AboutKidsHealth

 

 

Juvenile enthesitis-related arthritis: TreatmentJJuvenile enthesitis-related arthritis: TreatmentJuvenile enthesitis-related arthritis: TreatmentEnglishRheumatologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)Back;Knee;Ankle;Foot;HipImmune system;Ligaments;TendonsDrug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2016-08-12T04:00:00ZShirley Tse, MD, FRCPCMichelle Anderson, BScNJo-Anne Marcuz, BSc, MSc PT​9.0000000000000056.00000000000001322.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Juvenile Enthesitis Related Arthritis is treated with medicines that reduce inflammation of the joints. Learn about the specific drugs used to treat ERA.</p><h2>What is enthesitis-related arthritis (ERA)?</h2> <p>Arthritis means "joint swelling" or "joint inflammation." It is a disease that leads to pain, swelling, stiffness and loss of motion in the joints. There are many different types of arthritis. Enthesitis-related arthritis (ERA) is one type. Enthesitis is swelling or inflammation of the entheses, the connective tissue where tendons or ligaments attach to bone. Juvenile ERA is managed by rheumatologists, doctors who specialize in diseases of the joints and inflammation.</p> <p>To learn more, please read "<a href="/Article?contentid=13&language=English">Juvenile enthesitis-related arthritis (ERA)</a>."</p><h2>Key points</h2> <ul> <li>ERA is a disease that causes pain, swelling, and stiffness in the joints of the hips, knees, ankles, feet, and lower back.</li> <li>Non-steroidal anti-inflammatory drugs (NSAIDs) help reduce the symptoms of arthritis and enthesitis.</li> <li>Medicines such as prednisone, sulfasalazine, methotrexate, and biologics suppress the immune system and help reduce or stop inflammation.</li> <li>Your child's doctor may also suggest joint injections for quick relief from inflammation.</li> </ul><h2>ERA is treated with medicine</h2> <p>Your child may need to take different kinds of medicine for ERA:</p> <ul> <li>Some types of medicine can improve symptoms of inflammation. These medicines are called <a href="/Article?contentid=1069&language=English">non-steroidal anti-inflammatory drugs (NSAIDs)</a>. They help to reduce pain and stiffness and improve movement in the joints. Examples of NSAIDs are <a href="/Article?contentid=198&language=English">naproxen</a>, indomethacin, and <a href="/Article?contentid=153&language=English">ibuprofen</a>.</li> <li>Some people with ERA need stronger medicines that suppress the immune system and help control inflammation to prevent joint damage. These stronger medicines include <a href="/Article?contentid=221&language=English">prednisone</a>, <a href="/Article?contentid=185&language=English">methotrexate</a>, sulfasalazine, and <a href="/Article?contentid=1073&language=English">biologics</a>.</li> <li>Sometimes, the doctor may suggest joint injections as a way to quickly decrease the inflammation.</li> </ul> <p>The medicine is prescribed based on your child's body size. The aim is to use as little medicine as possible to take away the inflammation and symptoms of ERA.</p> <p>It is hard to predict how long your child will need to take medicine. Some children will only need to take medicine for a short time. Other children will need medicine for a longer time.</p> <p>Most drugs have some side effects. These effects are not part of the treatment. If your child is given a drug, the doctors or nurses will let you know about the drug's possible side effects.</p> <p>There may be other treatments available as well. Researchers are always learning more about ERA and how to treat it.</p><h2>Non-steroidal anti-inflammatory drugs (NSAIDs)</h2><p> <a href="/article?contentid=1069&language=English">Non-steroidal anti-inflammatory drugs</a> (NSAIDs) include naproxen, ibuprofen, indomethacin, and meloxicam. NSAIDs help to improve the symptoms of ERA, including pain and stiffness, and help improve joint movement. It can take up to four to eight weeks to see the full effects of these medicines.</p><p>NSAIDs are available as liquids, pills or capsules. Depending on the specific medicine given to your child, they will need to take them once, twice or three times a day.</p><p>The doses of these medicines are based on your child's body size. While your child is on an NSAID they should not take any other NSAIDs, such as ibuprofen (Advil or Motrin).