Side effects from radiation for brain tumoursSSide effects from radiation for brain tumoursSide effects from radiation for brain tumoursEnglishNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemNAAdult (19+)NA2009-07-10T04:00:00ZUte Bartels, MD7.0000000000000065.00000000000001992.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>An in-depth discussion of the possible side effects of radiation for children with brain tumours.</p><p>When radiation therapy destroys tumour cells, it may also affect normal cells in the area being treated. This can cause side effects. The side effects from radiation therapy depend on the particular area of the body being treated, the amount of radiation being used, and the size of the area. Many of the side effects end a few weeks after finishing treatment, but some may have longer impacts. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>During radiation therapy, your child's body will use more energy than normal, causing your child to feel very tired.</li> <li>Side effects from radiation therapy include, fatigue two to three weeks after thearpy has ended; hair loss; nausea or vomiting; skin problems.</li></ul>
Effets indésirables de la radiothérapie pour tumeurs cérébralesEEffets indésirables de la radiothérapie pour tumeurs cérébralesSide effects from radiation for brain tumoursFrenchNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemNAAdult (19+)NA2009-07-10T04:00:00ZUte Bartels, MD7.0000000000000065.00000000000001992.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Discussion approfondie sur les effets indésirables de la radiothérapie pour les enfants atteints de tumeurs cérébrales.</p><p>Quand la radiothérapie détruit les cellules tumorales, elle peut aussi affecter les cellules normales dans la région traitée. Il peut en résulter des effets indésirables. Les effets indésirables de la radiothérapie dépendent de la région en particulier du corps qui est traitée, de la quantité de rayonnement utilisée et de la taille de la région. Bon nombre de ces effets indésirables disparaissent quelques semaines après la fin du traitement, mais certains d’entre eux ont des répercussions à long terme. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Pendant la radiothérapie, le corps de votre enfant utilisera plus d’énergie qu’à l’habitude; votre enfant pourrait ressentir une grande fatigue.</li> <li>Les effets indésirables de la radiothérapie comprennent de la fatigue de deux à trois semaines après la fin de la thérapie, la perte des cheveux, des nausées ou des vomissements ainsi que des problèmes de peau.</li></ul>

 

 

