgés, capables de garder le thermomètre dans leur bouche assez longtemps.

​D’autres méthodes de prise de température peuvent être parfois utiles, mais le résultat est moins fiable. En voici quelques-unes :​

  • placer un thermomètre sous l’aisselle (méthode axillaire)
  • placer un thermomètre dans l’oreille (méthode auriculaire ou tympanique)
Prise de la température buccale.
 

Ne pas placer un thermomètre sur le front ou utiliser un thermomètre sucette, car ces méthodes ne sont pas fiables.​

La fièvre chez les bébés de moins de 3 mois

Si votre bébé a moins de 3 mois et a de la fièvre, consultez un médecin immédiatement.

Pour un bébé de moins d’un mois, la fièvre peut être le symptôme d’une infection grave. Si cela arrive durant la fin de semaine, n’attendez pas de voir votre médecin habituel; rendez-vous immédiatement au service d’urgence le plus proche pour faire examiner votre bébé. Ne donnez aucun médicament contre la fièvre à votre bébé sauf indication d’un médecin.

Qu’est-ce qui cause la fièvre?

Prise de la température axillaire (sous l’aisselle).
 

De nombreuses infections variées peuvent occasionner de la fièvre. Pour déterminer la cause de la fièvre chez votre enfant, le médecin recherchera d’autres signes ou symptômes de maladie, plutôt que de s’occuper de la fièvre elle-même. Le degré de fièvre ne permet pas au médecin de déterminer si l’infection est bénigne ou grave, ou si elle est causée par une bactérie ou un virus.

Il est important de savoir depuis combien de jours votre enfant a de la fièvre. Il serait bon de noter la température de votre enfant de façon à rapporter exactement au médecin depuis combien de temps votre enfant a de la fièvre.

La fièvre peut être causée par d’autres états de santé :

  • Une augmentation légère de la température peut être due à l’exercice, au fait d’être vêtu trop chaudement, après un bain chaud ou une douche chaude ou en raison du temps chaud.
  • Dans de rares cas, un coup de chaleur ou la prise de certains médicaments ou de certaines drogues peut entraîner une augmentation importante, voire dangereuse, de la température corporelle.
  • Une vaccination peut entraîner de la fièvre.
  • Certaines maladies non infectieuses et états inflammatoires peuvent entraîner de la fièvre de manière persistante ou récurrente.
Prise de la température auriculaire (dans l’oreille).
 

La poussée des dents ne provoque pas de fièvre.

De nombreuses personnes pensent que la poussée des dents provoque de la fièvre. Les recherches scientifiques ont démontré que la poussée des dents ne cause pas réellement de la fièvre. Si votre bébé a de la fièvre, ne présumez pas que c’est à cause de la poussée de ses dents.

À quoi vous attendre lorsque votre enfant a de la fièvre

La fièvre peut monter ou diminuer sans aucun médicament. L’enfant qui a de la fièvre peut se sentir mal à l’aise.​​

  • L’enfant peut être légèrement irritable ou avoir mal, dans le cas de symptômes bénins. Certains enfants sont moins actifs et ont plus envie de dormir. Ils peuvent ne pas avoir envie de boire ni de manger.
  • Dans certains cas, la fièvre entraîne des tremblements (frissons ou raideurs) lorsque la température corporelle change. Le corps utilise ce genre de tremblement pour essayer de réguler sa température. Il ne s’agit pas d’une crise ou de convulsion et ce n’est pas lié à des changements dans le niveau de conscience de l’enfant.
  • Environ 5 % des enfants âgés de six mois à six ans peuvent avoir des convulsions fébriles. Il s’agit d’épisodes de convulsions ou de poussées fébriles associées à la fièvre. Vous devriez emmener l’enfant chez le médecin après une convulsion fébrile, mais en général elles ne sont pas dangereuses.

