Back in the classroomBBack in the classroomBack in the classroomEnglishDevelopmentalPreschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)NANANAPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZVirginia Frisk, Ph.D., C. Psych11.000000000000057.0000000000000734.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Discover general strategies that you can use to help make sure that your child has a successful experience in school.</p><p>Whether your child has been identified with a disability or not, uneven development due to their condition could affect their school performance, their behaviour, their friendships, and other activities that revolve around school. <br></p><h2>Key points</h2> <ul><li>Discuss with your child whether they want their classmates and their parents to know about their disability.</li> <li>Inviting a responsible peer to support your child sets an example for classmates.</li> <li>Balance concerns about your child's success with the fact that they need to have a normal childhood experience of attending school.</li> <li>Monitor your child's progress at school and talk to your child and their teacher if you have concerns.</li></ul>
Retour en classeRRetour en classeBack in the classroomFrenchNAPreschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)NANANAPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZVirginia Frisk, Ph.D., C. Psych11.000000000000057.0000000000000734.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Que vous enfant soit atteint d’une incapacité ou non, un développement inégal attribuable à sa prématurité pourrait avoir une incidence sur son rendement scolaire, son comportement, ses amitiés et sur d’autres activités axées sur l’école. Il existe des stratégies générales que vous pouvez utiliser pour vous assurer que l'expérience scolaire de votre enfant soit une réussite.</p><p>Que vous enfant soit atteint d’une incapacité ou non, un développement inégal attribuable à sa prématurité pourrait avoir une incidence sur son rendement scolaire, son comportement, ses amitiés et sur d’autres activités axées sur l’école. Il existe des stratégies générales que vous pouvez utiliser pour vous assurer que l'expérience scolaire de votre enfant soit une réussite.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Discutez avec votre enfant afin de savoir s’il veut que ses camarades de classe et leurs parents soient au courant de ses difficultés.</li> <li>Invitez un camarade de classe responsable à soutenir votre enfant afin de donner l’exemple aux autres enfants.</li> <li>Créez un équilibre entre vos préoccupations pour le succès de votre enfant et le fait qu’il a besoin de vivre une enfance normale à l’école.</li> <li>Surveillez les progrès scolaires de votre enfant et discutez avec lui et son professeur si vous avez des préoccupations.</li></ul>

 

 

