Type 1 diabetesTType 1 diabetesType 1 diabetesEnglishEndocrinologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)PancreasEndocrine systemConditions and diseasesAdult (19+)Fatigue;Abdominal pain;Nausea;Vomiting2016-10-17T04:00:00ZCatherine Pastor, RN, MN, HonBSc;Vanita Pais, RD, CDE;Danielle van der Kaay, MD, PhD​​​​000Flat ContentHealth A-Z<p>In type 1 diabetes, the pancreas stops producing insulin. Learn the symptoms, causes and how this life-long condition is diagnosed</p><p>Type 1 diabetes is a condition in which the <a href="/Article?contentid=1717&language=English">pancreas</a> stops producing <a href="/Article?contentid=1728&language=English">insulin</a>, an important hormone that helps control <a href="/Article?contentid=1723&language=English">blood glucose (sugar) levels</a>.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>Type 1 diabetes is an autoimmune condition in which the pancreas cannot produce insulin.</li> <li>Early symptoms of type 1 diabetes include polyuria, polydipsia, feeling tired, yeast infection, increase in appetite, dry mouth/throat, unexplained weight loss.</li> <li>Advanced symptoms include stomach aches, nausea, vomiting, feeling drowsy, heavy and rapid breathing.</li> <li>The exact cause of type 1 diabetes is unknown but genetics and the environment do play a role.</li> <li>A diagnosis of type 1 diabetes is confirmed through various blood sugar tests.</li></ul>
Diabète de type 1DDiabète de type 1Type 1 diabetesFrenchEndocrinologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)PancreasEndocrine systemConditions and diseasesAdult (19+)Fatigue;Abdominal pain;Nausea;Vomiting2016-10-17T04:00:00ZCatherine Pastor, RN, MN, HonBSc;Vanita Pais, RD, CDE;Danielle van der Kaay, MD, PhD​​​​000Flat ContentHealth A-Z<p>Dans le diabète de type 1, le pancréas ne produit plus d’insuline. Familiarisez-vous avez les symptômes, les causes et le diagnostic de ce trouble chronique.</p><p>Le diabète de type 1 est une maladie qui survient lorsque le pancréas cesse de produire de l’insuline, une hormone importante pour le contrôle de la glycémie (taux de sucre dans le sang).<br></p><h2>À retenir</h2> <ul><li>TLe diabète de type 1 est une maladie auto-immune qui survient lorsque le pancréas ne produit plus d’insuline.<br></li> <li>Il a pour symptômes initiaux la polyurie, la polydipsie, une sensation de fatigue, des infections aux levures, une augmentation de l’appétit, la sécheresse de la bouche ou de la gorge et une perte de poids inexpliquée.</li> <li>Les symptômes ultérieurs sont les maux de ventre, la nausée, les vomissements, les étourdissements et une respiration lourde et rapide.</li> <li>Bien qu’on ignore la cause exacte de diabète de type 1, on sait que l’hérédité et l’environnement y jouent un rôle.</li> <li>On confirme le diagnostic de diabète de type 1 en administrant des tests de glycémie.</li></ul>

 

 

Diabète de type 11719.00000000000Diabète de type 1Type 1 diabetesDFrenchEndocrinologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)PancreasEndocrine systemConditions and diseasesAdult (19+)Fatigue;Abdominal pain;Nausea;Vomiting2016-10-17T04:00:00ZCatherine Pastor, RN, MN, HonBSc;Vanita Pais, RD, CDE;Danielle van der Kaay, MD, PhD​​​​000Flat ContentHealth A-Z<p>Dans le diabète de type 1, le pancréas ne produit plus d’insuline. Familiarisez-vous avez les symptômes, les causes et le diagnostic de ce trouble chronique.</p><p>Le diabète de type 1 est une maladie qui survient lorsque le pancréas cesse de produire de l’insuline, une hormone importante pour le contrôle de la glycémie (taux de sucre dans le sang).<br></p><h2>À retenir</h2> <ul><li>TLe diabète de type 1 est une maladie auto-immune qui survient lorsque le pancréas ne produit plus d’insuline.<br></li> <li>Il a pour symptômes initiaux la polyurie, la polydipsie, une sensation de fatigue, des infections aux levures, une augmentation de l’appétit, la sécheresse de la bouche ou de la gorge et une perte de poids inexpliquée.</li> <li>Les symptômes ultérieurs sont les maux de ventre, la nausée, les vomissements, les étourdissements et une respiration lourde et rapide.