Breastfeeding your hospitalized babyBBreastfeeding your hospitalized babyBreastfeeding your hospitalized babyEnglishDevelopmentalNewborn (0-28 days);Baby (1-12 months)NANANon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2019-07-30T04:00:00ZLaura McLean, RN, IBCLC; Caroline Currie, RN; Glynnis Dubois, RN; Jaclyn Erasmi, RN; Samantha Sullivan, RN8.5000000000000063.4000000000000982.000000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>You can still work on breastfeeding while your baby is in the hospital. Learn how to prepare for breastfeeding and recognize your baby’s feeding cues.</p><p>If your baby is hospitalized for any reason and cannot breastfeed, pumping your milk will help you on your pathway to (or back to) breastfeeding. Breastfeeding has many benefits for you and your baby. For more information on these benefits, see <a href="/Article?contentid=440&language=English">Breastfeeding</a>.</p><p>The health benefits of breastfeeding are especially important while your baby is hospitalized. This means you have an important role in your baby’s care. Here are some things you can do to ensure your baby gets all of the benefits of your breast milk, and to help you transition to or back to breastfeeding:</p><h2>Key points</h2><ul><li>If your baby is hospitalized, start pumping at least eight times in 24 hours to build and maintain your milk supply.</li><li>Most babies need some time and some help to establish breastfeeding during and after hospitalization.</li><li>Seek help in the hospital from a lactation consultant if you are having any difficulty with your milk supply or breastfeeding.</li></ul><h3>What can you do to prepare for breastfeeding before your baby is ready to feed?</h3><ul><li> <strong>Oral immune therapy — Providing mouth care with colostrum/breast milk</strong><br>Even when babies are unable to feed by mouth, breast milk can still be used to help boost your baby’s immune system. You can do this by swabbing the inside of your baby’s mouth with breast milk, which provides protective properties as it is absorbed. Your nurse can show you how to do this.</li><li> <strong>Establish and maintain a good milk supply by pumping</strong><br> To build and maintain a full milk supply, you must pump your breasts at least eight times in 24 hours for 15 minutes per session. If you had been breastfeeding your baby at home and your baby is now ill, you will need to pump your breasts the same number of times your baby was feeding in a day. You can use a double electric breast pump to do this while your baby is working towards breastfeeding.<br>Please see <a href="/Article?contentid=1845&language=English">Expressing breast milk for your hospitalized baby</a> for more information about pumping and how to store and transport breast milk to the hospital. </li><li> <strong><a href="/Article?contentid=3823&language=English">Kangaroo care</a> — Skin-to-skin care</strong><br> Holding your baby skin-to-skin, or providing touch for those babies who cannot be held, can help your baby’s development and increase your milk supply.</li><li> <strong>Non-nutritive sucking — Opportunities for your baby to latch onto a pumped breast</strong><br> This gives you and your baby time to practice breastfeeding while your baby is unable to feed by mouth or take in milk, making it easier to transition to breastfeeding once they are able. </li><li> <strong>First feeds should be at the breast when possible</strong><br> Talk to your baby’s health-care team about your goal to breastfeed. During your baby’s hospital stay, work on breastfeeding as much as possible with the help of the lactation consultants.</li></ul><p>To learn more about the pathway to breastfeeding, please visit <a href="http://www.sickkids.ca/breastfeeding-program/index.html">www.sickkids.ca/breastfeeding-program/index.html</a>.</p><h2>How much milk is your baby drinking at the breast?</h2><p>In hospital, the health-care team may need to know more accurately how much milk your baby is drinking when breastfeeding. Your baby can be weighed before you breastfeed and again afterward. The difference in weights tells the team how much milk your baby drank.