AboutKidsHealth

 

 

Ventriculostomy and shunts for brain tumoursVVentriculostomy and shunts for brain tumoursVentriculostomy and shunts for brain tumoursEnglishNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemNon-drug treatmentAdult (19+)NA2009-07-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPCUte Bartels, MD6.0000000000000068.0000000000000815.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>An in-depth description of the option of shunts for children suffering from brain tumours.<br></p><p>Your child may need a ventriculostomy or shunt if they have hydrocephalus. This is the build-up of cerebrospinal fluid (CSF). The ventriculostomy or shunt will help the CSF drain away from the ventricle. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>Hydrocephalus occurs when too much cerebrospinal fluid builds up, causing the ventricles to become larger and increasing pressure inside the head.</li> <li>Your child may require a ventriculostomy or a shunt to drain the CSF and relieve the pressure.</li> <li>In some cases, the shunt can become blocked or infected, meaning your child will need an operation or an external ventricular drain to fix the problem.</li></ul>
Ventriculostomie et shunts pour les tumeurs cérébralesVVentriculostomie et shunts pour les tumeurs cérébralesVentriculostomy and shunts for brain tumoursFrenchNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemNon-drug treatmentAdult (19+)NA2009-07-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPCUte Bartels, MD6.0000000000000068.0000000000000815.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Description approfondie de l’option des shunts pour les enfants atteints de tumeurs cérébrales.<br></p><p>Votre enfant pourrait avoir besoin d’une ventriculostomie ou d’un shunt s’il présente une hydrocéphalie. Il s’agit de l’accumulation de liquide céphalorachidien (LCR). La ventriculostomie ou le shunt aideront le LCR à s’écouler hors du ventricule.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Une hydrocéphalie se produit quand une trop grande quantité de liquide céphalorachidien s’accumule, entraînant un élargissement des ventricules et une augmentation de la pression à l’intérieur de la tête.</li> <li>Votre enfant pourrait avoir besoin d’une ventriculostomie ou d’une dérivation afin de drainer le liquide céphalorachidien et de réduire la pression.</li> <li>Dans certains cas, le shunt pourrait s’infecter ou se bloquer de telle sorte que votre enfant aura besoin d’une intervention chirurgicale ou d’un drainage ventriculaire externe afin de régler le problème.</li></ul>

 

 

