Hepatitis C: Information for teenagersHHepatitis C: Information for teenagersHepatitis C: Information for teenagersEnglishGastrointestinalChild (0-12 years);Teen (13-18 years)LiverImmune systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2015-10-05T04:00:00ZConstance O'Connor, RN(EC), NP;Simon Ling, MBChB, MRCP(UK)9.0000000000000057.00000000000001585.00000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Hepatitis C is a virus that affects the liver. Find out how you can live with the disease as a teenager.</p><h2>What is hepatitis C?</h2><p>Hepatitis C is liver disease caused by a virus.</p><p>The <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1468&language=English">liver</a> is an organ in our abdomen (belly). It helps our bodies remove toxins and waste. It also helps us digest food and stores the energy we get from food. The word "hepatitis" means that there is inflammation of the liver. Inflammation of the liver can affect the liver’s ability to work properly. Hepatitis can be caused by infections (virus, bacteria or parasites), drugs or toxins (including alcohol). There are several types of viruses that can cause hepatitis. One of these viruses is the hepatitis C virus. Over time, hepatitis C may cause irritation and scarring in the liver, making it difficult for your liver to work properly.</p> <figure> <span class="asset-image-title">Liver</span> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_liver_EN.jpg" alt="" /> <figcaption class="asset-image-caption">The liver is an organ that is part of our digestive system. It helps us get rid of toxins, digest food, and store energy from food.</figcaption> </figure> <h2>Key points</h2> <ul> <li>Hepatitis C is an infection due to a virus called hepatitis C virus. People can get hepatitis C by contact with blood, including on contaminated needles, and during pregnancy or delivery from mother to baby.</li> <li>Alcohol and drugs can further damage your liver; you should avoid them.</li> <li>There are medications available that may cure your hepatitis C. Talk to your health-care provider about your treatment options.</li> <li>When you are ready to have a baby, talk to your health-care team about your hepatitis C status. </li> </ul><h2>How do people get hepatitis C?</h2> <p>The hepatitis C virus may be spread from person to person by blood contact, and during pregnancy or delivery from mother to baby.</p> <ul> <li>Many children with hepatitis C were born to mothers who are also infected with the virus. The hepatitis C virus can be passed to the baby either during pregnancy or delivery, although this happens rarely, in only about 5% of pregnancies.</li> <li>Rarely, people can get hepatitis C if they share personal items that may have the blood of someone with hepatitis C on them (such as toothbrushes, nail clippers or razors).</li> <li>It is possible to get the virus from a blood transfusion, from other blood products or from improperly cleaned medical equipment. This almost never happens in Canada.</li> <li>Anyone can get hepatitis C from sharing needles, such as the needles used for body piercing, tattooing, acupuncture or intravenous drug use.</li> <li>Hepatitis C is only rarely transmitted by having sex, except in people who also have the <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=910&language=English">HIV virus or AIDS</a>. Using condoms reduces the risk of sexual transmission of hepatitis C and other infections.</li> </ul> <p>Hepatitis C cannot be spread to other people by hugging, kissing, sneezing, coughing or breastfeeding.</p><h2>What tests can tell me how I am doing with hepatitis C?</h2> <p>Several tests can be done to tell us about the hepatitis C virus and how it is affecting your liver. Common helpful tests include:</p> <ul> <li>Hepatitis C viral load: This test tells how much hepatitis C virus is in your blood.</li> <li>Hepatitis C genotype: This blood test shows what subtype (or genotype) of hepatitis C is present. The genotype helps to show how likely it is that the virus will respond to treatment.</li> <li>Blood tests for liver enzymes (ALT and AST): The levels of these enzymes in the blood indicate how much inflammation is occurring in your liver. High levels mean there is more liver inflammation. A lot of inflammation over time can lead to scarring of the liver.</li> <li>Other blood tests can help show if bad scarring has developed in the liver.