AboutKidsHealth

 

 

CryingCCryingCryingEnglishNeonatologyNewborn (0-28 days)BodyNANAAdult (19+)NA2009-09-22T04:00:00ZJoanne Cummings, PhD, CPsychBrenda S. Miles, PhD, Cpsych8.0000000000000064.0000000000000632.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>How to effectively recognize the different types of cries your newborn baby might have. Each cry will mean different things, such as hunger.</p><p>Parents are programmed to find their baby’s cries distressing. Your baby’s crying, and your response to their crying, is your first shared language. When your baby is soothed by your response to their cry, you feel competent. When your baby’s crying is frequent, intense, and difficult to soothe, you can feel frustrated or anxious. The information here will help you understand your baby’s crying. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>Some babies cry more than others but studies show that the maximum crying occurs in the first three months of life.</li> <li>Different cries can mean your baby is trying to communicate different things such as hunger, pain or fussiness.</li> <li>Very high-pitched crying that persists, or in some cases very low-pitched crying that persists, can be associated with severe or chronic illness.</li></ul>
宝宝哭闹宝宝哭闹Crying in BabiesChineseSimplifiedNAChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NANANAAdult (19+)NA2009-09-22T04:00:00Z000Flat ContentHealth A-Z如何有效识别宝宝可能出现的不同哭声以及如何应对。每种哭声都有其各自含义,如饥饿。<br>
Les pleursLLes pleursCryingFrenchNeonatologyNewborn (0-28 days)BodyNANAAdult (19+)NA2009-09-22T04:00:00ZJoanne Cummings, PhD, CPsychBrenda S. Miles, PhD, Cpsych8.0000000000000064.0000000000000632.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur la façon de distinguer les différents types des pleurs de votre nouveau-né. Chaque type de pleurs signifie un besoin différent, comme la faim.</p><p>Les parents sont programmés de façon à ce que les pleurs de leur bébé leur soient pénibles. Lorsque votre bébé pleure, vous tenterez de combler ses besoins coûte que coûte. Les pleurs de votre bébé et votre réaction à ses pleurs sont votre premier langage commun. Lorsque vous réussissez à le calmer, cela vous donne de la confiance. Si les pleurs de votre bébé sont fréquents, forts et difficiles à calmer, vous pourriez ressentir de la frustration et de l’impatience. Les renseignements suivants vous aideront à comprendre les pleurs de votre bébé.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Certains bébés pleurent plus que d’autres, mais les études ont démontré que le maximum de pleurs survient dans les trois premiers mois de leur vie.</li> <li>Différents types de pleurs signifient que votre bébé essaie de communiquer différentes choses, comme la faim, la douleur ou l’irritation.</li> <li>Des pleurs très aigus qui persistent ou, dans certains cas, des pleurs très graves qui persistent peuvent être associés à des maladies graves ou chroniques. </li></ul>

 

 

