AboutKidsHealth

 

 

Managing and monitoring anti-epileptic drugsMManaging and monitoring anti-epileptic drugsManaging and monitoring anti-epileptic drugsEnglishNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemDrug treatmentCaregivers Adult (19+) EducatorsNA2010-02-04T05:00:00ZAleksandra Bjelajac Mejia, BSPharm, PharmD, RPh;Elizabeth J. Donner, MD, FRCPC00735.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Find out how to help your child manage their AEDs.</p><p>When a child is taking an AED (anti-epileptic drug) it is important to manage medications properly and monitor your child regularly. </p><h2>Key points</h2> <ul>Learn about your child's medication and follow the prescription from your doctor exactly. <li>Do not give your child any new medicine before talking with your child's doctor or reviewing with a pharmacist.</li> <li>Your child's doctor will monitor your child to keep watch for drug side effects, toxicity and any build-up of tolerance.</li> <li>If your child's doctor decides it is time to reduce or stop an AED, follow their instructions carefully.</li></ul>
Gérer et surveiller les antiépileptiquesGGérer et surveiller les antiépileptiquesManaging and monitoring anti-epileptic drugsFrenchNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+) EducatorsNA2010-02-04T05:00:00ZAleksandra Bjelajac Mejia, BSPharm, PharmD, RPh;Elizabeth J. Donner, MD, FRCPC8.0000000000000063.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez comment aider votre enfant à gérer la prise de ses antiépileptiques.</p><p>Quand un enfant prend un médicament antiépileptique, il est important de gérer correctement la façon dont il le fait et de le surveiller régulièrement.</p><ul><li>Informez-vous sur le médicament de votre enfant et suivez l’ordonnance de votre médecin à la lettre.</li> <li>Ne donnez aucun autre médicament à votre enfant avant d’en avoir parlé au médecin de votre enfant ou à votre pharmacien.</li> <li>Le médecin de votre enfant continuera de surveiller les effets secondaires du médicament, sa toxicité et toute augmentation de tolérance.</li> <li>Si votre médecin décide qu’il est temps de réduire ou de cesser un antiépileptique, suivez ses instructions soigneusement.</li></ul>

 

 