</p><p>The biggest complaint or side effect from this family of medicines is an upset stomach or stomach pain. Please let your doctor know if your child is experiencing any side effects.</p><h2>Medicines that suppress the immune system</h2><p>Your child may be prescribed medicine that suppresses the immune system. It lowers the number of immune cells that are attacking your child's joints and entheses.</p><h3>Prednisone</h3><p> <a href="/Article?contentid=221&language=English">Prednisone</a> may be chosen when multiple joints and entheses are inflamed.</p><p>Sometimes children with ERA need to use prednisone for a short period to control inflammation and to allow time for other medicines to start to work. Your child will be prescribed a dose based on their body size, and the dose will be lowered over time (weaned).</p><p>It is very important that your child take the exact amount of prednisone that the doctor prescribes. Prednisone dosage must be lowered slowly. Stopping prednisone suddenly can lead to serious harm to your child's body.</p><h3>Sulfasalazine</h3><p>Sulfasalazine is another medicine that can be used for ERA. It is "second-line" and can be used when NSAIDs alone do not decrease the inflammation. It can take up to three months to see the full effects of this medicine.</p><p>Sulfasalazine comes in pill or liquid form. Your child will take it by mouth twice a day. It is taken with a snack or meal to prevent stomach upset.</p><p>Children with an allergy to sulfa medicines cannot take sulfasalazine. Please let your doctor know if your child has a history of this allergy.</p><p>Your child will need regular blood tests to monitor for side effects. Sulfasalazine can sometimes stop the body from making white blood cells, red blood cells, or platelets.</p><h3>Methotrexate</h3><p> <a href="/Article?contentid=185&language=English">Methotrexate</a> is also a second-line medicine. It is used when NSAIDs alone do not decrease inflammation. It can take up to three months to see the full effects of this medicine.</p><p>Methotrexate is taken by mouth (pill or liquid) or by injection once a week. If your child takes methotrexate by pill form, it must be taken on an empty stomach.</p><p>If your child is prescribed methotrexate, they will also need to take a vitamin called folic acid in order to help reduce side effects.</p><p>Some children develop nausea or mouth ulcers while taking this medicine. If your child has nausea or upset stomach, try giving the dose before bed; this may help them sleep through the side effects. Both nausea and mouth ulcers can be avoided by taking folic acid.</p><p>Your child will need regular blood tests. These tests are done for two reasons:</p><ul><li>To make sure the methotrexate does not stop your child's body from making white blood cells, red blood cells, or platelets</li><li>To make sure the methotrexate is not affecting the liver, which helps to break down the medicine</li></ul><h3>Biologics</h3><p> <a href="/Article?contentid=1073&language=English">Biologics</a> are a newer group of medicines used to treat ERA. They are used when NSAIDs or other medicines have not properly controlled the inflammation. In children with ERA, the immune system sends chemicals called cytokines throughout the body. These chemicals go to the joints and entheses and cause inflammation. Biologics are able to block some of these cytokines from being made and can greatly reduce or stop inflammation.</p><p>Some biologics are etanercept (Enbrel), infliximab (Remicade), and <a href="/Article?contentid=66&language=English">adalimumab</a> (Humira). These medicines are either given by an injection under the skin or by an intravenous (IV) infusion into a vein.</p><p>Biologics usually do not have very many side effects. The most serious side effect is a greater risk for infections, because biologics are stronger at suppressing the immune system. Your child will need tests for certain infections, such as tuberculosis, before starting on a biologic.</p><h2>Joint injections</h2><p>Sometimes for children with ERA, the doctor may suggest <a href="/Article?contentid=1071&language=English">joint injections</a> as a way to quickly decrease inflammation. Usually, your child will feel less pain and swelling and better movement within one to two days (24 to 48 hours) after the injections. Joint injections are done when only one or a few joints are a problem.</p><p>Joint injections are done with a small needle. The doctor injects a long-acting steroid directly into the joint space.</p><p>To ensure that your child is comfortable during this procedure, the injections may be done with local anaesthetic, sedation, or general anaesthetic. Your rheumatologist will discuss with you what will be best for your child.</p>
