AboutKidsHealth

 

 

Heart problemsHHeart problemsHeart problemsEnglishPregnancyAdult (19+)Body;HeartReproductive system;Cardiovascular systemConditions and diseasesPrenatal Adult (19+)NA2009-09-10T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC Andrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPC11.000000000000045.0000000000000952.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Read about various types of heart problems that can occur in a baby during pregnancy. Types of heart defects, diagnosis and treatment, are discussed.</p><p>Congenital heart defects, or lesions, are parts of the heart that have not formed properly. They occur very early in pregnancy, often even before a woman knows she’s pregnant. These defects can include "holes" in parts of the heart, or missing or malformed parts of the heart. The vast majority of heart problems in newborn babies are due to a combination of genetic factors and teratogens. Heart disease in the mother may also lead to congenital heart disease in the baby.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>The most common kind of congenital heart defects are what are referred to as "flow defects" since they affect how blood flows through the heart.</li> <li>Babies and children with heart defects may have difficulties eating or gaining weight, breathe faster than normal, or sweat when eating or sleeping.</li> <li>Sometimes doctors can diagnose a heart defect before the baby is born but usually defects are identified days or months after birth when symptoms become obvious.</li> <li>Treatment depends on which part of the heart is affected and the severity of the defect.</li></ul>
Troubles cardiaquesTTroubles cardiaquesHeart problemsFrenchPregnancyAdult (19+)Body;HeartReproductive system;Cardiovascular systemConditions and diseasesPrenatal Adult (19+)NA2009-09-10T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC Andrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPC11.000000000000045.0000000000000952.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur les différents types de cardiopathies pouvant survenir pendant le développement du bébé en gestation. Cette section fournit de l’information sur les cardiopathies, les diagnostics et les traitements.</p><p>On parle de cardiopathies congénitales (ou lésions) lorsque des parties du cœur ne se sont pas formées convenablement. Elles se produisent très tôt pendant la grossesse, avant même que la femme ait pris conscience de son état. Ces cardiopathies se traduisent par des « trous » dans certaines parties du cœur, ou par l’absence ou la malformation de certaines parties du cœur. Dans leur grande majorité, les troubles cardiaques affectant les nouveaux-nés sont attribuables à une combinaison de facteurs génétiques et de tératogènes.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les cardiopathies congénitales les plus fréquentes sont celles que l’on qualifie d’« anomalies de la circulation », puisqu’elles altèrent la circulation du sang dans le cœur. </li> <li>Les bébés et les enfants atteints de cardiopathie ont souvent du mal à se nourrir et à prendre du poids; ils respirent plus vite que la normale ou transpirent quand ils mangent ou dorment. </li> <li>Il peut arriver que les médecins diagnostiquent une cardiopathie avant même la naissance du bébé, mais habituellement, les anomalies sont détectées des jours ou même des mois après la naissance du bébé, lorsque les symptômes deviennent évidents.</li> <li>Le traitement dépend de la partie du cœur qui est touchée et de la gravité de la malformation. </li></ul>

 

 

