AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

L’hépatite auto-immuneLL’hépatite auto-immuneAutoimmune hepatitisFrenchGastrointestinalPreschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)LiverImmune systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2013-02-28T05:00:00ZBinita M. Kamath, MBBChir;Alison Stewart, RN, BScN10.000000000000045.0000000000000800.000000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Votre enfant souffre-t-il de l’hépatite auto-immune? Apprenez-en davantage sur cette maladie et sachez comment aider votre enfant.</p><h2>L’hépatite auto-immune chez l’enfant</h2><p>L’hépatite auto-immune est une maladie qui entraîne une attaque des cellules du foie par le système immunitaire de l’organisme. Le système immunitaire protège le corps contre les virus, les bactéries et d’autres organismes vivants. Il ne s’attaque habituellement pas aux cellules du corps. Cependant, parfois, il se trompe et attaque les cellules qu’il est censé protéger. C’est ce qui se produit quand on est atteint de l’hépatite auto-immune. Le système immunitaire attaque les cellules du foie, provoquant une inflammation (hépatite).</p> <figure class="asset-c-100"> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_autoimmune_hepatitis_FR.png" alt="Cellules imminutaires attaquant les ennemis du corps et des cellules immunitaires désorientées attaquant les cellules saines" /> </figure><h2>À retenir</h2> <ul><li>L’hépatite auto-immune est une maladie qui entraîne une attaque des cellules du foie par le système immunitaire de l’organisme.</li> <li>La maladie à des causes à la fois génétiques et environnementales.</li> <li>La prednisone et l’azathioprine sont des médicaments qui aident à contrôler la maladie. Il est important de vous assurer que votre enfant prend régulièrement ses médicaments.</li> <li>Assurez-vous de maintenir une communication ouverte avec l’équipe de soins de santé de votre enfant.</li> </ul><h2>Les signes et les symptômes de l’hépatite auto-immune</h2> <p>La fatigue est le symptôme le plus fréquent de l’hépatite auto-immune.</p> <p>Les symptômes de l’hépatite auto-immune varient de bénins à graves. Ils peuvent inclure :</p> <ul><li>une jaunisse</li> <li>des démangeaisons</li> <li>des éruptions cutanées</li> <li>des douleurs articulaires</li> <li>des douleurs abdominales </li> <li>des nausées</li> <li>des <a href="/Article?contentid=746&language=French">vomissements</a></li> <li>une perte d’appétit</li> <li>une urine foncée</li> <li>des selles pâles ou de couleur grise</li></ul> <p>Certains médicaments et virus peuvent également causer l’hépatite. Les symptômes de ces maladies sont similaires à ceux de l’hépatite auto-immune. Le médecin de votre enfant effectuera des analyses pour poser un diagnostic exact. Il devrait passer en revue tous les médicaments que votre enfant prend actuellement, y compris les herbes médicinales et les compléments alimentaires.</p><h2>Quelles sont les causes de l’hépatite auto-immune?</h2> <p>Les gènes d’une personne peuvent la rendre plus vulnérable aux maladies auto-immunes. En conséquence, elle peut être plus susceptible de développer une hépatite auto-immune. Les facteurs environnementaux, comme certaines bactéries et toxines ou certains virus et médicaments, peuvent déclencher l’apparition de l’hépatite auto-immune.</p> <p>Environ 70 pour cent des personnes atteintes d’hépatite auto-immune sont des femmes.</p><h2>Le diagnostic de l’hépatite auto-immune</h2> <p>En plus de tenir compte des antécédents médicaux et des symptômes cliniques de votre enfant, le médecin effectuera des analyses de sang et une biopsie du foie pour confirmer le diagnostic.</p> <h2>Les analyses de sang pour l’hépatite auto-immune</h2> <p>Lorsque le foie est endommagé, il libère des enzymes dans le sang. Des analyses de sang routinières visant à déterminer les taux d’enzymes hépatiques permettent de mesurer le degré d’irritation et d’inflammation du foie.</p> <p>Toutefois, afin d’établir le diagnostic précis de l’hépatite auto-immune, le médecin effectuera également des analyses visant à détecter un certain type de protéines appelé auto-anticorps. Ces protéines s’attaquent aux cellules de l’organisme.</p> <p>Lorsqu’une personne est atteinte de l’hépatite auto-immune, son système immunitaire produit un ou plusieurs types d’auto-anticorps :</p> <ul><li>anticorps antinucléaires (AAN);</li> <li>anticorps anti-muscles lisses (AAML);</li> <li>anticorps anti-microsomes du foie et du rein (anti-LKM).