Gérer et surveiller les antiépileptiques2090.00000000000Gérer et surveiller les antiépileptiquesManaging and monitoring anti-epileptic drugsGFrenchNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+) EducatorsNA2010-02-04T05:00:00ZAleksandra Bjelajac Mejia, BSPharm, PharmD, RPh;Elizabeth J. Donner, MD, FRCPC8.0000000000000063.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez comment aider votre enfant à gérer la prise de ses antiépileptiques.</p><p>Quand un enfant prend un médicament antiépileptique, il est important de gérer correctement la façon dont il le fait et de le surveiller régulièrement.</p><ul><li>Informez-vous sur le médicament de votre enfant et suivez l’ordonnance de votre médecin à la lettre.</li> <li>Ne donnez aucun autre médicament à votre enfant avant d’en avoir parlé au médecin de votre enfant ou à votre pharmacien.</li> <li>Le médecin de votre enfant continuera de surveiller les effets secondaires du médicament, sa toxicité et toute augmentation de tolérance.</li> <li>Si votre médecin décide qu’il est temps de réduire ou de cesser un antiépileptique, suivez ses instructions soigneusement.</li></ul><h2>Comment aider votre enfant à gérer les antiépileptiques de façon sécuritaire</h2> <ul><li>Informez-vous sur le médicament de votre enfant : le moment et la façon de le donner, ses effets secondaires, quoi faire et qui appeler en cas de réaction grave. </li> <li>Suivez la prescription de votre enfant de façon exacte. Assurez-vous que votre enfant prend le bon médicament, la bonne dose, au bon moment. Certains médicaments doivent être pris avec de la nourriture.</li> <li>Demandez au médecin de votre enfant ou au pharmacien ce qu’il faut faire si votre enfant oublie une dose.</li> <li>N’arrêtez jamais le médicament de façon soudaine. Cela peut causer des crises qui peuvent mettre la vie en danger. Tout changement à la dose doit être approuvé par le médecin de votre enfant.</li> <li>Établissez un calendrier de renouvellement automatique avec le médecin de votre enfant et votre pharmacien pour ne jamais manquer de médicaments de façon accidentelle.</li> <li>Vérifiez le médicament que vous ramassez à la pharmacie. Si les pilules sont différentes des précédentes, vérifiez auprès du pharmacien pour vous assurer qu’on vous a donné le bon médicament et la bonne dose.</li> <li>Ne donnez aucun nouveau médicament à votre enfant avant de parler au médecin de votre enfant, ou de l’examiner avec un pharmacien. D’autres médicaments peuvent interagir avec les antiépileptiques prescrits. Assurez-vous que votre pharmacien connaît les médicaments que prend votre enfant, y compris les médicaments sans ordonnance, les produits homéopathiques et les produits à base d’herbes.</li> <li>Certains médicaments contiennent de l’alcool. Demandez à votre pharmacien pour des médicaments sans alcool, si possible. Ne donnez pas d’alcool à votre enfant.</li> <li>Quand vous voyagez, assurez-vous d’avoir assez de médicaments en mains. Apportez une copie de la prescription.</li> <li>Conservez le médicament à la bonne température, tel que vous l’a expliqué votre pharmacien. Conservez tous les médicaments hors de la portée des enfants.</li> <li>Si votre enfant prend le médicament à l’école, vous pourriez vouloir rencontrer son enseignant ou son enseignante, ou le directeur ou la directrice d’école, pour vous assurer que le médicament est donné de façon sécuritaire.</li> <li>Amenez votre enfant chez le médecin pour une surveillance et des analyses de sang régulières.</li></ul> <h2>Surveillance des antiépileptiques</h2> <p>Pendant que votre enfant prend un antiépileptique, il est nécessaire que son médecin le surveille régulièrement. La surveillance est importante pour plusieurs raisons. </p> <ul> <li>Il existe beaucoup d’antiépileptiques, et il est important de trouver celui qui fonctionne le mieux pour votre enfant.</li> <li>Une fois le meilleur médicament trouvé, il est important de déterminer la dose idéale.</li> <li>Une fois le médicament et la dose déterminés, il peut être nécessaire de continuer de surveiller s’il y a des effets secondaires, une toxicité ou la création d’une tolérance.</li> <li>Après un changement dans la thérapie, il est important de surveiller la réaction de votre enfant : si ses crises augmentent ou diminuent, et s’il a des effets secondaires. </li> </ul> <p>Un membre de l’équipe de soins pour l’épilepsie expliquera à quelle fréquence votre enfant doit être surveillé, ce qui se passera, et où aller pour les tests. </p> <p>Selon l’antiépileptique utilisé, les méthodes de surveillance pourraient comprendre des analyses de sang (pour les concentrations du médicament, la numération globulaire, le nombre de plaquettes, et le profil hépatique), des analyses d’urine et les prises de tension artérielle.