BreastfeedingBBreastfeedingBreastfeedingEnglishDevelopmentalNewborn (0-28 days)NANAHealthy living and preventionAdult (19+) CaregiversNA2009-10-18T04:00:00ZAndrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPCJoan Brennan-Donnan, BASc, RDLaura CoxsonDebbie Stone, RN, IBCLC, RLCJoyce Touw, BScN, PNC(C), RN, IBCLC, RLC11.000000000000058.00000000000002925.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn about the many benefits that are associated with breastfeeding and breast milk. Tips for helping your baby latch on successfully are provided.</p><p>Breast milk is the perfect food for babies. Breastfeeding is recommended for the first six months of life and beyond with the addition of complementary solid foods starting at six months of age. Not only does breast milk have the right nutritional balance for your baby, but it also contains growth factors, antibodies, and other mechanisms that protect your baby against infections and other diseases throughout their lifetime.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>Newborn babies should be encouraged to the breast within half an hour of birth.</li> <li>There are various positions to hold your baby in while breastfeeding including cross-cradle, football, cradle and lying down.</li> <li>Your baby is getting enough milk in the first two weeks if they pass a minimum of two substantial, yellowish bowel movements and soaks six or more diapers per day.</li> <li>Some women who should not breastfeed are women who have HIV/AIDS, are undergoing cancer treatment, or need to take certain medications.</li></ul>
الرضاعة الطبيعيةاالرضاعة الطبيعيةBreastfeedingArabicNeonatologyNewborn (0-28 days)BodyNAHealthy living and preventionAdult (19+)NA2009-10-18T04:00:00ZAndrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPC;Debbie Stone, RN, IBCLC, RLC;Laura Coxson;Joyce Touw, BScN, PNC(C), RN, IBCLC, RLC;Joan Brennan-Donnan, BASc, RD11.000000000000058.00000000000002925.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>ارضاع و تغذيته المولود الجديد: ان حليب الام هو الغذاء المثالي للاطفال الرضّع. تعلّم عن العديد من الفوائد التي ترتبط مع الرضاعة الطبيعية وحليب الام.</p>
母乳喂养母乳喂养BreastfeedingChineseSimplifiedNeonatologyNewborn (0-28 days)BodyNAHealthy living and preventionAdult (19+)NA2009-10-18T04:00:00Z58.000000000000011.00000000000002925.00000000000Flat ContentHealth A-Z了解更多有关母乳喂养和母乳的益处。这里介绍了几条帮助宝宝成功衔乳的技巧。<br>
母乳喂養母乳喂養BreastfeedingChineseTraditionalNeonatologyNewborn (0-28 days)BodyNAHealthy living and preventionAdult (19+)NA2009-10-18T04:00:00Z58.000000000000011.00000000000002925.00000000000Flat ContentHealth A-Z了解新生兒母乳餵養的相關知識,包括母乳餵養好處,母乳餵養時間等
Lactancia maternaLLactancia maternaBreastfeedingSpanishNAChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NANANAAdult (19+)NA2008-10-18T04:00:00ZAndrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPCJoan Brennan-Donnan, BASc, RDLaura CoxsonDebbie Stone, RN, IBCLC, RLCJoyce Touw, BScN, PNC(C), RN, IBCLC, RLC58.000000000000011.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Aprenda sobre los beneficios asociados con alimentar al bebé con leche materna. Lea consejos sobre cuándo y cómo amamantar a su bebé, posiciones y prendido.</p>
தாய்ப்பாலூட்டுதல்தாய்ப்பாலூட்டுதல்BreastfeedingTamilNAChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NANANAAdult (19+)NA2009-10-18T04:00:00Z​​Andrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPC​​Joan Brennan-Donnan, BASc, RD​​Laura Coxson​​Debbie Stone, RN, IBCLC, RLC​​Joyce Touw, BScN, PNC(C), RN, IBCLC, RLC​58.000000000000011.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>தாய்ப்பாலூட்டுதல் மற்றும் தாய்ப் பால் ஆகியவற்றுடன் தொடர்பான பல்வேறு பலன்களைப் பற்றியும் தாய்ப்பாலூட்டும் நிலைகள் மற்றும் எவ்வாறு தாய்ப்பால் ஊட்ட வேண்டும் என்</p>
پستان سے دودھ پلاناپپستان سے دودھ پلاناBreastfeedingUrduNAChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NANANAAdult (19+)NA2009-10-18T04:00:00Z58.000000000000011.00000000000002925.00000000000Flat ContentHealth A-Z​​چھاتی سے دودھ پلانے اور ماں کے دودھ سے وابستہ متعدد فوائد کے بارے میں معلوم کریں ۔ چھاتی سے دودھ پلانے کی پوزیشن اور طریقوں کے بارے میں مفید نکات۔
