Appetite slump in toddlersAAppetite slump in toddlersAppetite slump in toddlersEnglishDevelopmentalToddler (13-24 months);Preschooler (2-4 years)NANAHealthy living and preventionCaregivers Adult (19+)NA2010-06-04T04:00:00ZSheila Jacobson, MBBCh, FRCPC000Flat ContentHealth A-Z<p>An easy-to-understand overview of loss of appetite in toddlers, and tips on how to improve feeding at meal times.</p><p>There are times when your child may have lost their appetite, or does not want to eat at meal time. This can be discouraging and concerning. Still, there are simple ways to make meal times an enjoyable time for you, your child, and the entire family.</p><p>The eating habits your child develops as a toddler can determine their habits for the rest of their life. Poor eating habits are hard to break. Eating in a healthy, positive atmosphere helps children to develop healthy attitudes about food and themselves. Eating together is one way to help your child develop healthy attitudes about food.​</p><h2>Key points</h2> <ul> <li>If your child appears healthy and happy, there is probably no reason to be concerned about a temporary slump in appetite. </li> <li>Follow the "division of responsibility": as a parent, you are responsible for the "what" of feeding—breast milk, formula or food. Your baby is responsible for everything else—when, where, how much, how fast.</li> <li>Make mealtime fun.</li> <li>Serve small portions frequently.</li> <li>Vary your child's menu.</li> <li>Do not force feed or use food as a reward or punishment.</li> <li>Avoid distractions at mealtimes. </li> </ul>
Baisse d’appétit importante chez les tout petitsBBaisse d’appétit importante chez les tout petitsAppetite slump in toddlersFrenchDevelopmentalToddler (13-24 months);Preschooler (2-4 years)NANAHealthy living and preventionCaregivers Adult (19+)NA2010-06-04T04:00:00ZSheila Jacobson, MBBCh, FRCPC000Flat ContentHealth A-Z<p>Un aperçu facile à comprendre de la perte d’appétit chez les tout petits ainsi que des conseils sur la façon d’améliorer l’alimentation à l’heure des repas.</p><p>Il arrive parfois que votre enfant n’ait pas d’appétit ou qu’il ne veuille pas manger à l’heure des repas. Cela peut être décourageant et préoccupant. Toutefois, il existe des moyens simples de rendre les heures de repas agréables pour vous, votre enfant et toute la famille.</p><p>Les habitudes alimentaires que votre enfant développe alors qu’il est tout petit peuvent déterminer ses habitudes pour le reste de sa vie. Les mauvaises habitudes alimentaires sont difficiles à changer. Manger dans un environnement sain et positif aide les enfants à développer des attitudes saines à l’égard de la nourriture et d’eux-mêmes. Manger ensemble est une façon d’aider votre enfant à développer des attitudes saines envers les aliments.<br></p><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Si votre enfant semble heureux et en santé, il n’y a probablement pas de raison de s’inquiéter d’une baisse d’appétit importante temporaire.</li> <li>Respectez le « partage des responsabilités » : en tant que parent, il vous incombe de fournir le « choix » de l’alimentation (lait maternel, préparation pour nourrissons ou nourriture). Votre bébé est responsable de tout le reste : quand, où, combien, à quelle vitesse.</li> <li>Faites de l’heure du repas un moment amusant.</li> <li>Servez des petites portions souvent. </li> <li>Variez le menu de votre enfant.</li> <li>Ne forcez pas votre enfant à manger et n’utilisez pas la nourriture comme récompense ou punition. </li> <li>Évitez les distractions pendant l’heure du repas. </li> </ul>

 

 

Baisse d’appétit importante chez les tout petits637.000000000000Baisse d’appétit importante chez les tout petitsAppetite slump in toddlersBFrenchDevelopmentalToddler (13-24 months);Preschooler (2-4 years)NANAHealthy living and preventionCaregivers Adult (19+)NA2010-06-04T04:00:00ZSheila Jacobson, MBBCh, FRCPC000Flat ContentHealth A-Z<p>Un aperçu facile à comprendre de la perte d’appétit chez les tout petits ainsi que des conseils sur la façon d’améliorer l’alimentation à l’heure des repas.</p><p>Il arrive parfois que votre enfant n’ait pas d’appétit ou qu’il ne veuille pas manger à l’heure des repas. Cela peut être décourageant et préoccupant. Toutefois, il existe des moyens simples de rendre les heures de repas agréables pour vous, votre enfant et toute la famille.