Types of seizuresTTypes of seizuresTypes of seizuresEnglishNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+) EducatorsNA2010-02-04T05:00:00ZElizabeth J. Donner, MD, FRCPC11.000000000000047.0000000000000367.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Find out how seizures are classified, or grouped together, and how they may impact a child. </p><p>Seizures look very different in different people, depending on the location of the seizure in the brain. In general, seizures are classified as partial or generalized depending on whether they begin in part of the brain or in the whole brain at once. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>Generalized seizures begin in the whole brain at the same time. Partial seizures begin in part of the brain.</li> <li>Most children have more than one type of seizure.</li> <li>Status epilepticus coccurs when a seizure continues for more than half an hour or when a child has several seizures without time to recover in between.</li> <li>Other types of seizures, not caused by epilepsy, include provoked seizures and febrile seizures.</li></ul>
Types de crise d’épilepsieTTypes de crise d’épilepsieTypes of seizuresFrenchNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+) EducatorsNA2010-02-04T05:00:00ZElizabeth J. Donner, MD, FRCPC11.000000000000047.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez comment on classifie ou regroupe les crises et quelles sont leurs répercussions sur un enfant.</p><p>Les crises d’épilepsie diffèrent chez une personne selon l’endroit où elles prennent naissance dans le cerveau. En général, les crises sont classifiées comme étant partielles ou généralisées selon qu’elles commencent dans une partie ou dans l’ensemble du cerveau. <br></p><ul><li>Les crises généralisées prennent naissance dans l’ensemble du cerveau en même temps comparativement aux crises partielles qui commencent dans une partie du cerveau seulement.</li><li>La plupart des enfants ont plus d’un type de crise.</li><li>L’état de mal épileptique se produit lorsqu’une crise se poursuit pendant plus de 30 minutes ou lorsque l’enfant subit de nombreuses crises consécutives entre lesquelles il n’a pas le temps de reprendre connaissance.</li><li>Les crises provoquées et les convulsions fébriles sont d’autres types de crises non causées par l’épilepsie.</li></ul>

 

 