AllaitementAAllaitementBreastfeedingFrenchNeonatologyNewborn (0-28 days)BodyNAHealthy living and preventionAdult (19+)NA2009-10-18T04:00:00ZAndrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPCJoan Brennan-Donnan, BASc, RDLaura CoxsonDebbie Stone, RN, IBCLC, RLCJoyce Touw, BScN, PNC(C), RN, IBCLC, RLC11.000000000000058.00000000000002925.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur les nombreux avantages qui sont associés à l'allaitement et au lait maternel. Vous y trouvez des conseils pour aider votre bébé à s'allaiter avec succès.</p><p>Le lait maternel est la nourriture parfaite pour un bébé. L'allaitement est recommandé pendant les six premiers mois de la vie et plus (en plus des aliments solides complémentaires à partir de l’âge de six mois). Le lait maternel assure non seulement le bon équilibre nutritionnel de votre bébé, il contient également des facteurs de croissance, des anticorps et d'autres mécanismes pour protéger votre bébé contre les infections et les autres maladies tout au long de sa vie.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les nouveau-nés devraient être encouragés à prendre le sein dans la demi-heure qui suit la naissance.</li> <li>Il existe différentes positions pour tenir votre bébé lors de l’allaitement, dont la Madone inversée, la position football (rugby), la position Madone et la position couchée.</li> <li>Votre bébé boit suffisamment de lait au cours des deux premières semaines s’il passe un minimum de deux selles substantielles et jaunâtres, et mouille au moins six couches par jours.</li> <li>Certaines femmes ne devraient pas allaiter comme les femmes atteintes du VIH/sida, celles qui subissent un traitement contre le cancer et celles qui doivent prendre certains médicaments.</li></ul>

 

 

Allaitement440.000000000000AllaitementBreastfeedingAFrenchNeonatologyNewborn (0-28 days)BodyNAHealthy living and preventionAdult (19+)NA2009-10-18T04:00:00ZAndrew James, MBChB, MBI, FRACP, FRCPCJoan Brennan-Donnan, BASc, RDLaura CoxsonDebbie Stone, RN, IBCLC, RLCJoyce Touw, BScN, PNC(C), RN, IBCLC, RLC11.000000000000058.00000000000002925.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur les nombreux avantages qui sont associés à l'allaitement et au lait maternel. Vous y trouvez des conseils pour aider votre bébé à s'allaiter avec succès.</p><p>Le lait maternel est la nourriture parfaite pour un bébé. L'allaitement est recommandé pendant les six premiers mois de la vie et plus (en plus des aliments solides complémentaires à partir de l’âge de six mois). Le lait maternel assure non seulement le bon équilibre nutritionnel de votre bébé, il contient également des facteurs de croissance, des anticorps et d'autres mécanismes pour protéger votre bébé contre les infections et les autres maladies tout au long de sa vie.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les nouveau-nés devraient être encouragés à prendre le sein dans la demi-heure qui suit la naissance.</li> <li>Il existe différentes positions pour tenir votre bébé lors de l’allaitement, dont la Madone inversée, la position football (rugby), la position Madone et la position couchée.</li> <li>Votre bébé boit suffisamment de lait au cours des deux premières semaines s’il passe un minimum de deux selles substantielles et jaunâtres, et mouille au moins six couches par jours.</li> <li>Certaines femmes ne devraient pas allaiter comme les femmes atteintes du VIH/sida, celles qui subissent un traitement contre le cancer et celles qui doivent prendre certains médicaments.</li></ul><p>Il est bien connu que les bébés allaités souffrent moins souvent de maladies, contractent moins d’infections, développent moins d'allergies et sont moins susceptibles de devenir obèses au cours de leur vie, comparativement aux bébés nourris au moyen de préparations pour nourrissons. L'allaitement est pratique et gratuit, et permet également aux mères et aux bébés de forger des liens uniques qui répondent à leurs besoins, ce qui permet de bâtir une solide relation de confiance.