Le type d’infection responsable de la fièvre détermine la récurrence et la durée de la fièvre. S’il s’agit d’une infection virale, la fièvre peut durer de deux à trois jours jusqu’à deux semaines. En cas d’infection bactérienne, la fièvre va durer jusqu’à ce que l’enfant soit traité avec des antibiotiques.

Prendre soin d’un enfant qui a de la fièvre

Vêtements

Habillez votre enfant légèrement. Une grande partie de la chaleur corporelle s’évapore par la peau; si vous habillez trop votre enfant, il risque d’avoir plus de fièvre et d’être incommodé davantage. Si votre enfant éprouve des frissons, donnez-lui une couverture légère. Gardez la pièce à une température agréable pour vous-même quand vous vous habillez légèrement.

Davantage de liquides

La fièvre fait perdre des fluides corporels à votre enfant, alors encouragez-le à boire plus de liquides afin d’éviter la déshydratation. Cela n’a pas d’importance que vous donniez des boissons chaudes ou froides à l’enfant. Mais une boisson ou de l’eau fraîche peut aider votre enfant à se sentir mieux.

Utilisation d’une éponge

Il n’est pas nécessaire d’éponger votre enfant pour faire baisser la température et cela peut l’incommoder davantage. Cette façon de faire peut refroidir l’extérieur de son corps et lui donner des frissons sans changer sa température corporelle interne. N’utilisez une éponge qu’en cas d’urgence, par exemple en cas de coup de chaleur.

Médicaments

Utilisez des médicaments pour aider l’enfant à se sentir mieux. Faites-le non pas en fonction du degré de fièvre mais de la façon dont se sent votre enfant. Les médicaments peuvent réduire la fièvre de 1°C à 2°C (de 2°F à 3°F) seulement et ne pas faire revenir la température à la normale.

La fièvre peut également varier d’elle-même à la hausse ou à la baisse. Il est donc difficile de savoir si la fièvre a baissé en raison de la prise de médicaments ou d’une fluctuation naturelle. Si votre enfant dort bien, ce n’est pas nécessaire de le réveiller pour lui donner des médicaments.

Deux types de médicaments sont habituellement recommandés pour traiter la fièvre.

Ce sont :

Ces deux médicaments existent sous forme de comprimés, de capsules et de préparations liquides, en dosages variés. L’acétaminophène est également disponible en suppositoires. N’utilisez pas comme suppositoire un comprimé destiné à être avalé.

Votre médecin ou pharmacien peut vous aider à choisir la formule et le dosage les plus appropriés pour votre enfant. La dose correcte pour un enfant est déterminée selon le poids corporel. Une dose estimative est généralement indiquée sur l’emballage. Veuillez noter que ces deux médicaments ont des dosages et des intervalles d’utilisation différents.

Ces médicaments sont utilisés pour aider votre enfant à se sentir mieux, mais ils ne soignent pas la cause sous-jacente de la fièvre. Il n’y a pas d’interaction entre l’acétaminophène et l’ibuprofène. Ces deux médicaments peuvent être tout aussi efficaces pour réduire la température. Notez les médicaments donnés. De manière générale, n’alternez pas la prise d’acétaminophène et d’ibuprofène.

Si votre enfant est déjà atteint d’une maladie ou s’il prend déjà des médicaments, informez-vous auprès de son médecin pour vous assurer que l’acétaminophène et l’ibuprofène sont sans danger pour lui.

Ne pas utiliser de l’aspirine (ASA) pour soigner la fièvre de votre enfant

Bien que ce soit rare, l’aspirine (acide acétylsalicylique ou aspirine)​ a été associé à une maladie grave, le syndrome de Reye. Ne donnez pas d’aspirine à un enfant pour réduire sa fièvre, sauf en cas d’indication de votre médecin. Il est conseillé de vérifier l’étiquette d’autres médicaments, ou de consulter votre pharmacien, pour vous assurer que ces médicaments ne contiennent pas d’aspirine.

Quand consulter un médecin?