</p><p>For more information, please see <a href="/Article?contentid=1972&language=English">Breastfeeding: Test weighing your baby</a>.</p><p>Before you go home, you will be taught how to tell if your baby is drinking well at the breast without using a scale. For more information, please see <a href="/Article?contentid=634&language=English">Breastfeeding: How do you know your baby is getting enough milk</a>?</p><h2>How do you know your baby is ready to breastfeed?</h2><p>When illness or prematurity interfere with breastfeeding, some babies will go to the breast easily, while for others it will be a learning process.</p><p>Your baby may be ready to breastfeed if they:</p><ul><li>are medically stable and over 32 weeks corrected age</li><li>have periods of being awake and alert</li><li>are showing hunger cues</li><li>are tolerating feeds that have been given by feeding tube</li></ul><p>If your baby is showing these signs, speak to your nurse, lactation consultant or other health-care provider about initiating breastfeeding. Please see the article on <a href="/Article?contentid=440&language=English">breastfeeding</a> for more information. Also, see the videos on <a href="https://www.youtube.com/watch?v=xWPbykBKEMA">position and latch</a> and <a href="https://www.youtube.com/watch?v=0gUNMKOIonU">breastfeeding intake assessment</a>.</p><h3>What can you do to help transition to breastfeeding?</h3><ul><li><strong>Keep the experience positive</strong> — If your baby becomes fussy during the breastfeeding attempt, take time to calm the baby. If the baby does not settle, stop the attempt and hold skin-to-skin. Try again at the next feed. Be patient, it may take time.</li><li><strong>Be present for feeds as often as you can</strong> — This helps your baby to get as much practice as possible while learning, and helps to build your confidence.</li><li><strong>Remember to pump immediately after each breastfeeding session and at any time your baby misses a breastfeed</strong> — This will maintain your milk supply while transitioning to breastfeeding. If you are unsure how to do this, speak to your lactation consultant.</li></ul><h2>At SickKids</h2><p>If you are at SickKids and would like to reach a lactation consultant, ask your baby’s nurse to send a referral to the <a href="http://www.sickkids.ca/breastfeeding-program/index.html">Breastfeeding Program</a>.</p>
Allaitement de votre bébé hospitaliséAAllaitement de votre bébé hospitaliséBreastfeeding your hospitalized babyFrenchDevelopmentalNewborn (0-28 days);Baby (1-12 months)NANANon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2009-11-06T05:00:00ZNA8.0000000000000068.00000000000001867.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Vous pouvez toujours travailler sur l’allaitement maternel alors que votre bébé est à l’hôpital. Apprenez à aider votre bébé à boire au sein et à prendre soin de vous. </p><p>Vous pouvez tout de même allaiter votre nouveau-né s’il doit demeurer à l’hôpital après sa naissance ou s’il doit être hospitalisé après être rentré à la maison. Certains bébés peuvent être allaités pendant toute la période d’hospitalisation. La plupart des bébés ne peuvent parfois pas être allaités pendant leur hospitalisation, ou pendant une partie de leur séjour à l’hôpital, à cause de leur maladie, des interventions ou d’une chirurgie.</p><p>Une infirmière donnera des fluides par un tube intraveineux (IV) avant et après certaines chirurgies et interventions.</p><p>Alors que votre enfant se rétablira, un infirmier lui donnera votre lait maternel par un tube naso-gastrique (NG) qui entre par son nez ou sa bouche et se rend dans son estomac. Ce tube sera utilisé jusqu’à ce que votre enfant soit suffisamment bien pour se nourrir de nouveau par la bouche ou au sein. Si votre bébé n'est pas en mesure d'avaler pendant une longue période, une sucette pourrait être utile pour réconforter votre bébé en lui permettant de téter.