AboutKidsHealth

 

 

Harvesting stem cells for an autologous blood and marrow transplantHHarvesting stem cells for an autologous blood and marrow transplantHarvesting stem cells for an autologous blood and marrow transplantEnglishHaematology;Immunology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyImmune systemProceduresAdult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZJohn Doyle, MD, FRCPC, FAAPChristine Armstrong, RN, MScN, NP Peds7.0000000000000069.0000000000000962.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn how your child's stem cells are harvested, before the blood and marrow transplant.</p><p>If your child is undergoing an <a href="/article?contentid=1534&language=English">autologous stem cell transplant</a>, doctors will need to collect and store your child’s stem cells. This is done before being admitted into the hospital. In the past, doctors collected stem cells from your child’s bone marrow. This is called bone marrow harvesting. Doctors occasionally collect stem cells this way.</p><p>More commonly autologous stem cells are collected from the blood that circulates in the body, called the peripheral blood. This is called a peripheral blood stem cell harvest. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>To prepare for a blood stem cell harvest your child will undergo several tests and require injections of filgrastim.</li> <li>If doctors cannot collect enough stem cells from the peripheral blood, they will perform a bone marrow harvest.</li> <li>Bone marrow harvesting is generally safe, though your child may feel sore one or two days following the procedure.</li> <li>Call your doctor immediately if your child has severe tenderness, pain, redness or swelling, a fever, bleeding or drainage.</li></ul>
Prélèvement des cellules souches de votre enfantPPrélèvement des cellules souches de votre enfantHarvesting stem cells for an autologous blood and marrow transplantFrenchHaematology;Immunology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyImmune systemProceduresAdult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZJohn Doyle, MD, FRCPC, FAAPChristine Armstrong, RN, MScN, NP Peds7.0000000000000069.0000000000000962.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprendrez comment les cellules souches de votre enfant seront prélevées avant la greffe de sang et de moelle osseuse.</p><p>Si votre enfant subit une <a href="/Article?contentid=1533&language=French">greffe de cellules souches autologue</a>, les médecins devront recueillir et entreposer les cellules de votre enfant, ce qui se fait avant l’admission à l’hôpital. Dans le passé, les médecins recueillaient les cellules souches de la moelle osseuse. C’est ce que l’on appelle un prélèvement de moelle osseuse. À l’occasion, les médecins prélèvent des cellules souches de cette manière. </p> <p>Plus souvent, les cellules souches autologues sont prélevées du sang qui circule dans l’organisme, appelé le sang périphérique. C’est ce que l’on appelle un prélèvement de cellules souches du sang périphérique.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Pour se préparer à un prélèvement de cellules souches sanguines, votre enfant subira plusieurs épreuves et aura besoin d’injections de filgrastim.</li> <li>Si les médecins ne peuvent pas prélever suffisamment de cellules souches du sang périphérique, ils effectueront un prélèvement de moelle osseuse.</li> <li>Le prélèvement de moelle osseuse est généralement sûr, même si votre enfant peut se sentir endolori un ou deux jours après l’intervention.</li> <li>Appelez immédiatement votre médecin si votre enfant a des raideurs, des douleurs, des rougeurs ou de l’enflure, de la fièvre, des saignements ou des écoulements importants.</li></ul>

 

 

