Avoidant/restrictive food intake disorder: Medical complicationsAAvoidant/restrictive food intake disorder: Medical complicationsAvoidant/restrictive food intake disorder: Medical complicationsEnglishPsychiatryToddler (13-24 months);Preschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2016-02-02T05:00:00ZSe​ena Grewal, MD, MSc, FRCP(C);Melissa Lieberman, PhD​​000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-ZLearn how avoidant/restrictive food intake disorder can cause long-term health problems. <p>When someone with <a href="/Article?contentid=274&language=English">avoidant/restrictive food intake disorder (ARFID)​​</a> avoids a wide range of foods over a period of time, it can lead to malnutrition. This is when the body does not get enough nutrients to perform its usual functions.</p><p>Malnutrition can affect every part of the body. The following are some of the most common complications seen in children and teens with ARFID.</p><h2>Key points</h2> <ul> <li>Over time, avoidant/restrictive food intake disorder can cause malnutrition.</li> <li>The medical complications linked to malnutrition include a slow or irregular heart rate, low blood pressure, weak bones, frequent mood changes, hormonal disruptions and hair thinning or hair loss.</li> </ul><h2>Low or irregular heart rate</h2><p>ARFID can cause a person's heart rate to become critically slow (a condition known as bradycardia). The heart may speed up abnormally when a person moves from lying down to standing up. A very slow or sudden change in heart beat makes it unsafe for someone to be out of hospital. Some people with ARFID also develop an abnormal heart rhythm that needs to be monitored in hospital.</p><h2>Low blood pressure and anemia </h2><p>People with ARFID may have a low blood pressure or may experience a drop in their blood pressure when they move from lying down to standing up. This puts them at risk of fainting.</p><p>The lack of iron in their diet may also lead to medical conditions such as iron-deficiency anemia. This can also lead to feeling tired, dizzy or short of breath.</p><h2>Weak bones</h2><p>Lack of <a href="/Article?contentid=1970&language=English">calcium and vitamin D</a> over a long period can cause bones to become weaker. This leaves someone with ARFID at risk of developing <a href="/Article?contentid=948&language=English">osteoporosis</a> and bone fractures in the future.</p> <h2>Mood changes</h2><p>When the brain is starved of nutrients, a person with ARFID will experience more frequent changes in their mood and be less able to concentrate and think clearly.</p><h2>Reduced hormone levels </h2><p>A body that is starved of nutrients may not produce normal levels of hormones. In teen girls, this can lead to abnormal or missed periods. Younger children who experience ARFID may not go through puberty normally or may stop growing.</p><h2>Thinning hair</h2><p>Lack of vitamins and minerals can cause hair to become thinner and even fall out. Some people with ARFID may also experience lanugo. This is a type of fine hair that grows all over the body in an attempt to keep it warm when body fat levels are extremely low.</p><h2>Further information</h2><p>For more information on avoidant/restrictive food intake disorder (ARFID), please see the following pages:</p><p> <a href="/Article?contentid=274&language=English">ARFID: Overview</a></p><p> <a href="/Article?contentid=275&language=English">ARFID: Signs and symptoms</a></p><p> <a href="/Article?contentid=703&language=English">ARFID: Treatment options</a></p><p> <a href="/Article?contentid=272&language=English">ARFID: How to help your child at home</a></p><h2>Resources</h2><p> <a href="http://www.nedic.ca/" target="_blank">NEDIC – National Eating Disorder Infor​mation Centre</a> (Canada)</p><p> <a href="http://www.nationaleatingdisorders.org/" target="_blank">NEDA – National Eating Disorder Association</a> (United States)</p><p>American Academy of Pediatrics – <em> <a