Enthésite en relation avec l'arthrite juvénile : traitementEEnthésite en relation avec l'arthrite juvénile : traitementJuvenile enthesitis-related arthritis: TreatmentFrenchRheumatologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)Back;Knee;Ankle;Foot;HipImmune system;Ligaments;TendonsDrug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2016-08-12T04:00:00ZShirley Tse, MD, FRCPCMichelle Anderson, BScNJo-Anne Marcuz, BSc, MSc PT​9.0000000000000056.00000000000001322.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p> L'arthrite juvénile liée à l'enthésite se traite à l'aide de médicaments qui réduisent l'inflammation des articulations.</p><h2>Qu’est-ce que l’enthésite en relation avec l’arthrite (ERA)?</h2> <p>Par arthrite, on veut dire « enflure ou inflammation des articulations ». L’arthrite cause de la douleur, de l’enflure, des raideurs et la perte de mouvement dans les articulations. Il existe de nombreux types d’arthrite. L’enthésite en relation avec l’arthrite (ERA) en est un. L’enthésite est une enflure ou inflammation de l’enthèse, la zone où les tendons et les ligaments s’ancrent à l’os. L’ERA juvénile est pris en charge par des rhumatologues, des médecins qui se spécialisent dans les troubles des articulations et l’inflammation.</p> <p>Pour en savoir plus, veuillez lire <a href="/Article?contentid=13&language=French">Enthésite en relation avec l’arthrite juvénile (ERA)</a>.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>L’ERA est une maladie qui cause de la douleur, une enflure et des raideurs dans les articulations des hanches, des genoux, des chevilles, des pieds et du bas du dos. </li> <li>Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) aident à prendre en charge les symptômes de l’arthrite et de l’enthésite. </li> <li>Des médicaments comme la prednisone, le méthotrexate, la sulfasalazine et les anti-TNF diminuent les réactions du système immunitaire et aident à réduire ou à arrêter l’inflammation. </li> <li>Le médecin de votre enfant peut aussi suggérer des injections dans les articulations pour rapidement réduire l’inflammation. </li></ul><h2>L’ERA se traite au moyen de médicaments</h2> <p>Votre enfant pourrait devoir prendre différents types de médicaments :</p> <ul><li> Certains types de médicaments améliorent les symptômes d’inflammation. On appelle ces médicaments des <a href="/Article?contentid=1069&language=French">anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)</a>. Ils atténuent la douleur et les raideurs et aident à améliorer le mouvement dans les articulations. Le <a href="/Article?contentid=198&language=French">naproxène</a>, l’indométhacine et l’<a href="/Article?contentid=153&language=French">ibuprofène</a> en sont des exemples.</li> <li>Certaines personnes atteintes d’ERA ont besoin de médicaments plus puissants qui diminuent les réactions du système immunitaire et atténuent l’inflammation afin de prévenir les lésions articulaires. Ces puissants médicaments comprennent, entre autres, la <a href="/Article?contentid=221&language=French">prednisone</a>, le <a href="/Article?contentid=185&language=French">méthotrexate</a>, la sulfasalazine et les <a href="/Article?contentid=1073&language=French">anti-TNF</a>. </li> <li>Parfois, le médecin suggère des injections dans les articulations pour diminuer rapidement l’inflammation. </li></ul> <p>La posologie des médicaments dépend de la taille de l’enfant. L’objectif consiste à utiliser la plus petite quantité possible pour arrêter l’inflammation et faire disparaître les symptômes de l’ERA. </p> <p>Il est difficile de prédire combien de temps votre enfant devra prendre des médicaments. Certains enfants en auront besoin pendant une courte période, et certains autres, pendant plus longtemps. </p> <p>La plupart des médicaments ont des effets secondaires. Ces effets ne font pas partie du traitement. Si on prescrit un