</p><p>Les habitudes alimentaires que votre enfant développe alors qu’il est tout petit peuvent déterminer ses habitudes pour le reste de sa vie. Les mauvaises habitudes alimentaires sont difficiles à changer. Manger dans un environnement sain et positif aide les enfants à développer des attitudes saines à l’égard de la nourriture et d’eux-mêmes. Manger ensemble est une façon d’aider votre enfant à développer des attitudes saines envers les aliments.<br></p><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Si votre enfant semble heureux et en santé, il n’y a probablement pas de raison de s’inquiéter d’une baisse d’appétit importante temporaire.</li> <li>Respectez le « partage des responsabilités » : en tant que parent, il vous incombe de fournir le « choix » de l’alimentation (lait maternel, préparation pour nourrissons ou nourriture). Votre bébé est responsable de tout le reste : quand, où, combien, à quelle vitesse.</li> <li>Faites de l’heure du repas un moment amusant.</li> <li>Servez des petites portions souvent. </li> <li>Variez le menu de votre enfant.</li> <li>Ne forcez pas votre enfant à manger et n’utilisez pas la nourriture comme récompense ou punition. </li> <li>Évitez les distractions pendant l’heure du repas. </li> </ul><h2>Causes d’une baisse d’appétit importante chez votre enfant</h2> <p>La maladie entraîne parfois une perte d’appétit. Si votre enfant a <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=748&language=French">mal à la gorge</a>, a une éruption cutanée, fait de <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=30&language=French">la fièvre</a> ou présente tout autre symptôme, il est peut être malade. Consultez un médecin si votre enfant ne semble pas bien ou si son état ne s’améliore pas.</p> <p>Si la maladie n’est pas la cause de la perte d’appétit, il existe plusieurs raisons expliquant pourquoi votre enfant ne mange pas. En voici quelques unes : </p> <ul> <li>votre enfant mange entre les repas;</li> <li>votre enfant boit du jus de fruit ou d’autres liquides (autres que de l’eau) entre les repas;</li> <li>votre enfant dépense moins d’énergie que d’habitude.</li> </ul> <p>En ce qui concerne les enfants âgés de plus d’un an, l’appétit diminue et augmente selon l’âge, le niveau d’énergie, les périodes de croissance et le tempérament.</p> <p>Si votre enfant semble heureux et en santé, il n’y a probablement pas de raison de s’inquiéter d’une baisse d’appétit importante temporaire.</p> <h2>Attisez l’appétit de votre enfant</h2> <p>Il existe des façons d’encourager votre enfant à manger.</p> <h3>Faites de l’heure du repas un moment amusant</h3> <p>Les heures de repas sont des moments sociaux importants pour les enfants qui grandissent. Essayez de rendre cette période de la journée plus agréable pour votre enfant. Offrez lui différents aliments et permettez lui de choisir ceux qu’il veut manger. Tentez de ne pas mettre l’accent sur ce que votre enfant NE mange PAS, mais concentrez-vous plutôt sur ce qu’il mange. Montrez-lui qu’il est amusant et agréable de manger. </p> <h3>Partage des responsabilités</h3> <p>Certains intervenants en matière de santé encouragent les parents à adopter la théorie de l’alimentation appelée « partage des responsabilités ». Selon cette théorie, il incombe aux parents de fournir le « choix » de l’alimentation et l’enfant est responsable de la « quantité » qu’il mangera. Cela signifie que le parent a la responsabilité d’offrir des aliments à l’enfant et d’aider le bébé ou le jeune enfant à se calmer et à devenir organisé pendant qu’il mange. Au fur et à mesure que l’enfant grandit, le parent choisit et prépare la nourriture, offre des collations et des repas réguliers, rend l’heure des repas agréable et agit comme un modèle sur lequel son enfant peut prendre exemple en savourant la nourriture à l’heure des repas. Les parents devraient interdire de manger entre les repas ou les collations. Entre ces périodes, essayez d’encourager votre enfant à ne boire que de l’eau. Cette théorie conforte les parents dans l'idée que leurs enfants tirent suffisamment de nutriments des aliments qu’ils choisissent.