Types de crise d’épilepsie2064.00000000000Types de crise d’épilepsieTypes of seizuresTFrenchNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+) EducatorsNA2010-02-04T05:00:00ZElizabeth J. Donner, MD, FRCPC11.000000000000047.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez comment on classifie ou regroupe les crises et quelles sont leurs répercussions sur un enfant.</p><p>Les crises d’épilepsie diffèrent chez une personne selon l’endroit où elles prennent naissance dans le cerveau. En général, les crises sont classifiées comme étant partielles ou généralisées selon qu’elles commencent dans une partie ou dans l’ensemble du cerveau. <br></p><ul><li>Les crises généralisées prennent naissance dans l’ensemble du cerveau en même temps comparativement aux crises partielles qui commencent dans une partie du cerveau seulement.</li><li>La plupart des enfants ont plus d’un type de crise.</li><li>L’état de mal épileptique se produit lorsqu’une crise se poursuit pendant plus de 30 minutes ou lorsque l’enfant subit de nombreuses crises consécutives entre lesquelles il n’a pas le temps de reprendre connaissance.</li><li>Les crises provoquées et les convulsions fébriles sont d’autres types de crises non causées par l’épilepsie.</li></ul><p>Les crises peuvent être subtiles ou impressionnantes. Il peut sembler qu’un enfant qui a des <a href="/Article?contentid=2065&language=French">absences épileptiques</a> (autrefois appelées le petit mal) ne fait que rêver tout éveillé ou a l’air « perdu » pendant quelques secondes. Un enfant qui a des crises d’<a href="/Article?contentid=2069&language=French">épilepsie partielle simple</a> peut entendre un son qui n’est pas réel ou ressentir des fibrillations dans un seul bras. Un enfant qui a des <a href="/Article?contentid=2066&language=French">crises tonico-cloniques</a> (autrefois appelées le grand mal) tombera sur le plancher et aura des convulsions. Un enfant qui a une crise peut perdre conscience ou demeurer conscient de son environnement immédiat et être en mesure de parler.</p><h2>Classification des crises</h2><p>Les anciens termes « petit mal » et « grand mal » étaient incomplets et n’étaient pas toujours utiles. La nouvelle classification définit les crises d’épilepsie comme des crises partielles ou généralisées, selon si elles commencent dans une partie ou dans l’ensemble du cerveau, et comporte d’autres catégories en fonction des symptômes des crises. </p> <figure><span class="asset-image-title">À quoi ressemble une crise d'épilepsie?</span><div class="asset-animation"> src="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/Style%20Library/akh/swfanimations/swf.html?swffile=Seizure_how_it_looks_MED_ANI_FR.swf" </div> </figure> <p>Les crises généralisées semblent commencer dans l’ensemble du cerveau en même temps. Elles comprennent les éléments suivants :</p><ul><li>des absences épileptiques durant lesquelles l’enfant a brièvement un regard sans expression et n’entend ni ne voit ce qui se passe autour de lui;</li><li>l’<a href="/Article?contentid=2067&language=French">épilepsie myoclonique</a> provoque des crises durant lesquelles l’enfant expérimente des fibrillations ou des spasmes dans une partie ou dans l’ensemble de son corps;</li><li>l’épilepsie atonique provoque des crises durant lesquelles l’enfant devient mou et tombe;</li><li>l’épilepsie tonique provoque des crises durant lesquelles l’enfant devient raide;</li><li>l’épilepsie clonique provoque des crises durant lesquelles l’enfant a des spasmes rythmés;</li><li>l’épilepsie tonico-clonique provoque des crises durant lesquelles l’enfant devient rigide et, ensuite, a des convulsions (tremblements ou spasmes rythmés). </li></ul><p>Les crises partielles commencent dans une partie du cerveau et peuvent se concentrer dans cette région ou devenir des crises généralisées par la suite (ce qui signifie qu’elles peuvent s’étendre à l’ensemble du cerveau). Elles comprennent les éléments suivants : </p><ul><li>des crises partielles simples durant lesquelles l’enfant est conscient de ce qui se passe autour de lui et qui peuvent comprendre des symptômes moteurs, somatosensoriels, autonomes ou psychiques; </li><li>des crises partielles complexes durant lesquelles la conscience est touchée. </li></ul><p>Finalement, certaines crises peuvent ne pas être classifiées, car le médecin ne possède pas suffisamment d’information au sujet du type de crise. Par exemple, en ce qui concerne les bébés, il peut être difficile de préciser le type d’épilepsie duquel le bébé souffre, s’il s’agit d’épilepsie partielle ou généralisée ou l’endroit où la crise a commencée, puisque le cerveau du bébé n’est pas suffisamment développé pour donner les indices que l’on remarque chez les enfants plus âgés et les adultes. Les médecins ne peuvent pas demander aux bébés s’ils se souviennent de leur crise et pourraient ne pas être en mesure de dire s’ils ont perdu conscience pendant la crise. Les crises d’épilepsie des bébés sont appelées des crises néonatales. </p><p>Pour obtenir d’autres renseignements sur ces types de crise, veuillez cliquer sur les liens à gauche. </p><h2>État de mal épileptique</h2><p>L’état de mal épileptique se produit lorsqu’une crise se poursuit pendant une longue période (plus de 30 minutes) ou lorsque l’enfant a de multiples crises consécutives entre lesquelles il n’a pas le temps de récupérer. Cela peut ce produire avec tous les types de crise. </p><h2>Crises dans des situations particulières</h2><p>Ce ne sont pas toutes les crises qui sont causées par l’épilepsie. Elles peuvent être provoquées par une blessure à la tête, un manque d’oxygène au cerveau, une fièvre élevée, une infection, comme une méningite, des drogues, le retrait de médicaments ou de l’hyperglycémie. Il s’agit donc de crises provoquées. </p><p>Les convulsions fébriles, qui surviennent chez de jeunes enfants et qui sont provoquées par une fièvre, sont le type de crises provoquées le plus fréquent chez les enfants. </p><h2>Qu’indiquent les différents types de crise?</h2><p>Différents types de crise d’épilepsie indiquent souvent différentes causes ou syndromes. Par exemple, une blessure au cerveau est plus susceptible de causer des crises partielles, alors que de nombreux syndromes d’épilepsie idiopathique causent des crises généralisées. Différents types de crise peuvent également être traités différemment et comporter différents pronostics.</p><p>Près du trois quart des enfants épileptiques souffrent de plus d’un type de crises. Par exemple, les enfants atteints d’épilepsie myoclonique ont souvent des crises myocloniques et des crises tonico-cloniques généralisées à différents moments. </p><p>Il peut arriver qu’une crise prenne progressivement une autre forme de crise. Par exemple des crises partielles peuvent devenir généralisées, ou une crise myoclonique peut devenir une crise tonico-clonique généralisée. </p><p>Les différents types de crise font l’objet d’une discussion plus approfondie dans cette section. Veuillez cliquer sur le lien à gauche afin d’en apprendre davantage. ​</p>Types de crise d’épilepsie

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.