</p><p>Le lait maternel humain est considéré le meilleur lait pour tous les bébés – tous les bébés devraient être allaités.</p><p>« ...l'allaitement exclusif pendant les six premiers mois est la meilleure façon de nourrir les nouveaux-nés. Par la suite, on recommande de donner aux nouveaux-nés des aliments complémentaires et de poursuivre l'allaitement jusqu'à l'âge de deux ans ou plus ».</p><p>[Organisation mondiale de la santé, 2001. Global Strategies for Infant and Young Child Feeding. Résolution adoptée dans le cadre de la cinquante-quatrième Assemblée mondiale de la santé, 9 mai 2001]. </p><h2>Quand faut-il allaiter et pendant combien de temps?</h2><p>On devrait encourager les nouveau-nés à téter au cours de la demi-heure qui suit la naissance; vous serez probablement encore dans la salle d'accouchement. Dans les minutes qui suivent la naissance, on placera votre nouveau-né directement sur la peau de votre poitrine. Si ses bras et ses jambes peuvent bouger librement, il fera son chemin vers votre mamelon, comme le font tous les mammifères qui viennent de naître afin de survivre. Votre nouveau-né pourrait décider de téter immédiatement, mais il sera probablement plus fasciné par vos yeux pour commencer. Selon la grosseur de vos seins et la durée de votre accouchement, votre nouveau-né pourrait avoir besoin d'aide pour atteindre votre mamelon. Votre nouveau-né passera par différents stades de vivacité, allant de l'éveil tranquille, à l'agitation, à la somnolence. Puis, il pourrait tomber profondément endormi. Après quelques heures, il se réveillera pour boire de nouveau.</p><p>Il se peut que votre nouveau-né boive fréquemment, soit à un intervalle d’une heure et demie à trois heures, pendant les premiers jours afin de stimuler vos seins à produire plus de lait. Lorsque votre bébé se réveille ou semble avoir faim (lorsqu’il fait semblant de téter avec sa bouche ou lorsqu’il porte ses mains à sa bouche), vous devriez l'allaiter. C’est ce que l’on nomme l'allaitement sur demande. Tentez d'allaiter votre bébé avant qu'il ne pleure vigoureusement, car il ne pourra se concentrer sur l'allaitement s’il est contrarié. Permettez à votre bébé de téter votre doigt bien propre jusqu'à ce qu'il se calme puis approchez-le du sein de nouveau. Ne commencez pas toujours l'allaitement avec le même sein et permettez au bébé de téter sur le même sein aussi longtemps qu'il le désire afin qu'il puisse recevoir plus de lait de fin d'allaitement, lequel est riche en calories.</p><p>Vous saurez que votre nouveau-né a terminé avec le premier sein lorsqu'il tète moins rapidement et lorsque vous ne l'entendez pas avaler. Bien que les bébés allaités n’aient souvent pas besoin de faire un rot, obligez votre bébé à prendre une courte pause, puis offrez-lui le deuxième sein. Si vous permettez à votre bébé de s’allaiter aux deux seins à chaque boire, cela vous aidera à établir vos réserves de lait. Les mères qui ont d'importantes réserves de lait peuvent n’offrir qu’un sein par tétée. Certaines mères qui doivent retourner au travail plus tôt allaiteront seulement le bébé avec un sein durant les premières semaines et tireront le lait de l'autre sein afin de le congeler, ce qui permettra à un autre soignant de donner le lait maternel au bébé lorsqu'elles retournent au travail. Ce manège fait croire à votre corps que vous allaitez des jumeaux.</p> <figure> <span class="asset-image-title">Réflexe d'évacuation</span><img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Letdown_reflex_MED_ILL_EN.jpg" alt="" /><figcaption class="asset-image-caption">Lorsque les nerfs des mamelons sont stimulés, un message est envoyé à votre cerveau pour lui dire de libérer l'oxytocine, une hormone. En raison de l'oxytocine, le lait sort des glandes et est envoyé dans les canaux galactophores (canaux qui acheminent le lait).