AboutKidsHealth

 

 

Brain tumours: An overviewBBrain tumours: An overviewBrain tumours: An overviewEnglishNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemConditions and diseasesAdult (19+)NA2009-09-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPC8.0000000000000063.00000000000001059.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>An in-depth look at the causes, genetics, symptoms, diagnosis, environmental risks and treatment of childhood brain tumours.</p><p>Brain tumours are a rare but serious condition in children. This resource centre will cover what brain tumours are, the different types, treatment and what outcomes parents can expect.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>A tumour is any abnormal group of cells.</li> <li>Brain tumours are the second most common type of cancer in children, affecting 300 under the age of 18 each year.</li> <li>The exact cause of brain tumours is unknown but they can be related to other medical conditions and environmental factors.</li> <li>Treatment and outcomes for brain tumour patients depend on the type of tumour a child has.</li></ul>
Tumeurs cérébrales : Un aperçuTTumeurs cérébrales : Un aperçuBrain tumours: An overviewFrenchNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemConditions and diseasesAdult (19+)NA2009-09-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPC8.0000000000000063.00000000000001059.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Un examen approfondi des causes, de la génétique, des symptômes, du diagnostic, des risques environnementaux et du traitement en ce qui a trait aux tumeurs cérébrales chez les enfants.</p><p>Les tumeurs cérébrales sont des affections rares, mais graves, chez les enfants. Le présent centre de documentation présentera ce que sont les tumeurs cérébrales, leurs différents types, le traitement ainsi que les conséquences auxquelles peuvent s’attendre les parents.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Une tumeur est un groupe de cellules anormales.</li> <li>Les tumeurs cérébrales représentent le deuxième type de cancer infantile le plus fréquent, touchant 300 enfants âgés de moins de 18 ans par année.</li> <li>La cause exacte des tumeurs cérébrales demeure inconnue, mais elles peuvent être liées à d’autres troubles médicaux ainsi qu’à des facteurs environnementaux.</li> <li>Le traitement et les conséquences d’une tumeur cérébrale sur un enfant dépendent du type de la tumeur.</li></ul>

 

 