href="https://www.healthychildren.org/English/health-issues/conditions/emotional-problems/Pages/Eating-Disorders-in-Children.aspx" target="_blank">​Eating Disorders in Children</a>​</em></p><p> <a href="http://www.b-eat.co.uk/" target="_blank">B-EAT – Beating Eating Disorders</a> (United Kingdom)</p><p> <a href="http://www.keltyeatingdisorders.ca/" target="_blank">Kelty Eating Disorders​</a> (Kelty Mental Health Resource Centre, BC Children's Hospital)</p><p>Children's Hospital of Eastern Ontario – <a href="http://www.cheo.on.ca/en/eating_disorder_info" target="_blank"> <em>Eating Disorders​</em></a></p>
Trouble d’alimentation sélective et/ou d’évitement: complications médicalesTTrouble d’alimentation sélective et/ou d’évitement: complications médicalesAvoidant/restrictive food intake disorder: Medical complicationsFrenchPsychiatryToddler (13-24 months);Preschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2016-02-02T05:00:00ZSe​ena Grewal, MD, MSc, FRCP(C);Melissa Lieberman, PhD​​000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Découvrez comment le trouble d’alimentation sélective et/ou d’évitement peut causer des problèmes de santé à long terme. </p><p>Lorsqu’une personne aux prises avec un <a href="/Article?contentid=274&language=French">trouble d’alimentation sélective et/ou d’évitement (ARFID)</a> évite de consommer toute une gamme d’aliments pendant un certain temps, la malnutrition s’installe. Le corps ne reçoit alors plus suffisamment d’éléments nutritifs pour s’acquitter de ses fonctions habituelles.</p> <p>La malnutrition peut avoir des répercussions sur toutes les parties de l’organisme. Voici certaines des complications les plus courantes observées chez les enfants et les adolescents touchés par l’ARFID.</p><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Au fil du temps, un trouble d’alimentation sélective et/ou d’évitement peut induire la malnutrition.</li> <li>Les complications médicales de la malnutrition sont notamment la diminution de la fréquence cardiaque, une baisse de la tension artérielle, la fragilité osseuse, les sautes d’humeur, la perturbation du système hormonal et l’éclaircissement sinon la perte des cheveux.</li> </ul><h2>Une fréquence cardiaque faible ou irrégulière</h2> <p>L’ARFID peut faire ralentir dangereusement la fréquence cardiaque, entraînant ainsi une bradycardie. Il peut arriver que la fréquence cardiaque s’accélère de manière anormale lorsque la personne touchée passe de la position couchée à la position debout. Un ralentissement marqué de la fréquence cardiaque ou une variation marquée de celle-ci peut avoir des conséquences néfastes si on n’est pas pris en charge dans un centre hospitalier. Certaines personnes touchées par l’ARFID peuvent souffrir d’arythmie cardiaque nécessitant un suivi médical en milieu hospitalier.</p> <h2>Une tension artérielle basse ou de l’anémie </h2> <p>L’individu aux prises avec l’ARFID peut en outre présenter une hypotension artérielle ou voir sa tension artérielle chuter lorsqu’il passe de la position couchée à la position debout, provoquant possiblement un évanouissement.</p> <p>Une carence en fer dans la diète peut également susciter des problèmes de santé, notamment l’anémie ferriprive. Cela peut en outre se traduire par de la fatigue, des étourdissements ou un souffle court.</p> <h2>La fragilité osseuse</h2> <p>Une carence en calcium et en vitamine D sur une longue période peut affaiblir les os de la personne atteinte. Cela expose en outre la personne aux prises avec l’ARFID au risque d’ostéoporose et de fractures plus tard au cours de sa vie.</p> <h2>Les sautes d’humeur</h2> <p>Lorsque son cerveau est en manque de nutriments, la personne aux prises avec l’ARFID connaîtra des épisodes plus fréquents de changement d’humeur et sera moins en mesure de se concentrer et de réfléchir de manière lucide.