</figcaption> </figure> <p>La capacité de produire de bonnes réserves de lait dépend de quelques facteurs, dont le plus important est de tirer fréquemment et régulièrement le lait des seins. Vous remarquerez peut-être que vos seins picotent ou coulent lorsque vous pensez à votre bébé ou lorsque vous l'entendez pleurer. C'est ce que l'on nomme le réflexe d’éjection du lait. Vous pouvez favoriser votre réflexe d’éjection du lait en vous assurant de boire et de dormir suffisamment, en réduisant votre niveau de stress et en tentant de favoriser un environnement détendu jusqu'à ce que vous et votre bébé ayez établi une bonne routine d'allaitement. Dans les premières semaines, pendant que vous développez une relation d'allaitement avec votre nouveau-né, demandez à votre conjoint et à des amis de vous aider avec les taches ménagères, comme la cuisine, le nettoyage, le lavage et les courses. Si vous avez de la difficulté, téléphonez l'hôpital où vous avez accouché pour qu'on vous recommande un consultant en lactation ou un autre spécialiste de l'allaitement, une clinique d'allaitement ou un groupe de soutien pour mères.</p><p>Trois à quatre semaines sont nécessaires pour établir un horaire d'allaitement avec votre bébé. Votre bébé pourrait vouloir boire à toutes les deux à quatre heures; chaque bébé est différent. À la troisième ou quatrième semaine de sa vie, il se peut que votre bébé ait très faim et qu’il avale le lait rapidement. À d’autres occasions, votre bébé pourrait avoir envie de boire plus lentement et de se faire câliner un peu plus; cela pourrait donc durer 30 à 40 minutes. Ce contrôle du bébé prévient la suralimentation que l'on observe avec les bouteilles de lait mesurées, lesquelles contribuent à une prise de poids excessive.</p><p>En général, un bébé a besoin de boire huit fois par jour afin de prendre du poids adéquatement. Si les tétées sont retardées ou si les seins ne sont pas vidés à l’heure prévue, vos seins se rempliront et deviendront inconfortables. La pression dans vos seins enverra comme message que vous ne voulez pas de ce lait, ce qui réduira les hormones qui suscitent la production de lait et diminuera donc la production de lait.</p><h2>S’accrocher au sein</h2><p>Il est très important, pour la mère et le bébé, d'être bien installés afin que l'allaitement se déroule bien. Cela permet également à votre bébé d'obtenir le plus de lait possible et d’éviter que vos mamelons deviennent douloureux. </p><p>Tenez votre bébé en position confortable en diagonale sur votre poitrine, ou assoyez-le sur votre hanche de façon à ce que son visage soit tourné vers le sein. Tenez votre sein avec votre main libre lorsque vous tentez de l'accrocher au sein. Il pourrait être utile de faire couler ou d'étendre du lait maternel sur le mamelon afin que votre bébé puisse le goûter ou le lécher avant qu’il ne s’accroche avec toute sa bouche. Lorsqu’il ouvre grand la bouche, approchez-le rapidement mais doucement du sein. Ne poussez pas votre sein vers le bébé. Le menton du bébé doit s'approcher en premier et la lèvre inférieure doit recouvrir la région brune du sein, soit l’auréole, autant que possible. La lèvre supérieure vient en dernier.</p><p>Votre bébé ne devrait pas seulement sucer le mamelon, car cela est inconfortable et ne permet pas un bon transfert du lait.</p><p>Une fois que votre bébé commence à téter, vous sentirez votre sein rentrer et sortir. Votre bébé détendra sa tête vers l’arrière et son nez touchera légèrement votre sein. Si ses lèvres sont tournées vers l’extérieur, il respirera plus facilement.</p><p>Si votre bébé n’est pas bien accroché et que êtes inconfortable, insérez votre doigt dans le coin de sa bouche et entre ses gencives pour briser la succion et retirez-le du sein. Repositionnez-le et laissez-le se raccrocher jusqu'à ce que vous soyez bien installés. Initialement, votre bébé pourrait téter rapidement pendant quelques moments pour commencer à avaler du lait, puis il ralentira tout en continuant de boire du lait.