AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Soins pendant la grossesseSSoins pendant la grossesseHealth care in pregnancyFrenchPregnancyAdult (19+)BodyReproductive systemHealthy living and preventionPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00Z12.000000000000036.0000000000000712.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Discussion sur les soins pendant la grossesse et le bon développement intra-utérin du bébé. Surveillez votre grossesse grâce à des conseils clairs.</p><p>Les soins pendant la grossesse sont multiples et variés et englobent les visites médicales, le dépistage anténatal, la nutrition, l’exercice physique, le dépistage des infections et de certaines maladies génétiques (s’il y a lieu) et le contrôle de toute maladie maternelle éventuelle ou de tout autre facteur à considérer. Pour recevoir de bons soins pendant la grossesse, il faut tout d’abord choisir un fournisseur de soins de santé.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Lorsque vous choisirez votre fournisseur de soins de santé, vous devrez tenir compte du niveau de risque de votre grossesse, à quel point vous voulez avoir votre mot à dire dans la prise de décision et votre réflexion au sujet des accouchements « naturels » et des médicaments contre la douleur.</li> <li>Une nutrition appropriée et des exercices modérés sont critiques pour une grossesse saine.</li> <li>Éliminez ou réduisez votre exposition aux substances potentiellement nuisibles, appelées tératogènes.</li> <li>Si vous êtes âgée de plus de 35 ans, vous pourriez souhaiter consulter un généticien afin d’évaluer les risques pour votre fœtus. </li></ul>
Health care in pregnancyHHealth care in pregnancyHealth care in pregnancyEnglishPregnancyAdult (19+)BodyReproductive systemHealthy living and preventionPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00Z12.000000000000036.0000000000000712.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>An in-depth discussion of what to consider in terms of your health care during pregnancy. Answers from Canadian Paediatric Hospitals</p><p>Health care during pregnancy is a multifaceted program involving medical visits, prenatal testing, nutrition, exercise, screening for infections and certain genetic diseases where appropriate, getting any maternal illnesses under control, and taking any other special considerations. The first step to receiving good health care during pregnancy is to choose the health-care provider.</p><h2>Key points</h2><ul><li>Your choice of health-care provider will need to take into consideration whether you are low- or high-risk, how much of a role you want to play in decision-making, and your thoughts about 'natural' deliveries and pain medication.</li><li>Proper nutrition and moderate exercise are critical for a healthy pregnancy.</li> <li>Remove or reduce your exposure to any potentially harmful substances, called teratogens.</li><li>If you are over age 35, you may want to consult a geneticist to go over any risks to your unborn baby.</li></ul>

 

 