</li> <li>Bien qu’on ignore la cause exacte de diabète de type 1, on sait que l’hérédité et l’environnement y jouent un rôle.</li> <li>On confirme le diagnostic de diabète de type 1 en administrant des tests de glycémie.</li></ul><ul><li> <a href="#pancreas">Rôle du pancréas</a></li><li> <a href="#signs">Signes et symptômes</a></li><li> <a href="#causes">Causes</a></li><li> <a href="#diagnosis">Diagnostic</a></li></ul><h2 id="pancreas">Que se passe-t-il dans le pancréas diabétique?</h2><p>Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune. Dans cette maladie, le pancréas est attaqué par le système de défense du corps appelé système immunitaire. Normalement, le système immunitaire aide le corps à se protéger en fabriquant des anticorps, des protéines spéciales qui combattent l’infection. Chez les patients atteints du diabète de type 1, le corps fabrique à tort des anticorps qui attaquent les cellules bêta du pancréas responsables de la production de l’insuline. Au fil du temps, de plus en plus de cellules bêta sont endommagées et de moins en moins d’insuline est produite. Cela mène finalement au diabète de type 1.</p><h2 id="signs">Quels sont les signes et symptômes du diabète de type 1?</h2> <figure> <span class="asset-image-title">Explication du diabète de type 1</span> <div class="asset-animation"> src="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/Style%20Library/akh/swfanimations/AMD_insulin_type1_diabetes_FR.html" </div></figure> <p>Lorsqu’on consomme des aliments ou que l’on boit des boissons contenant des glucides, ceux-ci sont digérés et dégradés en glucose (sucre). Ce sucre est transporté dans la circulation sanguine. L’insuline ouvre les canaux de la surface de la cellule pour laisser entrer le sucre. Chez un enfant ayant du diabète de type 1, l’insuline ne peut pas aider le sucre à pénétrer dans les cellules parce que le pancréas est incapable de produire de l’insuline. Lorsque le sucre reste bloqué à l’extérieur des cellules, l’enfant peut ressentir de la fatigue parce que les cellules sont en manque d’énergie. Pendant ce temps, le sucre continue de s’accumuler dans le sang et le corps essaie d’utiliser d’autres sources d’énergie qui peuvent avoir des effets secondaires nocifs. </p><p>Les reins font un travail de filtrage du sang et d’élimination des substances qui pourraient autrement nuire à l’organisme. Quand les reins sentent que le taux de sucre dans le sang est élevé, ils commencent à se débarrasser du sucre dans l’urine.</p><ul><li>L’excès de sucre dans le sang est transporté vers les reins, d’où il est rejeté par l’urine. Par conséquent, l’enfant urine plus souvent et plus abondamment, simplement pour se débarrasser du sucre. C’est ce qu’on appelle la polyurie.</li><li>Plus le taux de sucre sanguin est élevé, plus l’enfant urine souvent. Il en résulte généralement une déshydratation qui entraîne le corps à demander plus d’eau et l’enfant a de plus en plus soif. C'est ce qu'on appelle la polydipsie.</li></ul><p>Les enfants peuvent alors se plaindre d’avoir la bouche sèche et pâteuse ou d’avoir la gorge sèche et irritée. Des parents ont mentionné que leur enfant buvait d’un trait des cartons de jus de fruits ou de grandes quantités de lait ou d’eau. Parfois, les parents pensent que leur enfant urine autant parce qu’il boit beaucoup. Ils tentent donc de limiter la quantité de liquides que leur enfant boit. Cependant, l’enfant continue d’uriner souvent parce que la priorité du corps est d’éliminer le sucre excédentaire. Ce n’est qu’en buvant autant de liquide que la déshydratation peut être évitée. </p><p>L’urine excessive et la soif sont habituellement les premières indications d’une glycémie élevée (hyperglycémie) liée au diabète. Certains enfants doivent se lever en pleine nuit pour aller à la toilette (nycturie). </p><p>Les jeunes enfants pourraient même commencer à mouiller leur lit (énurésie). La perte de sucre dans l’urine, combinée à la déshydratation et à l’incapacité à utiliser le sucre dans le sang, va entraîner le corps à rechercher des sources d’énergie alternatives. Il va commencer à effectuer la dégradation des graisses et des muscles pouvant mener à une perte de poids malgré une augmentation de l’appétit (polyphagie). À mesure que les symptômes se développent, les enfants se sentent souvent fatigués, somnolents et faibles.