Rendez-vous chez le médecin de votre enfant, ou au service d’urgence le plus proche, immédiatement si votre enfant a de la fièvre et remplit l’une de ces conditions :

  • votre nourrisson a moins de 3 mois;
  • vous êtes récemment revenus d’un voyage à l’étranger;
  • l’enfant développe une irritation qui ressemble à des petits points violets qui ne disparaissent pas lorsque vous appuyez dessus avec vos doigts (blanchissement);
  • l’enfant n’est pas capable de garder les liquides et semble déshydraté;
  • la peau de l’enfant semble très pâle ou grise, ou est froide ou tachetée;
  • l’enfant souffre constamment;
  • l’enfant est léthargique (très faible) ou vous avez du mal à le réveiller;
  • il a la nuque raide;
  • il a eu une convulsion liée à la fièvre pour la première fois ou une convulsion de longue durée;
  • il a l’air très malade;
  • il semble confus ou il délire;
  • il n’utilise pas un bras ou une jambe normalement ou refuse de se tenir debout;
  • il a des difficultés à respirer;
  • il pleure constamment et ne peut être calmé.

Consultez un médecin dans les 24 heures dans les cas suivants :

  • votre nourrisson a entre 3 et 6 mois.
  • l’enfant a mal à un endroit précis, par exemple aux oreilles ou à la gorge, ce qui peut nécessiter un examen;
  • l’enfant a de la fièvre depuis plus de trois jours;
  • la fièvre a disparu pendant plus de 24 heures puis est revenue;
  • l’enfant a une infection bactérienne traitée avec un antibiotique, mais la fièvre ne disparaît pas même après l’administration des antibiotiques pendant 2 ou 3 jours;
  • il pleure quand il va aux toilettes;
  • vous avez d’autres préoccupations ou questions.

En cas d’incertitude, appelez Telehealth Ontario au 1-866-797-0000 (sans frais) si vous habitez en Ontario.

Quelques mythes à propos de la fièvre

Il existe de nombreux mythes au sujet de la fièvre; certains d’entre eux peuvent vous causer une inquiétude inutile. Si votre enfant a de la fièvre, le plus important est de surveiller son apparence et son comportement.

Mythe : la fièvre doit être soignée par des médicaments.

Faux! La fièvre par elle-même n’est pas dangereuse et il n’est pas nécessaire de la soigner. La prise de médicaments est destinée à permettre à votre enfant de se sentir mieux en cas de fièvre. Si l’enfant se sent bien (à l’état éveillé ou en dormant) tout en ayant de la fièvre, il n’est pas nécessaire de lui donner des médicaments.

Mythe : le chiffre exact de la température est utile.

Faux! Le plus important, avec un enfant fiévreux, est son apparence et son comportement, particulièrement s’il a pris des médicaments contre la fièvre. Par exemple, un enfant qui semble en santé, mais qui a une température élevée est moins inquiétant qu’un enfant qui n’a qu’une fièvre légère, mais semble très malade ou ne réagit pas. Certaines maladies virales mineures peuvent s’accompagner d’une fièvre élevée; certaines infections bactériennes graves peuvent être associées à une température corporelle anormalement basse. Dans tous les cas, il est recommandé de prendre la température de l’enfant et de noter depuis combien de jours dure la fièvre.

Mythe : la fièvre entraîne des lésions cérébrales.

Faux! La plupart des fièvres associées aux infections sont de moins de 42°C (108°F); elles n’entraînent pas de lésions cérébrales. Seules les températures corporelles persistantes supérieures à 44°C (110°F) peuvent causer des lésions cérébrales. Ces températures corporelles élevées risquent davantage de se produire en raison d’un coup de chaleur ou à la suite de prise de certaines drogues illicites ou de certains médicaments, comme les anesthésiques ou d’autres médicaments utilisés en psychiatrie. Elles ne sont généralement pas causées par les infections habituelles des enfants.