</p><br><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Il se peut que la plupart des bébés ne soient pas capables de se nourrir au sein pendant leur hospitalisation, ou pendant une partie de leur séjour à l’hôpital, à cause de leur maladie, des interventions ou d’une chirurgie.</li> <li>Il est important de faire et de maintenir des réserves de lait maternel pour votre nouveau-né, même s’il n’est pas en mesure de téter. Il vous suffit pour cela de tirer votre lait.</li> <li>La plupart des bébés ont besoin de temps et d’aide pour s'habituer aux premiers allaitements au sein après leur hospitalisation.</li> <li>Prenez soin de vous pendant que votre enfant est à l’hôpital.</li> </ul><h2>Faire des réserves de lait même si votre enfant ne peut pas être allaité</h2> <figure> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Electric_breast_pump_simplified_MED_ILL_EN.jpg" alt="Femme utilisant un tire-lait double électrique" /> </figure> <p>Il est important de faire et de maintenir des réserves de lait maternel pour votre nouveau-né, même s’il n’est pas en mesure de téter. Commencez à tirer votre lait dans les six heures suivant la naissance de votre bébé ou dès que vous le pouvez. Tirez le lait des deux seins en même temps pendant de 10 à 15 minutes au moyen d’un tire-lait double électrique utilisé dans les hôpitaux. La plupart des hôpitaux peuvent vous en prêter un que vous pouvez utiliser en vous installant près du lit de votre bébé ou à proximité de votre bébé. Veuillez vérifier auprès de votre infirmière ou d’une consultante en allaitement pour savoir où acheter ou louer un tire-lait comme ceux que l’on utilise dans les hôpitaux, afin de l’utiliser à la maison, si vous ne pouvez pas demeurer à l’hôpital avec votre bébé. </p><p>Si vous aviez déjà commencé à allaiter votre enfant, vous devrez tirer votre lait le même nombre de fois que vous allaitiez votre enfant par jour. Certaines mères qui ont allaité trouvent qu’il est difficile de produire du lait maternel avec un tire-lait. Il est important que ces mères tirent leur lait sept ou huit fois en 24 heures.</p><h2>Aider votre bébé à téter</h2><p>Lorsque les bébés peuvent téter, certains prennent le sein et sucent impatiemment. La plupart des bébés ont besoin de temps pour s’habituer à se nourrir au sein après une hospitalisation.</p><h3>L’allaitement lorsque votre bébé montre des signes de faim</h3><p>Votre bébé commencera à bouger, à sucer et à avoir le réflexe des points cardinaux lorsqu’il a faim. Le réflexe des points cardinaux est en fait lorsque votre bébé ouvre la bouche toute grande et tente de prendre votre mamelon et votre aréole. L’aréole est la partie foncée autour du mamelon. Votre bébé doit mettre l’aréole dans sa bouche, particulièrement la partie recouverte par sa mâchoire inférieure. </p><p>Demandez à votre infirmier comment gérer les soins de votre enfant afin que vous puissiez allaiter votre enfant dès que vous observez des signes de faim.</p><h3>Tenir votre bébé</h3><p>Commencez par tenir votre bébé près de vous et face à vous. Certaines positions d’allaitement peuvent être plus confortables que d’autres pour votre bébé. Habituellement, le bébé qui se rétablit est plus à l'aise dans une position droite, comme la position d’un ballon de rugby ou d’un berceau. Demandez de l’aide à votre infirmier ou votre consultant en allaitement.</p><p>Laissez à votre bébé le temps de lécher le sein. Vous pouvez presser votre sein afin que quelques gouttes s’en échappent sur les lèvres du bébé et laisser le bébé sentir et goûter votre lait. Il est important de ne jamais forcer le bébé à prendre le sein. Si l’état de votre bébé le permet, tenez le sur votre poitrine en position droite, peau sur peau, entre vos seins afin qu’il se sente en sécurité, Des études ont révélé que votre température corporelle peut augmenter de deux degrés pour garder votre bébé au chaud. La plupart des bébés se détendent lorsqu’ils ressentent votre chaleur et un battement de cœur familier. Ils se sentent alors à l’aise de rechercher et de prendre le sein. L’adaptation de votre bébé à votre sein pourrait prendre plusieurs jours. </p><h3>Un «bout de sein» aide le bébé à devenir plus à l’aise au sein</h3><p>Un bébé qui a seulement tété une tétine pendant une longue période pourrait ne pas reconnaître votre sein comme un moyen de se nourrir. Essayez de ne pas considérer cela comme signe que votre enfant ne veut pas être allaité au sein.