Signs and symptoms of brain tumoursSSigns and symptoms of brain tumoursSigns and symptoms of brain tumoursEnglishNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)Brain;SpineNervous systemSymptomsAdult (19+)Headache;Nausea;Vomiting;Vision problems;Decreased hearing2009-07-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPCUte Bartels, MD6.0000000000000070.0000000000000478.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>An in-depth look at the signs and symptoms of a brain tumour in children such as headaches, lack of coordination, and increased intracranial pressure</p><p>Brain tumours can cause many different signs and symptoms. There is a difference between a sign and symptom. A child will feel a symptom, but a sign is usually detected in medical tests. Both signs and symptoms are assessed when making a diagnosis. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>Common symptoms of brain tumours include: headaches; vomiting or nausea; vision problems; seizues; and changes in personality or memory.</li> <li>Lack of coordination is associated mostly with tumours in the cerebellum and brain stem.</li> <li>Brain tumours can result in hydrocephalus and vision problems.</li></ul>
Signes et symptômes des tumeurs cérébralesSSignes et symptômes des tumeurs cérébralesSigns and symptoms of brain tumoursFrenchNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)Brain;SpineNervous systemSymptomsAdult (19+)Headache;Nausea;Vomiting;Vision problems;Decreased hearing2009-07-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPCUte Bartels, MD6.0000000000000070.0000000000000478.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Sachez les signes des tumeurs du cerveau ainsi que les symptômes des tumeurs cérébrales. Décelez la tumeur cérébrale plus tôt pour la traiter plus vite.</p><p>Les tumeurs cérébrales peuvent causer bon nombre de signes et de symptômes différents. Il faut établir une distinction entre un signe et un symptôme. Un enfant ressentira un symptôme, mais un signe se détecte habituellement au moyen d’examens médicaux. Les signes et les symptômes sont tous deux évalués au moment d’établir un diagnostic. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les symptômes fréquents des tumeurs cérébrales comprennent : des céphalées, des vomissements ou des nausées, des troubles de la vue, des convulsions et des modifications de la personnalité ou de la mémoire.</li> <li>Le manque de coordination est surtout associé aux tumeurs situées dans le cervelet et le tronc cérébral. </li> <li>Les tumeurs cérébrales peuvent causer de l’hydrocéphalie et des troubles de la vue.</li></ul>

 

 

