Sick days and insulin pumpsSSick days and insulin pumpsSick days and insulin pumpsEnglishEndocrinologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)PancreasEndocrine systemNAAdult (19+)NA2016-10-17T04:00:00ZCatherine Pastor RN, MN, HonBSc;Vanita Pais RD, CDE;​​Sanjukta Basak MSc, MD CM, FRCPC;​​Ruth Slater Ph.D., C. Psych​000Flat ContentHealth A-Z<p>If you child has an insulin pump, find out how to make sure they are getting enough insulin while they are sick.<br></p><p> <a href="/Article?contentid=1733&language=English">Insulin pump users</a>, just like those who receive insulin by injection, will have to take extra care during periods of illness to ensure neither <a href="/Article?contentid=1723&language=English">"low blood sugar" episodes</a> (hypoglycemia) nor <a href="/Article?contentid=1727&language=English">diabetic ketoacidosis</a> (DKA) develops. If your child uses a pump to deliver insulin, first make sure the <a href="/Article?contentid=1733&language=English">pump is working</a>. The illness could be caused by the pump not working properly.<br></p><h2>Key points</h2><ul><li>Make sure the insulin pump is working properly, as the illness could be caused by a malfunctioning pump.</li><li>You will need to determine the total daily dose of insulin to figure out how much more or less bolus of rapid-acting insulin to give.</li><li>To know how much total insulin your child received through the basal dose and bolus doses, check the memory of your child’s pump .</li><li>If your child is on an insulin pump and vomits more than twice within a four-hour period, contact your diabetes team immediately for advice.<br></li></ul>
Journées de maladie et pompes à insulineJJournées de maladie et pompes à insulineSick days and insulin pumpsFrenchEndocrinologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)PancreasEndocrine systemNAAdult (19+)NA2016-10-17T04:00:00ZCatherine Pastor RN, MN, HonBSc;Vanita Pais RD, CDE;​​Sanjukta Basak MSc, MD CM, FRCPC;​​Ruth Slater Ph.D., C. Psych​000Flat ContentHealth A-Z<p>Si vous enfant possède une pompe à insuline, apprenez à faire en sorte qu’il reçoive assez d’insuline pendant sa maladie.<br></p><p> <a href="/Article?contentid=1733&language=French">Les utilisateurs de pompe à insuline</a>, tout comme ceux qui reçoivent l’insuline par injection, doivent porter une attention particulière à leurs soins pendant une maladie afin de prévenir l’apparition d’une <a href="/Article?contentid=1723&language=French">hypoglycémie</a> ou d’une <a href="/Article?contentid=1727&language=French">acidocétose diabétique</a>. Si votre enfant utilise une <a href="/Article?contentid=1733&language=French">pompe pour recevoir l’insuline</a>, assurez-vous d’abord qu’elle fonctionne. La maladie pourrait être causée par un mauvais fonctionnement de la pompe.<br></p><h2>À retenir</h2><ul><li>Assurez-vous que la pompe à insuline de votre enfant fonctionne bien, car sa maladie pourrait être causée par un mauvais fonctionnement.</li><li>Vous devrez déterminer la dose quotidienne totale d’insuline pour connaître la quantité de bolus d’insuline à action rapide à administrer.<br></li><li>Pour savoir combien votre enfant a reçu d’insuline au total, avec la dose basale et les bolus, vérifiez la mémoire de sa pompe.</li><li>Si votre enfant utilise une pompe à insuline et qu’il vomit plus de deux fois sur une période de quatre heures, demandez immédiatement conseil à votre équipe de soins de santé du diabète.</li></ul>

 

 

