AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

L’hyperphagie boulimique: comment aider votre enfantLL’hyperphagie boulimique: comment aider votre enfantBinge eating disorder: How to help your childFrenchPsychiatryTeen (13-18 years)BodyNAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2016-02-02T05:00:00Z​Se​ena Grewal, MD, MSc, FRCP(C);Robyn Legge, PhD;Jessica Watts, RN000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage au sujet des mesures que vous pouvez prendre pour aider votre enfant à surmonter l’hyperphagie boulimique.</p><p>En tant que parent, vous connaissez votre enfant mieux que quiconque. Si vous soupçonnez qu’il est aux prises avec <a href="/Article?contentid=277&language=French">l’hyperphagie boulimique</a>, il y a diverses mesures que vous pouvez prendre pour aider votre enfant à s’en sortir.</p><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Il est important de consulter et de faire traiter l’hyperphagie boulimique dès que vous en soupçonnez la présence. Le traitement peut notamment comprendre une thérapie visant à mieux encadrer les habitudes alimentaires de l’enfant et à l’aider à se sentir davantage en contrôle en ce qui a trait à son alimentation.</li> <li>Vous pouvez également aider votre enfant en lui projetant un modèle de vie saine, en véhiculant des messages préconisant une saine alimentation et en encadrant la prise des repas et des collations.</li> <li>Il faudrait peut-être aussi envisager de faire l’épicerie plus souvent et d’acheter moins de produits à la fois, et de mieux encadrer les habitudes de sommeil de votre enfant afin de mieux soutenir son rétablissement.</li> </ul><h2>Le faire soigner</h2> <p>Il est important de consulter et de faire soigner votre enfant dès que vous soupçonnez qu’il est aux prises avec l’hyperphagie boulimique. Une prise en charge précoce est la meilleure façon de favoriser son rétablissement.</p> <p>Les trois principaux objectifs du traitement de l’hyperphagie boulimique sont:</p> <ul> <li>d’atténuer les épisodes d’hyperphagie;</li> <li>de mettre en place une structure et un encadrement stables en ce qui a trait aux repas et aux collations de votre enfant;</li> <li>d’aider la personne aux prises avec ce trouble à se sentir davantage en possession de ses moyens lorsqu’elle s’alimente.</li> </ul> <p>Il existe différentes approches thérapeutiques pour le traitement de l’hyperphagie boulimique, la plus courante étant celle de la <a href="/Article?contentid=702&language=French">thérapie cognitivo-comportementale (TCC)</a>. Grâce à cette thérapie, l’enfant ou l’adolescent apprend à réguler son alimentation et à repérer les déclencheurs émotifs éventuels d’un épisode d’hyperphagie.</p><h2>En savoir plus</h2> <p>Pour plus d’informations sur l’hyperphagie boulimique, consultez les pages suivantes:​</p> <p><a href="/Article?contentid=277&language=French">L'hyperphagie boulimique: présentation générale​</a></p> <p><a href="/Article?contentid=278&language=French">L'hyperphagie boulimique: ​signes avant-coureurs​</a></p> <p><a href="/Article?contentid=640&language=French">L’obésité: complications médicales​</a></p> <h2>Ressources​</h2> <p><a href="http://www.nedic.ca/" target="_blank">NEDIC – Centre d’information sur les troubles alimentaires</a> (Canada)</p> <p><a href="http://www.nationaleatingdisorders.org/">NEDA – Association nationale des troubles alimentaires</a> (États-Unis)</p> <p>L'académie américaine de pédiatrie – <em><a href="https://www.healthychildren.org/English/health-issues/conditions/emotional-problems/Pages/Eating-Disorders-in-Children.aspx" target="_blank">​Eating Disorders in Children</a></em></p> <p><a href="http://www.nationaleatingdisorders.org/" target="_blank">B-EAT – Lutter contre les troubles alimentaires</a> (Royaume Uni)</p> <p><a href="http://www.keltyeatingdisorders.ca/" target="_blank">Troubles alimentaires Kelty</a> (Centre de ressources sur la santé mentale Kelty, Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique)</p> <p>Le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario – <em><a href="http://www.cheo.on.ca/en/eating_disorder_info" target="_blank">Eating Disorders​</a></em>​​​</p> ​​​​​
