Diagnostic de la leucomalacie périventriculaire (LPV) chez les bébés prématurés

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead

Lisez au sujet du diagnostic de la leucomalacie périventriculaire (LPV). Des échographies transfontanelles sont requises pour confirmer le diagnostic de la LPV chez un bébé prématuré.

À retenir

  • La leucomalacie périventriculaire (LPV) est un trouble caractérisé par un flot sanguin réduit vers les tissus cérébraux, ce qui les fait ramollir et éventuellement mourir, laissant des cavités kystiques remplies de liquides.
  • Les kystes peuvent prendre plusieurs semaines à se former. On effectue donc régulièrement des échographies transfontanelles du cerveau afin de confirmer le diagnostic.
La leucomalacie périventriculaire (LPV) dans un bébé prématuré son diagnostic avec une échographie transfontanelle, qui est effectuée régulièrement pour confirmer le diagnostic.

La leucomalacie périventriculaire (LPV) est une condition où un flux sanguin réduit aux tissus cérébraux les font ramollir et éventuellement mourir, laissant derrière des cavités kystiques remplies de liquides. Éventuellement, ces kystes peuvent se fusionner et se dilater ou s’affaisser. Les tissus cérébraux atteints et les fibres nerveuses qui les traversent aident à contrôler la motricité du corps; leur perte aura un impact sur cette capacité.

Leucomalacie périventriculaire (LPV) légèreUltrason de la tête montral des ventricules normaux et ultrason de la tête montrant une leucomalacie périventriculaire légère
La leucomalacie périventriculaire (LPV) est une anomalie qui provoque une réduction du courant sanguin qui est acheminé aux tissus du cerveau. L'ultrason d'une LPV légère révèle une densité accrue autour des ventricules, ce qui suggère une blessure. On devrait procéder à un autre ultrason du cerveau pour évaluer la progression de la situation.

Bien que les lésions au tissu cérébral puissent s’être produites avant, pendant ou dans les quelques jours suivants la naissance, les kystes peuvent prendre plusieurs semaines à se former, retardant ainsi un diagnostic définitif. Une échographie transfontanelle est effectuée régulièrement pour confirmer le diagnostic. Si des kystes sont décelés, ils peuvent se résorber d’eux-mêmes sur une période d’un mois ou plus, mais des dommages à long terme résultant d’une LPV n’apparaîtront probablement que plusieurs mois plus tard. En général, les dommages résultants d’une LPV affectent le contrôle moteur et peuvent mener vers un diagnostic de paralysie cérébrale.

Forme kystique de la leucomalacie périventriculaire (LPV)Ultrason de la tête montrant une leucomalacie périventriculaire légère et ultrason de la tête montrant une LPV kystique
Parfois, les changements précoces associés à la LPV légère progressent, et la forme kystique de la LPV se développe. En raison de la petite quantité de sang qu'ils reçoivent, les tissus du cerveau se ramollissent et finissent par mourir, ce qui laisse des kystes, ou des trous, remplis de liquide. Au fil du temps, ces kystes pourraient se fusionner et grossir ou s'affaisser, ce qui aura une incidence sur le contrôle des mouvements corporels.

Pour de plus amples renseignements:

Dernières mises à jour: octobre 31 2009