Coupures et éraflures chez les enfants : premiers soins

La plupart des enfants se coupent ou s’éraflent de temps à autre. Les lésions sont alors généralement mineures et simples à soigner. Une fois que vous lui aurez prodigué les premiers soins décrits ci-après, votre enfant pourra continuer de jouer. Les lésions plus étendues ou plus profondes peuvent toutefois exiger des soins de professionnels de la santé.

Comment soigner les coupures et les éraflures

  1. Lavez-vous les mains avant de prodiguer les premiers soins à votre enfant. Vous devez avant tout éviter que la plaie s’infecte. Encouragez votre enfant à s’asseoir ou à s’allonger pendant que vous vous préparez.
    Nettoyez la plaie
    Get Adobe Flash player
    -UNIQUE1-Clean_laceration_EQUIP_ILL_FR-UNIQUE2-
  2. Si la plaie saigne, appuyez fermement sur elle avec un morceau de gaze stérile ou un linge propre jusqu’à ce que le sang cesse de s’en écouler.
  3. Nettoyez délicatement la plaie sous l’eau froide du robinet ou frottez-la doucement avec un linge propre. Évitez l’eau chaude. Vous pouvez aussi employer de l’eau en bouteille ou une solution saline en vaporisateur servant à cette fin. N’appliquez pas d’alcool, d’iode, de mercurochrome, de peroxyde d’hydrogène ou tout autre produit de ce type sur la plaie. Ces solutions causeront des douleurs et une irritation et ne permettront pas mieux que l’eau propre de nettoyer la plaie.
  4. Si la plaie n’est pas trop profonde, mais qu’elle contient des saletés ou des corps étrangers comme de petits cailloux, retirez-les à l’aide d’une pince à sourcils que vous aurez préalablement lavée à l’aide d’alcool à friction [alcool isopropylique] ou d’eau bouillante.
    Couvrez la plaie d’un pansement
    Get Adobe Flash player
    -UNIQUE1-IMD_bandage_FR-UNIQUE2-
  5. À l’aide d’un pansement adhésif, couvrez la coupure ou l’éraflure jusqu’à ce qu’elle sèche ou forme une croûte. Cela protégera la plaie ouverte et favorisera sa guérison, l’empêchera de suinter et réduira les douleurs. Vous pouvez appliquer un onguent antibiotique comme du Polysporin pour éviter l’infection de la plaie, ce qui offrira aussi l’avantage d’empêcher le pansement de coller sur la coupure ou l’éraflure.
  6. Une fois qu’une croûte s’est formée, vous pouvez laisser la plaie exposée. Toutefois, si la plaie risque d’être salie ou irritée, conservez-y un pansement pour la protéger.

Comment prévenir toute autre infection

Si la plaie est profonde, assurez-vous d’être à jour dans le calendrier de vaccination contre le tétanos de votre enfant. Si ce n’est pas le cas, prenez un rendez-vous avec votre médecin de famille pour qu’il vaccine votre enfant dans les meilleurs délais. En règle générale, la prise d’antibiotiques n’est pas recommandée pour simplement prévenir les risques d’infection.

Comment s’assurer que les coupures et les éraflures guérissent bien

Pendant que les coupures et les éraflures guérissent, assurez-vous qu’elles ne sont pas exposées au soleil. Une exposition excessive de la plaie au soleil peut laisser une marque ou une cicatrice plus évidente. Protégez donc votre enfant à l’aide de vêtements, d’un pansement ou d’un écran solaire​.

PUtilisez des crèmes hydratantes et des savons ou nettoyants doux pour améliorer l’état de la peau.

Les substances comme les huiles ou les onguents à base d’aloès ou de vitamine E peuvent favoriser la guérison de plaies importantes, quoiqu’aucune donnée probante ne permette de croire qu’elles sont bénéfiques pour les plaies mineures et courantes.

Quand consulter un médecin pour des coupures et des éraflures

Vous pouvez vous-même vous occuper de la plupart des plaies mineures et superficielles.

Il est cependant recommandé qu’un médecin ou un infirmier examine les éraflures importantes et les plaies complexes. Ces dernières peuvent exiger les soins d’un médecin qui aurait éventuellement à les fermer à l’aide de colle, de points de suture ou d’agrafes. Un médecin ou un infirmier peut vous indiquer les pansements appropriés à utiliser et vous montrer comment prendre soin de la plaie.

Consultez votre médecin de famille si :

  • vous ne pouvez pas faire cesser le saignement,
  • la coupure semble très profonde ou la plaie s’ouvre sans arrêt,
  • les bords de la plaie sont irréguliers ou sont très écartés,
  • votre enfant a été mordu par un animal ou un autre enfant,
  • votre enfant présente une plaie perforante,
  • vous ne pouvez pas bien nettoyer la plaie,
  • vous craignez une lésion plus profonde, comme un os cassé ou un traumatisme au tendon,
  • votre enfant ne se sert pas de la main, du bras ou de la jambe blessé,
  • le traumatisme touche des organes ou des régions sensibles comme les yeux, le visage ou la zone génitale ou anale,
  • il est difficile de soulager les douleurs de votre enfant,
  • votre enfant n’a pas été immunisé contre le tétanos ou n’a pas reçu de vaccin contre cette maladie au cours des 5 dernières années,
  • pendant la guérison de la plaie, votre enfant présente des signes d’infection comme des rougeurs, des douleurs, un écoulement de pus ou une fièvre.

À retenir

  • Arrêtez d’abord tout saignement en appuyant fermement sur la plaie à l’aide d’un linge propre ou de la gaze.
  • Nettoyez la plaie à l’eau froide.
  • Conservez un pansement sur la coupure ou l’éraflure jusqu’à ce qu’elle forme une croûte.
  • Assurez-vous que la plaie est couverte en tout temps si elle risque d’être salie ou irritée.
  • Amenez votre enfant chez le médecin si vous n’arrivez pas à faire cesser le saignement, si vous croyez que la blessure risque d’être plus grave ou si vous observez des signes d’infection durant la guérison de la plaie.
  • ​​

Shawna Silver, MD, FRCPC, FAAP, PEng

6/17/2014







www.aboutkidshealth.ca