Diagnosis of other lung conditions in premature babiesDDiagnosis of other lung conditions in premature babiesDiagnosis of other lung conditions in premature babiesEnglishNeonatology;RespiratoryPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)LungsRespiratory systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZAndrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPCJaques Belik, MD, FRCPC11.000000000000047.00000000000001178.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn about how pneumothorax, pneumonia, and congenital lung defects are diagnosed. Trusted answers from Canadian Paediatric Hospitals.</p><p>Other lung conditions include pneumothorax, pneumonia, congenital diaphragmatic hernia, cystic adenomatous malformations, congenital lobar emphysema, pulmonary sequestration and pulmonary hypoplasia. Most of these lung conditions are best diagnosed with a chest X-ray.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>The signs and symptoms of most other lung conditions will vary depending on the severity of the condition, and are best diagnosed with a chest X-ray.</li</li></ul>
Diagnostic d’autres pathologies des poumonsDDiagnostic d’autres pathologies des poumonsDiagnosis of other lung conditions in premature babiesFrenchNeonatology;RespiratoryPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)LungsRespiratory systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZAndrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPCJaques Belik, MD, FRCPC11.000000000000047.00000000000001178.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez comment le pneumothorax, la pneumonie et des malformations congénitales des poumons sont diagnostiqués. Des réponses de la part d’hôpitaux pédiatriques canadiens fiables.</p><p>D’autres pathologies des poumons comprennent le pneumothorax, la pneumonie, l’hernie diaphragmatique congénitale, les malformations kystiques adénomatoïdes, l’emphysème lobulaire congénital, la séquestration pulmonaire et l’hypoplasie pulmonaire. La plupart de ces pathologies sont diagnostiquées à l’aide de radiographies pulmonaires.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les symptômes de la plupart des autres pathologies pulmonaires seront différents en fonction de la gravité de la maladie et on les diagnostique plus facilement à l’aide d’une radiographie pulmonaire.</li></ul>

 

 

Diagnostic d’autres pathologies des poumons1799.00000000000Diagnostic d’autres pathologies des poumonsDiagnosis of other lung conditions in premature babiesDFrenchNeonatology;RespiratoryPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)LungsRespiratory systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZAndrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPCJaques Belik, MD, FRCPC11.000000000000047.00000000000001178.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez comment le pneumothorax, la pneumonie et des malformations congénitales des poumons sont diagnostiqués. Des réponses de la part d’hôpitaux pédiatriques canadiens fiables.</p><p>D’autres pathologies des poumons comprennent le pneumothorax, la pneumonie, l’hernie diaphragmatique congénitale, les malformations kystiques adénomatoïdes, l’emphysème lobulaire congénital, la séquestration pulmonaire et l’hypoplasie pulmonaire. La plupart de ces pathologies sont diagnostiquées à l’aide de radiographies pulmonaires.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les symptômes de la plupart des autres pathologies pulmonaires seront différents en fonction de la gravité de la maladie et on les diagnostique plus facilement à l’aide d’une radiographie pulmonaire.</li></ul><h2>Le diagnostic du pneumothorax</h2><p>La mesure selon laquelle il est facile de diagnostiquer un pneumothorax dépend de la quantité d’air qui s’échappe et de l’augmentation de la pression dans le thorax. Si la fuite est petite, le pneumothorax peut ne pas être remarqué et la fuite se colmatera probablement d’elle-même. Si la fuite est grande, la pression grandira dans le thorax et le pneumothorax nuira probablement à la respiration, par moments soudainement et dramatiquement. </p><p>Les signes d’un pneumothorax, qui peuvent survenir rapidement incluent :</p><ul><li>une baisse du taux d’oxygène dans le sang;</li><li>une baisse correspondante de la tension artérielle et du rythme cardiaque. </li></ul><p>Parfois, le pneumothorax peut être constaté en illuminant le torse du bébé avec une lumière vive. Selon la grandeur et la maturité du bébé, la lumière pénétrera la paroi thoracique et des poches d’air entourant le poumon seront apparentes, semblaint luire au travers de la peau. Un échantillon du contenu de la cavité peut être prélevé avec une seringue afin de confirmer la présence d’air. Habituellement, cependant, un pneumothorax sera diagnostiqué ou confirmé par une radiographie du thorax. </p> <figure class="asset-c-80"> <span class="asset-image-title">Rayons X d'un cas de pneumothorax</span> <img src="http://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Pneumothorax_XRAY_MEDIMG_PHO_FR.png" alt="" /> <figcaption class="asset-image-caption">Dans les rayons X d'un patient atteint de pneumothorax, on dénote que la partie inférieure du poumon droit et la région sous le poumon sont plus sombres. Cela est dû à la présence d'air libre dans la cavité qui entoure le poumon, soit la cavité pleurale.