Signes d’un accouchement prématuréSSignes d’un accouchement prématuréSigns of premature labourFrenchNeonatologyPrenatal;PrematureNANANAPrenatal Adult (19+)Abdominal pain;Bleeding2009-10-31T04:00:00ZNicolette C. Caccia, MD FRCSC Andrew James, MBChB, FRACP, FRCPC10.000000000000060.0000000000000708.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous à propos des signes précurseurs d’un accouchement prématuré réel par opposition à un faux travail, y compris l’évacuation du liquide amniotique et des contractions fréquentes.</p><p>Les femmes présentant des symptômes de travail à la 25e semaine de leur grossesse pourraient croire qu’il s’agit d’un faux travail, car il semble être trop tôt. Vous trouverez ci-dessous plusieurs symptômes de travail de même que des indications sur le moment où vous devriez contacter votre fournisseur de soins de santé.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Le vrai travail est caractérisé par de solides et douloureuses contractions de même que l’évacuation de mucus taché de sang par le vagin et la rupture des membranes fœtales.</li> <li>Communiquez avec votre fournisseur de soins de santé ou rendez-vous à votre centre hospitalier si vous ressentez des contractions régulières qui augmentent en intensité, davantage de douleur que prévu, si vos membranes fœtales sont rompues ou si un saignement important s’écoule de votre vagin.</li> <li>Parfois, un accouchement prématuré peut être retardé à l’aide de certains médicaments afin de permettre au bébé de grandir davantage dans l’utérus.</li></ul>
Signs of premature labourSSigns of premature labourSigns of premature labourEnglishNeonatologyPrenatal;PrematureNANANAPrenatal Adult (19+)Abdominal pain;Bleeding2009-10-31T04:00:00ZNicolette C. Caccia, MD FRCSCAndrew James, MBChB, FRACP, FRCPC10.000000000000060.0000000000000708.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn about tell-tale signs of real premature labour as opposed to false labour, including expelled amniotic fluid and frequent contractions.</p><p>Women experiencing signs of labour 25 weeks into their pregnancy may be convinced they are having false labour because it seems too early. Below are several signs of labour and when you should contact your health-care provider.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>Real labour is characterized by forceful and painful contractions as well as release of blood-streaked mucous from the vagina and rupture of the fetal membranes.</li> <li>Contact your health-care provider or go to your hospital if you have regular contractions increasing in intensity, more pain than anticipated, rupture of fetal membranes or significant bleeding from your vagina.</li> <li>Sometimes a premature delivery can be delayed using certain drugs to allow the baby to grow more within the womb.</li></ul>

 

 

