À quel moment s’inquiéter de la parole et du langage

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Voici des signes pouvant vous aider à prendre la décision de demander l'avis d'un professionnel au sujet du langage de votre enfant.

À retenir

  • Il existe certains signes à surveiller afin de vous aider à prendre la décision de consulter un professionnel concernant le développement du langage de votre enfant.
  • Dans l’environnement de la classe, les problèmes de langage peuvent devenir perceptibles si l’enfant éprouve de la difficulté à comprendre les instructions et les nouveaux concepts.
  • Lorsqu’on ne s’attaque pas de manière précoce aux problèmes de langage, ils peuvent avoir des répercussions négatives sur la compréhension de l’écoute et de la lecture plus tard au cours du parcours scolaire.

Bien que chaque enfant se développe à son propre rythme, certains signes peuvent indiquer que la parole et le langage d’un enfant ne se développent pas de manière adéquate.

Voici des signes pouvant vous aider à prendre la décision de demander l'avis d'un professionnel au sujet du langage de votre enfant :

  • il utilise très peu de mots à deux ans d’âge corrigé, ou tous les mots proviennent d’une seule catégorie, comme les références aux objets;
  • le langage est indistinct et confus après l’âge de trois ans;
  • il a de la difficulté à apprendre les mots des chansons et les comptines au jardin d’enfants;
  • il a de la difficulté à exprimer ses pensées après l’âge de trois ans;
  • son vocabulaire est limité : il a de la difficulté à bien identifier les objets et utilise beaucoup le mot « chose »;
  • à la maternelle, il utilise des formes de grammaire immatures plus longues que celles auxquelles on s'attend (ex.: « Je venirai au parc »); il mélange souvent l’ordre des mots dans une phrase;
  • à la maternelle, il a de la difficulté à répondre aux questions commençant par « pourquoi »;
  • à la maternelle, il a de la difficulté à conter de nouveau une histoire qu’il connaît.

Conséquences de l’apprentissage dans la salle de classe

Si votre enfant a des troubles de la parole ou d’autres troubles du langage, il est grandement recommandé de l’inscrire dans une école qui enseigne sa langue maternelle. Si votre enfant a un trouble de la parole ou du langage et doit apprendre une deuxième langue, il est possible qu’il devienne frustré et il ne réussira probablement pas.

Dans la salle de classe, les troubles du langage deviennent habituellement apparents lorsque l’enfant a :

  • de la difficulté à comprendre les instructions;
  • de la difficulté à comprendre les nouveaux concepts.

Lorsqu’on ne s’occupe pas des troubles du langage tôt, ils peuvent entraîner des conséquences négatives sur la compréhension orale et écrite dans les niveaux à venir.

Voici des conséquences d’un vocabulaire limité et d’une mauvaise compréhension de la grammaire :

  • une compréhension limitée des termes et des énoncés ambigus, par exemple, « Le verre est sur la table»;
  • de la difficulté à comprendre le langage figuré, par exemple, « Elle est complètement gelée » ou « Il pleut des cordes »;
  • de la difficulté à faire des déductions, par exemple « La petite fille regarda le gazon et poussa un soupir. Lorsqu’elle regarda dehors le matin suivant, le sol était blanc. Que s’est-il passé? La difficulté à faire des déductions limitera la capacité de l’enfant à tirer des conclusions sur ce qu’il lit.
Dernières mises à jour: octobre 31 2009