</p><h2>Prise correcte du sein</h2><p>Laissez votre bébé vous guider pour prendre correctement le sein. Vous pouvez commencer par tenir votre bébé entre vos seins, peau contre peau. Lorsqu’il commence à chercher le sein, déplacez-le légèrement vers le sein en soutenant son cou et ses épaules. Laissez votre bébé chercher le mamelon, s’étirer et prendre votre sein.</p> <figure class="asset-c-80"> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Latching_on_step1_MED_ILL_FR.jpg" alt="" /> <figcaption class="asset-image-caption">Approchez votre bébé du sein en gardant sa tête légèrement inclinée vers l'arrière.</figcaption> </figure> <p>Si votre bébé n’ouvre pas la bouche, frottez légèrement sa bouche avec le bout de votre mamelon. N’oubliez pas de rompre le contact entre la bouche du bébé et votre sein après chaque frottement. </p><p>Essayez de mettre le bébé au sein lorsqu’il a la bouche grande ouverte, comme lorsqu’il bâille. Soyez patiente. Attendez qu’il ouvre la bouche en grand.</p> <figure class="asset-c-80"> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Latching_on_step2_MED_ILL_FR.jpg" alt="" /> <figcaption class="asset-image-caption">Commencez par approcher le menton du bébé vers le sein, puis approchez sa lèvre inférieure.</figcaption> </figure> <p>Lorsqu’il ouvre la bouche en grand, approchez-le rapidement, mais doucement du sein. Ne poussez pas votre sein vers le bébé. Laissez le menton de votre bébé approcher d’abord le sein, puis sa lèvre inférieure pour couvrir autant que possible l’aréole, puis enfin, la lèvre supérieure vers le sein. Le bout du nez est tout près du sein ou il le touche légèrement. Lorsque votre bébé prend correctement le sein, sa lèvre inférieure recouvre plus l’aréole que la lèvre supérieure. </p><p>Si vous ressentez encore de la douleur lorsque votre bébé prend le sein, appuyez le menton de votre bébé vers le bas avec vos doigts.</p> <figure class="asset-c-80"> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Latching_on_step3_MED_ILL_FR.jpg" alt="" /> <figcaption class="asset-image-caption">Assurez-vous que la lèvre inférieure du bébé couvre une plus grande partie de l'auréole que la lèvre supérieure.</figcaption> </figure> <h2>Positions pour l'allaitement</h2><p>Voici quelques positions d’allaitement utiles que vous pourriez essayer: la prise berceau, la prise berceau croisé, la prise de football et la position étendue.</p><h3>Madone inversée</h3><p>Dans cette position, le sein est soutenu par le bras qui se trouve du même côté (le sein gauche est soutenu par la main gauche). Cette position fonctionne bien pour apprendre à allaiter ou si votre bébé est petit. Elle vous permet de contrôler la tête de votre bébé et aide votre bébé à prendre le sein. </p> <figure class="asset-c-80"> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Breastfeeding_positions_cross_cradle_MED_ILL_EN.jpg" alt="" /> </figure> <h3>Position Football</h3><p>Cette position fonctionne bien elle aussi quand vous apprenez à allaiter ou si votre bébé est petit. En outre, il s’agit d’une bonne position si vous avez des seins volumineux, si vous avez des mamelons plats ou endoloris ou si vous avez donné naissance par césarienne et ne pouvez pas placer le bébé sur votre ventre. </p> <figure class="asset-c-80"> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Breastfeeding_positions_football_MED_ILL_EN.jpg" alt="" /> </figure> <h3>Position Madone</h3><p>Il s’agit d’une bonne position une fois que vous êtes à l’aise avec l’allaitement. Votre bébé repose sur vos hanches et sa tête est soutenue dans le creux de votre bras. La poitrine du bébé doit être appuyée sur la vôtre afin qu’il n’ait pas à tourner sa tête pour atteindre votre mamelon. </p> <figure class="asset-c-80"> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Breastfeeding_positions_cradle_MED_ILL_EN.jpg" alt="" /> </figure> <h3>Position couchée<br></h3><p>En vous