Signes d’un accouchement prématuré1759.00000000000Signes d’un accouchement prématuréSigns of premature labourSFrenchNeonatologyPrenatal;PrematureNANANAPrenatal Adult (19+)Abdominal pain;Bleeding2009-10-31T04:00:00ZNicolette C. Caccia, MD FRCSC Andrew James, MBChB, FRACP, FRCPC10.000000000000060.0000000000000708.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous à propos des signes précurseurs d’un accouchement prématuré réel par opposition à un faux travail, y compris l’évacuation du liquide amniotique et des contractions fréquentes.</p><p>Les femmes présentant des symptômes de travail à la 25e semaine de leur grossesse pourraient croire qu’il s’agit d’un faux travail, car il semble être trop tôt. Vous trouverez ci-dessous plusieurs symptômes de travail de même que des indications sur le moment où vous devriez contacter votre fournisseur de soins de santé.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Le vrai travail est caractérisé par de solides et douloureuses contractions de même que l’évacuation de mucus taché de sang par le vagin et la rupture des membranes fœtales.</li> <li>Communiquez avec votre fournisseur de soins de santé ou rendez-vous à votre centre hospitalier si vous ressentez des contractions régulières qui augmentent en intensité, davantage de douleur que prévu, si vos membranes fœtales sont rompues ou si un saignement important s’écoule de votre vagin.</li> <li>Parfois, un accouchement prématuré peut être retardé à l’aide de certains médicaments afin de permettre au bébé de grandir davantage dans l’utérus.</li></ul><p>Il existe beaucoup de signes qui pourraient indiquer le déclenchement d’un accouchement prématuré. Si vous ressentez l’un ou l’autre des signes suivants entre la 20e et la 37e semaine de grossesse, consultez aussitôt votre fournisseur de soins de santé ou rendez-vous au centre de planification des naissances le plus près. </p> <ul> <li>des crampes ou des contractions</li> <li>une dorso-lombalgie désagréable</li> <li>des maux d’estomac aigus et prolongés </li> <li>un jaillissement soudain ou un simple filet d’un fluide clair et aqueux du vagin </li> <li>une pression pelvienne intense </li> <li>un saignement du vagin d’un rouge vif </li></ul> <h2>Signes d’un accouchement</h2> <p>Certaines femmes qui ressentent des signes d’accouchement à 25 semaines de grossesse peuvent être convaincues qu’elles ressentent un faux travail car cela semble trop tôt.</p> <p>Il arrive que le déclenchement de l’accouchement prématuré ne présente aucun symptôme. Certaines femmes qui ressentent un accouchement réel mais prématuré ressentiront seulement de la douleur au dos ou pas du tout au début.</p> <p>Habituellement, l’accouchement se caractérise par des contractions énergiques et douloureuses. Voici quelques signes et symptômes d’un accouchement réel :</p> <ul> <li>les contractions sont de plus en plus intenses, plus régulières et plus fréquentes avec le temps </li> <li>douleur à l’abdomen et au dos, qui peut aussi s’étendre aux jambes</li> <li>libération d’un mucus strié de sang du vagin, aussi appelé l’expulsion du bouchon muqueux, s’il ne s’est pas déjà produit </li> <li>rupture des annexes embryonnaires, provoquant un jaillissement ou un filet de liquide amniotique du vagin</li> </ul> <h2>À quel moment il faut consulter votre fournisseur de soins de santé</h2> <p>Si vous ressentez l’un ou l’autre des signes suivants, appelez aussitôt votre fournisseur de soins de santé ou rendez-vous à l’hôpital :</p> <ul> <li>des contractions régulières qui augmentent en intensité et en fréquence</li> <li>une douleur plus intense que ce à quoi vous vous attendiez </li> <li>une rupture des annexes embryonnaires : si vous ressentez un jaillissement ou un filet de fluide clair de votre vagin, cela signifie que vos annexes embryonnaires se sont rompus. Si cela se produit, vous devriez recevoir une aide médicale, que vous ayez commencé à ressentir la douleur du travail ou non. Si vos annexes embryonnaires se rompent avant le déclenchement de la douleur associée au travail, le bébé peut être en danger. On devra peut-être provoquer l’accouchement. </li> <li>un saignement du vagin important : cela signifie une urgence médicale. Si vous saignez (pas seulement des petites pertes sanglantes) à n’importe quel moment pendant votre grossesse ou lorsque le travail est déclenché, vous devriez vous rendre à l’hôpital sans plus attendre.</li></ul> <p>Il est préférable de pécher par excès de prudence. Donc, si vous croyez être en plein travail, appelez votre fournisseur de soins de santé.</p> <h2>Reporter la naissance prématurée</h2> <p>Il arrive parfois qu’il soit possible de reporter l’accouchement d’une journée ou deux jusqu’à ce que le bébé se soit développé davantage et qu’il soit ainsi en mesure de survivre à l’extérieur de l’utérus. Chaque journée de plus passée dans l’utérus diminue les risques de complications pour le bébé prématuré. Habituellement, on fait tout en son pouvoir pour prolonger la grossesse jusqu’à au moins 34 semaines de gestation.</p> <p>Il n’est pas toujours possible de reporter l’accouchement. Bien qu’il soit possible que certaines femmes sachent qu’elles risquent d’accoucher prématurément, comme celles qui portent des jumeaux, la majorité des naissances prématurées se produisent de façon inattendue. Au moment où on réalise que l’on accouche prématurément, il peut être déjà trop tard pour faire quoi que ce soit.</p> <p>Certains médicaments appelés agents tocolytiques peuvent être administrés afin de mettre fin aux contractions et de retarder l’accouchement, permettant ainsi le transport à l’hôpital et laissant le temps aux corticostéroïdes de faire effet. Les corticostéroïdes diminuent les risques que le bébé prématuré souffre du syndrome de détresse respiratoire ou d’une hémorragie intraventriculaire, un problème qui provoque un saignement dans les ventricules du cerveau.</p> <p>On donne des corticostéroïdes à certaines femmes enceintes qui ont un risque élevé d’accoucher prématurément avant le déclenchement du travail.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/signs_of_premature_labour.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.