</p> <h2>La réduction du taux d’hormones</h2> <p>L’organisme en manque de nutriments ne produit pas un taux d’hormones convenable. En outre, chez les adolescentes cela peut entraîner des périodes menstruelles anormales, voire sautées. Les enfants plus jeunes touchés par l’ARFID peuvent connaître une puberté anormale ou voir leur croissance stagner.</p> <h2>La perte de cheveux</h2> <p>Une carence vitaminique ou en minéraux peut rendre les cheveux plus fins, voire occasionner la perte de cheveux. Certaines personnes aux prises avec l’ARFID peuvent présenter un lanugo, soit la pousse de cheveux très fins sur tout le corps afin de le garder au chaud pour compenser la diminution extrême des tissus adipeux.</p><h2>En savoir plus</h2> <p>Pour plus d’informations sur trouble d’alimentation sélective et/ou d’évitement (ARFID), consultez les pages suivantes:</p> <p><a href="/Article?contentid=274&language=French">L'ARFID: présentation générale</a></p> <p><a href="/Article?contentid=275&language=French">L’ARFID: signes avant-coureurs</a></p> <p><a href="/Article?contentid=703&language=French">L’ARFID: options de traitement </a></p> <p><a href="/Article?contentid=272&language=French">L’ARFID: comment aider votre enfant à la maison</a></p> <h2>Ressources</h2> <p><a href="http://www.nedic.ca/" target="_blank">NEDIC – Centre d’information sur les troubles alimentaires</a> (Canada)</p> <p><a href="http://www.nationaleatingdisorders.org/">NEDA – Association nationale des troubles alimentaires</a> (États-Unis)</p> <p>L'académie américaine de pédiatrie – <em><a href="https://www.healthychildren.org/English/health-issues/conditions/emotional-problems/Pages/Eating-Disorders-in-Children.aspx" target="_blank">​Eating Disorders in Children</a></em></p> <p><a href="http://www.nationaleatingdisorders.org/" target="_blank">B-EAT – Lutter contre les troubles alimentaires</a> (Royaume Uni)</p> <p><a href="http://www.keltyeatingdisorders.ca/" target="_blank">Troubles alimentaires Kelty</a> (Centre de ressources sur la santé mentale Kelty, Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique)</p> <p>Le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario – <a href="http://www.cheo.on.ca/en/eating_disorder_info" target="_blank"><em>Eating Disorders​​</em></a></p>

 

 

Trouble d’alimentation sélective et/ou d’évitement: complications médicales273.000000000000Trouble d’alimentation sélective et/ou d’évitement: complications médicalesAvoidant/restrictive food intake disorder: Medical complicationsTFrenchPsychiatryToddler (13-24 months);Preschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2016-02-02T05:00:00ZSe​ena Grewal, MD, MSc, FRCP(C);Melissa Lieberman, PhD​​000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Découvrez comment le trouble d’alimentation sélective et/ou d’évitement peut causer des problèmes de santé à long terme. </p><p>Lorsqu’une personne aux prises avec un <a href="/Article?contentid=274&language=French">trouble d’alimentation sélective et/ou d’évitement (ARFID)</a> évite de consommer toute une gamme d’aliments pendant un certain temps, la malnutrition s’installe. Le corps ne reçoit alors plus suffisamment d’éléments nutritifs pour s’acquitter de ses fonctions habituelles.</p> <p>La malnutrition peut avoir des répercussions sur toutes les parties de l’organisme. Voici certaines des complications les plus courantes observées chez les enfants et les adolescents touchés par l’ARFID.</p><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Au fil du temps, un trouble d’alimentation sélective et/ou d’évitement peut induire la malnutrition.</li> <li>Les complications médicales de la malnutrition sont notamment la diminution de la fréquence cardiaque, une baisse de la tension artérielle, la fragilité osseuse, les sautes d’humeur, la perturbation du système hormonal et l’éclaircissement sinon la perte des cheveux.