</p> <h3>Servez de petites portions fréquement</h3> <p>L’estomac des enfants est plus petit que celui des adultes. Ils ne mangent pas autant pendant les repas. Cinq ou six collations ou repas plus petits peuvent mieux répondre aux besoins en calories de votre enfant. Cela peut également occasionner moins de problèmes aux heures de repas.</p> <h3>Variez le menu de votre enfant</h3> <p>Lorsque vous préparez le repas de votre enfant, essayez d’inclure des aliments de chacun des quatre groupes alimentaires principaux :</p> <ul> <li>Des <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1438&language=French">produits à grains</a> complets, comme le pain, les pâtes, le riz, les céréales et d’autres produits enrichis de <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1450&language=French">fer</a>, d’<a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1449&language=French">acide folique</a> et d’autres vitamines B, y compris <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1453&language=French">la niacine, la thiamine et la riboflavine</a>.</li> <li>Offrez à votre enfant beaucoup de <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1437&language=French">fruits et de légumes</a> en petites portions.</li> <li>Le <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1439&language=French">lait</a>, le yogourt, le fromage et les autres produits laitiers offrent un équilibre de <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1444&language=French">protéines</a>, de <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1443&language=French">glucides</a> et de <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1445&language=French">matières grasses</a>, de <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1448&language=French">calcium</a> et de <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1447&language=French">vitamine D</a>.</li> <li>Les <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1440&language=French">viandes</a> maigres, la volaille et le poisson, ainsi que le tofu, les fèves et les lentilles, fournissent des protéines, des matières grasses et des minéraux (comme le fer) à l’organisme de votre enfant.</li> </ul> <p>Votre enfant peut avoir ses aliments préférés, mais de nouveaux produits peuvent être introduits petit à petit. Attendez-vous à ce que votre enfant rejette les nouveaux aliments à la première tentative.</p> <h3>Ne forcez pas votre enfant à manger</h3> <p>Les heures de repas devraient être agréables pour toute la famille. Ce n’est pas une bonne idée de forcer votre enfant à manger contre sa volonté. Cette méthode risque de décourager votre enfant de manger cet aliment particulier dans le futur. Obliger votre enfant à terminer son assiette peut avoir le même effet. Refuser de la nourriture est peut être une façon pour votre enfant d’affirmer son indépendance. Les fournisseurs de soins de santé affirment que la plupart des enfants mangeront ce dont ils ont besoin. </p> <h3>Évitez les distractions</h3> <p>Ne donnez pas à votre enfant à côté de la télévision avec le son à fond. D’autres distractions, comme des jouets ou des livres, ne devraient pas être apportées sur la table pendant le repas. </p> <p>Voici d’autres conseils pour rendre les repas plus agréables :</p> <ul> <li>Préparez votre enfant pour les heures de repas. Informez le 10 à 15 minutes avant de servir le repas.</li> <li>Encouragez votre enfant à participer à la préparation des repas. Il peut laver les légumes ou remuer les ingrédients.</li> <li>Servez les breuvages seulement après le plat principal pour que votre enfant ne se gave pas de liquide.</li> <li>Mettez du papier journal sous la chaise de votre enfant et autour, pour éviter un nettoyage épuisant après le repas.</li> <li>Soyez un modèle d'habitudes alimentaires saines pour votre enfant. Assurez vous de manger des aliments nutritifs et de manger lentement.</li> <li>Donnez des noms amusants aux aliments que votre enfant n’aime pas (comme le « succulent brocoli en forme d'arbre »).</li> <li>N’utilisez jamais la nourriture comme récompense ou punition.</li> </ul>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/appetite_slump_in_toddlers.jpgBaisse d’appétit importante chez les tout petits

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.