Epilepsy and sportsEEpilepsy and sportsEpilepsy and sportsEnglishNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+) EducatorsNA2010-02-04T05:00:00ZIrene Elliott, RN, MHSc, ACNP;Janice Mulligan, MSW, RSW12.000000000000047.0000000000000370.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Children with epilepsy can participate in most sports and physical activities. Read about sports risks and benefits for children with epilepsy.</p><p>Children with epilepsy can participate in most sports and physical activities. Participation helps promote positive self-esteem, encourages social interaction and self-expression, and supports physical and mental well-being. As for all children involved in sports, some precautions must be taken, such as wearing the proper protective gear. </p> <p>It is also useful to inform parents and coaches about your child’s epilepsy in the event that your child has a seizure while under their care. Include your child, if they are able, in determining who and how to tell about their epilepsy. This emphasizes their control over disclosure and values them as the expert about their epilepsy. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>Children with epilepsy can still participate in sports and should follow the same safety precautions as any other child.</li> <li>Avoid high-risk sports such as scuba diving, skydiving and boxing.</li> <li>Before your child tries a new sport, discuss it with the epilepsy care team, inform the coach about your child's condition, and ensure your child is well protected.</li></ul>
L’épilepsie et les sportsLL’épilepsie et les sportsEpilepsy and sportsFrenchNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+) EducatorsNA2010-02-04T05:00:00ZIrene Elliott, RN, MHSc, ACNP;Janice Mulligan, MSW, RSW12.000000000000047.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Les enfants épileptiques peuvent pratiquer la plupart des sports et des activités physiques. Apprenez-en davantage sur les risques et les bienfaits des activités sportives pour les enfants épileptiques.</p><p>Les enfants épileptiques peuvent pratiquer la plupart des sports et des activités physiques. Leur participation favorise une bonne estime de soi, encourage les interactions sociales et l’extériorisation et soutient leur bien-être physique et mental. Comme pour tous les enfants qui pratiquent des sports, il importe de prendre certaines précautions, comme porter l’équipement de protection qui convient.</p> <p>Il est aussi utile d’informer les parents et les entraîneurs de l’épilepsie de votre enfant, au cas où il aurait une crise lorsque ceux-ci en ont la charge. Dans la mesure du possible, faites participer votre enfant pour déterminer à qui et comment il parlera de son épilepsie. Cela renforcera le contrôle qu’il peut exercer sur ce qu’il dira et le valorisera en tant qu’expert de son épilepsie.</p><ul><li>Les enfants épileptiques peuvent eux aussi participer à des activités sportives, mais ils doivent suivre les mêmes consignes de sécurité que tout autre enfant.</li> <li>Évitez les sports à haut risque comme la plongée, le parachutisme et la boxe.</li> <li>Si votre enfant souhaite essayer un nouveau sport, discutez-en avec l’équipe de soins de l’épilepsie, avisez l’entraîneur à propos de sa maladie et assurez-vous qu’il est bien protégé.</li></ul>

 

 