Ventriculostomie et shunts pour les tumeurs cérébrales1355.00000000000Ventriculostomie et shunts pour les tumeurs cérébralesVentriculostomy and shunts for brain tumoursVFrenchNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemNon-drug treatmentAdult (19+)NA2009-07-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPCUte Bartels, MD6.0000000000000068.0000000000000815.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Description approfondie de l’option des shunts pour les enfants atteints de tumeurs cérébrales.<br></p><p>Votre enfant pourrait avoir besoin d’une ventriculostomie ou d’un shunt s’il présente une hydrocéphalie. Il s’agit de l’accumulation de liquide céphalorachidien (LCR). La ventriculostomie ou le shunt aideront le LCR à s’écouler hors du ventricule.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Une hydrocéphalie se produit quand une trop grande quantité de liquide céphalorachidien s’accumule, entraînant un élargissement des ventricules et une augmentation de la pression à l’intérieur de la tête.</li> <li>Votre enfant pourrait avoir besoin d’une ventriculostomie ou d’une dérivation afin de drainer le liquide céphalorachidien et de réduire la pression.</li> <li>Dans certains cas, le shunt pourrait s’infecter ou se bloquer de telle sorte que votre enfant aura besoin d’une intervention chirurgicale ou d’un drainage ventriculaire externe afin de régler le problème.</li></ul><h2>Qu’est-ce que l’hydrocéphalie? </h2> <figure> <span class="asset-image-title">Hydrocéphalie</span><div class="asset-animation"> src="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/Style%20Library/akh/swfanimations/swf.html?swffile=Hydrocephalus_infant_MED_ANI_FR.swf" </div> </figure> <p>On a déjà appelé l’hydrocéphalie de l’« eau dans le cerveau ». Dans l’encéphale, il se trouve des cavités creuses, les ventricules, qui produisent du liquide céphalorachidien (LCR). Le LCR voyage dans l’encéphale et la moelle épinière en suivant un parcours précis. L’hydrocéphalie a lieu quand trop de LCR est bloqué dans ce parcours. En conséquence, le LCR s’accumule, comme de l’eau à un barrage. Les ventricules s’agrandissent, et la pression à l’intérieur de la tête augmente. C’est ce que l’on appelle l’hydrocéphalie.</p><p>L’hydrocéphalie peut être présente à la naissance (congénitale). Elle peut aussi être causée par des troubles médicaux tels que les tumeurs, les kystes, les méningites ou les blessures à la tête. </p><h2>Qu’est-ce que le liquide céphalorachidien (LCR)?</h2><p>Le LCR est produit dans les cavités creuses de l’encéphale nommées ventricules. Il entoure l’encéphale et la moelle épinière, et il est constamment produit et absorbé. Le LCR a, sans toutefois s’y limiter, les fonctions suivantes :</p><ul><li>protéger l’encéphale et la moelle épinière contre les blessures;</li><li>nourrir les cellules cérébrales, ce qui aide l’encéphale à fonctionner;</li><li>transporter les déchets des cellules pour s’en débarrasser.</li></ul><p>Le LCR voyage dans l’encéphale et la moelle épinière dans un canal spécial.</p><h2>Qu’est-ce qu’une ventriculostomie?</h2><p>La ventriculostomie du troisième ventricule est un type de chirurgie effectuée sur certains enfants qui présentent une hydrocéphalie. Votre chirurgien vous indiquera si cette chirurgie est possible pour votre enfant. </p><p>Pendant la ventriculostomie du troisième ventricule, le chirurgien pratique une incision dans la paroi du ventricule à la base de l’encéphale. Le LCR peut ensuite circuler dans le ventricule. Il peut maintenant circuler à l’intérieur et à l’extérieur de l’encéphale comme il devrait normalement le faire. </p><p>C’est donc dire que l’enfant n’aura pas besoin d’un shunt, mais que l’on se fiera plutôt sur l’ouverture pratiquée par le chirurgien pendant la chirurgie. Il est tout de même très important de surveiller votre enfant pour déceler des signes de nouvelle augmentation de la pression, car il est possible que la ventriculostomie échoue et devienne bloquée. Si les signes reviennent, il est très important d’appeler votre chirurgien immédiatement afin que votre enfant soit examiné.</p><h3>Pendant la ventriculostomie</h3><p>On amène votre enfant vers la salle d’opération et il est mis sous anesthésie générale. Votre enfant ne ressentira aucune douleur pendant l’opération. Une incision est pratiquée sur la tête. Une sonde spéciale munie d’une caméra est insérée dans le ventricule. Le chirurgien utilise la caméra afin de voir la partie du ventricule qu’il faut ouvrir. Une fois que l’ouverture est pratiquée, le chirurgien sera en mesure de voir si le LCR circule maintenant hors du ventricule. </p><p>Si le chirurgien n’est pas en mesure de pratiquer la ventriculostomie de façon sécuritaire, il installera plutôt un shunt. Les incisions sont ensuite refermées au moyen d’agrafes ou de points de suture.</p><p>L’opération dure entre une et deux heures.</p><p>Le principal effet indésirable lié à la ventriculostomie est que l’ouverture peut se refermer ou se bloquer. Il peut alors y avoir récurrence de l’hydrocéphalie. Si les symptômes d’hydrocéphalie reviennent, le chirurgien pourrait décider de refaire la ventriculostomie ou envisager plutôt l’insertion d’un shunt.