Effets indésirables de la radiothérapie pour tumeurs cérébrales1381.00000000000Effets indésirables de la radiothérapie pour tumeurs cérébralesSide effects from radiation for brain tumoursEFrenchNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemNAAdult (19+)NA2009-07-10T04:00:00ZUte Bartels, MD7.0000000000000065.00000000000001992.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Discussion approfondie sur les effets indésirables de la radiothérapie pour les enfants atteints de tumeurs cérébrales.</p><p>Quand la radiothérapie détruit les cellules tumorales, elle peut aussi affecter les cellules normales dans la région traitée. Il peut en résulter des effets indésirables. Les effets indésirables de la radiothérapie dépendent de la région en particulier du corps qui est traitée, de la quantité de rayonnement utilisée et de la taille de la région. Bon nombre de ces effets indésirables disparaissent quelques semaines après la fin du traitement, mais certains d’entre eux ont des répercussions à long terme. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Pendant la radiothérapie, le corps de votre enfant utilisera plus d’énergie qu’à l’habitude; votre enfant pourrait ressentir une grande fatigue.</li> <li>Les effets indésirables de la radiothérapie comprennent de la fatigue de deux à trois semaines après la fin de la thérapie, la perte des cheveux, des nausées ou des vomissements ainsi que des problèmes de peau.</li></ul><h2>Fatigue pendant la radiothérapie</h2> <p>Pendant la radiothérapie, le corps de votre enfant utilisera plus d’énergie qu’à l’habitude. Votre enfant pourrait ressentir une grande fatigue. D’autres facteurs peuvent aussi contribuer à la fatigue, comme le stress de composer avec une maladie grave et les déplacements en vue de recevoir un traitement. D’autres traitements, comme la chirurgie ou la chimiothérapie, peuvent aussi avoir un effet. L’appétit et l’alimentation faibles, le manque de sommeil, la douleur, la nausée, les vomissements, le manque d’activité physique et la faible numération globulaire peuvent aussi accentuer la fatigue. </p> <h3>Que pouvez-vous faire?</h3> <ul> <li>Offrez trois repas et deux ou trois collations nutritives par jour</li> <li>Offrez beaucoup de liquides</li> <li>Dans la mesure du possible, espacez les activités de votre enfant. Prévoyez du temps pour le repos, la relaxation et les siestes, le cas échéant</li> <li>Demeurez actifs, mais n’en faites pas trop</li></ul> <h2>Fatigue après la radiothérapie (syndrome de somnolence)</h2> <p>De deux à huit semaines après la fin du traitement de radiothérapie, votre enfant pourrait commencer à ressentir des symptômes tels que la somnolence, la fatigue, l’irritabilité ou le sommeil pendant des heures. Il pourrait aussi avoir des céphalées, vomir, faire une faible fièvre et ne pas avoir d’appétit. Vous pourriez aussi observer certains des mêmes symptômes que ceux causés par la tumeur. </p> <p>Ces symptômes font partie d’un trouble que l’on nomme le syndrome de somnolence. Certains parents sont bouleversés, mais les symptômes disparaissent habituellement après deux ou quatre semaines. On estime que ces symptômes sont causés par des dommages de la paroi des neurones. </p> <p>Ils n’ont aucun effet à long terme.</p> <p>Restez en contact avec votre équipe de traitement si les symptômes de votre enfant vous inquiètent. Si les symptômes sont graves, on pourrait administrer de la dexaméthasone pour les atténuer. </p> <h2>Perte de cheveux</h2> <p>La perte de cheveux est un effet indésirable courant de certains médicaments chimiothérapeutiques. </p> <p>La racine des cheveux est aussi sensible au rayonnement. Les cheveux de la région du traitement pourraient tomber. Dans la plupart des cas, les cheveux repousseront en deux ou trois mois. Parfois, leur couleur ou leur texture peut être différente. Les doses de rayonnement élevées peuvent toutefois causer une perte de cheveux permanente. </p> <h3>Que pouvez-vous faire?</h3> <ul> <li>Votre enfant souhaitera peut-être porter une perruque. Vous pourriez être en mesure d’acheter ou d’emprunter une perruque. Si vous recevez une ordonnance, votre assurance maladie pourrait couvrir une partie ou la totalité des coûts. </li> <li>Si votre enfant ne souhaite pas porter une perruque, il peut choisir plusieurs chapeaux ou foulards avant de commencer à perdre ses cheveux. Il pourrait commencer à les porter avant de perdre ses cheveux pour devenir à l’aise avec eux. </li> <li>Utilisez un shampooing doux et des brosses à cheveux douces.</li> <li>Utilisez un écran solaire, un parasol, un chapeau ou un foulard pour protéger son cuir chevelu du soleil s’il a perdu des cheveux.</li></ul> <h2>Nausée ou vomissements</h2> <p>Si votre enfant se sent malade ou vomit, le médecin pourrait prescrire des médicaments contre la nausée (antiémétique). L’ondasétron est un exemple de médicament anti-nausée ou antiémétique. Parfois, votre enfant pourrait avoir besoin de plus d’un type de médicament anti-nausée. Vous apprendrez à savoir comment votre enfant réagit à chaque type de chimiothérapie. Si votre enfant a beaucoup vomi, le médecin ou l’infirmière pourrait suggérer une thérapie de réhydratation par voie orale afin de remplacer l’eau et les électrolytes importants perdus. Il s’agit habituellement d’une boisson qui contient du sodium, du potassium, du chlorure et des sucres. </p> <h3>Que pouvez-vous faire?</h3> <ul> <li>Donnez à votre enfant de petits repas tout au long de la journée. </li> <li>Servez des craquelins, des rôties, du yogourt, des bretzels, du gruau, du poulet sans peau (cuit au four ou grillé) et des fruits et légumes mous ou passés au mélangeur. Les sucettes glacées ou les morceaux de glace peuvent aider à atténuer les nausées. </li> <li>Évitez les aliments sucrés, frits ou gras.</li> <li>Essayez de donner à votre enfant de l’eau, du jus de fruits sans sucre ou du soda gingembre dégazéifié entre les repas. Dites à votre enfant de boire lentement à petites gorgées. </li> <li>Certains aliments, comme la viande et la volaille, pourraient être mieux acceptés s’ils sont servis froids.</li> <li>Si la chimiothérapie provoque des nausées, ne servez pas d’aliments pendant quelques heures avant de l’administrer.</li> <li>Si votre enfant a vomi, rincez sa bouche avec de l’eau. Pour les jeunes enfants, nettoyez l’intérieur de la bouche avec un linge humide. Ne donnez rien à boire ou à manger à votre enfant avant que les vomissements soient sous contrôle. </li> <li>Quand votre enfant peut garder des liquides clairs, essayez de lui donner une diète liquide avec de petites quantités de yogourt, de lait frappé, de pudding ou de potage. Revenez graduellement à une diète normale. </li> <li>Aérez bien la cuisine ou la salle à manger afin d’éliminer les mauvaises odeurs.</li></ul> <h2>Problèmes de peau</h2> <p>Certains enfants auront des réactions cutanées dans la région du corps qui a subi le traitement. Après deux ou trois semaines de traitement, ces régions pourraient devenir rouges ou brunes, chaudes et sensibles. Dans certains cas, la peau peut peler ou se craqueler, comme en cas de coup de soleil. </p> <p>Voici des lignes directrices pour les soins de la peau dans les régions traitées.</p> <ul> <li>Nettoyez doucement la région traitée avec du savon doux et de l’eau tiède. Séchez la peau avec une serviette douce.</li> <li>Si la peau devient sèche et pique, ne grattez pas la région. Si le prurit devient un problème, le radio-oncologue prescrira une crème pour l’atténuer. Ne mettez pas d’autres onguents, crèmes, désodorisants, lotions ou poudres sur la région du traitement. </li> <li>Toutes les régions traitées doivent être protégées de l’irritation attribuable au frottement et à la pression. Évitez les vêtements serrés et les tissus rudes.</li> <li>Ne mettez pas de ruban sur la peau qui recouvre la région traitée.</li> <li>N’exposez pas la région traitée à des températures chaudes ou froides extrêmes, comme un bain chaud. Protégez la peau du soleil au moyen d’un grand chapeau à larges bords ou de vêtements qui recouvrent le corps. </li></ul> <p>Les problèmes de peau s’amélioreront graduellement en deux à six semaines après le traitement. Une fois le traitement terminé, on pourrait aussi utiliser des crèmes ou des lotions. Avec le temps, la peau traitée s’assombrira et semblera bronzée. Elle reviendra graduellement à la normale. N’oubliez pas d’éviter d’exposer cette région trop longtemps au soleil.</p>Effets indésirables de la radiothérapie pour tumeurs cérébrales

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.