</li> <li><a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1290&language=English">Ultrasound scan</a>: An ultrasound scan of the liver can help tell how healthy it is, and may show signs of bad scarring if this is present. Another ultrasound test, such as "Fibroscan", can also check the stiffness of the liver which helps show mild or moderate amounts of scarring.</li> </ul> <h2>What happens if I get scarring in my liver?</h2> <p>Many people live their whole lives with hepatitis C without significant damage to their liver. However, as people age the risk of scarring in the liver increases. Mild scarring in the liver does not usually affect the way the liver works. Severe scarring (cirrhosis) may make it difficult for the liver to work properly. Cirrhosis only rarely happens in children and teenagers with hepatitis C.</p> <p>Chronic hepatitis C infection also increases the risk for liver cancer, especially if it has caused bad liver scarring. However, liver cancer is very rare in children and teenagers with hepatitis C.</p> <p>Regular medical follow up throughout your life is important. This should allow problems in your liver to be identified and treated early, which may prevent you from becoming sick.</p> <h2>Treatment for hepatitis C</h2> <p>Talk to your health-care provider about your treatment options. Everyone is unique and so is their condition. As a result, recommended treatments are different too.</p> <p>Most teens wait until adulthood to receive treatment for hepatitis C, as long as there is no sign that their liver is developing significant damage.</p> <p>Many new medications for hepatitis C treatment have become available for adults in the last couple of years. These medications are taken by mouth for several weeks and cure more than 90% of people infected with the hepatitis C virus. Unfortunately, these new medications are only approved for use in adult.</p> <p>However, other medications are available for teens. Combination therapy with interferon injections and oral anti-viral medications can be used in childhood. It cures between 50% (half) and 80% (about three quarters) of patients, depending on the genotype of the virus.</p>
Hépatite C : renseignements pour les adolescentsHHépatite C : renseignements pour les adolescentsHepatitis C: Information for teenagersFrenchGastrointestinalChild (0-12 years);Teen (13-18 years)LiverImmune systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2015-10-05T04:00:00ZConstance O'Connor, RN(EC), NP;Simon Ling, MBChB, MRCP(UK)9.00000000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>​L’hépatite C est un virus qui affecte le foie. Découvrez comment vivre avec cette maladie à l’adolescence.<br></p><h2>Qu’est-ce que l’hépatite C?</h2><p>L’hépatite C est une maladie du foie causée par un virus.</p><p>Le <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/Article?contentid=1468&language=French">foie</a> est un organe situé dans l’abdomen (le ventre). Il aide l’organisme à se débarrasser des toxines et des déchets. Il nous aide aussi à digérer les aliments et à stocker l’énergie que nous en tirons. Le terme « hépatite » signifie inflammation du foie. Cette inflammation peut avoir un effet sur la capacité du foie à remplir correctement sa fonction. L’hépatite peut être provoquée par une infection (virale, bactérienne ou parasitaire), des médicaments ou des toxines (dont l’alcool). Plusieurs types de virus peuvent causer l’hépatite. Le virus de l’hépatite C est l’un d’eux. Au fil du temps, l’hépatite C peut entraîner une irritation et une fibrose du foie, ce qui nuit au bon fonctionnement de celui-ci.</p> <figure><span class="asset-image-title">Le foie</span><img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_liver_fr.jpg" alt="" /><figcaption class="asset-image-caption">Le foie est un organe qui fait partie du système digestif. Il aide à se débarrasser des toxines et des déchets, à digérer les aliments et à stocker l’énergie que nous en tirons.</figcaption> </figure><ul><li>L’hépatite C est une infection causée par un virus, le virus de l’hépatite C. On peut contracter l’hépatite C par contact avec du sang, y compris le sang présent sur des aiguilles contaminées, et de la mère à l’enfant, pendant la grossesse ou l’accouchement.</li><li>L’alcool et les drogues peuvent aggraver les atteintes au foie. Vous devriez en éviter la consommation.</li><li>Des médicaments pouvant guérir l’hépatite C existent. Parlez à votre fournisseur de soins de santé pour connaître vos options de traitement.</li><li>Si vous vous apprêtez à avoir un bébé, parlez de votre hépatite C à l’équipe qui vous fournit des soins de santé.</li></ul><br><h2>Comment attrape-t-on l’hépatite C?