</p><p>Il est possible d’utiliser « un bout de sein » en silicone pour aider le bébé s'habituer à votre sein. Un « un bout de sein » doux et ferme en silicone est placé sur le mamelon de la mère. Il est utilisé pour aider à imiter la texture familière de la tétine en vue de « tromper » le bébé. Ce « un bout de sein » est utilisé jusqu’à ce que votre bébé ait le réflexe des points cardinaux et qu’il prenne le sein avec impatience. À ce moment, le bébé est prêt à se nourrir directement à votre mamelon. Le temps requis pour que cela se produise est différent pour chaque bébé.</p><p>Une consultante en allaitement vous dira si vous avez besoin d’utiliser un « un bout de sein », vous précisera la taille qui convient et observera comment votre bébé s’en sort avec le « un bout de sein ». Vous devrez tirer votre lait après l’allaitement jusqu’à ce que le bébé se nourrisse entièrement avec le « un bout de sein ». La quantité de lait que le bébé ingère avec le « un bout de sein » est surveillée attentivement. La quantité ingérée peut être contrôlée par la mesure du poids.</p> <figure> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Nipple_shields_EQUIP_ILL_FR.png" alt="Des seins avec tétine sans contact et avec tétine de contact" /> <figcaption class="asset-image-caption">Une partie de la tétine de contact a été enlevée pour que l'enfant puisse avoir du contact sensoriel avec le sein.</figcaption> </figure> <h3>Aider votre bébé pour la coordination de l’allaitement</h3><p>Un bébé doit coordonner les actions de téter, d’avaler et de respirer. Cela n’est pas si facile.</p><p>Si vous avez une grande quantité de lait ou un déblocage rapide, il est utile de tirer une certaine quantité de lait avant que le bébé prenne le sein. La diminution du flux et du volume de lait permet à votre enfant de mieux coordonner les actions de tété, d’avaler et de respirer lorsqu’il recommence à se nourrir au sein.</p><p>Si votre bébé semble avoir de la difficulté à coordonner l’allaitement, il est possible de demander à un ergothérapeute d’évaluer la capacité de votre bébé de téter et d’avaler en toute sécurité.</p><h3>Utiliser la compression du sein</h3><p>Lorsque votre bébé est à votre sein et qu’il tète bien, il se peut que vous remarquiez qu’il semble fatigué avant d’avoir terminé l’allaitement complet. Lorsque vous n’entendez pas votre bébé téter, utilisez les « compressions du sein » pour permettre à votre bébé de recevoir plus de lait. Vous compresserez le sein avec un pouce d’un côté du sein et vos doigts de l’autre côté. Votre pouce et vos doigts devront être placés loin de l’aréole. Vous pouvez compressez le sein aussi longtemps que votre bébé tète, et arrêter lorsque votre bébé s'arrête. Assurez vous que votre bébé avale le lait sans difficulté.</p><h2>Faible lactation</h2> <p>Certaines femmes trouvent que leur lactation (production de lait) diminue ou change une fois que le bébé est hospitalisé. Le stress peut diminuer votre production de lait. Votre état émotionnel, lorsque l’état de santé de votre bébé change, peut également avoir une incidence sur votre production. Vous remarquer peut-être que votre lactation diminue le jour où votre bébé subit une chirurgie ou des interventions. Habituellement, au fur et à mesure que votre bébé se rétablit, votre lactation augmente avec un tirage régulier. </p> <p>Il est important de maintenir votre régime de tirage, même si votre volume de lait est inférieur à vos attentes. Certaines femmes tirent moins de lait lorsqu’elles utilisent un tire-lait que lorsque leur enfant se nourrit directement au sein. Habituellement, lorsque votre bébé se remet à boire au sein, votre volume de lait augmente.</p> <p>Vous pouvez obtenir un rendez-vous avec une consultante en allaitement si votre sécrétion de lait maternel n’augmente pas avec un tirage régulier.