Signes et symptômes des tumeurs cérébrales1319.00000000000Signes et symptômes des tumeurs cérébralesSigns and symptoms of brain tumoursSFrenchNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)Brain;SpineNervous systemSymptomsAdult (19+)Headache;Nausea;Vomiting;Vision problems;Decreased hearing2009-07-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPCUte Bartels, MD6.0000000000000070.0000000000000478.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Sachez les signes des tumeurs du cerveau ainsi que les symptômes des tumeurs cérébrales. Décelez la tumeur cérébrale plus tôt pour la traiter plus vite.</p><p>Les tumeurs cérébrales peuvent causer bon nombre de signes et de symptômes différents. Il faut établir une distinction entre un signe et un symptôme. Un enfant ressentira un symptôme, mais un signe se détecte habituellement au moyen d’examens médicaux. Les signes et les symptômes sont tous deux évalués au moment d’établir un diagnostic. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les symptômes fréquents des tumeurs cérébrales comprennent : des céphalées, des vomissements ou des nausées, des troubles de la vue, des convulsions et des modifications de la personnalité ou de la mémoire.</li> <li>Le manque de coordination est surtout associé aux tumeurs situées dans le cervelet et le tronc cérébral. </li> <li>Les tumeurs cérébrales peuvent causer de l’hydrocéphalie et des troubles de la vue.</li></ul><p>Les symptômes dépendent de l’endroit où se trouve la tumeur dans l’encéphale. Voici certains des symptômes courants causés par les tumeurs cérébrales :</p><ul><li>céphalées causées par la pression accrue sur l’encéphale;</li><li>vomissements ou nausées, causés par la pression accrue sur l'encéphale; </li><li>troubles de la vision, comme la vision en double ou trouble; </li><li>manque de coordination;</li><li>empirement graduel de l’écriture et du rendement scolaire;</li><li>épilepsie;</li><li>faiblesse ou perte de sensation dans des parties du corps;</li><li>changements des sens de l’ouïe et de l’odorat;</li><li>changements de la personnalité ou de la mémoire.</li></ul><p>Chez les nourrissons, les symptômes comprennent, sans toutefois s’y limiter, les suivants :</p><ul><li>irritabilité;</li><li>somnolence;</li><li>modifications des habitudes de sommeil;</li><li>fréquence accrue des pleurs;</li><li>retard de l’atteinte des jalons du développement;</li><li>croissance inhabituelle de la taille de la tête;</li><li>manque de coordination.</li></ul><h2>Manque de coordination</h2><p>Les tumeurs cérébrales peuvent occasionner des problèmes de coordination. Le manque de coordination est surtout lié aux tumeurs situées dans le cervelet et le tronc cérébral. Les deux signes mentionnés ci-dessous sont associés aux tumeurs cérébrales.</p><h3>Ataxie</h3><p>Un enfant atteint d’ataxie agit maladroitement et a de la difficulté à se tenir debout. Il pourrait tomber souvent ou avoir de la difficulté à s’asseoir sans soutien. </p><h3>Dysmétrie</h3><p>Ce trouble se manifeste quand un enfant ne peut pas contrôler un geste avec précision. Par exemple, en prenant un livre, l’enfant pourrait mal juger la distance à laquelle il devrait étendre la main pour saisir le livre ou la force dont il a besoin pour le soulever. Il pourrait ne pas être en mesure de contrôler la vitesse à laquelle il déplace ses mains. </p><h2>Pression intracrânienne accrue </h2> <figure> <span class="asset-image-title">Région de fontanelle</span> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Fontanelle_MED_ILL_FR.jpg" alt="" /> </figure> <p>Le crâne ressemble à une boîte fermée qui ne peut pas s’agrandir. Quand une tumeur croît, la pression à l’intérieur de la « boîte », que l’on appelle la pression intracrânienne, augmente. La tumeur pousse contre les autres parties de l’encéphale. Les tissus enflés autour de la tumeur créent aussi une pression. La plupart du temps, la croissance de la tumeur mène à un trouble nommé « hydrocéphalie », qui s’entend d’une accumulation de liquide céphalorachidien dans les ventricules de l’encéphale. L’hydrocéphalie, qui est décrite ci-dessous, fait augmenter encore plus la pression intracrânienne.</p><h3>Hydrocéphalie</h3><p>La croissance de la tumeur et l’enflure dans l’encéphale peuvent bloquer la circulation du liquide clair et aqueux qui s’appelle le liquide céphalorachidien (LCR). Le LCR est produit par la partie du plexus choroïde de l’encéphale et il se déplace dans l’encéphale et la moelle épinière dans une voie spéciale. Le LCR sert de coussin à l’encéphale et à la moelle épinière. Il les empêche de subir des blessures. </p> <figure> <span class="asset-image-title">Hydrocéphalie</span> <div class="asset-animation"> src="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/Style%20Library/akh/swfanimations/swf.html?swffile=Hydrocephalus_infant_MED_ANI_FR.swf </div></figure> <p>Si le LCR est interrompu dans sa circulation par une tumeur, il s’accumule comme de l’eau à un barrage. Il en résulte un trouble nommé hydrocéphalie. Les ventricules s’élargissent, et la pression à l’intérieur de la tête augmente. On a déjà appelé l’hydrocéphalie « de l’eau dans le cerveau ». Si un enfant présente une hydrocéphalie, le médecin peut drainer le liquide excédentaire de l’encéphale au moyen d’une procédure chirurgicale appelée une ventriculostomie ou en insérant un shunt dans l’encéphale. </p><p>Les symptômes de pression intracrânienne accrue (avec et sans hydrocéphalie) comprennent, sans toutefois s’y limiter, les suivants :</p><ul><li>céphalées (habituellement le matin);</li><li>vomissements et/ou nausée (habituellement le matin);</li><li>début de strabisme et vision trouble ou déficiente;</li><li>changements de la vivacité d’esprit, comme de l’inertie ou de la somnolence;</li><li>changements de comportement;</li><li>épilepsie;</li><li>chez les nourrissons : bombement de la fontanelle (partie molle) ou augmentation de la taille du crâne; </li><li>chez les nourrissons : yeux dirigés vers le bas où la partie blanche de l’œil paraît sur le dessus (aussi appelé « yeux en coucher de soleil »).</li></ul><h2>Troubles de la vue</h2><p>Dans certains cas, la tumeur affecte le nerf optique. Il s’agit d’un nerf qui transporte les messages entre l’œil et l’encéphale. Elle peut aussi affecter les nerfs qui contrôlent le mouvement des yeux, qui sont des nerfs crâniens. Les problèmes oculaires comprennent, sans toutefois s’y limiter, les suivants :</p><ul><li>œdème papillaire : se manifeste quand le nerf optique est enflé; </li><li>perte de la vision;</li><li>vision double;</li><li>nystagmus : mouvement rapide incontrôlable de l’œil; </li><li>vision tubulaire; </li><li>cécité.</li></ul>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/signs_and_symptoms_of_brain_tumours.jpgSignes et symptômes des tumeurs cérébrales

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.