Tumeurs cérébrales : Un aperçu1306.00000000000Tumeurs cérébrales : Un aperçuBrain tumours: An overviewTFrenchNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemConditions and diseasesAdult (19+)NA2009-09-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPC8.0000000000000063.00000000000001059.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Un examen approfondi des causes, de la génétique, des symptômes, du diagnostic, des risques environnementaux et du traitement en ce qui a trait aux tumeurs cérébrales chez les enfants.</p><p>Les tumeurs cérébrales sont des affections rares, mais graves, chez les enfants. Le présent centre de documentation présentera ce que sont les tumeurs cérébrales, leurs différents types, le traitement ainsi que les conséquences auxquelles peuvent s’attendre les parents.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Une tumeur est un groupe de cellules anormales.</li> <li>Les tumeurs cérébrales représentent le deuxième type de cancer infantile le plus fréquent, touchant 300 enfants âgés de moins de 18 ans par année.</li> <li>La cause exacte des tumeurs cérébrales demeure inconnue, mais elles peuvent être liées à d’autres troubles médicaux ainsi qu’à des facteurs environnementaux.</li> <li>Le traitement et les conséquences d’une tumeur cérébrale sur un enfant dépendent du type de la tumeur.</li></ul><h2>Qu’est-ce qu’une tumeur?</h2><p>Une tumeur est un groupe de cellules anormales. On l'appelle aussi « croissance » ou « néoplasme ». </p><h2>Dans quelle mesure les tumeurs cérébrales sont-elles fréquentes?</h2><p>Les tumeurs cérébrales sont rares chez les enfants. Chaque année, au Canada, elles affectent environ 300 enfants âgés de moins de 18 ans. La plupart d'entre elles atteignent des enfants âgés de cinq à huit ans. Il s'agit du deuxième type de cancer chez les enfants quant à la fréquence, après la leucémie. </p> <figure> <span class="asset-image-title">Division cellulaire normale</span> <div class="asset-animation"> src="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/Style%20Library/akh/swfanimations/swf.html?swffile=Cells_dividing_normal_MED_ANI_FR.swf" </div> <figcaption class="asset-image-caption">Les gènes se trouvent au centre de la cellule, dans le noyau. Certains gènes contrôlent la façon dont les cellules se copient elles-mêmes.</figcaption> </figure> <h2>Comment peut-on déterminer si quelqu’un a une tumeur cérébrale?</h2><p>L’encéphale contient les structures qui contrôlent tout ce que nos faisons, comme la vue, l'ouïe, le mouvement, le raisonnement et l'apprentissage. Ces structures contrôlent aussi nos émotions et notre capacité de communiquer. Si une tumeur croît dans le cerveau, elle peut envahir ces structures, ce qui affecte la capacité de fonctionner de l'enfant. </p><p>En raison de sa taille, la tumeur peut créer de la pression sur le cerveau. Il peut en résulter des symptômes comme des céphalées, des vomissements et des nausées. </p><p>La situation est différente chez les bébés. Les os de leur tête ne se sont pas encore rejoints. En conséquence, ces os peuvent s’agrandir à mesure que la tumeur croît. Chez les bébés, le seul symptôme d’une tumeur pourrait être que leur tête est plus grosse que celle des autres bébés du même âge. </p><p>En règle générale, les signes et les symptômes dépendent du type de tumeur, de son emplacement et de sa taille.</p> <figure> <span class="asset-image-title">Division des cellules tumorales</span><div class="asset-animation"> src="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/Style%20Library/akh/swfanimations/swf.html?swffile=Cells_dividing_tumour_MED_ANI_EN.swf" </div><figcaption class="asset-image-caption">Lorsque les gènes d'une cellule changent ou manquent, les cellules peuvent se recopier elles-mêmes de façon imprévisible et incontrôlable. Il peut alors en résulter des tumeurs.</figcaption> </figure> <h2>Comment les tumeurs se forment-elles?</h2><p>Les cellules normales sont les minuscules composantes de base du corps. Chaque cellule contient des gènes. Nos gènes agissent comme des « centres de commande » qui disent à nos cellules quoi faire. </p><p>Nous savons qu’une cellule peut devenir anormale si certains de ses gènes changent ou sont manquants. En conséquence, le « centre de commande » fonctionne mal. Les cellules anormales commencent à croître. Ces cellules anormales continuent de faire des copies d’elles-mêmes. À mesure que le nombre de cellules anormales augmente, ces dernières forment une tumeur.</p><h2>Quelles sont les causes des tumeurs cérébrales?</h2><p>Nous ne savons pas exactement ce qui cause le développement de tumeurs cérébrales. Il n'existe aucune façon de prédire qu'un enfant sera atteint d’une tumeur. Personne n'est à blâmer si un enfant développe une tumeur. </p><p>Nous connaissons quelques-unes des raisons pour lesquelles certaines cellules deviennent anormales et forment une tumeur. Premièrement, il peut exister certains antécédents médicaux dans la famille. Ces derniers peuvent rendre un enfant plus propice à avoir des cellules anormales. Deuxièmement, pendant le développement d’un enfant, le hasard peut entraîner des problèmes génétiques. Les chercheurs ont aussi étudié si des facteurs environnementaux, comme les radiations, l'alimentation ou les produits chimiques, pouvaient modifier les gènes.