Prélèvement des cellules souches de votre enfant1533.00000000000Prélèvement des cellules souches de votre enfantHarvesting stem cells for an autologous blood and marrow transplantPFrenchHaematology;Immunology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyImmune systemProceduresAdult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZJohn Doyle, MD, FRCPC, FAAPChristine Armstrong, RN, MScN, NP Peds7.0000000000000069.0000000000000962.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprendrez comment les cellules souches de votre enfant seront prélevées avant la greffe de sang et de moelle osseuse.</p><p>Si votre enfant subit une <a href="/Article?contentid=1533&language=French">greffe de cellules souches autologue</a>, les médecins devront recueillir et entreposer les cellules de votre enfant, ce qui se fait avant l’admission à l’hôpital. Dans le passé, les médecins recueillaient les cellules souches de la moelle osseuse. C’est ce que l’on appelle un prélèvement de moelle osseuse. À l’occasion, les médecins prélèvent des cellules souches de cette manière. </p> <p>Plus souvent, les cellules souches autologues sont prélevées du sang qui circule dans l’organisme, appelé le sang périphérique. C’est ce que l’on appelle un prélèvement de cellules souches du sang périphérique.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Pour se préparer à un prélèvement de cellules souches sanguines, votre enfant subira plusieurs épreuves et aura besoin d’injections de filgrastim.</li> <li>Si les médecins ne peuvent pas prélever suffisamment de cellules souches du sang périphérique, ils effectueront un prélèvement de moelle osseuse.</li> <li>Le prélèvement de moelle osseuse est généralement sûr, même si votre enfant peut se sentir endolori un ou deux jours après l’intervention.</li> <li>Appelez immédiatement votre médecin si votre enfant a des raideurs, des douleurs, des rougeurs ou de l’enflure, de la fièvre, des saignements ou des écoulements importants.</li></ul><h2>Prélèvement de cellules souches du sang périphérique</h2> <h3>Avant le prélèvement</h3> <p>De trois à cinq jours avant le prélèvement, l’enfant recevra des injections quotidiennes d’une protéine synthétique appelée filgrastim (facteur de stimulation des granulocytes). Cette protéine aide aux cellules souches à se déplacer de l’endroit où se trouve la moelle osseuse vers la circulation sanguine. </p> <p>Avant de prélever les cellules souches de votre enfant, l’infirmière vérifiera la quantité de plaquettes qui se trouvent dans le sang de votre enfant. Il faudra au moins 50x109 plaquettes par litre de sang. </p> <p>Le médecin insèrera un <a href="/Article?contentid=52&language=French">cathéter veineux central</a> (CVC) avec deux tubes, ou lumières. </p> <p>Souvent, les enfants auront déjà un CVC qui sert à leur traitement. Ces cathéters ne sont habituellement pas assez fermes ou gros pour recueillir des cellules souches. La plupart du temps, le médecin doit insérer un nouveau CVC temporaire dans la veine fémorale, la grosse veine de la cuisse. C’est ce que l’on appelle un cathéter fémoral. Après l’insertion du nouveau cathéter, les médecins commenceront à prélever les cellules souches de votre enfant.</p> <p>Pendant l’intervention : </p> <p>1. Du sang sera prélevé du cathéter fémoral de votre enfant. En plus des cellules souches, le sang contient de nombreux autres types de cellules, comme les globules rouges, les plaquettes et les globules blancs. Le sang de votre enfant circulera dans le tube souple, qui lui est branché à un appareil qui sépare les cellules sanguines. C’est ce que l’on appelle un appareil d'aphérèse. Il retient les cellules souches et réachemine le reste du sang vers le corps de votre enfant. L’intervention complète prend environ quatre heures.</p> <p>2. Les cellules souches sont mélangées à un agent de conservation appelé diméthylsulfoxyde, ou DMSO. Les cellules sont ensuite congelées à des températures très basses (cryopréservation), jusqu'au jour de la greffe de votre enfant.</p> <h3>Comment se sentira l’enfant pendant le prélèvement?