Journées de maladie et pompes à insuline1752.00000000000Journées de maladie et pompes à insulineSick days and insulin pumpsJFrenchEndocrinologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)PancreasEndocrine systemNAAdult (19+)NA2016-10-17T04:00:00ZCatherine Pastor RN, MN, HonBSc;Vanita Pais RD, CDE;​​Sanjukta Basak MSc, MD CM, FRCPC;​​Ruth Slater Ph.D., C. Psych​000Flat ContentHealth A-Z<p>Si vous enfant possède une pompe à insuline, apprenez à faire en sorte qu’il reçoive assez d’insuline pendant sa maladie.<br></p><p> <a href="/Article?contentid=1733&language=French">Les utilisateurs de pompe à insuline</a>, tout comme ceux qui reçoivent l’insuline par injection, doivent porter une attention particulière à leurs soins pendant une maladie afin de prévenir l’apparition d’une <a href="/Article?contentid=1723&language=French">hypoglycémie</a> ou d’une <a href="/Article?contentid=1727&language=French">acidocétose diabétique</a>. Si votre enfant utilise une <a href="/Article?contentid=1733&language=French">pompe pour recevoir l’insuline</a>, assurez-vous d’abord qu’elle fonctionne. La maladie pourrait être causée par un mauvais fonctionnement de la pompe.<br></p><h2>À retenir</h2><ul><li>Assurez-vous que la pompe à insuline de votre enfant fonctionne bien, car sa maladie pourrait être causée par un mauvais fonctionnement.</li><li>Vous devrez déterminer la dose quotidienne totale d’insuline pour connaître la quantité de bolus d’insuline à action rapide à administrer.<br></li><li>Pour savoir combien votre enfant a reçu d’insuline au total, avec la dose basale et les bolus, vérifiez la mémoire de sa pompe.</li><li>Si votre enfant utilise une pompe à insuline et qu’il vomit plus de deux fois sur une période de quatre heures, demandez immédiatement conseil à votre équipe de soins de santé du diabète.</li></ul><p>Une fois que vous êtes certain que votre pompe fonctionne correctement, vérifiez la glycémie (le taux de sucre) et le taux de cétones dans l’urine au moins toutes les quatre heures, jour et nuit. </p><p>Pour savoir combien ajouter ou enlever à la dose d’<a href="/Article?contentid=1729&language=French">insuline à action rapide</a>, calculez la DQT d’insuline et suivez le tableau ci-dessous. Vous pouvez trouver ces renseignements dans la mémoire de la pompe.</p><h2>Calcul de la dose quotidienne totale (DQT) </h2><p>Le DQT est la dose basale additonnée des bolus. Pour savoir combien votre enfant a reçu d’insuline au total, avec la dose basale et les bolus, vérifiez la mémoire de la pompe de votre enfant et examinez les quantités administrées au cours des derniers jours avant l'apparition de la maladie.</p><p>Si des aliments sont consommés à ce moment, une dose corrective (de 10 à 20 % de la DQT) doit être ajoutée à la quantité de bolus d’insuline suggérée par la pompe afin de tenir compte de la quantité de <a href="/article?contentid=1742&language=French">glucides</a> consommée. Au cours de la maladie, la dose corrective habituelle d’insuline à action rapide (la dose suggérée par la pompe) peut ne pas être suffisante et des bolus supplémentaires équivalant à 10 à 20 % de la DQT peuvent être nécessaires.</p><p> <strong>Important : Dans cette situation, vous ne devez pas utiliser la dose de bolus que la pompe à insuline suggère, mais plutôt calculer et donner le bolus en fonction de la DQT.</strong></p><p>Si, au cours de la maladie, l’hyperglycémie est constante, la dose basale peut aussi devoir être temporairement augmentée. Commencez par une augmentation de 20 %; selon les résultats obtenus, vous pourriez devoir augmenter de nouveau la dose. Veuillez consulter votre équipe de soins de santé du diabète à ce sujet.</p><p>Traitez toujours les vomissements associés à une hyperglycémie et à des cétones urinaires comme un <a href="/Article?contentid=1733&language=French">mauvais fonctionnement de la pompe</a> jusqu’à preuve du contraire. Arrêtez la pompe immédiatement, assurez-vous de régler le problème et remplacez complètement l’ensemble à perfusion. Entre-temps, utilisez le stylo ou la seringue pour injecter de l’insuline rapide correspondant à 10 à 20 % de la dose totale (basale et bolus).</p><p>N'oubliez pas que les enfants qui utilisent une pompe sont susceptibles de développer une hyperglycémie et une CD plus rapidement que ceux qui reçoivent des injections parce qu’ils n’ont pas d’<a href="/Article?contentid=1729&language=French">insuline à action prolongée​</a> dans le sang.</p><p>Si votre enfant utilise une pompe à insuline et qu’il vomit plus de deux fois sur une période de quatre heures, communiquez immédiatement avec votre équipe de soins de santé du diabète pour obtenir des conseils. Vous pourriez devoir vous rendre à la salle d’urgence la plus proche. Vérifiez la glycémie et le taux de cétones au moins toutes les quatre heures et consultez le tableau suivant pour prendre les mesures recommandées.</p><table class="akh-table"><thead><tr><th colspan="4">Scénarios de maladie et marche à suivre avec une pompe à insuline</th></tr><tr><th style="width:193px;">Glycémie (mmol/L)<br></th><th style="width:196px;">Taux de cétones sanguines (mmol/L)</th><th style="width:524px;">Taux de cétones urinaires</th><th style="width:737px;">Mesure à prendre avec la pompe à insuline</th></tr></thead><tbody><tr><td style="width:193px;"><3,9</td><td style="width:196px;">Toute quantité</td><td style="width:524px;">Négatif ou positif (toute quantité)</td><td style="width:737px;">Diminuez la dose bolus avant les repas ou prévoyez temporairement une dose basale inférieure à 20 à 50 % pour maintenir la glycémie entre 6 et 10 mmol/L. Si votre enfant vomit, communiquez avec votre infirmier chargé du suivi du diabète ou le médecin de garde et envisagez de donner une minidose de glucagon.</td></tr><tr><td style="width:193px;">4,0 à 14</td><td style="width:196px;">0 à 1,5</td><td style="width:524px;">Négatif ou positif (toute quantité)</td><td style="width:737px;">Donnez la dose habituelle d’insuline (la même que l’enfant prend lorsqu’il n’est pas malade).</td></tr><tr><td style="width:193px;">>14</td><td style="width:196px;">0 à 1,5</td><td style="width:524px;">Négatif ou petite quantité (si vos bandelettes de vérification des cétones utilisent l’échelle positive [+], alors un résultat [-] ou [1+] entre dans cette catégorie)</td><td style="width:737px;">Donnez 10 % de la DQT maintenant, en plus de la dose nécessaire pour combler l’apport en glucides.</td></tr><tr><td style="width:193px;">>14</td><td style="width:196px;">1,5 à 3,0</td><td style="width:524px;">Modérée ou grande quantité (si vos bandelettes de vérification des cétones utilisent l’échelle positive [+], alors un résultat [2+] ou [3+] entre dans cette catégorie)</td><td style="width:737px;">Donnez 20 % de la DQT maintenant, en plus de la dose nécessaire pour combler l’apport en glucides.<br></td></tr></tbody></table>Journées de maladie et pompes à insuline

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.