</p> <h3>Le « tirage puissant » est utilisé pour augmenter le lait maternel</h3> <p>Le « tirage puissant » est utilisés pour aider à augmenter le volume de lait maternel.</p> <p>Lorsque vous êtes près de votre bébé, il se produit habituellement une augmentation de la quantité d’hormones qui induisent la production de lait maternel. Lorsque vous êtes à l’hôpital avec votre bébé, nous vous suggérons de passer 20 à 30 minutes à tenir votre bébé ou assise près de lui avant de commencer à tirer votre lait. Vous pouvez répéter cette astuce toutes les heures et demi ou deux heures lorsque vous êtes à l’hôpital. Puisque vous tirez votre lait plus souvent, vous obtiendrez moins de lait à tous les tirages, mais le nombre total de tirages pendant 24 heures fera augmenter votre quantité de lait maternel.</p> <p>Lorsque vous commencer à tirer votre lait plus souvent, il faut habituellement deux ou trois jours avant de constater une augmentation.</p>

 

 

 

 

Breastfeeding your hospitalized baby1971.00000000000Breastfeeding your hospitalized babyBreastfeeding your hospitalized babyBEnglishDevelopmentalNewborn (0-28 days);Baby (1-12 months)NANANon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2019-07-30T04:00:00ZLaura McLean, RN, IBCLC; Caroline Currie, RN; Glynnis Dubois, RN; Jaclyn Erasmi, RN; Samantha Sullivan, RN8.5000000000000063.4000000000000982.000000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>You can still work on breastfeeding while your baby is in the hospital. Learn how to prepare for breastfeeding and recognize your baby’s feeding cues.</p><p>If your baby is hospitalized for any reason and cannot breastfeed, pumping your milk will help you on your pathway to (or back to) breastfeeding. Breastfeeding has many benefits for you and your baby. For more information on these benefits, see <a href="/Article?contentid=440&language=English">Breastfeeding</a>.</p><p>The health benefits of breastfeeding are especially important while your baby is hospitalized. This means you have an important role in your baby’s care. Here are some things you can do to ensure your baby gets all of the benefits of your breast milk, and to help you transition to or back to breastfeeding:</p><h2>Key points</h2><ul><li>If your baby is hospitalized, start pumping at least eight times in 24 hours to build and maintain your milk supply.</li><li>Most babies need some time and some help to establish breastfeeding during and after hospitalization.</li><li>Seek help in the hospital from a lactation consultant if you are having any difficulty with your milk supply or breastfeeding.</li></ul><h2>Once you are home</h2><p>You may find that your baby wants to breastfeed more often if they are feeding on demand and not on the hospital schedule. This is normal breastfeeding behaviour. Responding to your baby’s hunger cues and feeding on demand tells your body to keep producing milk for your baby. It may take time for your baby to exclusively breastfeed or get back to previous feeding routines.</p><p>Once you are at home, you can find help with breastfeeding from your local breastfeeding clinics and local health connections. To find breastfeeding support close to home, visit www.ontariobreastfeeds.ca.</p><h3>What can you do to prepare for breastfeeding before your baby is ready to feed?</h3><ul><li> <strong>Oral immune therapy — Providing mouth care with colostrum/breast milk</strong><br>Even when babies are unable to feed by mouth, breast milk can still be used to help boost your baby’s immune system. You can do this by swabbing the inside of your baby’s mouth with breast milk, which provides protective properties as it is absorbed. Your nurse can show you how to do this.</li><li> <strong>Establish and maintain a good milk supply by pumping</strong><br> To build and maintain a full milk supply, you must pump your breasts at least eight times in 24 hours for 15 minutes per session. If you had been breastfeeding your baby at home and your baby is now ill, you will need to pump your breasts the same number of times your baby was feeding in a day. You can use a double electric breast pump to do this while your baby is working towards breastfeeding.