</h2><p>Le virus de l’hépatite C peut se transmettre d’une personne à l’autre par contact avec du sang, et de la mère à l’enfant, pendant la grossesse ou l’accouchement.</p><ul><li>La plupart des enfants qui ont l’hépatite C sont nés d’une mère elle aussi infectée. Le virus se transmet au bébé pendant la grossesse ou à l’accouchement, bien que cela n’arrive que rarement (environ 5 % des cas de femmes enceintes atteintes du virus).</li><li>Dans de rares cas, l’hépatite C peut se contracter après avoir utilisé des objets personnels portant des traces du sang d’une personne atteinte (par exemple une brosse à dents, un coupe-ongle ou un rasoir).</li><li>Il est possible d’attraper le virus à la suite d’une transfusion de sang, par l’intermédiaire d’autres produits sanguins ou par du matériel médical mal nettoyé. Cela n’arrive presque jamais au Canada.</li><li>N’importe qui peut attraper l’hépatite C à la suite de la réutilisation d’une aiguille contaminée, par exemple dans le cadre d’une séance de perçage corporel, de tatouage ou d’acupuncture, ou en cas d’injection de drogue par voie intraveineuse.</li><li>Il est rare de contracter l’hépatite C en ayant des contacts sexuels, sauf dans le cas de personnes atteintes du <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=910&language=French">VIH ou du SIDA</a>. L’utilisation de préservatifs réduit le risque de transmission sexuelle de l’hépatite C et d’autres infections.</li></ul><p>L’hépatite C ne se transmet pas par les accolades, les baisers, les éternuements, la toux, ni l’allaitement.<br></p><h2>Quelles analyses peuvent déterminer comment mon corps gère l’infection au virus de l’hépatite C?</h2><p>Plusieurs analyses peuvent être effectuées pour contrôler l’évolution du virus de l’hépatite C et la façon dont il affecte votre foie. Ces analyses comprennent :</p><ul><li>La charge virale de l’hépatite C : Cette analyse indique la proportion de virus de l’hépatite C présent dans votre sang.</li><li>Le génotype de l’hépatite C : Cette analyse permet de déterminer quel sous-type (ou génotype) de l’hépatite C est présent dans le sang. Identifier le génotype permet de prévoir la probable évolution du virus et sa réponse au traitement.</li><li>Les analyses de sang ALAT et ASAT (enzymes hépatiques): les niveaux de ces enzymes dans le sang indiquent le degré d’inflammation de votre foie. Des niveaux élevés signifient que l’inflammation du foie est plus importante. Une inflammation importante peut, au fil du temps, conduire à des lésions au foie.</li><li>D’autres analyses de sang peuvent aider à révéler si une mauvaise cicatrisation (fibrose) s’est développée dans le foie.</li><li><a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1290&language=French">L’échographie</a> : Une échographie du foie peut aider à en déterminer l’état de santé et permettre de repérer les signes d’une mauvaise fibrose, le cas échéant. Une échographie, comme le FibroScan®, peut également contrôler la rigidité du foie, ce qui permet de révéler si le degré de fibrose est modéré ou léger.</li></ul><h2>Que se passe-t-il en cas de fibrose hépatique?</h2><p>Beaucoup de gens gardent l’hépatite C toute leur vie sans jamais subir de dommage important au foie.</p><p>Cependant, le risque de fibrose hépatique augmente avec l’âge. En général, une fibrose légère du foie est sans effet sur la fonction hépatique. Une fibrose aiguë (cirrhose) peut nuire au bon fonctionnement du foie. La cirrhose est rare chez les enfants et les adolescents qui ont l’hépatite C.</p><p>L’infection chronique par le virus de l’hépatite C augmente également le risque de cancer du foie, surtout si elle a entraîné une fibrose hépatique avancée. Cependant, le cancer du foie est très rare chez les enfants et les adolescents qui ont l’hépatite C. Un suivi médical régulier est important tout au long de la vie. Ainsi, les problèmes hépatiques seront détectés et traités à un stade précoce, ce qui pourrait prévenir la maladie.</p><h2>Traitement de l’hépatite C</h2><p>Consultez votre fournisseur de soins de santé pour savoir quelles options de traitement vous sont disponibles. Chaque patient est unique et il en est de même de l’état médical de chacun. En conséquence, les traitements préconisés diffèrent également.</p><p>La plupart des adolescents attendent jusqu’à l’âge adulte avant de recevoir un traitement pour l’hépatite C, à moins que des signes de dommages importants du foie n’apparaissent.</p><p>De nombreux nouveaux médicaments pour le traitement de l’hépatite C sont devenus disponibles aux adultes au cours des dernières années. Ces médicaments sont pris par voie orale pendant plusieurs semaines et guérissent plus de 90 % des personnes infectées par le virus de l’hépatite C. Malheureusement, ils ne sont approuvés que pour une utilisation chez les adultes.</p><p>Cependant, d’autres médicaments sont disponibles pour les adolescents. La thérapie qui combine des injections d’interféron et des médicaments antiviraux administrés par voie orale peut être offerte durant l’enfance. Elle permet de guérir entre 50 % (la moitié) et 80 % (environ les trois quarts) des patients, en fonction du génotype du virus.</p>

 

 