</p><h2>Quels troubles médicaux sont liés aux tumeurs cérébrales?</h2><p>S’il existe des troubles médicaux dans votre famille, des membres de la famille sont par conséquent porteurs de gènes anormaux. Vous possédez certains gènes identiques à ceux de membres de votre famille. Par conséquent, il est possible que vous soyez aussi porteur de certains de ces gènes anormaux. </p><p>La présence de certains troubles médicaux pourraient augmenter les chances que vous et d’autres membres de votre famille développiez une tumeur cérébrale. Ces troubles médicaux comprennent, sans toutefois s’y limiter, les suivants :</p><ul><li>neurofibromatose; </li><li>sclérose tubéreuse; </li><li>maladie de von Hippel-Lindau; </li><li>syndrome de Li-Fraumeni; </li><li>syndrome de Gorlin; </li><li>syndrome de Turcot; </li><li>syndrome de Rubinstein-Taybi. </li></ul><p>Parfois, on examine régulièrement les enfants pour dépister les tumeurs cérébrales si un membre de la famille présente l’un de ces troubles médicaux. Cependant, il est rare que l’on développe des tumeurs cérébrales, même en présence d’un de ces troubles. </p><h2>Quelles répercussions les facteurs environnementaux ont-ils sur les tumeurs cérébrales?</h2><p>Les chercheurs ont effectué de nombreuses vastes études afin de déterminer si quelque chose dans l’environnement, comme la nourriture et les radiations, causait des tumeurs. Voici certains des sujets étudiés. </p><h3>La diète de la mère pendant la grossesse</h3><p>À l’heure actuelle, on ne peut établir aucun lien entre la diète de la mère pendant qu’elle était enceinte et les tumeurs cérébrales chez son enfant. En conséquence, les hot dogs, les viandes salaisonnées, les boissons-diètes, l’aspartame et les aliments qui contiennent des colorants ne semblent pas causer de tumeurs cérébrales. </p><h3>La diète de l’enfant</h3><p>À l'heure actuelle, on ne peut établir aucun lien entre la diète de l’enfant et les tumeurs cérébrales. En conséquence, les hot dogs, les viandes salaisonnées, les boissons-diètes, l'aspartame et les aliments qui contiennent des colorants ne semblent pas causer de tumeurs cérébrales. </p><h3>Pesticides</h3><p>À l’heure actuelle, on ne peut établir aucun lien entre les tumeurs cérébrales et les pesticides retrouvés sur les légumes, les fruits ou les pelouses.</p><h3>Exposition à des produits chimiques au travail</h3><p>Les tumeurs cérébrales affectent le plus souvent des personnes exposées à certains produits chimiques au travail. Ces produits chimiques comprennent le chloroéthène, l’acrylonitrile et le formaldéhyde. Cependant, on n’a pas pu établir de lien entre le contact d’un parent avec ces produits chimiques et la tumeur cérébrale d’un enfant. </p><h3>Radiation</h3><p>Bon nombre de personnes s’inquiètent que les lignes électriques, les appareils électroménagers, comme les micro-ondes, ou les téléphones cellulaires causent des tumeurs cérébrales. À l'heure actuelle, il n'existe aucune preuve concluante que ces types de radiations peuvent causer des tumeurs cérébrales. </p><p>Cependant, un type de radiation, soit le rayonnement ionisant à doses élevées, cause effectivement le cancer. On utilise cette radiation pour traiter le cancer, et elle est liée aux deuxièmes cancers chez les patients qui ont reçu ce traitement par le passé. </p><h3>Virus</h3><p>Les chercheurs étudient si des virus pourraient entraîner des tumeurs cérébrales. À l’heure actuelle, rien n’indique qu’il existe un lien. </p><h2>Comment diagnostique-t-on les tumeurs cérébrales?</h2><p>Le diagnostic d’une tumeur cérébrale peut prendre beaucoup de temps, entre autres parce que les tumeurs cérébrales peuvent causer bon nombre de problèmes différents. Ces problèmes, ou symptômes, sont souvent les mêmes que ceux associés à des maladies ou des blessures courantes. </p><p>Habituellement, on amène son enfant voir d’abord le médecin quand il présente des symptômes. Quand le médecin se rend compte que les maladies courantes ne permettent pas d’expliquer les symptômes, il adresse l’enfant à un spécialiste. </p><p>Un neurologue, ou un neurochirurgien, et d’autres professionnels médicaux examineront l’enfant au moyen de procédures diagnostiques bien définies afin de déterminer si une tumeur cérébrale cause les symptômes. Si les symptômes sont graves, le diagnostic peut être rapide. S’ils sont légers, le diagnostic pourrait prendre plusieurs mois.</p><h2>Comment traite-t-on les tumeurs cérébrales?</h2><p>Les trois types de traitement contre les tumeurs cérébrales sont la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. </p><p>Le type de traitement se fonde sur l’âge de votre enfant, l’emplacement de la tumeur, le type de tumeur et la rapidité de croissance de la tumeur. Certains enfants ont besoin d’un seul type de traitement. D’autres ont besoin de deux ou trois types de traitement. Tous les médecins qui participent aux soins de votre enfant se rencontreront afin de décider d’un plan de traitement. </p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/Brain_tumours_an_overview.jpgTumeurs cérébrales : Un aperçu

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.