</p><h2>Qu’est-ce qu’un shunt? </h2> <figure> <span class="asset-image-title">Dérivation</span><img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/Shunt_MED_ILL_FR.jpg" alt="" /><figcaption class="asset-image-caption">Une dérivation est insérée dans l'un des ventricules du cerveau. On la fait passer sous la peau jusqu'à l'abdomen. La dérivation permet au liquide céphalo-rachidien (LCR) de s'écouler dans l'abdomen où il est réabsorbé par le corps.</figcaption> </figure> <p>L’encéphale produit et absorbe constamment du liquide céphalorachidien( LCR). Parfois, une tumeur bloque la circulation du LCR dans les cavités creuses de l’encéphale que l’on appelle ventricules. En conséquence, le LCR s’accumule comme de l’eau à un barrage, ce qui fait augmenter la pression dans l’encéphale.</p><p>Le shunt est un tube souple et mou qui agit comme un tuyau de vidange. Il offre une voie au LCR pour qu’il soit dérivé et absorbé ailleurs que dans l’encéphale. On place une des extrémités du shunt dans un ventricule. On insère ensuite le shunt sous la peau, comme un tunnel, vers une autre partie du corps. Il se rend habituellement vers l’abdomen, mais il se rend aussi parfois aux poumons et rarement au cœur. Le LCR est dérivé et absorbé dans la circulation sanguine.</p><p>Le shunt est connecté à une valve. La valve contrôle l’écoulement de liquide. On ne peut pas voir le shunt, car il se trouve sous la peau, mais on peut sentir la valve du shunt et le tube sous la peau avec les doigts. Chez les enfants maigres, on peut voir des parties du shunt sous la peau. </p><p>Il existe de nombreux type de shunt. L’insertion d'un shunt est une procédure courante. On y procède dans le cadre d’une opération.</p><h2>Mon enfant ressentira-t-il de la douleur si on lui installe un shunt?</h2><p>Votre enfant pourrait sentir certains changements après l’insertion du shunt. La plupart des enfants se sentiront mieux après quelques jours. Les changements peuvent comprendre, sans toutefois s’y limiter, les suivants :</p><ul><li>marques le long de la partie supérieure du corps (tronc);</li><li>coupure dans le cuir chevelu et l’abdomen;</li><li>rougeurs et marques en raison du tunnel formé par le shunt.</li></ul><h2>Mon enfant peut-il participer à des activités normales?</h2><p>Les enfants à qui on a installé un shunt peuvent prendre part à la plupart des sports et des activités. Parlez avec le neurochirurgien de votre enfant si vous hésitez à inscrire votre enfant à certains sports.</p><h2>Soins à prendre par rapport au shunt à la maison</h2><ul><li>Gardez propre l’endroit où le shunt est inséré.</li><li>N’appliquez pas de pression directe sur le shunt.</li><li>Ne mettez pas la tête de votre enfant sous l'eau dans un bain ou une piscine pendant au moins dix jours après l’insertion du shunt.</li><li>Votre enfant peut se laver les cheveux avec n’importe quel type de shampooing.</li></ul><h2>Problèmes liés au shunt<br></h2><p>Occasionnellement, il pourrait y avoir des problèmes avec le shunt. Par exemple, il pourrait se bloquer ou s’infecter, ou le tube pourrait devenir trop court. Si un shunt fonctionne mal, votre enfant devra subir une opération afin de corriger le problème. Le neurochirurgien éliminera le blocage ou remplacera le shunt. Si le shunt est infecté, votre enfant devra se faire installer une dérivation ventriculaire externe et prendre des antibiotiques. </p><p>De plus amples renseignements sont disponibles à la page intitulée « <a href="/Article?contentid=1382&language=French">Complications liées à la ventriculostomie et aux shunts</a> ». </p><h2>Infections</h2><p>Les infections proviennent habituellement des bactéries de votre enfant lui-même et non d’autres personnes malades. Communiquez avec l’équipe de traitement de votre enfant s’il présente l’un des symptômes mentionnés ci-dessous.</p><h3>Nourrissons</h3> <figure> <span class="asset-image-title">Région de fontanelle</span><img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/Fontanelle_MED_ILL_FR.jpg" alt="" /> </figure> <ul><li>Bosse dans le point mou (fontanelle) de la tête </li><li>Vomissements</li><li>Fièvre</li><li>Irritabilité</li><li>Changement de l’appétit</li><li>Yeux en « coucher de soleil » (on peut voir la partie blanche dans le haut de l’œil)</li><li>Rougeurs ou enflure autour du shunt</li><li>Somnolence</li><li>Épilepsie</li><li>Toute autre préoccupation que vous pourriez avoir</li></ul><h3>Tout-petits</h3><ul><li>Vomissements</li><li>Fièvre</li><li>Somnolence</li><li>Irritabilité</li><li>Céphalées</li><li>Rougeurs ou enflure autour du shunt</li><li>Perte de la coordination</li><li>Épilepsie</li><li>Toute autre préoccupation que vous pourriez avoir</li></ul><h3>Enfants d’âge scolaire</h3><ul><li>Céphalées</li><li>Fièvre</li><li>Nausée ou vomissements </li><li>Somnolence</li><li>Irritabilité</li><li>Perte de la coordination</li><li>Troubles de la vue </li><li>Rougeurs ou enflure autour du shunt</li><li>Baisse du rendement scolaire</li><li>Sentiments de confusion</li><li>Épilepsie</li><li>Toute autre préoccupation que vous pourriez avoir</li></ul><h2>Qu’est-ce qu’un choix ou un consentement éclairé?</h2><p>Le choix éclairé est l’option qu’a une personne d’accepter ou de refuser que quelque chose se passe, comme des interventions diagnostiques ou un traitement, après avoir été informée des avantages et des risques des options en question. Si la personne accepte, elle offre un consentement éclairé.​</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/Shunt_MED_ILL_EN.jpgVentriculostomie et shunts pour les tumeurs cérébrales

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.