Retour en classe1889.00000000000Retour en classeBack in the classroomRFrenchNAPreschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)NANANAPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZVirginia Frisk, Ph.D., C. Psych11.000000000000057.0000000000000734.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Que vous enfant soit atteint d’une incapacité ou non, un développement inégal attribuable à sa prématurité pourrait avoir une incidence sur son rendement scolaire, son comportement, ses amitiés et sur d’autres activités axées sur l’école. Il existe des stratégies générales que vous pouvez utiliser pour vous assurer que l'expérience scolaire de votre enfant soit une réussite.</p><p>Que vous enfant soit atteint d’une incapacité ou non, un développement inégal attribuable à sa prématurité pourrait avoir une incidence sur son rendement scolaire, son comportement, ses amitiés et sur d’autres activités axées sur l’école. Il existe des stratégies générales que vous pouvez utiliser pour vous assurer que l'expérience scolaire de votre enfant soit une réussite.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Discutez avec votre enfant afin de savoir s’il veut que ses camarades de classe et leurs parents soient au courant de ses difficultés.</li> <li>Invitez un camarade de classe responsable à soutenir votre enfant afin de donner l’exemple aux autres enfants.</li> <li>Créez un équilibre entre vos préoccupations pour le succès de votre enfant et le fait qu’il a besoin de vivre une enfance normale à l’école.</li> <li>Surveillez les progrès scolaires de votre enfant et discutez avec lui et son professeur si vous avez des préoccupations.</li></ul><figure> <img alt="Fille dans une salle de classe" src="http://assets.aboutkidshealth.ca/Digital%20Assets/girl_in_classroom1_EN.jpg" /> </figure> <p>If your child cannot take part in certain activities, talk to the teacher about ways to make them feel included. If they cannot participate in gym class, get them to help the teacher hand out equipment and keep score in games rather than sitting out completely. </p> <p>Si votre enfant ne peut pas participer à certaines activités, discutez avec l’enseignant des façons de l’inclure. S’il ne peut pas prendre part à la classe de gymnastique, demandez-lui alors d’aider l’enseignant à distribuer l’équipement et de noter le pointage des parties plutôt que de ne rien faire.</p> <h2>En parler ou non aux camarades de classe de votre enfant</h2> <p>Si votre enfant est atteint d’une incapacité visible ou qui le deviendra, vous voudrez peut-être organiser une séance d'information visant à informer ses camarades de classe de sa condition. Ils pourront alors poser des questions et seront encouragés à créer un environnement propice pour votre enfant.</p> <p>Demandez tout d’abord à votre enfant ce qu’il souhaite que les autres sachent.</p> <p>Si une personne de l’école travaille en collaboration avec l’hôpital, celle-ci pourra peut-être parler à la classe. Le directeur d’école, l’enseignant ou vous-même pourriez également le faire. De plus, permettez à votre enfant de participer s’il le désire. Des trousses, des livres et des vidéos sur la rentrée des classes peuvent également être utilisés au cours de ces séances.</p> <p>Les enfants suivent l’exemple des adultes. Le fait d’être franc, de répondre aux questions honnêtement et de rassurer les enfants qu’ils n’on rien à craindre peut aider à créer un environnement propice. Faites cependant attention de ne pas divulguer plus de renseignements que ne connaît votre enfant.</p> <h2>Obtenir le soutien d’un pair</h2> <p>Le fait de demander à une personne responsable de soutenir votre enfant montre l’exemple à ses camarades de classe. Voici quelques idées qui en ont aidé plusieurs :</p> <ul> <li>Avoir un ami sur lequel il peut compter : Trouvez un enfant de quelques années plus âgé que votre enfant qui sera son ami – un voisin ou un autre élève, par exemple. Celui-ci pourra veiller sur votre enfant, l’écouter s’il a des problèmes et lui procurer un sentiment de sécurité.</li> <li>Avoir un pair aidant : Un élève d’une année d’études plus avancée peut agir à titre de « tuteur ». Vous pourriez discuter des détails exacts de son rôle avec l’enseignant. Une fois par semaine, le tuteur pourrait parler de ce qui s’est passé au cours de cette semaine, et l’enfant pourrait dire ce qu’il a aimé apprendre et ce qu’il a trouvé difficile. Par exemple, les tuteurs pourraient lire avec les jeunes enfants au cours des périodes de lecture individuelle.</li> <li>Les autres parents ou volontaires peuvent également venir en aide aux parents de l'enfant gratuitement ou à peu de frais.</li></ul> <h2>En parler aux autres parents</h2> <p>C'est à vous de décider si vous voulez informer les parents des camarades de classe de votre enfant de son incapacité. Vous le ferez peut-être pour obtenir leur appui; cependant, il est important de respecter la vie privée de votre enfant.</p> <p>C’est à vous de décider ce que vous souhaitez dire et la façon de le faire – dans une lettre ou pendant une réunion de parents, par exemple.</p> <h2>Que signifie pour vous le commencement des classes?</h2> <p>Pour certains parents, les premiers jours d’école peuvent donner lieu à beaucoup d’émotions fortes. Par exemple, ils se demanderont si leur enfant réussira sur le plan scolaire, s'il s’intégrera sur le plan social et si son incapacité – s’il en a une – l’empêchera de le faire. Il est normal que vos instincts protecteurs s’intensifient, même si vous avez fait tout en votre pouvoir pour faciliter le retour à l’école de votre enfant.</p> <p>Rassurez-vous en vous disant que votre enfant a besoin d’aller à l’école pour vivre une enfance normale. Il doit côtoyer des enfants de son âge pour apprendre, grandir et se développer. Soyez réalistes et ne le sous-estimez pas, et travaillez avec lui pour réaliser son plein potentiel.</p> <h2>De quelle façon pouvez-vous appuyer votre enfant dans ses efforts à l’école?</h2> <p>Soyez au fait des progrès scolaires de votre enfant. Parlez-lui de ses forces et de ses faiblesses, et si un problème surgit, communiquez avec son enseignant. Organisez des séances de tutorat, ou obtenez un autre type de soutien, au besoin, si votre enfant a des difficultés dans une matière ou prend du retard sur les autres. Passez en revue les attentes scolaires pour l’année d’études de votre enfant qui sont affichées dans les sites Web du ministère de l’Éducation. Si votre enfant semble avoir du mal à les atteindre, commencez à chercher de l’aide : demandez qu’une évaluation soit faite ou obtenez les services d’un tuteur, même si l’enseignant n’a pas relevé de problème.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/back_in_the_classroom.jpgRetour en classe

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.