Chemotherapy for blood and marrow transplantCChemotherapy for blood and marrow transplantChemotherapy for blood and marrow transplantEnglishHaematology;Immunology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyImmune systemDrug treatmentAdult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZJohn Doyle, MD, FRCPC, FAAP Christine Armstrong, RN, MScN, NP Peds9.0000000000000054.0000000000000706.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn about chemotherapy your child receives before the blood and marrow transplant.</p><p>To help prepare your child for their blood and marrow transplant (BMT), doctors will start your child on high-dose chemotherapy as soon as possible.</p> <p>Sometimes standard dosages of chemotherapy and radiation therapy are not enough to cure a child’s disease. Higher doses of chemotherapeutic medicines may be more likely to cure the disease. Destroying all the diseased and healthy stem cells also makes room for the transplanted cells. </p> <p>However, such high doses also destroy your child’s healthy blood stem cells. This makes your child very susceptible to infection. Because your child receives intensive chemotherapy, they are hospitalized during the entire conditioning phase. This way, the health care team can provide optimal care and support for your child. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>The doctor gives your child chemotherapy drugs according to a schedule for each cycle, specific to your child's condition and type of transplant.</li> <li>Your child may experience side effects from chemotherapy, depending on the type of drugs they are taking.</li> <li>The team of nurses and doctors will closely monitor your child while they are undergoing chemotherapy.</li> <li>After finishing chemotherapy, your child will need to take antibiotics for three to six months to prevent infection.</li></ul>
Chimiothérapie pour greffes de sang et de moelle osseuseCChimiothérapie pour greffes de sang et de moelle osseuseChemotherapy for blood and marrow transplantFrenchHaematology;Immunology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyImmune systemDrug treatmentAdult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZJohn Doyle, MD, FRCPC, FAAPChristine Armstrong, RN, MScN, NP Peds9.0000000000000054.0000000000000706.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprendrez davantage sur les traitements de chimiothérapie que votre enfant recevra avant la greffe.</p><p>Pour préparer votre enfant pour sa greffe de sang et de moelle osseuse (GSM), les médecins entreprendront un protocole de chimiothérapie à dose élevée aussi tôt que possible.</p> <p>Parfois, les doses standards de chimiothérapie et de radiothérapie ne suffisent pas à guérir la maladie d’un enfant. Des doses plus élevées de médicaments de chimiothérapie pourraient être plus susceptibles de guérir la maladie. La destruction de toutes les cellules souches malades et saines laisse aussi de la place aux cellules de la greffe. </p> <p>Cependant, les doses élevées détruisent aussi les cellules souches saines de votre enfant, ce qui le rend très susceptible aux infections. Étant donné que votre enfant reçoit des traitements de chimiothérapie intensifs, il sera hospitalisé pendant la phase de conditionnement complète. De cette manière, l’équipe soignante pourra lui offrir des soins et du soutien optimaux. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Pour chaque cycle, le médecin donne à votre enfant des médicaments de chimiothérapie selon un horaire adapté à son état et au type de greffe.</li> <li>Votre enfant peut éprouver des effets secondaires de la chimiothérapie selon le type de médicaments qu’il prend.</li> <li>L’équipe d’infirmiers et de médecins surveillera de près votre enfant pendant qu’il reçoit ses traitements de chimiothérapie.</li> <li>Une fois la chimiothérapie terminée, votre enfant aura besoin de prendre des antibiotiques pendant trois à six mois pour prévenir l’infection.</li></ul>

 

 