</p><p>Chez les filles, les infections aux levures, qui peuvent causer des sécrétions vaginales ou des démangeaisons, pourraient aussi se développer en raison de la grande quantité de sucre dans l’urine.</p><h3>Symptômes précoces du diabète de type 1</h3> <figure><img alt="Symptômes avancés de diabète de type 1" src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_diabetes_type1_early_symptoms_FR.png" /> </figure> <h3>L’acidocétose diabétique peut survenir si les premiers symptômes passent inaperçus</h3><p>Le corps a besoin d’énergie pour survivre. Cette énergie est nécessaire pour faire battre le cœur et fonctionner le cerveau. Quand le pancréas ne produit pas d’insuline, les cellules ne reçoivent pas d’énergie. Avec le temps, le corps commence à décomposer les gras et les muscles pour les utiliser comme sources d’énergie alternatives. À ce moment, l’enfant perd du poids. Au cours de ce processus, le corps fabrique aussi un sous-produit potentiellement dangereux. Il s'agit des cétones.</p> <figure> <span class="asset-image-title">Explication de l'acidocétose diabétique</span><div class="asset-animation"> src="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/Style%20Library/akh/swfanimations/AMD_diabetic_ketoacidosis_DKA_FR.html" </div></figure> <p>Dès que des cétones sont produites, les reins reconnaissent qu’elles sont toxiques et les filtrent dans l’urine. Si le corps ne peut pas excréter les cétones aussi rapidement qu’elles sont produites, elles commencent à s’accumuler dans le sang. Les premiers symptômes sont des maux de ventre et des nausées accompagnées de vomissements. </p><p>Si le corps ne peut pas se débarrasser de toutes les cétones par l’urine, il peut même commencer à les exhaler sous forme d’odeur fruitée ou étrange que l’on peut sentir dans l’haleine de l’enfant. En fait, la respiration lourde et rapide est une façon par laquelle le corps tente de se débarrasser de l’accumulation de cétones. Cela s’appelle la respiration de Kussmaul. L’acidocétose diabétique survient quand les cétones s’accumulent dans le corps et que celui-ci n’est pas en mesure de les compenser.</p><p>L’acidocétose diabétique est un trouble grave, car elle peut mener à la perte de conscience et à la mort. On peut corriger la situation en administrant de l’insuline et du liquide par voie intraveineuse. Une fois qu’un enfant a reçu le diagnostic du diabète et que ses personnes soignantes ont obtenu les outils et le soutien dont ils ont besoin pour soigner la maladie, l’acidocétose diabétique devrait être en grande partie évitable.</p><p>Aujourd’hui, on diagnostique habituellement le diabète avant que l’acidocétose diabétique ait le temps de se développer. Si le diabète est détecté précocement, seul un enfant sur quatre ou sur cinq aura une acidocétose diabétique, en particulier chez les enfants plus âgés. Si un enfant présente les symptômes classiques du diabète, d’autres examens devraient être nécessaires. </p><h3>Symptômes avancés de diabète de type 1</h3> <figure><img alt="Symptômes avancés de diabète de type 1" src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_diabetes_type1_advanced_symptoms_FR.png" /> </figure> <h3>Symptômes chez les nourrissons et les tout-petits </h3><p>La détection des premiers symptômes chez les nourrissons et les tout-petits peut ne pas être aussi évidente. Il est difficile de reconnaître la soif chez les jeunes enfants qui ne peuvent pas parler. C’est pourquoi leurs symptômes pourraient s’aggraver rapidement avant que le diabète ne soit décelé.</p><p>Chez les enfants qui portent des couches, le symptôme pourrait être un érythème fessier qui ne s’atténue pas avec une crème médicinale. Les levures responsables de l’érythème fessier se développent rapidement au contact du sucre excrété dans l’urine. </p><h2 id="causes">Quelles sont les causes du diabète de type 1?