médicament à votre enfant, les médecins ou le personnel infirmier vous expliqueront les effets secondaires qui peuvent se présenter. Il peut y avoir d’autres options de traitement. Les chercheurs en apprennent toujours davantage au sujet de l’ERA et de son traitement. </p><h2>Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)</h2><p>Les <a href="/article?contentid=1069&language=French">anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)</a> comprennent le naproxène, l’ibuprofène, l’indométhacine et le méloxicam. Les AINS aident à réduire les symptômes de l’ERA, dont la douleur et les raideurs. Ils aident aussi à améliorer le mouvement des articulations. Il peut prendre de quatre à huit semaines avant d’atteindre le plein effet du médicament.</p><p>Les AINS sont disponibles en liquide, en pilules ou en gélules. Selon le médicament prescrit, votre enfant devra le prendre une, deux ou trois fois par jour. </p><p>Le dosage de ces médicaments dépend de la taille de votre enfant. Tant que votre enfant prend un AINS, il ne peut pas prendre d’autre AINS, comme l’ibuprofène (Advil ou Motrin). </p><p>La plainte ou l’effet secondaire le plus fréquent lié à ce type de médicament est les troubles d’estomac ou les maux d’estomac. Veuillez indiquer à votre médecin si votre enfant a des effets secondaires. </p><h2>Médicaments qui diminuent les réactions du système immunitaire</h2><p>Il se peut que l’on prescrive à votre enfant des médicaments qui diminuent les réactions du système immunitaire. Ces médicaments réduisent le nombre de cellules du système immunitaire qui attaquent les articulations et les enthèses de votre enfant. </p><h3>Prednisone</h3><p>On peut choisir la <a href="/Article?contentid=221&language=French">prednisone</a> quand de nombreuses articulations et enthèses ont de l’inflammation.</p><p>Parfois, les enfants atteints d’ERA ont besoin de prendre de la prednisone pendant une courte période pour contrôler l’inflammation et pour donner le temps aux autres médicaments d’agir. La dose prescrite à votre enfant dépendra de sa taille, et elle sera réduite avec le temps (sevrage). </p><p>Il est très important que votre enfant prenne la quantité exacte de prednisone prescrite par le médecin. Le dosage de ce médicament doit être diminué lentement. Si votre enfant cesse subitement de prendre le médicament, cela peut causer un tort sérieux à son corps.</p><h3>Sulfasalazine</h3><p>La sulfasalazine est un autre médicament qu’on peut utiliser pour traiter l’ERA. Il s’agit d’un médicament de « seconde intention » auquel on a recourt quand les AINS à eux seuls ne suffisent pas à diminuer l’inflammation. Il peut prendre jusqu’à trois mois avant d’atteindre le plein effet de ce médicament. </p><p>La sulfasalazine se présente en pilules ou en liquide. Votre enfant la prendra par voie orale deux fois par jour avec une collation ou un repas pour prévenir les maux d’estomac. </p><p>Les enfants allergiques aux sulfamides ne peuvent pas prendre ce médicament. Veuillez indiquer à votre médecin si votre enfant a des antécédents d’allergie. </p><p>Votre enfant devra subir des analyses sanguines régulières pour vérifier que la sulfasalazine n’empêche pas son organisme de fabriquer des globules blancs, des globules rouges ou des plaquettes. </p><h3>Méthotrexate</h3><p>Le <a href="/Article?contentid=185&language=French">méthotrexate</a> est aussi un médicament de seconde intention. On y a recourt quand les AINS à eux seuls ne suffisent pas à diminuer l’inflammation. Il peut prendre jusqu’à trois mois avant d’atteindre le plein effet de ce médicament. </p><p>Le méthotrexate est pris par voie orale (pilule ou liquide) ou par injection, une fois par semaine. Si votre enfant prend du méthotrexate sous forme de pilules, il doit le prendre l’estomac vide. </p><p>Si on prescrit du méthotrexate à votre enfant, il devra aussi prendre une vitamine appelée acide folique pour réduire les effets secondaires. Certains enfants ont des nausées ou des ulcères buccaux quand ils prennent ce médicament. Si votre enfant a des nausées ou des maux d’estomac, tentez de lui donner la dose avant le coucher; cela peut réduire les effets secondaires. La nausée et les ulcères buccaux peuvent tous deux être évités grâce à l’acide folique. </p><p>Votre enfant devra subir des analyses sanguines régulières. Ces analyses se font pour deux raisons :</p><ul><li>veiller à ce que le méthotraxate n’empêche pas son organisme de fabriquer des globules blancs, des globules rouges ou des plaquettes; </li><li>tenter de savoir si le méthotrexate agit sur le foie qui aide à dégrader le médicament.