Binge eating disorder: How to help your childBBinge eating disorder: How to help your childBinge eating disorder: How to help your childEnglishPsychiatryTeen (13-18 years)BodyNAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2016-02-02T05:00:00Z​Se​ena Grewal, MD, MSc, FRCP(C);Robyn Legge, PhD;Jessica Watts, RN000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Learn about the steps you can take to help your child as they recover from binge eating disorder.</p><p>As a parent, you know your child best. If you suspect your child has a <a href="/Article?contentid=277&language=English">binge eating disorder (BED) </a> , there are a number of steps that you can take to support their recovery.</p>​<h2>Key points</h2> <ul> <li>It is important to seek treatment for binge eating disorder as soon as you suspect it. Treatment can include therapy to help bring more structure to a person's eating habits and help them feel more in control with food.</li> <li>Other ways to help your child include being a healthy role model, sharing healthy messages about food and creating structured mealtimes and snacks.</li> <li>You may also need to make smaller but more frequent shopping trips and improve your child's sleep routine to help support their recovery.</li> </ul><h2>Seek treatment</h2> <p>It is important to seek treatment as soon as you suspect BED. ​​Early treatment is the best possible way to recovery.</p> <p>The three main goals of treatment for binge eating disorder are to:</p> <ul> <li>reduce binges</li> <li>create structure and stability around your child's meals and snacks</li> <li>help someone with the disorder feel more in control of their eating</li> </ul> <p>Different types of therapy are available for binge eating disorder. The most common one is <a href="/Article?contentid=702&language=English">cognitive behavioural therapy (CBT)</a>. Through therapy, a child or teen can learn to regulate their eating patterns and identify possible emotional triggers for binge episodes.</p><h2>Further information</h2> <p>For more information on binge eating disorder (BED), please see the following pages:</p> <p><a href="/Article?contentid=277&language=English">BED: Overview</a></p> <p><a href="/Article?contentid=278&language=English">BED: Signs and symptoms</a></p> <p><a href="/Article?contentid=640&language=English">Obesity: Medical complications</a></p> <h2>Resources</h2> <p><a href="http://www.nedic.ca/" target="_blank">NEDIC – National Eating Disorder Infor​mation Centre</a> (Canada)</p> <p><a href="http://www.nationaleatingdisorders.org/" target="_blank">NEDA – National Eating Disorder Association</a> (United States)</p> <p>American Academy of Pediatrics – <em><a href="https://www.healthychildren.org/English/health-issues/conditions/emotional-problems/Pages/Eating-Disorders-in-Children.aspx" target="_blank">​Eating Disorders in Children</a> ​</em></p> <p><a href="http://www.b-eat.co.uk/" target="_blank">B-EAT – Beating Eating Disorders</a> (United Kingdom)</p> <p><a href="http://www.keltyeatingdisorders.ca/" target="_blank">Kelty Eating Disorders​</a> (Kelty Mental Health Resource Centre, BC Children's Hospital)</p> <p>Children's Hospital of Eastern Ontario – <a href="http://www.cheo.on.ca/en/eating_disorder_info" target="_blank"><em>Eating Disorders​</em></a></p> ​​​​​

 

 