couchant sur le côté, placez le bébé sur le côté en face de vous, avec sa tête à la hauteur de votre sein. Cette position est idéale pour la nuit, car elle permet à vous et votre bébé de vous reposer. Il s’agit aussi d’une bonne position s’il est trop douloureux pour vous de vous asseoir, si avez des seins volumineux et si vous avez donné naissance par césarienne. </p> <figure class="asset-c-80"> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Breastfeeding_positions_lying_down_MED_ILL_EN.jpg" alt="" /> </figure> <h2>L'allaitement dans les situations spéciales</h2><h3>Allaiter après une chirurgie mammaire </h3><p>Pour de nombreuses femmes ayant subi une augmentation mammaire, cela n'a pas d'incidence sur leur capacité de produire et de fournir du lait maternel en quantité suffisante. Si vous avez subi une réduction mammaire, il est très possible que vous ne puissiez pas produire suffisamment de lait pour répondre aux besoins de croissance de votre bébé. Dans ce cas, vous pouvez demander l'aide d'un consultant en lactation ou d'un autre spécialiste de l'allaitement. Ces derniers peuvent vous montrer comment fournir des suppléments alimentaires au sein.</p><h3>Allaiter après une césarienne </h3><p>Après une césarienne, il n'est pas toujours facile de trouver une position confortable pour l'allaitement. Certaines mères préfèrent allaiter étendues sur le côté avec un oreiller derrière le dos et un oreiller sur le devant pour placer le bébé au niveau du sein. Pour d'autres mères, elles sont plus à l'aise d'allaiter en position assise avec un oreiller devant l'abdomen pour soutenir le bébé. Vous pouvez aussi utiliser la position football redressée, où le bébé est assis sur un oreiller à côté de vous et vous le tenez en direction du sein avec le bras gauche ou droit, selon le cas.</p><h3>Allaiter un bébé prématuré</h3><p>En vous assurant de bien soutenir la tête de votre bébé prématuré, vous pouvez le placer en diagonale sur votre poitrine face à votre sein ou le tenir en position football redressé directement face à votre sein pour ses premières introductions à l'allaitement. Les bébés prématurés tenteront de lécher le lait qui coule du mamelon et ouvriront leur bouche tout comme les bébés à terme. Selon la grosseur de vos mamelons, il est possible que votre bébé ne puisse s'y accrocher pendant plusieurs semaines jusqu'à ce qu'il soit plus grand, mais la chaleur maternelle, les battements du cœur et le goût du lait sur le mamelon facilitent le processus d'allaitement. </p><h3>Élever des jumeaux</h3><p>La meilleure façon d'allaiter des jumeaux en même temps est d'utiliser la prise football pour les deux bébés. Installez des oreillers pour soutenir chaque bébé, ce qui vous laissera une main libre pour en accrocher un à la fois. Alternez les seins afin de maintenir de bonnes réserves de lait dans les deux seins si l’un des bébés tète plus vigoureusement que l'autre, et ce, jusqu'à ce que chaque bébé décide quel est le sein qu’il préfère.</p><h2>Savoir reconnaître à quel moment votre bébé a eu suffisamment de lait</h2><p>De nombreuses mères qui allaitent se demandent si le bébé obtient suffisamment de lait, particulièrement pendant la première semaine, lorsque le nouveau-né perd une partie de son poids à la naissance, comme prévu. Certains bébés boivent davantage au cours de certaines tétées. Vous saurez que votre bébé obtient suffisamment de lait dans les deux premières semaines s'il évacue au moins deux selles jaunâtres importantes et s’il trempe six couches ou plus par jour une fois que vos seins ont commencé à produire du lait.