</li></ul><h3>Les anti-TNF</h3><p><a href="/Article?contentid=1073&language=French">Les anti-TNF</a> sont un nouveau groupe de médicaments contre l’ERA. On s’en sert quand les AINS ou d’autres médicaments n’ont pas réussi à contrôler l’inflammation. Chez les enfants atteints d’ERA, le système immunitaire envoie des cytokines dans l’organisme. Ces substances chimiques se rendent aux enthèses et causent une inflammation. Les anti-TNF sont en mesure de bloquer certaines cytokines et peuvent grandement réduire, voire arrêter, l’inflammation. </p><p>Des exemples d’anti-TNF sont l’étanercept (Enbrel), l’infliximab (Remicade) et l’<a href="/Article?contentid=66&language=French">adalimumab</a> (Humira). Ces médicaments sont administrés soit par injection sous la peau, soit par perfusion intraveineuse (IV) dans une veine. </p><p>Normalement, les anti-TNF n’ont pas beaucoup d’effets secondaires. L’effet secondaire le plus grave est un plus grand risque d’infection, car les anti-TNF sont très efficaces à diminuer les réactions du système immunitaire. Votre enfant aura besoin de passer des tests de dépistage de certaines infections, comme la tuberculose, avant d’entreprendre ce genre de thérapie. </p><h2>Injections articulaires </h2><p>Parfois, pour les enfants atteints d’ERA, le médecin peut suggérer des <a href="/Article?contentid=1071&language=French">injections articulaires</a> comme moyen rapide de diminuer l’inflammation. Votre enfant ressentira normalement moins de douleur. L’enflure et les raideurs diminueront un à deux jours (de 24 à 48 heures) après les injections. On fait ce genre d’injection quand la douleur se limite à une ou à quelques articulations.</p><p>Les injections se font au moyen d’une petite aiguille. Le médecin injecte un stéroïde à action longue-durée dans l’espace interarticulaire. </p><p>Pour que votre enfant soit à l’aise pendant l’intervention, les injections peuvent se faire sous anesthésie locale, sédation ou anesthésie générale. Votre rhumatologue discutera avec vous de la modalité la mieux adaptée à votre enfant. </p><br>

 

 

Enthésite en relation avec l'arthrite juvénile : traitement1003.00000000000Enthésite en relation avec l'arthrite juvénile : traitementJuvenile enthesitis-related arthritis: TreatmentEFrenchRheumatologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)Back;Knee;Ankle;Foot;HipImmune system;Ligaments;TendonsDrug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2016-08-12T04:00:00ZShirley Tse, MD, FRCPCMichelle Anderson, BScNJo-Anne Marcuz, BSc, MSc PT​9.0000000000000056.00000000000001322.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p> L'arthrite juvénile liée à l'enthésite se traite à l'aide de médicaments qui réduisent l'inflammation des articulations.</p><h2>Qu’est-ce que l’enthésite en relation avec l’arthrite (ERA)?</h2> <p>Par arthrite, on veut dire « enflure ou inflammation des articulations ». L’arthrite cause de la douleur, de l’enflure, des raideurs et la perte de mouvement dans les articulations. Il existe de nombreux types d’arthrite. L’enthésite en relation avec l’arthrite (ERA) en est un. L’enthésite est une enflure ou inflammation de l’enthèse, la zone où les tendons et les ligaments s’ancrent à l’os. L’ERA juvénile est pris en charge par des rhumatologues, des médecins qui se spécialisent dans les troubles des articulations et l’inflammation.</p> <p>Pour en savoir plus, veuillez lire <a href="/Article?contentid=13&language=French">Enthésite en relation avec l’arthrite juvénile (ERA)</a>.