Chimiothérapie pour greffes de sang et de moelle osseuse1527.00000000000Chimiothérapie pour greffes de sang et de moelle osseuseChemotherapy for blood and marrow transplantCFrenchHaematology;Immunology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyImmune systemDrug treatmentAdult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZJohn Doyle, MD, FRCPC, FAAPChristine Armstrong, RN, MScN, NP Peds9.0000000000000054.0000000000000706.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprendrez davantage sur les traitements de chimiothérapie que votre enfant recevra avant la greffe.</p><p>Pour préparer votre enfant pour sa greffe de sang et de moelle osseuse (GSM), les médecins entreprendront un protocole de chimiothérapie à dose élevée aussi tôt que possible.</p> <p>Parfois, les doses standards de chimiothérapie et de radiothérapie ne suffisent pas à guérir la maladie d’un enfant. Des doses plus élevées de médicaments de chimiothérapie pourraient être plus susceptibles de guérir la maladie. La destruction de toutes les cellules souches malades et saines laisse aussi de la place aux cellules de la greffe. </p> <p>Cependant, les doses élevées détruisent aussi les cellules souches saines de votre enfant, ce qui le rend très susceptible aux infections. Étant donné que votre enfant reçoit des traitements de chimiothérapie intensifs, il sera hospitalisé pendant la phase de conditionnement complète. De cette manière, l’équipe soignante pourra lui offrir des soins et du soutien optimaux. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Pour chaque cycle, le médecin donne à votre enfant des médicaments de chimiothérapie selon un horaire adapté à son état et au type de greffe.</li> <li>Votre enfant peut éprouver des effets secondaires de la chimiothérapie selon le type de médicaments qu’il prend.</li> <li>L’équipe d’infirmiers et de médecins surveillera de près votre enfant pendant qu’il reçoit ses traitements de chimiothérapie.</li> <li>Une fois la chimiothérapie terminée, votre enfant aura besoin de prendre des antibiotiques pendant trois à six mois pour prévenir l’infection.</li></ul><h2>Comment administre-t-on la chimiothérapie?</h2> <p>Il y a plusieurs différents moyens d’administrer la chimiothérapie. Tout dépend du type de maladie que votre enfant a eu et des médicaments qu’il prend.</p> <p>Le médecin administre les médicaments de chimiothérapie selon un calendrier ou un horaire établi pour chaque cycle ou chaque phase. Vous pourriez entendre votre médecin les désigner en tant que « protocole ». Les protocoles sont propres à l’état de votre enfant et au type de greffe (allogénique ou autologue).</p> <h2>Voies d’administration</h2> <p>Votre enfant recevra la chimiothérapie par voie intraveineuse (IV). Les médicaments sont administrés directement dans le cathéter central au moyen d’une aiguille. C’est la façon la plus habituelle de donner des traitements de chimiothérapie.</p> <h2>Médicaments que votre enfant prend pendant la chimiothérapie</h2> <p>Le protocole variera en fonction du type de maladie dont souffre votre enfant et le type de GSM qu’il recevra.</p> <p>La chimiothérapie de conditionnement de votre enfant peut comprendre les médicaments suivants :</p> <ul> <li>busulfan, IV </li> <li>cyclophosphamide, IV </li> <li>étoposide, IV</li> </ul> <p>Pour en savoir davantage, veuillez consulter <a href="/Article?contentid=1535&language=French">Médicaments et effets secondaires.</a></p> <h2>Effets secondaires à court terme de la </h2> <p>Certains médicaments peuvent avoir des effets indésirables sur l’organisme. C’est ce que l’on appelle des effets secondaires. Les effets secondaires de la chimiothérapie dépendent du type de médicament, de la dose du médicament et de la réaction de votre enfant. Certains enfants pourraient n’avoir aucun effet secondaire.</p> <h2>Saignements et infection</h2> <p>Les médicaments de chimiothérapie peuvent aussi compliquer la tâche de la moelle osseuse de produire des cellules sanguines normales. Si cela se produit, votre enfant deviendra plus susceptible aux infections, aux saignements et à l’anémie. Les enfants qui reçoivent un traitement plus intense sont plus à risque de développer ces effets secondaires. Pour protéger votre enfant de ces risques éventuels, l’équipe soignante offrira les soins nécessaires, comme : </p> <ul> <li>des antibiotiques;</li> <li>des antifongiques;</li> <li>des transfusions de globules rouges et de plaquettes. </li> </ul> <h2>Fièvre</h2> <p>Le traitement cause fréquemment de la fièvre chez les enfants. Parfois, cette fièvre est associée à une diminution des globules blancs, qui cause un trouble appelé neutropénie, qui affaiblit le système immunitaire. Cela rend l’enfant susceptible de contracter des infections bactériennes. </p> <h2>Autres effets secondaires de la chimiothérapie</h2> <p>Pendant qu’il reçoit des traitements de chimiothérapie, votre enfant peut avoir les effets secondaires suivants :</p> <ul> <li>nausées ou vomissements. Des médicaments comme l’ondansetron, le ganisetron, le dimenhydrinate (Gravol®), ou le lorazepam (Ativan®) peuvent soulager l’estomac; </li> <li>fatigue; </li> <li>maux de tête; </li> <li>perte d’appétit;</li> <li>douleur à la bouche ou à la gorge (mucosite); </li> <li>diarrhée ou constipation; </li> <li>changements au goût;</li> <li>douleur et lésions aux terminaisons nerveuses des mains, des pieds ou de la mâchoire (neuropathie);</li> <li>rarement, convulsions;</li> <li>rarement, caillots sanguins (thrombose).</li> </ul> <h2>Surveiller votre enfant pendant qu’il reçoit ses traitements de chimiothérapie </h2> <p>La chimiothérapie affaiblit le système immunitaire de votre enfant, ce qui le rend plus susceptible aux infections. Quand cela se produit, votre enfant pourrait développer une pneumonie, appelée pneumonie à <em>Pneumocystis carinii </em>(PPC). Elle est causée par le champignon Pneumocystis jiroveci. On le trouve normalement dans les poumons, mais il ne cause pas de maladie chez les personnes saines, parce que leur système immunitaire fonctionne bien.</p> <h2>Utilisation d’antibiotiques après la chimiothérapie</h2> <p>Pendant que votre enfant recevra ses traitements de chimiothérapie, les infirmières prélèveront du sang assez souvent. Le médecin examinera aussi votre enfant tous les jours.</p> <p>Pour prévenir l’infection, le médecin donnera à votre enfant un médicament appelé co-trimoxazole ou Septra®. C’est un médicament habituellement donné par la bouche sous forme de comprimé ou de liquide, une ou deux fois par jour, trois fois par semaine tout au long du traitement. Votre enfant continue de prendre le médicament pendant trois à six mois après la fin du traitement. </p> <p>Le Septra® est actuellement le meilleur moyen de se protéger contre la PPC. Cependant, certains enfants ne tolèrent pas très bien le Septra®. Si votre enfant est aux prises avec des effets secondaires ou des allergies au médicament, il peut prendre l’un des médicaments suivants : </p> <ul> <li>dapsone, pris par la bouche; </li> <li>pentamidine, inhalée ou prise par IV.</li> </ul>Chimiothérapie pour greffes de sang et de moelle osseuse

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.