</p><p>De plus, il sera satisfait de chaque tétée si vous lui permettez de faire un rot et de retourner au sein pour prendre un « dessert » après une courte sieste. De nombreux bébés se réveillent après 15 à 30 minutes si on les a mis au lit pour s'être endormis au sein. Tout comme les adultes, une fois qu'ils ont eu quelques minutes pour digérer quelque peu le repas, ils aiment terminer avec un petit dessert avant de s'installer pour un bon repos. C'est habituellement à ce moment que des amis et des proches bien intentionnés suggèrent un digestif ou que la mère n’a plus suffisamment de lait. Offrez-lui tout de même le sein! </p><p>À la fin des deux premières semaines, votre nouveau-né devrait avoir repris son poids de naissance. Si votre bébé prend du poids et s’il semble satisfait, vous êtes sur la bonne voie pour établir une relation d'allaitement.</p><h2>Poussées de croissance</h2><p>À l'âge d'environ trois semaines, six semaines et 10 à 12 semaines, votre bébé aura peut-être continuellement faim. C'est ce que l'on qualifie de poussée de croissance et la faim constante de votre bébé est un signal qu’il grandit et qu'il a besoin de plus de lait. Pendant environ 48 heures, votre bébé boira fréquemment jusqu'à ce que votre corps produise plus de lait. Puis, votre horaire d'allaitement retournera généralement à la normale. Ce n'est pas le moment de donner à votre bébé des biberons supplémentaires qui contiennent de la préparation pour nourrissons puisque cela réduira vos réserves de lait plutôt que de les augmenter, à moins que vous tiriez votre lait maternel selon l'horaire d'allaitement habituel. </p><h2>Vitamines supplémentaires pour bébés</h2><p>Le lait maternel contient toutes les vitamines et tous les minéraux que nécessite votre bébé, à l'exception de la vitamine D et possiblement du fluor si votre eau potable locale n’en contient pas. Tous les bébés qui sont allaités ont besoin d'un supplément de vitamine D. Selon l'endroit où vous vivez, votre médecin vous suggérera probablement de donner 400 UI de vitamine D à votre bébé tous les jours, tant et aussi longtemps que vous allaitez.</p><h2>Compléter l'alimentation de votre bébé avec de la préparation pour nourrissons</h2><p>Les premières semaines qui suivent la naissance sont les plus importantes en ce qui concerne l'établissement de vos réserves de lait. Par conséquent, essayez de ne pas donner des biberons de préparation pour nourrissons pour compléter l'alimentation de votre bébé durant ce temps. Si votre bébé ne prend pas suffisamment de poids, demandez de l'aide à votre médecin ou à un consultant en lactation. Si, une fois que vous avez établi une routine d'allaitement, vous désirez compléter l'alimentation de votre bébé avec de la préparation pour nourrissons pendant une occasion spéciale ou parce que vous retournez au travail, offrez à votre bébé du lait maternel tiré pour l’aider à s'habituer à un écoulement différent du lait et à la façon de téter un biberon. Un soignant peut donner à votre bébé votre lait maternel tiré à quelques reprises par semaine afin d’atténuer le choc pour lui lorsque viendra le temps de vous séparer.</p><h2>Prendre des médicaments lorsqu'on allaite</h2><p>La plupart des médicaments peuvent être transmis à un bébé par le lait maternel. Cependant, la plupart des médicaments qui atteignent le lait maternel sont présents en très petite quantité. Cela signifie que le bébé recevra seulement une infime quantité de médicaments. Si vous devez prendre des médicaments pendant que vous allaitez, consultez votre médecin pour vous assurer qu'il n'y a pas de contre-indication. Vous pouvez également consulter le site Web Motherisk au <a href="http://www.motherisk.org/" target="_blank">www.motherisk.org</a> (Disponible en anglais seulement).</p><h2>Utiliser un tire-lait</h2><p>De nombreuses raisons pourraient vous pousser à tirer votre lait maternel : pour faciliter la tétée en ramollissant le sein, pour soulager la congestion mammaire, pour stimuler la production de lait, pour congeler du lait supplémentaire en vue d'un retour au travail ou d'une occasion spéciale, ou pour nourrir un bébé prématuré ou un bébé malade. Vous pouvez extraire le lait à la main en comprimant les seins doucement et de façon rythmée pour faire couler le lait, mais la plupart des mères préfèrent utiliser un tire-lait manuel ou électrique. Pour une utilisation occasionnelle ou s'il n'y a pas d'électricité à votre disposition, un tire-lait manuel est habituellement suffisant, mais vous devrez vous pratiquer à quelques reprises afin de l'utiliser efficacement.