Troubles cardiaques372.000000000000Troubles cardiaquesHeart problemsTFrenchPregnancyAdult (19+)Body;HeartReproductive system;Cardiovascular systemConditions and diseasesPrenatal Adult (19+)NA2009-09-10T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCRory Windrim, MB, MSc, FRCSC Andrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPC11.000000000000045.0000000000000952.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur les différents types de cardiopathies pouvant survenir pendant le développement du bébé en gestation. Cette section fournit de l’information sur les cardiopathies, les diagnostics et les traitements.</p><p>On parle de cardiopathies congénitales (ou lésions) lorsque des parties du cœur ne se sont pas formées convenablement. Elles se produisent très tôt pendant la grossesse, avant même que la femme ait pris conscience de son état. Ces cardiopathies se traduisent par des « trous » dans certaines parties du cœur, ou par l’absence ou la malformation de certaines parties du cœur. Dans leur grande majorité, les troubles cardiaques affectant les nouveaux-nés sont attribuables à une combinaison de facteurs génétiques et de tératogènes.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les cardiopathies congénitales les plus fréquentes sont celles que l’on qualifie d’« anomalies de la circulation », puisqu’elles altèrent la circulation du sang dans le cœur. </li> <li>Les bébés et les enfants atteints de cardiopathie ont souvent du mal à se nourrir et à prendre du poids; ils respirent plus vite que la normale ou transpirent quand ils mangent ou dorment. </li> <li>Il peut arriver que les médecins diagnostiquent une cardiopathie avant même la naissance du bébé, mais habituellement, les anomalies sont détectées des jours ou même des mois après la naissance du bébé, lorsque les symptômes deviennent évidents.</li> <li>Le traitement dépend de la partie du cœur qui est touchée et de la gravité de la malformation. </li></ul><figure> <span class="asset-image-title">Emplacement du cœur</span> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Heart_location_small_MED_ILL_FR.jpg" alt="L’emplacement du cœur, du poumon droit, et du poumon gauche dans un bébé" /> <figcaption class="asset-image-caption">Le cœur est situé dans la poitrine, entre les deux poumons.</figcaption> </figure> <p>Le bébé d’une femme souffrant de trouble cardiaque sera sans doute atteint de cardiopathie congénitale. Les cardiopathies sont également imputables aux anomalies chromosomiques : jusqu’à 10 % des nouveaux-nés atteints de trouble cardiaque ont une anomalie chromosomique et 33 % des enfants ayant une anomalie chromosomique sont atteints de cardiopathie congénitale. De plus, les cardiopathies sont également dues aux affections maternelles (tel que le diabète insulinodépendant). Les tératogènes cardiovasculaires les plus fréquents sont la rubéole, la thalidomide, l’isotrétinoïne et l’alcool.</p><p>Les symptômes varient, allant des troubles mineurs aux troubles très graves. Les cardiopathies congénitales sont plus fréquentes chez les bébés atteints de syndromes tels que le syndrome de Down, lequel affecte de multiples organes.</p><p>En règle générale, les anomalies affectent le cœur de deux manières : elles bloquent ou ralentissent la circulation dans le cœur ou les vaisseaux voisins du cœur; sinon, elles contraignent le sang à circuler dans le cœur selon des modes anormaux, ce qui l’oblige à redoubler d’efforts. </p><h2>Types de cardiopathies </h2><p>On recense près de 35 types de cardiopathies congénitales connues, allant de la forme simple à la forme complexe. Certaines sont plus communes que d’autres. Une cardiopathie déterminée peut se présenter sous différents aspects, sans compter toutes les combinaisons d’anomalies possibles. Les cardiopathies les plus fréquentes sont la communication interventriculaire, la tétralogie de Fallot, la transposition des grandes artères, la malformation congénitale du septum interventriculaire et la coarctation aortique. Certaines anomalies surviennent simultanément. </p><p>Les cardiopathies cardiaques congénitales les plus communes sont celles que l’on qualifie « d’anomalies de la circulation », puisqu’elles altèrent la circulation du sang dans le cœur. Les communications interventriculaire et interauriculaire en sont des exemples. Chez les personnes concernées, la circulation du sang dans le cœur s’effectue de gauche à