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>L’ERA est une maladie qui cause de la douleur, une enflure et des raideurs dans les articulations des hanches, des genoux, des chevilles, des pieds et du bas du dos. </li> <li>Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) aident à prendre en charge les symptômes de l’arthrite et de l’enthésite. </li> <li>Des médicaments comme la prednisone, le méthotrexate, la sulfasalazine et les anti-TNF diminuent les réactions du système immunitaire et aident à réduire ou à arrêter l’inflammation. </li> <li>Le médecin de votre enfant peut aussi suggérer des injections dans les articulations pour rapidement réduire l’inflammation. </li></ul><h2>L’ERA se traite au moyen de médicaments</h2> <p>Votre enfant pourrait devoir prendre différents types de médicaments :</p> <ul><li> Certains types de médicaments améliorent les symptômes d’inflammation. On appelle ces médicaments des <a href="/Article?contentid=1069&language=French">anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)</a>. Ils atténuent la douleur et les raideurs et aident à améliorer le mouvement dans les articulations. Le <a href="/Article?contentid=198&language=French">naproxène</a>, l’indométhacine et l’<a href="/Article?contentid=153&language=French">ibuprofène</a> en sont des exemples.</li> <li>Certaines personnes atteintes d’ERA ont besoin de médicaments plus puissants qui diminuent les réactions du système immunitaire et atténuent l’inflammation afin de prévenir les lésions articulaires. Ces puissants médicaments comprennent, entre autres, la <a href="/Article?contentid=221&language=French">prednisone</a>, le <a href="/Article?contentid=185&language=French">méthotrexate</a>, la sulfasalazine et les <a href="/Article?contentid=1073&language=French">anti-TNF</a>. </li> <li>Parfois, le médecin suggère des injections dans les articulations pour diminuer rapidement l’inflammation. </li></ul> <p>La posologie des médicaments dépend de la taille de l’enfant. L’objectif consiste à utiliser la plus petite quantité possible pour arrêter l’inflammation et faire disparaître les symptômes de l’ERA. </p> <p>Il est difficile de prédire combien de temps votre enfant devra prendre des médicaments. Certains enfants en auront besoin pendant une courte période, et certains autres, pendant plus longtemps. </p> <p>La plupart des médicaments ont des effets secondaires. Ces effets ne font pas partie du traitement. Si on prescrit un médicament à votre enfant, les médecins ou le personnel infirmier vous expliqueront les effets secondaires qui peuvent se présenter. Il peut y avoir d’autres options de traitement. Les chercheurs en apprennent toujours davantage au sujet de l’ERA et de son traitement. </p><h2>Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)</h2><p>Les <a href="/article?contentid=1069&language=French">anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)</a> comprennent le naproxène, l’ibuprofène, l’indométhacine et le méloxicam. Les AINS aident à réduire les symptômes de l’ERA, dont la douleur et les raideurs. Ils aident aussi à améliorer le mouvement des articulations. Il peut prendre de quatre à huit semaines avant d’atteindre le plein effet du médicament.</p><p>Les AINS sont disponibles en liquide, en pilules ou en gélules. Selon le médicament prescrit, votre enfant devra le prendre une, deux ou trois fois par jour. </p><p>Le dosage de ces médicaments dépend de la taille de votre enfant. Tant que votre enfant prend un AINS, il ne peut pas prendre d’autre AINS, comme l’ibuprofène (Advil ou Motrin). </p><p>La plainte ou l’effet secondaire le plus fréquent lié à ce type de médicament est les troubles d’estomac ou les maux d’estomac. Veuillez indiquer à votre médecin si votre enfant a des effets secondaires. </p><h2>Médicaments qui diminuent les réactions du système immunitaire</h2><p>Il se peut que l’on prescrive à votre enfant des médicaments qui diminuent les réactions du système immunitaire. Ces médicaments réduisent le nombre de cellules du système immunitaire qui attaquent les articulations et les enthèses de votre enfant. </p><h3>Prednisone</h3><p>On peut choisir la <a href="/Article?contentid=221&language=French">prednisone</a> quand de nombreuses articulations et enthèses ont de l’inflammation.</p><p>Parfois, les enfants atteints d’ERA ont besoin de prendre de la prednisone pendant une courte période pour contrôler l’inflammation et pour donner le temps aux autres médicaments d’agir. La dose prescrite à votre enfant dépendra de sa taille, et elle sera réduite avec le temps (sevrage). </p><p>Il est très important que votre enfant prenne la quantité exacte de prednisone prescrite par le médecin. Le dosage de ce médicament doit être diminué lentement. Si votre enfant cesse subitement de prendre le médicament, cela peut causer un tort sérieux à son corps.