</p><p>Pour plus de renseignements à cet égard, veuillez consulter « <a href="/Article?contentid=443&language=French">Allaiter : tirer du lait occasionnellement pour un bébé en santé</a> ». </p><p>Si votre bébé est prématuré ou malade, et doit demeurer à l'hôpital plus longtemps, ou si vous prévoyez tirer beaucoup de lait supplémentaire en vue d'un retour au travail, vous devrez utiliser un tire-lait double et électrique approuvé par l'hôpital. Ces tire-lait sont très efficaces pour établir et maintenir de bonnes réserves de lait pendant plusieurs mois. Un bon tire-lait vous permet d’offrir la meilleure alimentation à votre bébé et ne coûte qu’une portion de ce qu’il vous en coûterait pour lui donner de la préparation pour nourrissons pendant la première année de sa vie.</p><p>Pour obtenir plus de renseignements à cet égard, consultez « <a href="/Article?contentid=1845&language=French">Allaitement : tirer du lait pour un bébé hospitalisé</a> ».</p><h2>Qui ne devrait pas allaiter?</h2><p>Les femmes qui sont séropositives pour le VIH ou qui sont atteintes du sida dans les pays développés peuvent transmettre le virus à leur bébé en allaitant. Si le lait tiré est pasteurisé, vous pouvez le donner au bébé pour le protéger des infections sans pour autant lui transmettre la maladie.</p><p>Les femmes qui souffrent de tuberculose active et non traitée doivent être séparées de leur bébé pendant les deux premières semaines du traitement mais peuvent tirer leur lait maternel pour le bébé pendant ce temps.</p><p>Les mères qui développent la varicelle peu avant ou après la naissance doivent être séparées de leur bébé jusqu'à ce qu’il soit immunisé mais peuvent tout de même tirer leur lait maternel pour leur bébé.</p><p>Les femmes qui présentent des lésions sur leurs seins et qui souffrent d'herpès actif peuvent le transmettre au bébé.</p><p>Les bébés qui souffrent de galactosémie doivent suivre une diète sans lactose et on ne peut donc pas leur donner du lait maternel.</p><p>Les femmes qui reçoivent des traitements en raison du cancer ne devraient pas allaiter. Les médicaments utilisés pour combattre le cancer sont dangereux pour le bébé. Si la mère reçoit des médicaments contre le cancer à la mère, son bébé ne devrait pas recevoir son lait maternel.</p><p>Les femmes qui doivent prendre certains médicaments, comme de l’amiodarone, du chloramphénicol, du lithium, des agents radioactifs ou de la tétracycline devraient le faire sous la supervision d'un médecin. </p><p>Pour obtenir plus de renseignements sur les médicaments et l'allaitement, consultez votre spécialiste de l'allaitement ou votre médecin.</p><h2>Quelques mots pour les pères</h2><p>L'allaitement est un moyen naturel d'offrir le meilleur départ possible à votre bébé. L'allaitement protège également la santé à long terme de votre conjointe. L'allaitement n'est pas toujours facile sans le soutien et la compréhension du conjoint car il s'agit d'une expérience d'apprentissage entre la mère et son nouveau-né. Pendant les premières semaines de la vie de votre bébé, la meilleure façon d'aider est de nourrir et de prendre soin de votre conjointe pendant qu'elle nourrit votre bébé. Les pères peuvent changer les couches, laver le bébé, lui faire de câlins et le bercer pendant que la mère fait une sieste ou prend une douche. Aussi, n'oubliez pas les autres tâches ménagères comme le lavage, le nettoyage et l'épicerie. Plus votre conjointe passe du temps avec le nouveau-né, plus sa transition vers son rôle de mère sera aisée. L’horaire d'allaitement s'établira plus rapidement et elle se sentira plus apte à s'occuper du nouveau-né.<br></p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/breastfeeding_newborn.jpgAllaitement

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.