L’épilepsie et les sports2118.00000000000L’épilepsie et les sportsEpilepsy and sportsLFrenchNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+) EducatorsNA2010-02-04T05:00:00ZIrene Elliott, RN, MHSc, ACNP;Janice Mulligan, MSW, RSW12.000000000000047.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Les enfants épileptiques peuvent pratiquer la plupart des sports et des activités physiques. Apprenez-en davantage sur les risques et les bienfaits des activités sportives pour les enfants épileptiques.</p><p>Les enfants épileptiques peuvent pratiquer la plupart des sports et des activités physiques. Leur participation favorise une bonne estime de soi, encourage les interactions sociales et l’extériorisation et soutient leur bien-être physique et mental. Comme pour tous les enfants qui pratiquent des sports, il importe de prendre certaines précautions, comme porter l’équipement de protection qui convient.</p> <p>Il est aussi utile d’informer les parents et les entraîneurs de l’épilepsie de votre enfant, au cas où il aurait une crise lorsque ceux-ci en ont la charge. Dans la mesure du possible, faites participer votre enfant pour déterminer à qui et comment il parlera de son épilepsie. Cela renforcera le contrôle qu’il peut exercer sur ce qu’il dira et le valorisera en tant qu’expert de son épilepsie.</p><ul><li>Les enfants épileptiques peuvent eux aussi participer à des activités sportives, mais ils doivent suivre les mêmes consignes de sécurité que tout autre enfant.</li> <li>Évitez les sports à haut risque comme la plongée, le parachutisme et la boxe.</li> <li>Si votre enfant souhaite essayer un nouveau sport, discutez-en avec l’équipe de soins de l’épilepsie, avisez l’entraîneur à propos de sa maladie et assurez-vous qu’il est bien protégé.</li></ul><p>Voici des sports qui comportent de faibles risques :</p> <table class="akh-table" width="100%"> <tbody> <tr><td width="50%" valign="top"> <ul> <li>danse aérobique</li> <li>baseball (avec un casque)</li> <li>quilles</li> <li>ski de fond</li> <li>danse</li> <li>hockey sur gazon (avec un casque)</li> <li>football (avec l’équipement de protection)</li> </ul> </td> <td width="50%" valign="top"> <ul> <li>golf</li> <li>randonnées pédestres</li> <li>jogging</li> <li>ping-pong</li> <li>soccer</li> <li>la plupart des épreuves d’athlétisme </li> </ul> </td></tr></tbody></table> <p>Voici des sports qui comportent des risques modérés :</p> <table class="akh-table" width="100%"> <tbody> <tr><td width="50%" valign="top"> <ul> <li>basketball</li> <li>vélo (avec un casque)</li> <li>canotage (avec un partenaire)</li> <li>ski alpin (avec un casque)</li> <li>gymnastique</li> <li>équitation (avec un casque)</li> </ul> </td> <td width="50%" valign="top"> <ul> <li>hockey sur glace (avec un casque)</li> <li>planche à roulettes (avec un casque)</li> <li>patinage (avec un casque)</li> <li>planche à neige (avec un casque)</li> <li>natation (dans une piscine surveillée par un maître nageur)</li> <li>tennis</li> </ul> </td></tr></tbody></table> <p>En ce qui concerne les sports qui se pratiquent dans la neige et dans l’eau, si la lumière vive est un déclencheur de crise, évitez les éblouissements causés par le soleil à l’aide de lunettes de soleil. </p> <p>Les sports à risques élevés, comme la plongée autonome et le parachutisme, devraient être évités si votre enfant a des crises actives. La boxe doit également être évitée en raison des blessures possibles. </p> <p>Voici certaines lignes directrices générales que votre enfant peut suivre afin de s’assurer de s’amuser tout en assurant sa sécurité. </p> <ul> <li>Si votre enfant souhaite essayer un nouveau sport, discutez-en avec l’équipe de soins liés à l’épilepsie, particulièrement si le sport comporte un risque modéré ou élevé. </li> <li>Informez un entraîneur, un coéquipier ou un ami au sujet de l’état de votre enfant et assurez-vous que cette personne sait quoi faire en cas de crise. </li> <li>De nombreux sports nécessitent de porter un casque. Cela est particulièrement important si votre enfant est atteint d’épilepsie, puisqu’une blessure à la tête peut déclencher des crises ou les aggraver. </li> <li>Assurez-vous que votre enfant suit toutes les règles de sécurité du sport qu’il pratique. </li> <li>En ce qui concerne les sports à risques élevés, assurez-vous qu’une autre personne (entraîneur, maître nageur, coéquipier, ami) surveille votre enfant et peut l’aider, au besoin. Assurez-vous que cette personne connaît l’état de votre enfant et ce qu’il faut faire en cas de crise. </li> </ul>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/epilepsy_and_sports.jpgL’épilepsie et les sports

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.