</p><h3>Sulfasalazine</h3><p>La sulfasalazine est un autre médicament qu’on peut utiliser pour traiter l’ERA. Il s’agit d’un médicament de « seconde intention » auquel on a recourt quand les AINS à eux seuls ne suffisent pas à diminuer l’inflammation. Il peut prendre jusqu’à trois mois avant d’atteindre le plein effet de ce médicament. </p><p>La sulfasalazine se présente en pilules ou en liquide. Votre enfant la prendra par voie orale deux fois par jour avec une collation ou un repas pour prévenir les maux d’estomac. </p><p>Les enfants allergiques aux sulfamides ne peuvent pas prendre ce médicament. Veuillez indiquer à votre médecin si votre enfant a des antécédents d’allergie. </p><p>Votre enfant devra subir des analyses sanguines régulières pour vérifier que la sulfasalazine n’empêche pas son organisme de fabriquer des globules blancs, des globules rouges ou des plaquettes. </p><h3>Méthotrexate</h3><p>Le <a href="/Article?contentid=185&language=French">méthotrexate</a> est aussi un médicament de seconde intention. On y a recourt quand les AINS à eux seuls ne suffisent pas à diminuer l’inflammation. Il peut prendre jusqu’à trois mois avant d’atteindre le plein effet de ce médicament. </p><p>Le méthotrexate est pris par voie orale (pilule ou liquide) ou par injection, une fois par semaine. Si votre enfant prend du méthotrexate sous forme de pilules, il doit le prendre l’estomac vide. </p><p>Si on prescrit du méthotrexate à votre enfant, il devra aussi prendre une vitamine appelée acide folique pour réduire les effets secondaires. Certains enfants ont des nausées ou des ulcères buccaux quand ils prennent ce médicament. Si votre enfant a des nausées ou des maux d’estomac, tentez de lui donner la dose avant le coucher; cela peut réduire les effets secondaires. La nausée et les ulcères buccaux peuvent tous deux être évités grâce à l’acide folique. </p><p>Votre enfant devra subir des analyses sanguines régulières. Ces analyses se font pour deux raisons :</p><ul><li>veiller à ce que le méthotraxate n’empêche pas son organisme de fabriquer des globules blancs, des globules rouges ou des plaquettes; </li><li>tenter de savoir si le méthotrexate agit sur le foie qui aide à dégrader le médicament.</li></ul><h3>Les anti-TNF</h3><p><a href="/Article?contentid=1073&language=French">Les anti-TNF</a> sont un nouveau groupe de médicaments contre l’ERA. On s’en sert quand les AINS ou d’autres médicaments n’ont pas réussi à contrôler l’inflammation. Chez les enfants atteints d’ERA, le système immunitaire envoie des cytokines dans l’organisme. Ces substances chimiques se rendent aux enthèses et causent une inflammation. Les anti-TNF sont en mesure de bloquer certaines cytokines et peuvent grandement réduire, voire arrêter, l’inflammation. </p><p>Des exemples d’anti-TNF sont l’étanercept (Enbrel), l’infliximab (Remicade) et l’<a href="/Article?contentid=66&language=French">adalimumab</a> (Humira). Ces médicaments sont administrés soit par injection sous la peau, soit par perfusion intraveineuse (IV) dans une veine. </p><p>Normalement, les anti-TNF n’ont pas beaucoup d’effets secondaires. L’effet secondaire le plus grave est un plus grand risque d’infection, car les anti-TNF sont très efficaces à diminuer les réactions du système immunitaire. Votre enfant aura besoin de passer des tests de dépistage de certaines infections, comme la tuberculose, avant d’entreprendre ce genre de thérapie. </p><h2>Injections articulaires </h2><p>Parfois, pour les enfants atteints d’ERA, le médecin peut suggérer des <a href="/Article?contentid=1071&language=French">injections articulaires</a> comme moyen rapide de diminuer l’inflammation. Votre enfant ressentira normalement moins de douleur. L’enflure et les raideurs diminueront un à deux jours (de 24 à 48 heures) après les injections. On fait ce genre d’injection quand la douleur se limite à une ou à quelques articulations.</p><p>Les injections se font au moyen d’une petite aiguille. Le médecin injecte un stéroïde à action longue-durée dans l’espace interarticulaire. </p><p>Pour que votre enfant soit à l’aise pendant l’intervention, les injections peuvent se faire sous anesthésie locale, sédation ou anesthésie générale. Votre rhumatologue discutera avec vous de la modalité la mieux adaptée à votre enfant. </p><br>Enthésite en relation avec l'arthrite juvénile : traitement

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.