</h3> <p>Pendant le prélèvement de cellules souches, l’enfant peut :</p> <ul> <li>se sentir étourdi;</li> <li>avoir froid;</li> <li>sentir un engourdissement autour des lèvres;</li> <li>des crampes aux mains. Elles sont causées par un médicament qui éclaircit le sang et qui diminue le taux de calcium dans le sang. Si les crampes continuent après le prélèvement, des suppléments de calcium peuvent aider. </li> </ul> <h2>Prélèvement de moelle osseuse</h2> <p>À l’occasion, le médecin pourrait ne pas être en mesure de prélever une quantité de cellules souches suffisante du sang périphérique. Si cela se produit, il pourrait devoir recueillir le sang de la moelle osseuse de votre enfant. C’est ce que l’on appelle un prélèvement de moelle osseuse. Votre enfant ne peut commencer à se préparer pour la greffe avant que les médecins n’aient recueilli et stocké assez de cellules souches. </p> <h3>Comment fonctionne l’intervention</h3> <p>Le médecin responsable des greffes, en plus d’un spécialiste en GMO, effectuera le prélèvement de moelle osseuse. </p> <p>L’intervention aura lieu dans une salle d’opération et prend environ une heure. </p> <p>Si vous, en tant que parent, êtes en mesure de rester calme, cela aidera votre enfant. L’équipe médicale tentera de faire en sorte que votre enfant soit aussi confortable que possible. </p> <p>Pour le prélèvement de la moelle osseuse :</p> <ol> <li>L’enfant recevra une <a href="/Article?contentid=1261&language=French">anesthésie générale</a>, pour qu’il ne sente rien pendant l’opération.</li> <li>L’enfant se couche sur le ventre.</li> <li>Les deux côtés de la hanche seront nettoyés avec un désinfectant, et la région avoisinante sera couverte ou cachée par des draps stériles.</li> <li>Le médecin insère l’aiguille dans la peau jusqu’à ce qu’elle touche le haut de l’os du bassin, appelée la crête iliaque postérieure supérieure. C’est l’os le plus gros du bassin et celui qui est placé le plus haut. Il contient de grandes quantités de moelle osseuse.</li> <li>Une fois que l’aiguille touchera l’os du bassin, le médecin appuiera sur l’aiguille pour qu’elle perce la couche externe dure de l’os et qu’elle entre dans l’endroit où se trouve la moelle osseuse.</li> <li>Une seringue est ensuite jointe à l’aiguille, qui retirera une petite quantité de moelle osseuse. Les médecins font de multiples injections pour recueillir suffisamment de moelle osseuse.</li> </ol> <h3>Après l’intervention</h3> <p>Le site du prélèvement peut être douloureux pendant quelques jours. Il pourrait aussi y avoir une ecchymose sur le site, qui ne prendra pas trop de temps à guérir. Pour aider votre enfant à se sentir mieux : </p> <ul> <li>appliquer des compresses de glace sur le site; </li> <li>encouragez votre enfant à marcher; </li> <li>donnez des médicaments contre la douleur à votre enfant, comme la codéine. Le médecin peut vous donner une prescription.</li> </ul> <p>Si les médecins ont prélevé beaucoup de moelle osseuse, ils pourraient prescrire un supplément de fer à prendre par voie orale. </p> <h2>Quelles complications peuvent survenir?</h2> <p>Le prélèvement de moelle osseuse est en général une intervention sécuritaire. Si l’enfant peut avoir de légères douleurs pendant un à deux jours après l’intervention, les graves complications sont rares.</p> <p>Parfois, des problèmes surviennent au site où les cellules de la moelle osseuse ont été prélevées. En voici quelques uns : </p> <ul> <li>saignements : les chances de saignement sont plus grandes chez les enfants qui ont des problèmes de saignements préexistants. Dans ce cas, le médecin demandera des transfusions de plaquettes et (ou) de plasma avant le test de votre enfant pour empêcher tout saignement qui pourrait se produire. Si des saignements se produisent, l’infirmière appliquera une pression sur le site de la biopsie et surveillera attentivement votre enfant; </li> <li>infection : si la peau ou les os deviennent infectés et sont douloureux, ou en présence de rougeurs et d’enflures, le médecin pourrait donner des antibiotiques à l’enfant par voie IV ou orale.</li> </ul> <p>Appelez votre médecin immédiatement si l’enfant :</p> <ul> <li>ressent de la douleur ou a des rougeurs ou de l’enflure au site de la biopsie; </li> <li>a de la <a href="/Article?contentid=30&language=French">fièvre</a>; </li> <li>a des saignements ou des écoulements, comme du pus, au site de la biopsie. Si votre enfant saigne, appliquez une pression sur le site et appelez votre médecin.</li> </ul>Prélèvement des cellules souches de votre enfantFalse

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.