</li></ul> <p>Les enfants atteints de l’hépatite auto-immune de type 1 présentent des taux plus élevés d’AAN, d’AAML, ou des deux.</p> <p>Les enfants atteints de l’hépatite auto-immune de type 2 présentent des taux plus élevés d’anti-LKM.</p> <h2>La biopsie du foie pour l’hépatite auto-immune</h2> <p>Un petit échantillon de tissu hépatique peut aider les médecins à diagnostiquer avec précision l’hépatite auto-immune. Pour ce faire, ils examinent le tissu du foie au microscope. Cette procédure est effectuée à l’hôpital.</p><h2>Le traitement de l’hépatite auto-immune</h2> <p>Il n’existe actuellement aucun remède contre cette maladie. Cependant, les médicaments permettent de la contrôler en stoppant l’hyperactivité du système immunitaire ou en le ralentissant. Des études révèlent que la prise de ces médicaments permet efficacement d’empêcher que la maladie empire. Cela peut également corriger une partie des lésions du foie.</p> <p>Les deux types d’hépatite auto-immune sont traités au moyen de doses quotidiennes des médicaments suivants : la <a href="/Article?contentid=221&language=French">prednisone</a> et l’<a href="/Article?contentid=80&language=French">azathioprine</a>.</p> <h3>Le traitement de l’hépatite auto-immune avec de la prednisone</h3> <p>La prednisone aide à inhiber le système immunitaire et à réduire l’inflammation du foie. Le médecin pourrait commencer le traitement par une dose élevée de prednisone. L’équipe de soins de santé de votre enfant analysera son sang une à deux fois par semaine. Au fur et à mesure que les enzymes hépatiques diminueront et que la maladie sera sous contrôle, le médecin réduira la quantité de prednisone administrée à votre enfant.</p> <h3>Le traitement de l’hépatite auto-immune avec de l’azathioprine</h3> <p>L’azathioprine inhibe également le système immunitaire. On l’administre souvent une fois que la maladie est sous contrôle. Votre enfant prendra alors de l’azathioprine en plus de la prednisone. La prise d’azathioprine permet de diminuer la dose de prednisone. Cela contribue à réduire les effets secondaires de la prednisone.</p> <h2>La greffe de foie peut être une option pour certains enfants</h2> <p>Dans la majorité des cas, la prednisone et d’autres médicaments anti-inflammatoires permettent de contrôler l’inflammation. Cependant, parfois, celle-ci persiste malgré leur utilisation, ou si la maladie n’a pas été détectée assez tôt. Dans les deux cas, l’inflammation provoque des lésions à l’intérieur du foie. L’excédent de tissu que causent ces lésions est appelé cirrhose. Lorsque la cirrhose s’aggrave, elle peut entraîner le dysfonctionnement du foie. Dans ce cas, certains enfants pourraient devoir subir une greffe du foie. Si c’est le cas de votre enfant, le médecin vous expliquera en quoi consiste la procédure et quelles en sont les conséquences.</p><h2>Communiquez avec l’équipe de soins de santé de votre enfant</h2> <p><a href="/Article?contentid=1144&language=French">Parlez ouvertement​</a> avec le médecin de votre enfant si vous avez des questions ou des préoccupations au sujet de son traitement. Assurez-vous d’informer le médecin de tout nouveau symptôme que pourrait présenter votre enfant. Rappelez-vous que l’équipe de soins de santé est là pour vous aider, votre enfant et vous-même.</p>
Autoimmune hepatitisAAutoimmune hepatitisAutoimmune hepatitisEnglishGastrointestinalPreschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)LiverImmune systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2013-02-28T05:00:00ZBinita M. Kamath, MBBChir;Alison Stewart, RN, BScN10.000000000000045.0000000000000800.000000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Does your child have autoimmune hepatitis? Learn the facts and how you can help.</p><h2>Autoimmune hepatitis in children </h2><p>Autoimmune hepatitis is a disease in which the body's immune system attacks liver cells.