L’hyperphagie boulimique: comment aider votre enfant276.000000000000L’hyperphagie boulimique: comment aider votre enfantBinge eating disorder: How to help your childLFrenchPsychiatryTeen (13-18 years)BodyNAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2016-02-02T05:00:00Z​Se​ena Grewal, MD, MSc, FRCP(C);Robyn Legge, PhD;Jessica Watts, RN000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage au sujet des mesures que vous pouvez prendre pour aider votre enfant à surmonter l’hyperphagie boulimique.</p><p>En tant que parent, vous connaissez votre enfant mieux que quiconque. Si vous soupçonnez qu’il est aux prises avec <a href="/Article?contentid=277&language=French">l’hyperphagie boulimique</a>, il y a diverses mesures que vous pouvez prendre pour aider votre enfant à s’en sortir.</p><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Il est important de consulter et de faire traiter l’hyperphagie boulimique dès que vous en soupçonnez la présence. Le traitement peut notamment comprendre une thérapie visant à mieux encadrer les habitudes alimentaires de l’enfant et à l’aider à se sentir davantage en contrôle en ce qui a trait à son alimentation.</li> <li>Vous pouvez également aider votre enfant en lui projetant un modèle de vie saine, en véhiculant des messages préconisant une saine alimentation et en encadrant la prise des repas et des collations.</li> <li>Il faudrait peut-être aussi envisager de faire l’épicerie plus souvent et d’acheter moins de produits à la fois, et de mieux encadrer les habitudes de sommeil de votre enfant afin de mieux soutenir son rétablissement.</li> </ul><h2>Le faire soigner</h2> <p>Il est important de consulter et de faire soigner votre enfant dès que vous soupçonnez qu’il est aux prises avec l’hyperphagie boulimique. Une prise en charge précoce est la meilleure façon de favoriser son rétablissement.</p> <p>Les trois principaux objectifs du traitement de l’hyperphagie boulimique sont:</p> <ul> <li>d’atténuer les épisodes d’hyperphagie;</li> <li>de mettre en place une structure et un encadrement stables en ce qui a trait aux repas et aux collations de votre enfant;</li> <li>d’aider la personne aux prises avec ce trouble à se sentir davantage en possession de ses moyens lorsqu’elle s’alimente.</li> </ul> <p>Il existe différentes approches thérapeutiques pour le traitement de l’hyperphagie boulimique, la plus courante étant celle de la <a href="/Article?contentid=702&language=French">thérapie cognitivo-comportementale (TCC)</a>. Grâce à cette thérapie, l’enfant ou l’adolescent apprend à réguler son alimentation et à repérer les déclencheurs émotifs éventuels d’un épisode d’hyperphagie.</p><h2>Devenez un modèle de saine alimentation pour votre enfant</h2> <p>À titre de parent ou de soignant, selon le cas, vous êtes un modèle pour votre enfant. Il est important de promouvoir auprès de lui non seulement une image corporelle saine, mais également de projeter une image corporelle saine de votre propre corps. Évitez de faire des commentaires désobligeants au sujet de votre apparence corporelle ou de votre poids. À la place, faites valoir ce que vous pouvez faire avec votre corps et vos atouts qui ne sont pas liés à votre apparence.</p> <h2>Véhiculez des messages préconisant une saine alimentation</h2> <p>Suivre un régime peut susciter des comportements d’hyperphagie, car cela implique la restriction de certains aliments ou leur suppression de l’alimentation dans votre maisonnée. Si votre enfant se prive de certains aliments ou si on l’incite à s’en priver, il sera davantage porté à l’hyperphagie.</p> <p>Le fait de véhiculer des messages préconisant une saine alimentation fait partie du modèle qu’un parent doit projeter à son enfant. Cela passe notamment par l’adoption d’une culture d’absence de régime dans votre maisonnée. Parlez moins du fait que certains aliments sont bons ou mauvais et mettez plutôt l’accent sur les bienfaits de certains aliments pour la santé en général. Le fait de mettre l’accent sur la santé et la nutrition, plutôt que sur la teneur en gras ou en colories de certains aliments, favorisera chez votre enfant une attitude plus saine envers les aliments en général.</p> <h2>Instaurez un horaire régulier des repas en famille</h2> <p>Préconisez auprès de vos enfants les repas en famille, et ce dès leur jeune âge. Prendre les repas en famille favorise également le renforcement des liens familiaux et une meilleure communication entre les membres de la famille.