AboutKidsHealth

 

 

Maladie inflammatoire du cerveau liée à la présence d’anticorps (diagnostic)MMaladie inflammatoire du cerveau liée à la présence d’anticorps (diagnostic)Antibody-mediated inflammatory brain disease (diagnosis)FrenchImmunologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainImmune systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2013-05-13T04:00:00Z14.000000000000025.0000000000000499.000000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Découvrez ce que sont les maladies inflammatoires du cerveau, liées à la présence d’anticorps et comment elles sont diagnostiquées.</p><h2>​​En quoi consistent les maladies inflammatoires du cerveau liées à la présence d’anticorps?</h2><p>Chez les personnes atteintes de ces maladies, les lymphocytes B (qui sont des globules blancs particuliers) produisent des anticorps ciblant les structures mêmes du corps. Lorsque les anticorps, nommés auto anticorps, se lient à ces structures, elles entraînent une inflammation anormale des tissus sains. Les auto anticorps se fixant aux structures du cerveau y provoquent l’irritation et l’enflure des tissus. Si elle n’est pas soignée, une inflammation de longue durée peut causer un dommage et un dysfonctionnement permanent du cerveau.</p> <figure class="asset-c-80"> <span class="asset-image-title">Réponse immunitaire normale en présence d'éléments nuisibles</span><img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_antibody_mediated_normal_immune_response_FR.jpg" alt="Les anticorps marquent les éléments nuisibles dans le corps et les cellules immunitaires s’attaquent aux élément nuisibles" /><figcaption class="asset-image-caption">Votre système immunitaire produit des anticorps pour « marquer » les éléments nuisibles qui pénètrent dans votre corps. Les cellules immunitaires spéciales savent à quoi s'attaquer, car les anticorps se sont fixés à la surface des éléments nuisibles. </figcaption></figure> <h2>À retenir</h2><ul><li>En ce qui a trait aux maladies inflammatoires du cerveau liées à la présence d’anticorps, les anticorps s’attaquent aux structures mêmes de l’organisme. Quand ces anticorps s’attaquent aux structures du cerveau, une irritation et une inflammation du tissu cérébral peuvent en résulter.</li><li>Les maladies inflammatoires du cerveau liées à la présence d’anticorps sont diagnostiquées en observant les signes et les symptômes, des analyses de sang et d’échantillons de liquide cérébro-spinal, un électroencéphalogramme et des techniques d’imagerie comme l’IRM ou un angiogramme.</li></ul><h2>Le diagnostic de la maladie inflammatoire du cerveau liée à la présence d’anticorps</h2><h3>Signes et symptômes</h3><p>Le médecin commencera par examiner soigneusement les antécédents médicaux de votre enfant et ses symptômes actuels. Il effectuera également un examen clinique complet ainsi qu’une évaluation neurologique, neurocognitive et psychiatrique pour déterminer les signes présents d’<a href="/article?contentid=926&language=French">inflammation</a> du cerveau (dysfonctionnement cognitif, anomalies des mouvements, mémoire, trouble de la parole, etc.). Ces examens l’aideront à comprendre quelles parties du système nerveux central sont touchées.</p><h3>Analyse de sang et ponction lombaire</h3><p>Après l’évaluation clinique initiale, le médecin demandera un échantillon de sang et un échantillon du liquide céphalorachidien (LCR) de votre enfant. L’échantillon de LCR est prélevé par ponction lombaire. Le sang et le LCR de votre enfant seront analysés pour y déceler différents marqueurs d’inflammation, protéines et autoanticorps. La présence ​d’autoanticorps neuronaux dans le sang ou le LCR est essentielle au diagnostic de maladie inflammatoire du cerveau liée à la présence d’anticorps.</p><h3>Électroencéphalogramme</h3><p>L'<a href="/article?contentid=1277&language=French">électroencéphalogramme </a>(EEG) mesure l’activité électrique du cerveau. Des ondes cérébrales anormales sont le signe de changements dans la fonction cérébrale. Les EEG sont utilisés pendant une période donnée pour mesurer les améliorations de l’activité cérébrale et évaluer le fonctionnement du cerveau. Dans le bilan diagnostique, ils servent souvent à mettre en évidence des changements concrets dans la fonction cérébrale.</p><h3>Imagerie</h3><p>L’<a href="/article?contentid=1270&language=French">imagerie par résonance magnétique (IRM)</a> est un procédé d’imagerie qui permet de prendre des photos du cerveau à l’aide d’ondes radioélectriques et d’un gros aimant. L’IRM fournit aux médecins des renseignements qu’il n’est pas possible d’obtenir par radiographie ni tomodensitométrie (TDM) et elle a l’avantage de ne pas émettre de rayonnement. Les résultats de l’IRM dépendent de l’anticorps présent dans le cerveau de l’enfant. Des anomalies classiques sont visibles à l’IRM en cas de neuromyélite, mais souvent absentes chez les patients atteints d’encéphalite à anticorps antirécepteurs NMDA. Il est donc possible d’avoir une maladie inflammatoire liée à la présence d’anticorps malgré des résultats normaux à l’IRM.</p><p>L'<a href="/article?contentid=2440&language=French">angiogramme</a> renseigne sur la largeur de la lumière des vaisseaux sanguins et l’état des parois vasculaires. Les angiographies sont utiles surtout dans le diagnostic de la <a href="/article?contentid=914&language=French">vascularite du SNC</a> et sont souvent normales chez les patients atteints d’une maladie inflammatoire du cerveau liée à la présence d’anticorps.​</p>

 

 

 

 

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.

Our Sponsors