</figcaption> </figure> <h2>Le diagnostic de la pneumonie</h2><p>La pneumonie est une infection des poumons. En d’autres termes, un agent étranger, généralement des bactéries, s’est infiltré dans les poumons et nuit au fonctionnement normal des poumons. </p><p>Tout comme pour le syndrome de détresse respiratoire (SDR), les premiers signes de la pneumonie sont la tachypnée, l’aspiration et la cyanose. </p><ul><li>La tachypnée, ou respiration accélérée, peut indiquer que le bébé travaille plus fort pour éliminer le dioxyde de carbone du sang en augmentant la fréquence respiratoire. Le dioxyde de carbone est le déchet de la respiration. </li><li>Le grunting, une émission d’un gémissement respiratoire. Comme le bébé referme sa glotte à chaque expiration, il se force afin de conserver un peu de volume dans ses poumons à chaque respiration. Il cherche à solliciter des alvéoles qui se seraient affaissées ou seraient remplies de mucus en retenant une partie de son air. Le son produit s’appelle un grunting. Cependant, plusieurs bébés prématurés ne sont pas assez matures ou forts pour se coordonner et émettre ce son particulier. </li><li>L’inspiration, ou l’aspiration puissante de la poitrine avec chaque respiration, exposant les côtes sous la peau. L’inspiration donne l’impression que la paroi de la cage thoracique s’affaisse avec chaque respiration et peut être légère à grave. </li></ul><p>D’autres signes de la pneumonie, comme une accumulation de liquide dans les poumons, peuvent avoir d’autres causes. Cela peut rendre le diagnostic difficile. Lorsqu’on soupçonne une infection, des antibiotiques sont habituellement administrés avant que l’infection ne soit confirmée. Bien que les signes de pneumonie soient similaires à ceux d’autres pathologies, comme le SDR, le personnel de l’unité néonatale des soins intensifs peut avoir d’autres raisons de soupçonner une infection. Par exemple, certains événements durant l’accouchement, la condition de la mère pendant l’accouchement, et bien entendu le type d’accouchement peuvent exposer le bébé à un risque d’infection. </p><p>Les radiographies ne peuvent pas toujours aider à diagnostiquer une pneumonie. Les radiographies peuvent démontrer des taches irrégulières dans les poumons, qui peuvent couvrir une zone large ou très localisée. Des bronchogrammes d’air, ou des pochettes d’air anormales distinctes du reste du poumon peuvent aussi apparaître sur les radiographies. Cependant, ces signes sont aussi présents dans une SDR et dans la tachypnée transitoire du nouveau-né (TTN), une condition où la respiration devient accélérée pour de courtes périodes en raison du liquide pulmonaire qui n’est pas absorbé ou expulsé au moment de l’accouchement. Un bébé avec une TTN peut consommer plus de surfactant qu’il ne peut en produire et peut alors développer une carence en surfactant secondaire.</p><p>Une réaction bonne ou temporaire à la thérapie de remplacement du surfactant peut indiquer la pneumonie, puisque le surfactant peut être inactivé par l’inflammation reliée à l’infection. Il peut y avoir une carence secondaire de surfactant causée par le processus inflammatoire associé à la pneumonie. L’inflammation produira probablement de l’eau dans les poumons, et celle-ci peut aussi être détectée. </p><h2>Le diagnostic des malformations congénitales des poumons</h2><p>Quoique ce soit rare, certains bébés prématurés naissent avec des malformations congénitales des poumons. Ces types de malformations peuvent être soupçonnées si les signes non spécifiques de la détresse respiratoire, comme le rythme accéléré de la respiration, le grunting, ou la cyanose, sont présents, mais demeure sans explication chez un bébé prématuré. Autrement dit, si les fonctions des poumons demeurent faibles et que d’autres conditions comme l’infection ou le SDR ont été écartées, la possibilité d’une malformation sera envisagée. D’autres signes peuvent pointer vers des malformations. Par exemple, si la malformation est grande et grave, elle peut produire une forme anormale sur l’extérieur du corps, qui peut être visible à l’œil nu et exercé. </p><p>En général, les radiographies et d’autres techniques d’imagerie seront utilisées pour confirmer un diagnostic de malformation. Dans la plupart des cas, la malformation est rectifiée au moyen d’une chirurgie. </p><p>Il existe plusieurs types de malformations congénitales des poumons, les plus courantes sont présentées ici.