Communication interauriculaire

Une ouverture ou un trou dans la paroi qui divise les cavités supérieures du cœur, le septum auriculaire, est appelée communication interauriculaire. Ce trou amène le sang riche en oxygène à fuir du côté gauche du cœur vers le côté droit. Cela cause un travail supplémentaire pour le côté droit du cœur, étant donné que plus de sang que nécessaire circule du ventricule droit vers les poumons.

Il existe trois types de communications interauriculaires, nommées selon l’endroit où elles surviennent dans le cœur : ostium secundum ou persistance du foramen ovale, anomalies du primum, et anomalies du sinus veineux.

Ces anomalies sont habituellement décelées quand un médecin entend un souffle cardiaque. Les épreuves utilisées pour aider à diagnostiquer une communication interauriculaire comprennent une radiographie pulmonaire, un électrocardiogramme et un échocardiogramme.

Les communications interauriculaires constituent de 6 % à 10 % de toutes les anomalies cardiaques, et elles surviennent chez 1 enfant sur 1 500.

Communication interauriculaire
Get Adobe Flash player
-UNIQUE1-Atrial_septal_defect_MED_ANI_FR-UNIQUE2-
Un trou dans la paroi qui sépare les chambres supérieures du cœur fait en sorte que le sang riche en oxygène s'infiltre dans l'oreillette de droite. Cela signifie que du sang oxygéné se mélange avec du sang désoxygéné, et que plus de sang que nécessaire circule dans les poumons.
Quels sont les symptômes de la communication interauriculaire?

Étant donné que le cœur est habituellement capable de compenser cette anomalie, il y a habituellement peu de symptômes. Dans environ 40 % des cas, le trou se referme de lui-même avant l’âge de 2 ans. Quand cela n’arrive pas, il existe deux méthodes à envisager pour fermer le trou :

  • Beaucoup de trous peuvent être fermés à l’aide d’un appareil pendant un cathétérisme cardiaque.
  • Si le trou est trop grand, ou qu’il est situé près d’une valvule, une chirurgie à cœur ouvert est effectuée pour ferme le trou à l’aide de sutures ou d’une pièce.

Quelles sont les perspectives à long terme pour les enfants atteints d’une communication interauriculaire?

La recherche montre que les enfants atteints d’une communication interauriculaire diagnostiquée et réparée pendant l’enfance devraient mener une vie aussi longue que le devrait une personne moyenne.

Les personnes diagnostiquées et traitées après l’âge de 25 ans ne s’en sortent pas aussi bien. Il existe un faible risque de maladie du sinus ou d’arythmies.

Fraser Golding, MD, FRCPC

12/4/2009





www.aboutkidshealth.ca