Hépatite C : renseignements pour les adolescents2308.00000000000Hépatite C : renseignements pour les adolescentsHepatitis C: Information for teenagersHFrenchGastrointestinalChild (0-12 years);Teen (13-18 years)LiverImmune systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2015-10-05T04:00:00ZConstance O'Connor, RN(EC), NP;Simon Ling, MBChB, MRCP(UK)9.00000000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>​L’hépatite C est un virus qui affecte le foie. Découvrez comment vivre avec cette maladie à l’adolescence.<br></p><h2>Qu’est-ce que l’hépatite C?</h2><p>L’hépatite C est une maladie du foie causée par un virus.</p><p>Le <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/Article?contentid=1468&language=French">foie</a> est un organe situé dans l’abdomen (le ventre). Il aide l’organisme à se débarrasser des toxines et des déchets. Il nous aide aussi à digérer les aliments et à stocker l’énergie que nous en tirons. Le terme « hépatite » signifie inflammation du foie. Cette inflammation peut avoir un effet sur la capacité du foie à remplir correctement sa fonction. L’hépatite peut être provoquée par une infection (virale, bactérienne ou parasitaire), des médicaments ou des toxines (dont l’alcool). Plusieurs types de virus peuvent causer l’hépatite. Le virus de l’hépatite C est l’un d’eux. Au fil du temps, l’hépatite C peut entraîner une irritation et une fibrose du foie, ce qui nuit au bon fonctionnement de celui-ci.</p> <figure><span class="asset-image-title">Le foie</span><img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_liver_fr.jpg" alt="" /><figcaption class="asset-image-caption">Le foie est un organe qui fait partie du système digestif. Il aide à se débarrasser des toxines et des déchets, à digérer les aliments et à stocker l’énergie que nous en tirons.</figcaption> </figure><ul><li>L’hépatite C est une infection causée par un virus, le virus de l’hépatite C. On peut contracter l’hépatite C par contact avec du sang, y compris le sang présent sur des aiguilles contaminées, et de la mère à l’enfant, pendant la grossesse ou l’accouchement.</li><li>L’alcool et les drogues peuvent aggraver les atteintes au foie. Vous devriez en éviter la consommation.</li><li>Des médicaments pouvant guérir l’hépatite C existent. Parlez à votre fournisseur de soins de santé pour connaître vos options de traitement.</li><li>Si vous vous apprêtez à avoir un bébé, parlez de votre hépatite C à l’équipe qui vous fournit des soins de santé.</li></ul><br><h2>Comment attrape-t-on l’hépatite C?</h2><p>Le virus de l’hépatite C peut se transmettre d’une personne à l’autre par contact avec du sang, et de la mère à l’enfant, pendant la grossesse ou l’accouchement.</p><ul><li>La plupart des enfants qui ont l’hépatite C sont nés d’une mère elle aussi infectée. Le virus se transmet au bébé pendant la grossesse ou à l’accouchement, bien que cela n’arrive que rarement (environ 5 % des cas de femmes enceintes atteintes du virus).</li><li>Dans de rares cas, l’hépatite C peut se contracter après avoir utilisé des objets personnels portant des traces du sang d’une personne atteinte (par exemple une brosse à dents, un coupe-ongle ou un rasoir).</li><li>Il est possible d’attraper le virus à la suite d’une transfusion de sang, par l’intermédiaire d’autres produits sanguins ou par du matériel médical mal nettoyé. Cela n’arrive presque jamais au Canada.</li><li>N’importe qui peut attraper l’hépatite C à la suite de la réutilisation d’une aiguille contaminée, par exemple dans le cadre d’une séance de perçage corporel, de tatouage ou d’acupuncture, ou en cas d’injection de drogue par voie intraveineuse.</li><li>Il est rare de contracter l’hépatite C en ayant des contacts sexuels, sauf dans le cas de personnes atteintes du <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=910&language=French">VIH ou du SIDA</a>. L’utilisation de préservatifs réduit le risque de transmission sexuelle de l’hépatite C et d’autres infections.