</h2><p>Nous ne savons pas exactement comment se développe le diabète de type 1. Les médecins et les chercheurs croient que l’apparition du diabète de type 1 serait liée à des facteurs génétiques et à des conditions environnementales. </p><h3>Génétique</h3><p>Le diabète de type 1 est plus susceptible de survenir chez les enfants ayant des antécédents familiaux de la maladie. La maladie elle-même n’est pas congénitale, mais ces enfants ont une probabilité plus grande de contracter la maladie (autrement appelée susceptibilité accrue). Cependant, le fait que moins de 10 % d’entre eux ont un autre membre de la famille atteint du diabète de type 1 indique que les facteurs génétiques n’expliquent qu’en partie le développement du diabète. </p><h3> Environnement </h3><p>Nous ne connaissons pas encore quels sont les déclencheurs environnementaux précis qui causent le diabète. Certains chercheurs estiment que ces déclencheurs pourraient être des virus, des maladies ou d’autres facteurs environnementaux. Ces déclencheurs peuvent endommager le pancréas et donner lieu à une réaction auto-immune. Beaucoup d’enfants ayant reçu un diagnostic du diabète se sont récemment remis d’une maladie virale. Il est donc important de se rappeler que, bien que les maladies virales soient communes chez les enfants, très peu d'entre eux développent le diabète. </p><h3>Personne n’est à blâmer</h3><p>Certains parents et même des enfants se sentent coupables. Les mères commencent à s’inquiéter d’avoir fait quelque chose de mal au cours de leur grossesse. Des parents se demandent s’ils ont laissé leur enfant manger trop de bonbons. Personne n’est responsable d’un diagnostic du diabète de type 1. Les enfants ne naissent pas avec le diabète, mais ils sont simplement arrivés à développer la maladie en raison de leur génétique ou de conditions environnementales particulières. Rien ne peut prévenir ni causer le diabète de type 1. </p><h2 id="diagnosis">Comment diagnostique-t-on le diabète de type 1? </h2><p>Le diagnostic du diabète est généralement simple. Il ne nécessite pas de nombreux examens. Pour établir un diagnostic du diabète, votre enfant doit présenter à la fois:</p><ul><li>des symptômes d’hyperglycémie, tels qu’une soif extrême et une envie fréquente d’uriner, surtout s’il y a des cétones dans les urines;</li><li>une glycémie à jeun d’au moins 7 mmol/L OU une glycémie mesurée en laboratoire supérieure à 11 mmol/L à toute heure de la journée. L’heure où l’enfant a pris son dernier repas n’est pas importante. Ce test est souvent prescrit par le pédiatre ou le médecin de famille de l’enfant qui a été alerté par les symptômes cliniques.</li></ul><p>Parfois, certains enfants présentent une hyperglycémie sans qu’il n’y ait de symptômes. Cela peut se produire lorsqu’ils prennent certains médicaments ou qu’ils ont contracté une maladie. Sans que cela indique nécessairement qu’ils sont atteints du diabète, une surveillance étroite du médecin sera nécessaire.</p><p>La plupart des enfants et des adolescents diabétiques ont du diabète de type 1. Quand un enfant ou un adolescent reçoit le diagnostic pour la première fois, leurs symptômes évoluent assez rapidement, passant de légers à modérés, puis à graves, à mesure que le pancréas devient incapable de produire assez d’insuline. Il est probable que, en cas de diabète de type 1, des cétones soient présentes dans l’urine. Si ce n’est pas le cas, cela indique que le diabète a été décelé tôt et que les cétones n'ont pas eu le temps de se former.</p><p>Le diagnostic précoce ne signifie pas que l’enfant a un cas moins grave de diabète.</p><p>Dans de rares cas, il peut être difficile de déterminer le diagnostic. À ce moment, le médecin peut demander des analyses sanguines afin d’examiner s’il y a preuve d’une réaction auto-immune et la présence d’anticorps qui ciblent les cellules bêta du pancréas.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_diabetes_type1_early_symptoms_EN.pngDiabète de type 1

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.