Treatment of ependymomasTTreatment of ependymomasTreatment of ependymomasEnglishNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemDrug treatment;Non-drug treatmentAdult (19+)NA2009-07-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPCUte Bartels, MD11.000000000000042.0000000000000151.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>An in-depth discussion of the treatment possibilities for a child with an ependymoma.<br></p><p>The first course of treatment is surgery. The goal is to remove as much of the tumour as possible. Surgeons consider surgery so important that they will sometimes accept that surgery may cause some damage when trying to remove the tumour completely. After surgery, children may have problems with swallowing, speech, balance, or coordination. They may experience double vision. If the tumour was in the section of the brain called the posterior fossa, they may experience a mutism called posterior fossa mutism, where they cannot speak for a period of time after the surgery. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>Surgery is the primary treatment for ependymomas, and may be followed by a second surgery or radiation therapy.</li> <li>If a child is less than 12 months of age, chemotherapy may be given rather than radiotherapy, because of radiation’s long-term effect on the developing brain.</li> <li>For ependymomas, the outcome is better if the tumour is supratentorial (in the cerebrum), and if it can be completely removed during surgery.</li></ul>
Traitement des épendymomesTTraitement des épendymomesTreatment of ependymomasFrenchNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemDrug treatment;Non-drug treatmentAdult (19+)NA2009-07-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPCUte Bartels, MD11.000000000000042.0000000000000151.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Discussion approfondie sur les possibilités de traitement pour un enfant atteint d’un épendymome.<br></p><p>Le premier mode de traitement est la chirurgie. Le but consiste à retirer le plus possible de la tumeur. Les chirurgiens considèrent parfois que la chirurgie est tellement importante qu’ils acceptent les dommages causés en tentant de retirer complètement la tumeur. Après la chirurgie, les enfants pourraient avoir des troubles liés à la déglutition, la parole, l’équilibre ou la coordination. Ils pourraient voir en double. Si la tumeur se trouve dans la région de l’encéphale appelée la fosse postérieure, les enfants peuvent présenter un mutisme, nommé mutisme de la fosse postérieure, qui empêche la parole pendant un certain temps après la chirurgie. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>L’intervention chirurgicale est le premier mode de traitement des épendymomes et elle peut être suivie d’une seconde intervention chirurgicale ou d’une radiothérapie.</li> <li>Si un enfant est âgé de moins de 12 mois, on pourrait administrer de la chimiothérapie et non de la radiothérapie, en raison des effets à long terme des radiations sur l’encéphale en développement.</li> <li>Pour les épendymomes, le résultat est meilleur si la tumeur est sustentorielle (dans le cerveau) et si on peut la retirer entièrement pendant l’intervention chirurgicale.</li></ul>

 

 

Traitement des épendymomes1364.00000000000Traitement des épendymomesTreatment of ependymomasTFrenchNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemDrug treatment;Non-drug treatmentAdult (19+)NA2009-07-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPCUte Bartels, MD11.000000000000042.0000000000000151.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Discussion approfondie sur les possibilités de traitement pour un enfant atteint d’un épendymome.<br></p><p>Le premier mode de traitement est la chirurgie. Le but consiste à retirer le plus possible de la tumeur. Les chirurgiens considèrent parfois que la chirurgie est tellement importante qu’ils acceptent les dommages causés en tentant de retirer complètement la tumeur. Après la chirurgie, les enfants pourraient avoir des troubles liés à la déglutition, la parole, l’équilibre ou la coordination. Ils pourraient voir en double. Si la tumeur se trouve dans la région de l’encéphale appelée la fosse postérieure, les enfants peuvent présenter un mutisme, nommé mutisme de la fosse postérieure, qui empêche la parole pendant un certain temps après la chirurgie. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>L’intervention chirurgicale est le premier mode de traitement des épendymomes et elle peut être suivie d’une seconde intervention chirurgicale ou d’une radiothérapie.</li> <li>Si un enfant est âgé de moins de 12 mois, on pourrait administrer de la chimiothérapie et non de la radiothérapie, en raison des effets à long terme des radiations sur l’encéphale en développement.</li> <li>Pour les épendymomes, le résultat est meilleur si la tumeur est sustentorielle (dans le cerveau) et si on peut la retirer entièrement pendant l’intervention chirurgicale.</li></ul><h2>Comment traite-t-on les épendymomes?</h2><p>La chirurgie est habituellement suivie par la radiothérapie, qui fait appel à des radiographies à grande énergie, à des rayons gamma ou à des électrons pour détruire les cellules tumorales. </p><p>Dans les cas où l’on n’a pas retiré toute la tumeur, on pourrait procéder à une chirurgie de second regard avant d’administrer de la radiothérapie. On effectue la chirurgie de second regard afin de vérifier l’effet du traitement et de tenter de retirer davantage la tumeur, dans la mesure du possible. Elle peut avoir lieu quelques jours après la première chirurgie ou après une brève chimiothérapie. </p><p>On ne possède pas assez de renseignements sur l’efficacité de la chimiothérapie, c’est-à-dire l’utilisation de médicaments pour tuer les cellules tumorales.</p><p>Si un enfant est âgé de moins de 12 mois, on pourrait administrer de la chimiothérapie et non de la radiothérapie, en raison de l’effet à long terme du rayonnement sur l’encéphale en développement. On utilise la chimiothérapie afin d’empêcher la tumeur de croître. Certains médecins se serviront de la radiothérapie quand l’enfant aura atteint l’âge d’un an. </p><p>Si un enfant présente une hydrocéphalie et si la circulation du liquide céphalorachidien (LCR) est bloquée, il pourrait falloir insérer un shunt. </p><h2>Quel est le résultat pour un enfant atteint d’un épendymome?</h2><p>Le résultat pour une enfant atteint d’une tumeur cérébrale dépend de nombreux facteurs. Ces facteurs comprennent l’âge de l’enfant, l’emplacement de la tumeur, le fait que la tumeur s’est répandue ou non et la quantité de tumeur retirée pendant la chirurgie. </p><p>Pour les épendymomes, le résultat est meilleur si la tumeur est sustentorielle (dans le cerveau), et si on peut la retirer entièrement pendant la chirurgie. Cinq années après le traitement, de 50 à 70 % des enfants atteints d’un épendymome survivront. </p><h3>Renseignements supplémentaires</h3><ul><li> <a href="/article?contentid=1313&language=French">Épendymomes</a></li><li> <a href="/Article?contentid=1327&language=French">Diagnostic des épendymomes</a></li></ul>Traitement des épendymomes

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.