</p><p>The immune system protects the body from viruses, bacteria, and other living organisms. It usually does not react against the body's own cells. However, sometimes it gets confused and attacks the cells it is supposed to protect. This is what happens in autoimmune hepatitis. The immune system attacks liver cells, causing inflammation (hepatitis). </p> <figure class="asset-c-100"> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_autoimmune_hepatitis_EN.png" alt="Immune cells attacking harmful things in normal body and confused immune cells attacking liver cells in autoimmune hepatitis" /> </figure><h2>Key Points </h2> <ul> <li>Autoimmune hepatitis is a disease in which the body's immune system attacks liver cells. </li> <li>A combination of genetics and environment causes autoimmune hepatitis. </li> <li>Prednisone and <a href="/Article?contentid=80&language=English">azathioprine</a> are medicines that help control the disease. It is important to make sure your child consistently takes the medicines. </li> <li>Make sure to maintain open communication with your child's health care team. </li> </ul>Signs and symptoms of autoimmune hepatitis <p>Fatigue is the most common symptom of autoimmune hepatitis. </p> <p>Symptoms of autoimmune hepatitis range from mild to severe may include: </p> <ul> <li>jaundice</li> <li>itching </li> <li>skin rashes </li> <li>joint pain </li> <li>abdominal discomfort </li> <li>nausea </li> <li><a href="/Article?contentid=746&language=English">vomiting</a> </li> <li>loss of appetite </li> <li>dark urine </li> <li>pale or grey-coloured stools</li> </ul> <p>Certain medicines and viruses can also cause hepatitis. The symptoms of these diseases are similar to autoimmune hepatitis. Your child's doctor will run tests for an accurate diagnosis. They should review all medicines including herbs and supplements your child may be taking. </p><h2>What causes autoimmune hepatitis?</h2> <p>A person's genes may make them more prone to autoimmune diseases. As a result, they may be more likely to develop autoimmune hepatitis. Environmental factors such as certain bacteria, viruses, toxin and drugs may trigger autoimmune hepatitis.</p> <p>About 70 percent of those with autoimmune hepatitis are female.</p><h2>Diagnosing autoimmune hepatitis </h2> <p>In addition to looking at your child's clinical history and symptoms, the doctor will run blood tests and a liver biopsy to confirm diagnosis. </p> <h2>Blood tests for autoimmune hepatitis </h2> <p>When the liver is damaged, it releases enzymes into the blood. Taking routine blood tests for liver enzymes measures the degree of inflammation and irritation of the liver. </p> <p>However, to clearly diagnose autoimmune hepatitis, the doctor tests for specific proteins called autoantibodies. These proteins attack the body's cells. </p> <p>In autoimmune hepatitis, the immune system makes one or more types of autoantibodies. </p> <ul> <li>Antinuclear antibodies (ANA). </li> <li>Anti-Smooth muscle antibodies (SMA). </li> <li>Anti-Liver kidney microsomal antibodies (anti-LKM). </li> </ul> <p>Children with type 1 autoimmune hepatitis have higher levels each of ANA, SMA, or both. </p> <p>Children with type 2 autoimmune hepatitis have increased amounts of anti-LKM. </p> <h2>Liver biopsy for autoimmune hepatitis </h2> <p>A tiny sample of the liver tissue can help doctors accurately diagnose autoimmune hepatitis. They do this by examining the tissue under a microscope. This procedure is done in the hospital. </p><h2>Treatment for autoimmune hepatitis </h2> <p>There is not yet a medical cure for this condition. However, medicines can effectively control autoimmune hepatitis. They work by suppressing, or slowing down, an overactive immune system. Studies show that taking these medicines properly stops the disease from getting worse. It may also reverse some of the scarring in the liver. </p> <p>Both types of autoimmune hepatitis are treated with daily doses of the following medicines: <a href="/Article?contentid=221&language=English">prednisone</a> and/or <a href="/Article?contentid=80&language=English">azathioprine</a>.</p> <h3>Treating autoimmune hepatitis with prednisone </h3> <p>Prednisone helps suppress the immune system and reduces inflammation in the liver. The doctor may start treatment using a high dose of prednisone. The health care team monitors your child's blood one to two times a week. As the liver enzymes decrease and the disease becomes under control, the doctor will reduce the amount of prednisone given to your child. </p> <h3>Treating autoimmune hepatitis with azathioprine </h3> <p>Azathioprine also suppresses the immune system. It is often added once the disease is under control. Your child takes azathioprine in addition to prednisone. Taking azathioprine allows prednisone to be given at a lower dose. This helps reduce prednisone's side effects. </p> <h2>Liver transplant may be an option for some children </h2> <p>In the majority of cases, prednisone and other anti-inflammatory medicines can control the inflammation. However, sometimes, inflammation