</li> </ul><h2>Une fréquence cardiaque faible ou irrégulière</h2> <p>L’ARFID peut faire ralentir dangereusement la fréquence cardiaque, entraînant ainsi une bradycardie. Il peut arriver que la fréquence cardiaque s’accélère de manière anormale lorsque la personne touchée passe de la position couchée à la position debout. Un ralentissement marqué de la fréquence cardiaque ou une variation marquée de celle-ci peut avoir des conséquences néfastes si on n’est pas pris en charge dans un centre hospitalier. Certaines personnes touchées par l’ARFID peuvent souffrir d’arythmie cardiaque nécessitant un suivi médical en milieu hospitalier.</p> <h2>Une tension artérielle basse ou de l’anémie </h2> <p>L’individu aux prises avec l’ARFID peut en outre présenter une hypotension artérielle ou voir sa tension artérielle chuter lorsqu’il passe de la position couchée à la position debout, provoquant possiblement un évanouissement.</p> <p>Une carence en fer dans la diète peut également susciter des problèmes de santé, notamment l’anémie ferriprive. Cela peut en outre se traduire par de la fatigue, des étourdissements ou un souffle court.</p> <h2>La fragilité osseuse</h2> <p>Une carence en calcium et en vitamine D sur une longue période peut affaiblir les os de la personne atteinte. Cela expose en outre la personne aux prises avec l’ARFID au risque d’ostéoporose et de fractures plus tard au cours de sa vie.</p> <h2>Les sautes d’humeur</h2> <p>Lorsque son cerveau est en manque de nutriments, la personne aux prises avec l’ARFID connaîtra des épisodes plus fréquents de changement d’humeur et sera moins en mesure de se concentrer et de réfléchir de manière lucide.</p> <h2>La réduction du taux d’hormones</h2> <p>L’organisme en manque de nutriments ne produit pas un taux d’hormones convenable. En outre, chez les adolescentes cela peut entraîner des périodes menstruelles anormales, voire sautées. Les enfants plus jeunes touchés par l’ARFID peuvent connaître une puberté anormale ou voir leur croissance stagner.</p> <h2>La perte de cheveux</h2> <p>Une carence vitaminique ou en minéraux peut rendre les cheveux plus fins, voire occasionner la perte de cheveux. Certaines personnes aux prises avec l’ARFID peuvent présenter un lanugo, soit la pousse de cheveux très fins sur tout le corps afin de le garder au chaud pour compenser la diminution extrême des tissus adipeux.</p><h2>En savoir plus</h2> <p>Pour plus d’informations sur trouble d’alimentation sélective et/ou d’évitement (ARFID), consultez les pages suivantes:</p> <p><a href="/Article?contentid=274&language=French">L'ARFID: présentation générale</a></p> <p><a href="/Article?contentid=275&language=French">L’ARFID: signes avant-coureurs</a></p> <p><a href="/Article?contentid=703&language=French">L’ARFID: options de traitement </a></p> <p><a href="/Article?contentid=272&language=French">L’ARFID: comment aider votre enfant à la maison</a></p> <h2>Ressources</h2> <p><a href="http://www.nedic.ca/" target="_blank">NEDIC – Centre d’information sur les troubles alimentaires</a> (Canada)</p> <p><a href="http://www.nationaleatingdisorders.org/">NEDA – Association nationale des troubles alimentaires</a> (États-Unis)</p> <p>L'académie américaine de pédiatrie – <em><a href="https://www.healthychildren.org/English/health-issues/conditions/emotional-problems/Pages/Eating-Disorders-in-Children.aspx" target="_blank">​Eating Disorders in Children</a></em></p> <p><a href="http://www.nationaleatingdisorders.org/" target="_blank">B-EAT – Lutter contre les troubles alimentaires</a> (Royaume Uni)</p> <p><a href="http://www.keltyeatingdisorders.ca/" target="_blank">Troubles alimentaires Kelty</a> (Centre de ressources sur la santé mentale Kelty, Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique)</p> <p>Le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario – <a href="http://www.cheo.on.ca/en/eating_disorder_info" target="_blank"><em>Eating Disorders​​</em></a></p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/avoidant_restrictive_medical_complications.jpgTrouble d’alimentation sélective et/ou d’évitement: complications médicales

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.