AboutKidsHealth

 

 

Epilepsy and pregnancyEEpilepsy and pregnancyEpilepsy and pregnancyEnglishPregnancyAdult (19+)BodyReproductive systemConditions and diseasesPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC12.000000000000041.0000000000000419.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>This page describes the effects of epilepsy during pregnancy, and the precautions that a woman with epilepsy should take when she becomes pregnant.</p><p>Epilepsy is a group of neurological conditions characterized by recurrent, unprovoked seizures. Pregnancy may complicate epilepsy by making the woman more prone to seizures. Also, some medications used to treat epilepsy may have potential to harm the developing baby. If you are pregnant and you have epilepsy, you need to be aware of the potential complications. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>Women with epilepsy have an increased chance of having a baby with a birth defect, often because of the use of anti-epileptic drugs.</li> <li>Make sure to discuss your condition with your doctor, preferably from before you become pregnant, to ensure a healthy pregnancy.</li> <li>It is recommended that pregnant women with epilepsy be treated with one drug only, at the lowest possible dose.</li> <li>You can breastfeed after birth as most anti-epileptic medications pass into the breast milk at such low doses that they are unlikely to affect the baby.</li></ul>
Épilepsie et grossesseÉÉpilepsie et grossesseEpilepsy and pregnancyFrenchPregnancyAdult (19+)BodyReproductive systemConditions and diseasesPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSC Rory Windrim, MB, MSc, FRCSC12.000000000000041.0000000000000419.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Cette page décrit les effets de l’épilepsie pendant la grossesse, ainsi que les précautions qu’une femme épileptique devrait prendre lorsqu’elle devient enceinte.</p><p>L’épilepsie se caractérise par une série de troubles neurologiques qui se manifestent de manière récurrente, sans motif apparent. Comme elle peut rendre la femme enceinte plus propice aux convulsions, la grossesse complique l’épilepsie. De plus, certains médicaments utilisés pour traiter l’épilepsie sont potentiellement dangereux pour le bébé en développement. Si vous êtes enceinte et souffrez d’épilepsie, vous devez prendre conscience des complications associées à votre situation. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les femmes atteintes d’épilepsie ont une plus grande probabilité d’avoir un bébé présentant des anomalies congénitales, souvent causées par les médicaments antiépileptiques.</li> <li>Discutez de votre maladie avec votre médecin, de préférence avant de devenir enceinte afin d’assurer une grossesse saine.</li> <li>Il est recommandé que les femmes enceintes atteintes d’épilepsie soient traitées avec un seul médicament, à la plus faible dose possible.</li> <li>Vous pouvez allaiter votre bébé à la naissance puisque la plupart des médicaments antiépileptiques passent dans le lait maternel à si faible dose qu’il est peu probable qu’ils affectent le bébé. </li></ul>

 

 

Épilepsie et grossesse363.000000000000Épilepsie et grossesseEpilepsy and pregnancyÉFrenchPregnancyAdult (19+)BodyReproductive systemConditions and diseasesPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSC Rory Windrim, MB, MSc, FRCSC12.000000000000041.0000000000000419.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Cette page décrit les effets de l’épilepsie pendant la grossesse, ainsi que les précautions qu’une femme épileptique devrait prendre lorsqu’elle devient enceinte.</p><p>L’épilepsie se caractérise par une série de troubles neurologiques qui se manifestent de manière récurrente, sans motif apparent. Comme elle peut rendre la femme enceinte plus propice aux convulsions, la grossesse complique l’épilepsie. De plus, certains médicaments utilisés pour traiter l’épilepsie sont potentiellement dangereux pour le bébé en développement. Si vous êtes enceinte et souffrez d’épilepsie, vous devez prendre conscience des complications associées à votre situation. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les femmes atteintes d’épilepsie ont une plus grande probabilité d’avoir un bébé présentant des anomalies congénitales, souvent causées par les médicaments antiépileptiques.</li> <li>Discutez de votre maladie avec votre médecin, de préférence avant de devenir enceinte afin d’assurer une grossesse saine.</li> <li>Il est recommandé que les femmes enceintes atteintes d’épilepsie soient traitées avec un seul médicament, à la plus faible dose possible.</li> <li>Vous pouvez allaiter votre bébé à la naissance puisque la plupart des médicaments antiépileptiques passent dans le lait maternel à si faible dose qu’il est peu probable qu’ils affectent le bébé. </li></ul><h2>Effets de l’épilepsie sur la grossesse </h2> <p>Près d’un tiers des femmes souffrant d’épilepsie font davantage de crises de convulsions pendant leur grossesse, sans doute parce que les médicaments antiépileptiques ne sont pas aussi bien absorbés par le corps en ce temps. De plus, certaines femmes sont prises de vomissements pendant leur grossesse, ce qui signifie qu’elles n’ingèrent pas la quantité de médicaments antiépileptiques voulue.</p> <p>Les femmes épileptiques courent un risque plus élevé de donner naissance à un bébé atteint d’une déficience de naissance. Ces anomalies sont souvent causées par les médicaments antiépileptiques eux-mêmes. Voici les risques associés à certains de ces médicaments : </p> <ul> <li>une difformité au visage appelée bec-de-lièvre</li> <li>un trouble cardiaque appelé communication interventriculaire</li> <li>des anomalies affectant le développement du système nerveux central, appelées anomalie du tube neural</li> <li>des anomalies secondaires au visage et aux doigts</li></ul> <h2>Précautions à prendre en cas d’épilepsie </h2> <p>En dépit des risques, vous avez de grandes chances de donner naissance à un bébé en bonne santé, moyennant des soins médicaux spécialisés. Assurez-vous d’informer votre médecin de votre condition, de préférence avant de devenir enceinte. Il est possible que vos médicaments soient réduits ou modifiés, sans compter qu’ils devront être contrôlés tout au long de votre grossesse. Par-dessus tout, n’arrêtez pas votre médication avant d’en avoir discuté avec votre médecin au préalable. Ce faisant, vous pourriez avoir davantage de crises de convulsions, or elles peuvent présenter un danger pour votre bébé en gestation.</p> <p>Compte tenu des risques que la pharmacothérapie fait encourir au bébé en gestation, on recommande que les femmes enceintes souffrant d’épilepsie soient traitées au moyen d’un médicament unique et que la dose soit aussi faible que faire se peut. Elles devraient prendre de 0,4 mg à 4 mg d’acide folique par jour; mais il faut savoir que la plupart des neurologues recommandent une dose de 1 mg par jour. Les femmes enceintes souffrant d’épilepsie devraient passer un test appelé a-fœtoprotéine sérique maternelle entre la 15è et la 20è semaine de grossesse, puis une écographie entre la 16è et la 18è semaine de grossesse, afin de rechercher des anomalies du tube neural. Enfin, elles devraient prendre de la vitamine K pendant le dernier mois de grossesse, pour prévenir une hémorragie chez le nouveau-né. </p> <p>Après l’accouchement, n’hésitez pas à allaiter votre bébé. La plupart des médicaments antiépileptiques passent dans le lait maternel, mais à des doses si faibles qu’elles ne risquent pas de nuire à votre enfant. Assurez-vous de parler à votre médecin des médicaments que vous prenez alors que vous allaitez.</p> <p>Pour plus d’information, consultez le centre de ressources « Épilepsie ». </p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/epilepsy_and_pregnancy.jpgÉpilepsie et grossesse

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.