droite, par conséquent, trop de sang parvient aux poumons. Ces anomalies sont appelées « shunts gauche-droit ». </p><p>Les maladies cardiaques sont communément scindées en deux catégories : cyanotiques et acyanotiques. La cyanose est un symptôme de la maladie cyanotique. Elle se caractérise par une décoloration bleuâtre des lèvres, des gencives et de la peau due à un manque d’oxygénation du sang. En revanche, ces symptômes ne se manifestent pas en cas de maladie cardiaque cyanotique. </p><p>Les maladies cardiaques cyanotiques englobent la tétralogie de Fallot, le tronc artériel, la transposition des grandes artères et l’atrésie tricuspide. Les maladies cardiaques acyanotiques englobent la persistance du canal artériel, la communication interauriculaire et la communication interventriculaire. </p><h2>Symptômes de cardiopathies </h2><p>Les bébés et enfants atteints de cardiopathie ont souvent du mal à se nourrir et à prendre du poids; ils respirent plus vite que la normale ou transpirent quand ils mangent ou dorment. On qualifie ces symptômes d’insuffisance cardiaque congestive. Certains enfants prennent un teint bleuâtre et ont une pression artérielle anormale. Tous les enfants n’ont pas nécessairement ces symptômes et certains en ont plusieurs à la fois. Parfois, la présence d’un souffle cardiaque peut indiquer la présence d’un trouble.</p><h2>Diagnostic d’une cardiopathie </h2> <figure> <span class="asset-image-title">Échocardiogramme</span> <img alt="Échocardiogramme" src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/HC_Echocardiogram_Img_MEDIMG-PHO_EN.jpg" /> </figure> <p>Il peut arriver que les médecins diagnostiquent une cardiopathie avant même la naissance du bébé, au moyen d’un échocardiogramme fœtal qui produit une photo du cœur. Cependant, les anomalies sont habituellement détectées des jours ou même des mois après la naissance du bébé, après l’apparition des symptômes. </p><p>Pour détecter une cardiopathie après la naissance, le cardiologue évalue les antécédents du nouveau-né et lui fait passer un examen physique. À l’aide d’une radiographie pulmonaire, le médecin examine les poumons du bébé ainsi que taille, la forme et la position de son cœur. L’électrocardiogramme affiche le rythme cardiaque, tandis que l’échocardiogramme détermine la structure et le fonctionnement du cœur. L’échocardiogramme est très similaire à l’échographie prescrite à la femme enceinte en vue de mesurer la croissance du bébé. </p><p>Quelque fois, le médecin prescrit un cathétérisme cardiaque. Il s’agit d’un test effractif par lequel des cathéters (ou sondes) sont insérés dans l’aine, puis poussés par un vaisseau sanguin jusqu’au cœur. Un colorant permet d’observer la circulation sanguine ainsi que la taille et la forme des vaisseaux sanguins et des cavités du cœur. Il permet également de mesure les pressions et les niveaux d’oxygène. </p><h2>Traitement des cardiopathies </h2><p>Le traitement dépend de la partie du cœur qui est touchée. Certains enfants n’auront pas de besoin de traitement si la cardiopathie n’a que des effets secondaires sur la circulation du sang, tandis que pour d’autres, il faudra recourir à des médicaments, un cathétérisme cardiaque ou une intervention chirurgicale. De nombreuses cardiopathies peuvent être efficacement traités, souvent dans la petite enfance ou même dans le ventre de la mère, avant la naissance du bébé. Dans certains cas, l’anomalie ne peut être traitée sur-le-champ, il faut attendre que l’enfant ait grandi. Dans d’autres cas, l’anomalie est traitée progressivement. Bien que les cardiopathies soient habituellement incurables, il est possible de les gérer pour permettre à l’enfant de mener une vie normale. </p><p>Compte tenu des avancées technologiques et de la meilleure connaissance que l’on a des cardiopathies, l’horizon est positif pour la plupart des enfants qui en sont atteints. Le risque que le traitement provoque des effets secondaires ou des complications graves est bien plus bas que par le passé. La plupart des enfants malades atteignent l’âge adulte. Les enfants souffrant de cardiopathies simples vivent souvent des vies tout à fait normales. C’est pour les enfants atteints de maladies cardiaques complexes que des difficultés se présentent. </p><p>Pour plus d’information, consultez le centre de ressources « Cardiopathies ». </p>Troubles cardiaquesFalse

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.