</li></ul><p>L’hépatite C ne se transmet pas par les accolades, les baisers, les éternuements, la toux, ni l’allaitement.<br></p><h2>Comment protéger les autres de l’hépatite C?</h2><p>Dans le cadre des activités quotidiennes ordinaires, le risque de transmettre l’infection par le virus de l’hépatite C est très faible. Si vous avez l’hépatite C, n’échangez avec personne votre brosse à dents et autres objets personnels qui pourraient porter des traces de sang (rasoir et coupe-ongle). Ne laissez pas d’autres personnes entrer en contact avec votre sang et ne touchez pas le sang des autres.<br></p><h2>Quelles analyses peuvent déterminer comment mon corps gère l’infection au virus de l’hépatite C?</h2><p>Plusieurs analyses peuvent être effectuées pour contrôler l’évolution du virus de l’hépatite C et la façon dont il affecte votre foie. Ces analyses comprennent :</p><ul><li>La charge virale de l’hépatite C : Cette analyse indique la proportion de virus de l’hépatite C présent dans votre sang.</li><li>Le génotype de l’hépatite C : Cette analyse permet de déterminer quel sous-type (ou génotype) de l’hépatite C est présent dans le sang. Identifier le génotype permet de prévoir la probable évolution du virus et sa réponse au traitement.</li><li>Les analyses de sang ALAT et ASAT (enzymes hépatiques): les niveaux de ces enzymes dans le sang indiquent le degré d’inflammation de votre foie. Des niveaux élevés signifient que l’inflammation du foie est plus importante. Une inflammation importante peut, au fil du temps, conduire à des lésions au foie.</li><li>D’autres analyses de sang peuvent aider à révéler si une mauvaise cicatrisation (fibrose) s’est développée dans le foie.</li><li><a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1290&language=French">L’échographie</a> : Une échographie du foie peut aider à en déterminer l’état de santé et permettre de repérer les signes d’une mauvaise fibrose, le cas échéant. Une échographie, comme le FibroScan®, peut également contrôler la rigidité du foie, ce qui permet de révéler si le degré de fibrose est modéré ou léger.</li></ul><h2>Que se passe-t-il en cas de fibrose hépatique?</h2><p>Beaucoup de gens gardent l’hépatite C toute leur vie sans jamais subir de dommage important au foie.</p><p>Cependant, le risque de fibrose hépatique augmente avec l’âge. En général, une fibrose légère du foie est sans effet sur la fonction hépatique. Une fibrose aiguë (cirrhose) peut nuire au bon fonctionnement du foie. La cirrhose est rare chez les enfants et les adolescents qui ont l’hépatite C.</p><p>L’infection chronique par le virus de l’hépatite C augmente également le risque de cancer du foie, surtout si elle a entraîné une fibrose hépatique avancée. Cependant, le cancer du foie est très rare chez les enfants et les adolescents qui ont l’hépatite C. Un suivi médical régulier est important tout au long de la vie. Ainsi, les problèmes hépatiques seront détectés et traités à un stade précoce, ce qui pourrait prévenir la maladie.</p><h2>Traitement de l’hépatite C</h2><p>Consultez votre fournisseur de soins de santé pour savoir quelles options de traitement vous sont disponibles. Chaque patient est unique et il en est de même de l’état médical de chacun. En conséquence, les traitements préconisés diffèrent également.</p><p>La plupart des adolescents attendent jusqu’à l’âge adulte avant de recevoir un traitement pour l’hépatite C, à moins que des signes de dommages importants du foie n’apparaissent.</p><p>De nombreux nouveaux médicaments pour le traitement de l’hépatite C sont devenus disponibles aux adultes au cours des dernières années. Ces médicaments sont pris par voie orale pendant plusieurs semaines et guérissent plus de 90 % des personnes infectées par le virus de l’hépatite C. Malheureusement, ils ne sont approuvés que pour une utilisation chez les adultes.</p><p>Cependant, d’autres médicaments sont disponibles pour les adolescents. La thérapie qui combine des injections d’interféron et des médicaments antiviraux administrés par voie orale peut être offerte durant l’enfance. Elle permet de guérir entre 50 % (la moitié) et 80 % (environ les trois quarts) des patients, en fonction du génotype du virus.</p><h2>Mon infection par le virus de l’hépatite C disparaîtra-t-elle?