Soins pendant la grossesse335.000000000000Soins pendant la grossesseHealth care in pregnancySFrenchPregnancyAdult (19+)BodyReproductive systemHealthy living and preventionPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00Z12.000000000000036.0000000000000712.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Discussion sur les soins pendant la grossesse et le bon développement intra-utérin du bébé. Surveillez votre grossesse grâce à des conseils clairs.</p><p>Les soins pendant la grossesse sont multiples et variés et englobent les visites médicales, le dépistage anténatal, la nutrition, l’exercice physique, le dépistage des infections et de certaines maladies génétiques (s’il y a lieu) et le contrôle de toute maladie maternelle éventuelle ou de tout autre facteur à considérer. Pour recevoir de bons soins pendant la grossesse, il faut tout d’abord choisir un fournisseur de soins de santé.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Lorsque vous choisirez votre fournisseur de soins de santé, vous devrez tenir compte du niveau de risque de votre grossesse, à quel point vous voulez avoir votre mot à dire dans la prise de décision et votre réflexion au sujet des accouchements « naturels » et des médicaments contre la douleur.</li> <li>Une nutrition appropriée et des exercices modérés sont critiques pour une grossesse saine.</li> <li>Éliminez ou réduisez votre exposition aux substances potentiellement nuisibles, appelées tératogènes.</li> <li>Si vous êtes âgée de plus de 35 ans, vous pourriez souhaiter consulter un généticien afin d’évaluer les risques pour votre fœtus. </li></ul><p>De nos jours, dans les pays développés, la plupart des femmes peuvent décider si c’est un obstétricien, un médecin de famille ou une sage-femme qui s’occupera d’elles tout au long de leur grossesse, pendant l’accouchement et quelques semaines après la naissance de leur bébé. Au moment de choisir un fournisseur de soins de santé, vous devrez tenir compte d’une multitude de facteurs. Votre grossesse est-elle à risque faible ou élevé? Quel rôle voulez-vous jouer dans les décisions relatives à votre grossesse? Que pensez-vous des accouchements « naturels » et des analgésiques? </p><p>Une nutrition équilibrée et de saines pratiques alimentaires peuvent contribuer à une bonne grossesse. Les femmes enceintes doivent maintenir un régime alimentaire composé d’aliments issus des quatre grands groupes alimentaires : lait et produits laitiers, viandes et substituts de viande, fruits et légumes et produits céréaliers. Elles doivent également prendre de l’acide folique car cette vitamine protège le bébé contre les déficiences de naissance telles que les anomalies du tube neural.</p><p>L’exercice physique régulier est très utile pendant la grossesse. Les femmes qui ne font pas d’exercice physique courent un risque plus élevé de prendre trop de poids et de souffrir de diabète gestationnel, d’hypertension gestationnelle, de varices et de douleurs dans le bas du dos.</p><p>Si votre partenaire ou vous-même avez des antécédents familiaux de certaines maladies, effectuez un dépistage tous les deux, afin que l’on détermine si vous êtes porteurs de ces maladies. Le dépistage des porteurs est effectué pour les couples ayant des antécédents familiaux de mucoviscidose ou de déficience auditive congénitale et pour ceux qui présentent un haut risque de maladies génétiquement déterminées telles que la drépanocytose ou la thalassémie.</p><p>Quelques infections font courir des risques au bébé en gestation. Toutes les femmes enceintes devraient effectuer le test de dépistage du VIH; en effet, si la maladie est détectée à un stade précoce, sa transmission au bébé peut être atténuée. Les femmes à haut risque devraient effectuer les tests de dépistage de la syphilis et de l’hépatite B et il faut savoir que le vaccin contre l’hépatite B peut être administré pendant la grossesse. On peut aussi recourir au dépistage pour vérifier si vous avez déjà eu la 5<sup>è</sup> maladie de l’enfant (parvovirus), auquel cas vous seriez immunisé. De plus, si vous n’avez jamais eu la rubéole ou la varicelle, tenez-vous éloignée des personnes infectées par ces maladies car une contamination pourrait sérieusement nuire à votre bébé. Bien qu’il existe des vaccins contre la rubéole et la varicelle, on peut uniquement les administrer avant ou après la grossesse, pas pendant.</p><p>Essayez de ne pas vous exposer ou de vous exposer le moins possible aux substances potentiellement nuisibles appelées tératogènes. Ces substances peuvent entraver le développement de votre bébé en gestation, habituellement dans les premiers mois de la grossesse. Parmi les tératogènes potentiels figurent certains médicaments, les substances dangereuses au travail, les pesticides, les diluants, le tabac, l’alcool, la cocaïne, la marijuana et l’héroïne.</p><p>De plus, si la mère souffre de certaines maladies chroniques, cela peut compliquer sa grossesse et constituer une menace pour elle et pour son bébé en gestation. Il est important que vous maîtrisiez ces troubles, de préférence avant de devenir enceinte, ou dès que vous le savez. Il est possible que votre traitement soit modifié car certains médicaments sont néfastes pour le fœtus.</p><h2>Considérations pour les femmes de plus de 35 ans </h2><p>De multiples femmes attendent d’avoir plus de 35 ans pour avoir un enfant, ce qui encourir un risque plus élevé à la mère et au bébé. Si vous avez plus de 35 ans, il serait préférable que vous consultiez un généticien pour qu’il vous informe de tous les risques potentiels auxquels vous vous exposez. À ce stade, les risques sont minimes, mais ils tendent à augmenter avec l’âge. En voici quelques-uns.</p><ul><li>Infertilité : le risque d’infertilité augmente avec l’âge et atteint près de 20 % chez les couples qui ont plus de 35 ans. </li><li>Affections maternelles : l’hypertension artérielle, le diabète et les maladies cardiovasculaires se manifestent plus souvent chez les femmes de plus de 35 ans. </li><li>Complications pendant la grossesse : les risques de fausse couche, d’accouchement prématuré et d’hémorragie post-partum sont légèrement plus élevés chez les femmes plus âgées. </li><li>Syndrome de Down et autres anomalies chromosomiques : le risque de donner naissance à un bébé atteint du syndrome de Down est d’à peu près un sur 10 000 pour les femmes de 20 ans, de trois sur 1 000 pour les femmes de 35 ans et de un sur 100 chez les femmes de 40 ans. Le dépistage anténatal permet d’évaluer le risque de ces anomalies pour une grossesse donné. Si le risque est significatif, on peut recourir à l’échographie, l’amniocentèse et le prélèvement de villosités choriales.</li></ul>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/health_care_in_pregnancy.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.