AboutKidsHealth

 

 

Maladies inflammatoires du cerveauMMaladies inflammatoires du cerveauInflammatory brain diseaseFrenchNAChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainImmune systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2013-01-11T05:00:00Z12.000000000000030.0000000000000610.000000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Les maladies inflammatoires du cerveau sont des maladies à l’origine d’une inflammation du cerveau ou de la moelle épinière.</p><h2>​Les maladies inflam​​matoires du cerveau, qu’est-ce que c’est? </h2><p>Les maladies inflammatoires du cerveau, également appelées maladies inflammatoires du système nerveux central (SNC), sont des maladies caractérisées par une inflammation du cerveau ou de la moelle épinière. L’<a href="/Article?contentid=926&language=French">inflammation</a> dans le cerveau entraîne une irritation et un gonflement du tissu cérébral ou des vaisseaux sanguins. </p><p>L’inflammation du cerveau peut avoir des causes diverses. Par définition, toutes les maladies inflammatoires du cerveau sont dues à des processus primaires d’inflammation en l’absence des facteurs normaux de déclenchement. Par exemple, un dysfonctionnement du système immunitaire provoque une inflammation indésirable qui ne disparaît pas si elle n’est pas soignée. À long terme, une telle inflammation peut provoquer des lésions cérébrales. </p> <figure class="asset-c-100"><span class="asset-image-title">Zones du cerveau touchées par les maladies inflammatoires cérébrales</span><img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_inflammatory_brain_disease_nervous_system_FR.jpg" alt="La moelle épinière et le cerveau dans un enfant et un gros plan sur le tissu cérébral, les vaisseaux sanguins et les méninges" /> </figure> <h3>Quelques exemples d’infla​mmations primaires dans le cerveau : </h3><ul><li>La <a href="/Article?contentid=914&language=French">vasculite du SNC</a>, caractérisée par une inflammation des vaisseaux sanguins du cerveau. C’est la maladie inflammatoire du cerveau la plus fréquente chez l’enfant.</li><li>Les <a href="/Article?contentid=927&language=French">maladies inflammatoires du cerveau liées à la présence d’anticorps</a>, dans lesquelles les anticorps attaquent des structures dans le cerveau et provoquent l’inflammation du tissu cérébral environnant.</li><li>Les maladies démyélinisantes, comme la sclérose en plaques et l’encéphalomyélite aiguë disséminée, sont souvent le résultat d’une inflammation dans le cerveau. La démyélinisation est la destruction de la myéline, la gaine qui protège les nerfs. Elle compromet la conduction électrique.</li><li>Certaines maladies inflammatoires très rares du SNC, comme l’encéphalite de Rasmussen et la neurosarcoïdose, sont dues au fonctionnement anormal de cellules immunitaires spécifiques. L’inflammation secondaire survient à la suite d’une autre maladie dans l’organisme. Par exemple, dans la <a href="/Article?contentid=761&language=French">méningite</a>, elle se produit dans le cadre de la réponse immunitaire à une infection des méninges (les membranes qui entourent le SNC). </li></ul><h2>À retenir</h2> <ul><li>La maladie inflammatoire du cerveau se produit lorsque le corps ou la moelle épinière deviennent enflammés. L’inflammation dans le cerveau cause de l’irritation et de l’enflure du tissu ou des vaisseaux sanguins du cerveau.</li><li>Les maladies inflammatoires du cerveau sont dues à des processus primaires qui provoquent une inflammation sans qu’il n’y ait de facteur de déclenchement normal. Une inflammation secondaire se produit parallèlement à une autre maladie présente dans l’organisme.</li><li>Le traitement comprend des médicaments pour contrôler l’inflammation, les symptômes et les effets secondaires. </li></ul><h2>Signes et symptômes des maladies inflamm​atoires du cerveau </h2> <p>​Les signes et symptômes des maladies inflammatoires du cerveau peuvent être très variables selon la partie touchée du cerveau. Quand l’inflammation survient dans une région particulière du cerveau, elle provoque des troubles focaux comme :</p> <ul> <li>un accident vasculaire cérébral (AVC) : apparition soudaine d’une faiblesse musculaire, mal de tête, vertiges ou manque de coordination; </li> <li>une paresthésie : perte des sensations tactiles normales; </li> <li>une perte de la vision; </li> <li>des troubles de la parole. </li> <li>une perte de mémoire; </li> <li>une baisse de la vivacité d’esprit; </li> <li>des changements dans la concentration et le comportement. </li> </ul> <p>L’inflammation dans le cerveau peut également s’accompagner de symptômes psychiatriques comme : </p> <ul> <li>des hallucinations; </li> <li>des distorsions de la pensée; </li> <li>de la confusion; </li> <li>des sautes d’humeur. </li> </ul> <p>Selon l’étendue et la localisation de l’inflammation dans le cerveau, les crises d’épilepsie et les maux de tête sont assez fréquents également. </p><h2>Quelle aide peut a​pporter un médecin? </h2><p>Le médecin effectue différents examens pour déterminer l’origine des nouveaux symptômes de l’enfant. Il pourrait par exemple demander des analyses de sang, une ponction lombaire, un <a href="/Article?contentid=1277&language=French">électroencéphalogramme (EEG)</a> ou différentes procédures d’imagerie médicale. </p><h2>Traitement des maladies inflammatoires du cerveau </h2><p>La prise en charge dépend des symptômes de votre enfant et de l’origine de l’inflammation du cerveau. Différentes thérapies pourraient être prescrites à votre enfant: </p><ul><li>anti-inflammatoires : les traitements contre l’inflammation sont en général les premiers administrés, pour empêcher la destruction de l’organe par l’inflammation. Il s’agit par exemple de l’administration d’immunosuppresseurs, comme la prednisone et les IgIV, et de la plasmaphérèse. </li><li>symptomatiques : certains médicaments sont prescrits pour éliminer les symptômes de votre enfant. Il s’agit entre autres d’anticonvulsivants comme le Keppra et d’anticoagulants comme l’aspirine. </li><li>contre les effets secondaires : de nombreux traitements pour le contrôle du système immunitaire ont des effets secondaires indésirables. C’est pourquoi d’autres médicaments sont parfois prescrits pour renforcer les os (par exemple<a href="/Article?contentid=1970&language=French">la vitamine D et le calcium​</a>,) ou prévenir les infections (au moyen d’antibiotiques). </li></ul>

 

 

 

 

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.

Our Sponsors