</p> <p>Les personnes ayant tendance à l’hyperphagie se nourrissent souvent sans suivre un horaire établi. Comme parent, vous pouvez aider votre enfant en mettant en place une structure qui empêchera les épisodes d’hyperphagie de se produire.</p> <p>Établissez une structure encadrant la prise des repas et prévoyez plusieurs périodes de repas et de collation tout au long de la journée (par exemple, trois repas et deux collations par jour) de manière à ce que votre enfant mange régulièrement. Évitez de sauter des repas.</p> <h2>Surveillez votre enfant à des moments stratégiques de la journée</h2> <p>Si vous remarquez que votre enfant est plus susceptible de manger frénétiquement à certains moments de la journée (par exemple en soirée ou lors de situations particulières comme durant les périodes d’examens), surveillez-le plus souvent et donnez-lui un encadrement plus soutenu à ces occasions.</p> <h2>Faites l’épicerie plus souvent, mais en achetant moins à la fois</h2> <p>Si vous remarquez que des aliments disparaissent plus rapidement que d’habitude du frigo ou du garde-manger, envisagez la possibilité de limiter la quantité d’aliments dans la maison à un moment donné. Cela signifie qu’il faudra sans doute faire l’épicerie plus souvent, en achetant moins de produits à la fois.</p> <p>Il faudrait également envisager de restreindre l’accès à l’argent de poche de votre enfant si vous craignez qu’il se procure de la nourriture et s’empiffre pendant que vous ne le surveillez pas.</p> <h2>Habitudes de sommeil</h2> <p>Aidez votre enfant à adopter de <a href="/Article?contentid=646&language=French">saines habitudes de sommeil​</a>. Cela signifie notamment de s’en tenir à une routine établie avant de se coucher pour que votre enfant dorme suffisamment toutes les nuits de manière à ce qu’il soit bien reposé et ne méprenne pas un état de fatigue pour la faim le lendemain.</p> <p>Une saine habitude de sommeil implique notamment:</p> <ul> <li>éviter l’utilisation d’appareils électroniques dans l’heure ou les deux heures avant celle du coucher</li> <li>utiliser le lit pour dormir (et non pour étudier ou aller en ligne)</li> <li>disposer d’un éclairage convenable dans sa chambre</li> <li>avoir un lit confortable et disposer d’une literie convenable, notamment de couvertures en hiver</li> <li>se coucher et se lever à la même heure tous les jours</li> <li>prévoir une période de décompression avant de se mettre au lit.</li> </ul><h2>En savoir plus</h2> <p>Pour plus d’informations sur l’hyperphagie boulimique, consultez les pages suivantes:​</p> <p><a href="/Article?contentid=277&language=French">L'hyperphagie boulimique: présentation générale​</a></p> <p><a href="/Article?contentid=278&language=French">L'hyperphagie boulimique: ​signes avant-coureurs​</a></p> <p><a href="/Article?contentid=640&language=French">L’obésité: complications médicales​</a></p> <h2>Ressources​</h2> <p><a href="http://www.nedic.ca/" target="_blank">NEDIC – Centre d’information sur les troubles alimentaires</a> (Canada)</p> <p><a href="http://www.nationaleatingdisorders.org/">NEDA – Association nationale des troubles alimentaires</a> (États-Unis)</p> <p>L'académie américaine de pédiatrie – <em><a href="https://www.healthychildren.org/English/health-issues/conditions/emotional-problems/Pages/Eating-Disorders-in-Children.aspx" target="_blank">​Eating Disorders in Children</a></em></p> <p><a href="http://www.nationaleatingdisorders.org/" target="_blank">B-EAT – Lutter contre les troubles alimentaires</a> (Royaume Uni)</p> <p><a href="http://www.keltyeatingdisorders.ca/" target="_blank">Troubles alimentaires Kelty</a> (Centre de ressources sur la santé mentale Kelty, Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique)</p> <p>Le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario – <em><a href="http://www.cheo.on.ca/en/eating_disorder_info" target="_blank">Eating Disorders​</a></em>​​​</p> ​​​​​https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/binge_eating_disorder_how_to_help_your_child.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.