persists anyway, or it was not detected early enough. In both cases, the inflammation causes scarring inside the liver. The increased scar tissue is called cirrhosis. As cirrhosis worsens, it eventually causes the liver to stop working properly. In these cases, some children may undergo a liver transplant. If this is an option for your child, the doctor will talk to you about the procedure and implications. </p><h2>Communicate with your child's health care team </h2> <p><a href="/Article?contentid=1144&language=English">Talk openly with the doctor</a> if you have any questions or concerns about your child's treatment. Make sure you update the doctor with any new symptoms your child may experience. Remember the health care team is there to support you and your child. </p>

 

 

L’hépatite auto-immune814.000000000000L’hépatite auto-immuneAutoimmune hepatitisLFrenchGastrointestinalPreschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)LiverImmune systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2013-02-28T05:00:00ZBinita M. Kamath, MBBChir;Alison Stewart, RN, BScN10.000000000000045.0000000000000800.000000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Votre enfant souffre-t-il de l’hépatite auto-immune? Apprenez-en davantage sur cette maladie et sachez comment aider votre enfant.</p><h2>L’hépatite auto-immune chez l’enfant</h2><p>L’hépatite auto-immune est une maladie qui entraîne une attaque des cellules du foie par le système immunitaire de l’organisme. Le système immunitaire protège le corps contre les virus, les bactéries et d’autres organismes vivants. Il ne s’attaque habituellement pas aux cellules du corps. Cependant, parfois, il se trompe et attaque les cellules qu’il est censé protéger. C’est ce qui se produit quand on est atteint de l’hépatite auto-immune. Le système immunitaire attaque les cellules du foie, provoquant une inflammation (hépatite).</p> <figure class="asset-c-100"> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_autoimmune_hepatitis_FR.png" alt="Cellules imminutaires attaquant les ennemis du corps et des cellules immunitaires désorientées attaquant les cellules saines" /> </figure><h2>Il existe deux types d’hépatite auto-immune</h2> <p>Le type 1 est la forme la plus commune en Amérique du Nord. Elle se déclare généralement à l’adolescence.</p> <p>L’hépatite auto-immune de type 2 est moins fréquente. Elle touche habituellement les filles âgées de 2 à 14 ans.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>L’hépatite auto-immune est une maladie qui entraîne une attaque des cellules du foie par le système immunitaire de l’organisme.</li> <li>La maladie à des causes à la fois génétiques et environnementales.</li> <li>La prednisone et l’azathioprine sont des médicaments qui aident à contrôler la maladie. Il est important de vous assurer que votre enfant prend régulièrement ses médicaments.</li> <li>Assurez-vous de maintenir une communication ouverte avec l’équipe de soins de santé de votre enfant.</li> </ul><h2>Les signes et les symptômes de l’hépatite auto-immune</h2> <p>La fatigue est le symptôme le plus fréquent de l’hépatite auto-immune.</p> <p>Les symptômes de l’hépatite auto-immune varient de bénins à graves. Ils peuvent inclure :</p> <ul><li>une jaunisse</li> <li>des démangeaisons</li> <li>des éruptions cutanées</li> <li>des douleurs articulaires</li> <li>des douleurs abdominales </li> <li>des nausées</li> <li>des <a href="/Article?contentid=746&language=French">vomissements</a></li> <li>une perte d’appétit</li> <li>une urine foncée</li> <li>des selles pâles ou de couleur grise</li></ul> <p>Certains médicaments et virus peuvent également causer l’hépatite. Les symptômes de ces maladies sont similaires à ceux de l’hépatite auto-immune. Le médecin de votre enfant effectuera des analyses pour poser un diagnostic exact. Il devrait passer en revue tous les médicaments que votre enfant prend actuellement, y compris les herbes médicinales et les compléments alimentaires.</p><h2>Quelles sont les causes de l’hépatite auto-immune?</h2> <p>Les gènes d’une personne peuvent la rendre plus vulnérable aux maladies auto-immunes. En conséquence, elle peut être plus susceptible de développer une hépatite auto-immune. Les facteurs environnementaux, comme certaines bactéries et toxines ou certains virus et médicaments, peuvent déclencher l’apparition de l’hépatite auto-immune.</p> <p>Environ 70 pour cent des personnes atteintes d’hépatite auto-immune sont des femmes.