</h2><p>De nombreuses personnes qui contractent l’hépatite C réussissent à se débarrasser du virus en quelques mois et à se rétablir. Pour la plupart des gens, cependant, l’infection demeure. Si elle dure plus de six mois, il s’agit de l’hépatite C chronique. Si vous êtes atteint de l’hépatite C chronique, il est plus probable que vous gardiez l’infection tout au long de votre vie, sauf si vous recevez un traitement pour combattre le virus. Il existe des médicaments qui peuvent guérir certaines personnes de l’hépatite C, mais certains de ces médicaments ne sont disponibles que pour les adultes. Vous devriez discuter de vos options de traitement avec votre fournisseur de soins de santé. Même s’il vous est possible de recevoir un traitement contre l’hépatite C à un moment donné, il pourrait être préférable d’attendre que vous atteignez l’âge adulte.</p><h2>Est-ce que ça se voit que j’ai l’hépatite C?</h2><p>La grande majorité des jeunes qui ont l’hépatite C ont l’air en parfaite santé et ne présentent aucun symptôme ni signe d’infection. En général, la plupart des personnes atteintes de l’hépatite C se sentent bien, vont à l’école ou au travail et participent à d’autres activités.</p><h2>Comment préserver la santé de mon foie?</h2><p>Beaucoup de choses peuvent contribuer à la santé du foie :</p><ul><li>Une <a href="/fr/lanutrition">alimentation saine</a> riche en fruits et légumes frais procure des antioxydants qui protègent le foie des effets néfastes de l’inflammation.</li><li>Une activité physique régulière associée à une alimentation saine permet de conserver un poids sain. L’excès de poids est souvent une difficulté supplémentaire pour le foie et peut entraîner la formation d’une fibrose hépatique plus rapidement.</li><li>Méfiez-vous des remèdes à base de plantes médicinales, des traitements naturels, des médecines douces et des autres traitements complémentaires. Les remèdes à base de plantes peuvent être toxiques pour le foie. Avant d’en prendre un, consultez votre médecin.</li><li>Faites preuve de la même vigilance avec les autres médicaments. Certains sont métabolisés par le foie. Si vous avez besoin de médicaments pour d’autres problèmes de santé, il est important de suivre attentivement les instructions. Demandez conseil à votre fournisseur de soins de santé ou à votre pharmacien.</li><li>Faites-vous vacciner. Vous devez recevoir tous les vaccins recommandés disponibles et être vacciné contre l’<a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/Article?contentid=819&language=French">hépatite A</a> et <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=827&language=French">B</a>​.</li><li>Évitez l’alcool et les autres types de substances susceptibles de porter atteinte au foie.</li></ul><h2>La consommation d’alcool ou de drogues est-elle mauvaise pour le foie?<br></h2><p>Consommer de l’alcool fréquemment ou en grande quantité peut irriter le foie et, au fil du temps, entraîner une fibrose. Chez les personnes qui ont l’hépatite C, cette fibrose peut survenir plus tôt et être plus grave que chez les personnes qui n’ont pas l’hépatite C. On ignore quelle quantité d’alcool peut être consommée sans risque d’atteinte hépatique. Le mieux est de ne pas boire d’alcool du tout ou d’en boire le moins possible.</p><p>Les drogues – même les joints (marijuana) – peuvent également endommager le foie ou d’autres organes. Certaines drogues peuvent causer des atteintes hépatiques graves dès la première prise. Évitez les drogues illicites pour prévenir tout dommage hépatique supplémentaire.</p><h2>À qui dois-je dire que j’ai l’hépatite C?<br></h2><p>Les personnes qui doivent savoir que vous avez l’hépatite C sont vos fournisseurs de soins de santé, par exemple les médecins, les infirmières et votre dentiste. Tout le monde ne doit pas savoir que vous avez l’hépatite C. C’est à vous de décider à qui vous voulez parler de votre infection. Vous n’avez pas à en informer vos amis, votre famille, ni vos enseignants si vous ne le souhaitez pas.</p><p>Vous pourriez devoir révéler que vous avez l’hépatite C dans le cadre de certains cours universitaires ou de certains emplois, par exemple à la faculté de médecine ou à un poste de médecin ou de dentiste. Si vous avez des doutes quant à la nécessité de révéler à quelqu’un votre infection par le virus de l’hépatite C, discutez-en avec vos parents, les personnes qui s’occupent de vous ou votre fournisseur de soins de santé.</p><br><h2>Si j’ai des enfants un jour, est-ce qu’ils auront l’hépatite C?</h2><p>Le risque qu’une maman transmette l’hépatite C à son bébé est très faible (environ 5 %). Si vous allez être papa, votre bébé ne risque pas d’attraper l’hépatite C avant la naissance, à moins que la mère ne soit elle aussi infectée.<br></p>Hépatite C : renseignements pour les adolescents

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.