</p><h3>La hernie diaphragmatique congénitale</h3><p>La hernie diaphragmatique congénitale est une malformation du diaphragme, soit le muscle qui sépare le thorax de l’abdomen. Habituellement, ce trouble signifie qu’il n’y a pas de diaphragme ou qu’il est percé. Ainsi, les organes de l’abdomen comme le foie, l’estomac et les intestins peuvent se retrouver dans la cavité thoracique, ce qui laisse très peu d’espace pour la dilatation des poumons pendant la respiration. </p> <figure class="asset-c-80"> <span class="asset-image-title">Rayons X d'un cas d'hernie diaphragmatique</span> <img src="http://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Diaphragmatic_hernia_XRAY_MEDIMG_PHO_FR.png" alt="" /> <figcaption class="asset-image-caption">L'intestin a migré dans la région gauche de la cage thoracique, à l'endroit où le poumon gauche se retrouverait normalement. Il n'y a pas d'intestin du tout dans l'abdomen. L'intestin pousse le cœur vers la droite et comprime les poumons, ce qui leur laisse peu d'espace pour prendre de l'expansion au cours de la respiration.</figcaption> </figure> <h3>Les malformations kystiques adénomatoïdes </h3><p>Les malformations kystiques adénomatoïdes sont des kystes au bout des petites voies respiratoires à l’intérieur des poumons. Il y a une connexion avec les voies aériennes des poumons qui causent une dilatation des kystes au fur et à mesure que l’air pénètre les kystes, mais ne peut s’en échapper. La majorité des bébés qui ont des malformations kystiques adénomatoïdes souffrent de détresse respiratoire. Les malformations kystiques adénomatoïdes apparaissent comme de gros kystes remplis d’air sur les radiographies. </p> <figure class="asset-c-80"> <span class="asset-image-title">Rayons X d'un cas de malformation adénomatoïde kystique</span> <img src="http://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Cystic_adenomatoid_malformation_XRAY_MEDIMG_PHO_FR.png" alt="" /> <figcaption class="asset-image-caption">Dans les rayons X d'un patient atteint de malformation adénomatoïde kystique, on dénote des bulles et une certaine densité sur le côté gauche de la cage thoracique. Les bulles indiquent qu'il y a de gros kystes remplis d'air à l'extrémité des petites voies respiratoires à l'intérieur du poumon. Cette masse a poussé la trachée et le cœur vers la droite.</figcaption> </figure> <h3>L’emphysème lobulaire congénital</h3><p>L’emphysème lobulaire congénital est une malformation qui provoque le surgonflement de l’un des lobes du poumon. Cette manifestation est problématique puisque le lobe surgonflé occupe plus d’espace qu’il ne le devrait et nuit ainsi au gonflement normal du reste des poumons. Le thorax peut se gonfler davantage d’un côté que de l’autre à cause de cette condition.</p> <figure class="asset-c-80"> <span class="asset-image-title">L’emphysème lobulaire congénital</span> <img src="http://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Congenital_lobar_emphysema_XRAY_MEDIMG_PHO_FR.png" alt="" /> <figcaption class="asset-image-caption">Dans les rayons X d'un patient atteint d'emphysème lobaire congénital, la partie supérieure du poumon droit est surgonflée et semble beaucoup plus sombre. Cela est dû à une quantité excessive d'air dans le poumon. Le poumon prend plus d'espace et pousse le cœur vers la gauche.</figcaption> </figure> <h3>La séquestration pulmonaire</h3><p>La séquestration pulmonaire est une région où les tissus pulmonaires ne fonctionnent pas et n’ont pas de connexion avec les voies respiratoires du poumon. L’anomalie peut être à l’intérieur ou à l’extérieur du poumon. La séquestration peut occasionner des troubles respiratoires ou être asymptomatique. </p><h3>L’hypoplasie pulmonaire</h3><p>L’hypoplasie pulmonaire est un sous-développement des alvéoles, des voies respiratoires et des vaisseaux sanguins des poumons. Cette anomalie comprend plusieurs degrés de gravité. Dans les cas les plus graves, il est peu probable que le bébé survive après la naissance. </p><p>Pour de plus amples renseignements</p> <ul><li> <a href="/Article?contentid=1766&language=French">Autres pathologies pulmonaires </a></li><li> <a href="/Article?contentid=1837&language=French">Traitement d’autres pathologies pulmonaires</a> </li></ul>https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Pneumothorax_XRAY_MEDIMG_PHO_FR.pngDiagnostic d’autres pathologies des poumons

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.