<br>Please see <a href="/Article?contentid=1845&language=English">Expressing breast milk for your hospitalized baby</a> for more information about pumping and how to store and transport breast milk to the hospital. </li><li> <strong><a href="/Article?contentid=3823&language=English">Kangaroo care</a> — Skin-to-skin care</strong><br> Holding your baby skin-to-skin, or providing touch for those babies who cannot be held, can help your baby’s development and increase your milk supply.</li><li> <strong>Non-nutritive sucking — Opportunities for your baby to latch onto a pumped breast</strong><br> This gives you and your baby time to practice breastfeeding while your baby is unable to feed by mouth or take in milk, making it easier to transition to breastfeeding once they are able. </li><li> <strong>First feeds should be at the breast when possible</strong><br> Talk to your baby’s health-care team about your goal to breastfeed. During your baby’s hospital stay, work on breastfeeding as much as possible with the help of the lactation consultants.</li></ul><p>To learn more about the pathway to breastfeeding, please visit <a href="http://www.sickkids.ca/breastfeeding-program/index.html">www.sickkids.ca/breastfeeding-program/index.html</a>.</p><h2>How much milk is your baby drinking at the breast?</h2><p>In hospital, the health-care team may need to know more accurately how much milk your baby is drinking when breastfeeding. Your baby can be weighed before you breastfeed and again afterward. The difference in weights tells the team how much milk your baby drank.</p><p>For more information, please see <a href="/Article?contentid=1972&language=English">Breastfeeding: Test weighing your baby</a>.</p><p>Before you go home, you will be taught how to tell if your baby is drinking well at the breast without using a scale. For more information, please see <a href="/Article?contentid=634&language=English">Breastfeeding: How do you know your baby is getting enough milk</a>?</p><h2>How do you know your baby is ready to breastfeed?</h2><p>When illness or prematurity interfere with breastfeeding, some babies will go to the breast easily, while for others it will be a learning process.</p><p>Your baby may be ready to breastfeed if they:</p><ul><li>are medically stable and over 32 weeks corrected age</li><li>have periods of being awake and alert</li><li>are showing hunger cues</li><li>are tolerating feeds that have been given by feeding tube</li></ul><p>If your baby is showing these signs, speak to your nurse, lactation consultant or other health-care provider about initiating breastfeeding. Please see the article on <a href="/Article?contentid=440&language=English">breastfeeding</a> for more information. Also, see the videos on <a href="https://www.youtube.com/watch?v=xWPbykBKEMA">position and latch</a> and <a href="https://www.youtube.com/watch?v=0gUNMKOIonU">breastfeeding intake assessment</a>.</p><h3>What can you do to help transition to breastfeeding?</h3><ul><li><strong>Keep the experience positive</strong> — If your baby becomes fussy during the breastfeeding attempt, take time to calm the baby. If the baby does not settle, stop the attempt and hold skin-to-skin. Try again at the next feed. Be patient, it may take time.</li><li><strong>Be present for feeds as often as you can</strong> — This helps your baby to get as much practice as possible while learning, and helps to build your confidence.</li><li><strong>Remember to pump immediately after each breastfeeding session and at any time your baby misses a breastfeed</strong> — This will maintain your milk supply while transitioning to breastfeeding. If you are unsure how to do this, speak to your lactation consultant.</li></ul><h2>At SickKids</h2><p>If you are at SickKids and would like to reach a lactation consultant, ask your baby’s nurse to send a referral to the <a href="http://www.sickkids.ca/breastfeeding-program/index.html">Breastfeeding Program</a>.</p>Breastfeeding your hospitalized babyFalse