</p> <h2>Surveillance des concentrations du médicament dans le sang</h2> <p>Pour certains antiépileptiques, il existe une « marge thérapeutique » établie pour la concentration sanguine. Cette marge a été établie à partir de recherches cliniques comme étant la concentration sanguine la plus efficace pour contrôler les crises épileptiques, et éviter les effets secondaires chez la plupart des enfants. Votre médecin pourrait déterminer que votre enfant est mieux traité avec des concentrations supérieures ou inférieures à cette concentration. Les concentrations d’antiépileptiques dans le sang peuvent être mesurées à l’aide d’une simple analyse de sang dans la plupart des laboratoires. </p> <p>Le moment où la dernière dose a été prise à une incidence sur les concentrations sanguines. Votre médecin pourrait vous demander de faire subir l’analyse de sang le matin, avant la prise de l’antiépileptique, quand la concentration du médicament est la plus basse. Cela s’appelle un « creux » de concentration du médicament, et la marge thérapeutique renvoie à cette concentration. Si le sang est pris juste après que votre enfant prend le médicament, l’analyse pourrait indiquer que la concentration du médicament est trop élevée, même si elle pourrait en fait se situer dans la marge thérapeutique.</p> <h2>Procédures d’analyse</h2> <h3>Analyse de sang</h3> <p>Il n’y a habituellement pas de préparation à une analyse de sang. Si votre enfant ne doit ni manger ni boire avant la prise de l’échantillon de sang, l’infirmière ou le technicien vous en informera à l’avance. </p> <p>Votre enfant devra faire prendre un échantillon de son sang à l’aide d’une aiguille. Cela se fera dans une clinique de prélèvement. Le sang est aspiré dans de petits tubes hermétiques appelés flacons, qui sont étiquetés et envoyés en vue d’être analysés. Cela ne prend pas beaucoup de temps. Pour certaines analyses de sang, seule une piqûre sur le doigt est nécessaire. </p> <h3>Tests d’urine</h3> <p>Il n’y a pas de préparation à une analyse d’urine. Votre enfant peut manger et boire comme à l’habitude avant l’analyse.</p> <p>On demandera aux enfants plus vieux d’uriner dans un contenant stérile, après avoir nettoyé la région génitale. Il est possible que vous ayez à aider votre enfant avec l’échantillon. </p> <p>Les enfants plus jeunes et les bébés pourraient ne pas pouvoir donner d’échantillon d’urine. Si c’est le cas, il pourrait être nécessaire d’insérer une sonde urinaire pour obtenir un échantillon d’urine. </p> <h3>Prises de tension artérielle</h3> <p>Pour mesurer la tension artérielle de votre enfant, l’infirmière ou le médecin placera un brassard de tensiomètre sur son bras. Ce brassard est ensuite rempli d’air, ce qui serrera le bras de votre enfant. Le premier chiffre mesuré est la pression systolique. C’est la pression quand le cœur pompe le sang vers l’extérieur. Le second chiffre est la tension diastolique. C’est la tension quand le cœur se relâche est se remplit de sang. Ce test peut être un peu inconfortable, mais il ne fera pas mal. </p> <p>Quand un enfant prend un antiépileptique, il est nécessaire que le médecin le surveille régulièrement. La surveillance est importante pour plusieurs raisons.</p> <h2>Changer les antiépileptiques</h2> <p>Si le médecin de votre enfant décide de changer ses médicaments, il peut également y avoir une période de transition au cours de laquelle un antiépileptique est diminué progressivement, et l’autre est augmenté progressivement. Assurez-vous que vous et quiconque est responsable du médicament de votre enfant savez exactement quoi faire pendant cette période. Surveillez attentivement les symptômes de votre enfant pendant cette période, et parlez à son médecin si vous avez des inquiétudes.</p> <h2>Arrêter des antiépileptiques</h2> <p>Dans certains cas, quand les crises d’un enfant ont été contrôlées par des médicaments pendant une année ou plus, son médecin pourrait envisager d’arrêter le médicament. La durée exacte peut varier. La plupart des médecins recommandent d’attendre deux ans après la dernière crise avant d’arrêter les antiépileptiques. </p> <p>Veuillez noter qu’avec certains types d’épilepsie, il est très probable que les crises reviendront si le médicament est arrêté. Pour ces types d’épilepsie, c’est n’est pas une bonne idée d’arrêter de prendre le médicament.</p> <p>Le médecin de votre enfant expliquera la façon de diminuer progressivement la dose du médicament sur une période de semaines ou de mois. N’arrêtez jamais le médicament d’un coup sans parler au médecin de votre enfant. Le fait d’arrêter le médicament de façon soudaine peut déclencher des crises ou un état de mal épileptique.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/managing_and_minitoring_anti_epileptic_drugs.jpgGérer et surveiller les antiépileptiques

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.