Les pleurs448.000000000000Les pleursCryingLFrenchNeonatologyNewborn (0-28 days)BodyNANAAdult (19+)NA2009-09-22T04:00:00ZJoanne Cummings, PhD, CPsychBrenda S. Miles, PhD, Cpsych8.0000000000000064.0000000000000632.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur la façon de distinguer les différents types des pleurs de votre nouveau-né. Chaque type de pleurs signifie un besoin différent, comme la faim.</p><p>Les parents sont programmés de façon à ce que les pleurs de leur bébé leur soient pénibles. Lorsque votre bébé pleure, vous tenterez de combler ses besoins coûte que coûte. Les pleurs de votre bébé et votre réaction à ses pleurs sont votre premier langage commun. Lorsque vous réussissez à le calmer, cela vous donne de la confiance. Si les pleurs de votre bébé sont fréquents, forts et difficiles à calmer, vous pourriez ressentir de la frustration et de l’impatience. Les renseignements suivants vous aideront à comprendre les pleurs de votre bébé.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Certains bébés pleurent plus que d’autres, mais les études ont démontré que le maximum de pleurs survient dans les trois premiers mois de leur vie.</li> <li>Différents types de pleurs signifient que votre bébé essaie de communiquer différentes choses, comme la faim, la douleur ou l’irritation.</li> <li>Des pleurs très aigus qui persistent ou, dans certains cas, des pleurs très graves qui persistent peuvent être associés à des maladies graves ou chroniques. </li></ul><h2>Que savons-nous sur les pleurs des bébés pendant les trois premiers mois de leur vie?</h2><ul><li>Certains bébés pleurent plus souvent que d’autres. </li><li>Tous les bébés pleurent davantage et semblent plus agités (difficiles) vers la fin de l’après-midi ou au début de la soirée.</li><li>Tous les bébés pleurent plus souvent pendant les trois premiers mois de leur vie.</li><li>De nombreuses d’études ont démontré que pendant les trois premiers mois de la vie, les pleurs des bébés suivent une courbe croissante. Ce modèle est appelé la « courbe des pleurs ». Les pleurs commencent à s’intensifier pendant les deux ou trois premières semaines, atteignent un sommet aux environs des six à huit semaines, puis décroissent progressivement jusqu’à l’âge de 12 mois. Par ailleurs, d’autres études ont prouvé qu’il y a différents sommets de pleurs. Toutefois, toutes les études révèlent que le sommet des pleurs survient dans les trois premiers mois qui suivent la naissance. </li><li>La fréquence élevée des pleurs pendant les trois premiers mois demeure inexpliquée: les pleurs se déclenchent et cessent sans préavis et ne sont pas nécessairement apaisés en nourrissant ou en réconfortant le bébé.</li></ul><h2>Différents pleurs signifient-ils différentes choses?</h2><p>Parmi les scientifiques, on dénote une certaine divergence d’opinions à savoir si les nouveau-nés pleurent différemment pour faire passer différents messages. Cependant, on s’entend de plus en plus pour dire que les pleurs des bébés sont variables et qu'une intensité accrue signifie une plus grande détresse, mais on ne s’entend pas sur la raison précise des pleurs. </p><p>Néanmoins, vous constaterez que vous réussissez souvent à deviner les besoins de votre bébé en fonction du ton de ses pleurs. À partir de l’âge de trois mois environ, les pleurs deviennent beaucoup plus interactifs et votre bébé pleurera différemment pour exprimer différents besoins. Ce changement correspond au développement de son comportement adaptatif. Voici quelques indications sur les différents pleurs. </p><h3>Faim </h3><p>Les pleurs de faim peuvent commencer calmement et lentement. Mais le volume augmente progressivement et les cris deviennent forts et rythmés. Essayez de nourrir votre bébé à moins que vous veniez tout juste de le faire et que vous n’avez aucun doute qu’il a suffisamment mangé. </p><h3>Douleur</h3><p>Les pleurs caractéristiques de la douleur sont très aigus, tendus, perçants, non mélodieux, vifs, courts et forts.</p><h3>Agitation </h3><p>Votre bébé pourrait pleurer à faible intensité et à intervalles intermittents lorsqu’il est contrarié. La plupart des bébés ont une « période d’agitation », généralement vers la fin de l’après-midi ou vers le début de la soirée. Le pleurs qui dénotent la mauvaise humeur diffèrent des pleurs de la faim, mais ils peuvent également devenir plus sonores, tout comme les pleurs de la faim. Voici certaines raisons pour ces pleurs :</p><ul><li>Le bébé veut que vous le preniez dans vos bras. C’est une façon efficace de le calmer. Les nouveau-nés se sont habitués de vivre dans un espace confiné et pourraient avoir peur lorsqu’ils se retrouvent dans le grand espace ouvert de leur lit. </li><li>Le bébé est inconfortable car sa couche est mouillée ou sale.</li><li>Le bébé est fatigué. Parfois, les bébés se frustrent lorsqu’ils n’arrivent pas à dormir.</li><li>Le bébé est trop ou peu stimulé. Réduisez ou augmentez, selon le cas, les sources de stimulation interactionnelles ou environnementales telles la musique ou la lumière.</li></ul><p>Rappelez-vous, tel que susmentionné, que les pleurs qui dénotent la mauvaise humeur peuvent n’avoir aucune explication durant les trois premiers mois et peuvent se déclencher et cesser peu importe ce que vous faites. </p><h3>Les pleurs anormaux</h3><p>Les pleurs très aigus qui sont jusqu’à trois fois plus forts que les pleurs habituels du bébé et qui persistent, ou dans certains cas, les pleurs de tonalité grave qui persistent, peuvent être liés à une maladie chronique. Ce genre de pleurs est nettement différent de tous les pleurs habituels du bébé. Mais, il ne faut pas les confondre avec les pleurs excessifs qui sont souvent dus aux coliques. </p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/crying_newborn.jpgLes pleurs

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.