</p><h2>Le diagnostic de l’hépatite auto-immune</h2> <p>En plus de tenir compte des antécédents médicaux et des symptômes cliniques de votre enfant, le médecin effectuera des analyses de sang et une biopsie du foie pour confirmer le diagnostic.</p> <h2>Les analyses de sang pour l’hépatite auto-immune</h2> <p>Lorsque le foie est endommagé, il libère des enzymes dans le sang. Des analyses de sang routinières visant à déterminer les taux d’enzymes hépatiques permettent de mesurer le degré d’irritation et d’inflammation du foie.</p> <p>Toutefois, afin d’établir le diagnostic précis de l’hépatite auto-immune, le médecin effectuera également des analyses visant à détecter un certain type de protéines appelé auto-anticorps. Ces protéines s’attaquent aux cellules de l’organisme.</p> <p>Lorsqu’une personne est atteinte de l’hépatite auto-immune, son système immunitaire produit un ou plusieurs types d’auto-anticorps :</p> <ul><li>anticorps antinucléaires (AAN);</li> <li>anticorps anti-muscles lisses (AAML);</li> <li>anticorps anti-microsomes du foie et du rein (anti-LKM).</li></ul> <p>Les enfants atteints de l’hépatite auto-immune de type 1 présentent des taux plus élevés d’AAN, d’AAML, ou des deux.</p> <p>Les enfants atteints de l’hépatite auto-immune de type 2 présentent des taux plus élevés d’anti-LKM.</p> <h2>La biopsie du foie pour l’hépatite auto-immune</h2> <p>Un petit échantillon de tissu hépatique peut aider les médecins à diagnostiquer avec précision l’hépatite auto-immune. Pour ce faire, ils examinent le tissu du foie au microscope. Cette procédure est effectuée à l’hôpital.</p><h2>Le traitement de l’hépatite auto-immune</h2> <p>Il n’existe actuellement aucun remède contre cette maladie. Cependant, les médicaments permettent de la contrôler en stoppant l’hyperactivité du système immunitaire ou en le ralentissant. Des études révèlent que la prise de ces médicaments permet efficacement d’empêcher que la maladie empire. Cela peut également corriger une partie des lésions du foie.</p> <p>Les deux types d’hépatite auto-immune sont traités au moyen de doses quotidiennes des médicaments suivants : la <a href="/Article?contentid=221&language=French">prednisone</a> et l’<a href="/Article?contentid=80&language=French">azathioprine</a>.</p> <h3>Le traitement de l’hépatite auto-immune avec de la prednisone</h3> <p>La prednisone aide à inhiber le système immunitaire et à réduire l’inflammation du foie. Le médecin pourrait commencer le traitement par une dose élevée de prednisone. L’équipe de soins de santé de votre enfant analysera son sang une à deux fois par semaine. Au fur et à mesure que les enzymes hépatiques diminueront et que la maladie sera sous contrôle, le médecin réduira la quantité de prednisone administrée à votre enfant.</p> <h3>Le traitement de l’hépatite auto-immune avec de l’azathioprine</h3> <p>L’azathioprine inhibe également le système immunitaire. On l’administre souvent une fois que la maladie est sous contrôle. Votre enfant prendra alors de l’azathioprine en plus de la prednisone. La prise d’azathioprine permet de diminuer la dose de prednisone. Cela contribue à réduire les effets secondaires de la prednisone.</p> <h2>La greffe de foie peut être une option pour certains enfants</h2> <p>Dans la majorité des cas, la prednisone et d’autres médicaments anti-inflammatoires permettent de contrôler l’inflammation. Cependant, parfois, celle-ci persiste malgré leur utilisation, ou si la maladie n’a pas été détectée assez tôt. Dans les deux cas, l’inflammation provoque des lésions à l’intérieur du foie. L’excédent de tissu que causent ces lésions est appelé cirrhose. Lorsque la cirrhose s’aggrave, elle peut entraîner le dysfonctionnement du foie. Dans ce cas, certains enfants pourraient devoir subir une greffe du foie. Si c’est le cas de votre enfant, le médecin vous expliquera en quoi consiste la procédure et quelles en sont les conséquences.</p><h2>Communiquez avec l’équipe de soins de santé de votre enfant</h2> <p><a href="/Article?contentid=1144&language=French">Parlez ouvertement​</a> avec le médecin de votre enfant si vous avez des questions ou des préoccupations au sujet de son traitement. Assurez-vous d’informer le médecin de tout nouveau symptôme que pourrait présenter votre enfant. Rappelez-vous que l’équipe de soins de santé est là pour vous aider, votre enfant et vous-même.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_autoimmune_hepatitis_EN.pngFalse

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.