Mythe : la fièvre est mauvaise pour l’enfant.

Faux! La fièvre signifie simplement que le système immunitaire du corps a été activé. La fièvre aide à combattre les infections, car de nombreux germes ne survivent pas aussi bien à des températures corporelles légèrement plus élevées. En ce sens, la plupart des fièvres ont un effet bénéfique même si l’enfant est incommodé. Les médicaments sont principalement utilisés pour aider l’enfant à se sentir mieux.

Mythe : la fièvre répond toujours à la prise d’ibuprofène ou d’acétaminophène.

Faux! Ces médicaments peuvent aider l’enfant à se sentir mieux, mais ne réduire la fièvre que de 1°C à 2°C (de 2°F à 3°F) seulement et ne pas faire revenir la température à la normale. Parfois, la fièvre persiste même après la prise d’ibuprofène ou d’acétaminophène.

Mythe : la fièvre répond rapidement aux antibiotiques.

Faux! Les antibiotiques ne sont utiles que pour traiter des infections bactériennes. Ils commencent à combattre la bactérie aussitôt qu’ils sont administrés à votre enfant, mais la fièvre peut mettre 2 ou 3 jours à disparaître. Les antibiotiques n’ont aucun effet sur les infections virales. Chez les enfants, la plupart des infections sont causées par des virus; un antibiotique n’aura donc aucun effet sur elles.

Mythe : soigner la fièvre permet d’éviter les convulsions fébriles.

Faux! Le fait de soigner la fièvre n’empêchera pas les convulsions et vous ne devez pas utiliser de médicaments en ce sens. En général, il y a des antécédents familiaux de convulsions. Elles se produisent également plutôt au début d’une infection.

À retenir :

  • La fièvre est habituellement un signe que le corps combat une infection.
  • Une température supérieure à 38°C (100,4°F) indique de la fièvre.
  • Consultez immédiatement votre médecin si votre enfant a de la fièvre depuis plus de 3 jours ou s’il a de la fièvre et est âgé de moins de 3 mois.
  • Surveillez l’apparence et le comportement de votre enfant. Notez le nombre de jours que dure la fièvre.
  • Pour aider l’enfant à se sentir mieux, habillez-le légèrement. Donnez beaucoup de liquide à boire à votre enfant et administrez-lui de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène si cela semble lui faire du bien.

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Vérifié par

Elly Berger, BA, MD, FRCPC, FAAP, MHPE​

4/27/2016

RÉFÉRENCES :

Richardson M, Purssell E. (2015). Who's afraid of fever? Arch Dis Child. 100(9):818-20. doi:10.1136/archdischild-2015-309491. Retrieved on February 10th, 2016 http://adc.bmj.com/content/early/2015/05/14/archdischild-2014-307483.full.pdf html


Sullivan JE, Farrar HC. (2011). Fever and antipyretic use in children. Pediatrics.127(3):580-7. doi:10.1542/peds.2010-3852. Retrieved February 10th, 2016 http://pediatrics.aappublications.org/content/127/3/580.full-text.pdf


Mistry N, Hudak A. (2014). Combined and alternating acetaminophen and ibuprofen therapy for febrile children. Paediatrics & child health. 19(10):531-2. Retrieved on February 10th, 2016 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4276386/pdf/pch-19-531.pdf​ and Corrigendum. (2015). Paediatrics & Child Health, 20(8), 466–467. Retrieved on February 10th, 2016 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4699537/


National Collaborating Centre for Women's and Children's Health (2013). Feverish illness in children: assessment and initial management in children younger than 5 years (2nd ed.). Sections 9.1 and 9.2. London, UK: Royal College of Obstetricians and Gynaecologists. Retrieved February 10th, 2016 http://www.clinicalguidelines.scot.nhs.uk/National%20Guidelines/CG160%20Fererish%20Illness%20in%20Children.pdf​​








www.aboutkidshealth.ca