Régurgiter et vomir

Régurgiter

La majorité des nouveaux-nés et des jeunes bébés ont tendance à régurgiter une quantité de leur lait maternel ou de leur préparation pour nourrissons pendant ou pas longtemps après l’alimentation. Certains nouveaux-nés régurgitent seulement occasionnellement alors que d’autres le font à chaque fois. La régurgitation sort sans effort de la bouche du bébé, parfois accompagné d’un rot.

L’action de régurgiter, aussi appelée reflux gastro-œsophagien, se produit lorsque l’anneau du muscle à l’extrémité supérieure de l’estomac ne ferme pas correctement. La régurgitation diminue au fur et à mesure que le bébé vieillit et cesse généralement avant que le bébé n’atteigne l’âge de un an.

Façons d’aider votre bébé

Vous pouvez diminuer les quantités régurgitées par votre bébé à l’aide des moyens suivants :

  • Nourrissez votre bébé avant qu’il ait désespérément faim.
  • Si vous l’allaitez au biberon, donnez-lui de petites quantités, car la suralimentation peut le faire régurgiter davantage. Il n’est pas nécessaire que votre bébé finisse son biberon.
  • Si vous l’allaitez au biberon, assurez-vous que la tétine n’est ni trop grosse, ni trop petite. Une tétine trop grosse fera en sorte que le lait coulera trop rapidement et une tétine trop petite fera en sorte que le bébé avalera beaucoup d’air.
  • Faites en sorte que les périodes d’alimentation soient silencieuses et calmes et essayez de réduire au minimum les distractions.
  • Évitez les couches serrées, car elles créent une pression sur l’abdomen. N’exercez pas de pression sur le ventre de votre bébé.
  • Faites faire le rot à votre bébé quelques fois pendant l’alimentation afin d’enlever l’air dans son ventre. N’interrompez pas l’alimentation, mais faites-lui plutôt faire son rot lorsqu’il prend une pause.
  • Tenez votre bébé verticalement après chaque alimentation.

À quel moment aller voir le médecin

Habituellement, la régurgitation est anodine; cependant, elle peut poser un problème lorsqu’elle entraîne une faible prise de poids, des suffocations ou des lésions à l’œsophage causées par l’acidité. Si votre bébé présente l’un ou l’autre des symptômes suivants lorsqu’il régurgite, amenez-le chez le médecin :

  • des filets de sang dans la régurgitation;
  • la régurgitation provoque des suffocations ou des haut-le-cœur;
  • la régurgitation fait en sorte que votre bébé devient bleu;
  • des vomissements ou des vomissements en jets;
  • des problèmes de gain de poids.

Note au sujet de la position couchée

On considère que le fait de coucher votre nouveau-né sur le dos est l’une des meilleures choses à faire afin de prévenir le syndrome de la mort subite du nourrisson (MSN). C’est ce que recommandent la Société canadienne de pédiatrie, l’American Academy of Pediatrics et bien d’autres sociétés de pédiatrie à travers le monde. Même si vous vous inquiétez peut-être au sujet du fait de coucher votre nouveau-né sur le dos s’il a tendance à régurgiter, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Les nouveaux-nés ne suffoquent pas davantage s’ils sont couchés sur le dos.

Vomissements et vomissements en jets

Les vomissements sont plus énergiques que la régurgitation et entraînent plus que de simples cuillères à soupe de contenu gastrique. Les vomissements peuvent être un signe d’infection virale dans l’estomac, une réaction à quelque chose que le bébé a mangé ou un autre trouble gastro-intestinal.

Traitement contre les vomissements

Le premier traitement contre les vomissements consiste à nourrir votre bébé en plus petites quantités. Si vous allaitez, réduisez le temps que votre bébé passe au sein à chaque alimentation. Vous aurez peut-être à nourrir votre bébé plus souvent afin de compenser pour les plus petites quantités.

Il se peut que vous deviez temporairement remplacer le lait maternel ou la préparation pour nourrissons par une solution électrolytique comme le Pedialyte. Le cas échéant, offrez le liquide clair à votre bébé pendant les huit heures suivant la fin des vomissements. Nourrissez votre bébé en lui donnant de petites quantités à des intervalles fréquents : environ 5 ml (une cuillère à thé) toutes les cinq minutes pour commencer. Après une période de quatre heures sans vomissement, doublez la quantité chaque heure. À ce moment, si votre bébé vomit, permettez à son estomac de se reposer pendant une heure et recommencez l’alimentation en lui donnant des quantités plus petites.

Lorsque les vomissements vous préoccupent

Dans le cas d’une infection virale, les vomissements sont souvent accompagnés de diarrhée. Si la vomissure contient de la bile verte, cela pourrait signifier un blocage dans l’intestin, ce qui nécessite une attention immédiate et peut-être une chirurgie d’urgence. Communiquez avec votre médecin immédiatement si les vomissements semblent être excessifs, s’il y a de la bile verte ou du sang dans la vomissure, ou si les vomissements sont accompagnés de diarrhée. Appelez également votre médecin si votre nouveau-né présente des signes de déshydratation comme la bouche ou la peau sèche, moins de six couches mouillées par jour, ou les yeux ou la fontanelle enfoncés.

On parle de vomissements en jets lorsque la régurgitation ou la vomissure jaillit énergiquement de la bouche du bébé. Appelez immédiatement votre médecin si votre bébé se met à vomir en jets. Il pourrait s’agir de sténose du pylore, qui est une condition courante chez les jeunes bébés. La sténose du pylore se produit lorsqu’il y a un rétrécissement de la portion tubulaire inférieure de l’estomac qui empêche la nourriture de quitter l’estomac. On a recours à la chirurgie pour corriger ce trouble.

Andrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPC

10/31/2009
Articles associés
Régurgiter et vomir