Potential complications of a heart transplantPPotential complications of a heart transplantPotential complications of a heart transplantEnglishCardiologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)HeartCardiovascular systemProceduresAdult (19+)NA2009-12-11T05:00:00ZAnne Dipchand, MD, FRCPC9.0000000000000056.0000000000000803.000000000000Flat ContentHealth A-ZLearn more about common complications after a heart transplant.<p>The main risks of heart transplantation are infection and rejection. </p><h2>Key points </h2> <ul><li> Some rejection is expected after a heart transplant.</li> <li>It is very important that children who have had a transplant take immunosuppressant medications exactly as they are prescribed every day. </li> <li>A heart-healthy diet, regular exercise, and taking all medications as prescribed can help slow down or prevent coronary artery disease.</li> <li>Since parts of your child's immune system may be weaker, certain infections including chickenpox, cytomegalovirus (CMV), and Epstein-Barr virus (EBV) require special monitoring or treatment. </li> <li> Children should avoid crowded places for the first 3 months after the transplant to prevent infection.</li></ul>
Complications possibles d’une greffe du cœurCComplications possibles d’une greffe du cœurPotential Complications of a Heart TransplantFrenchCardiologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)HeartCardiovascular systemProceduresAdult (19+)NA2009-12-11T05:00:00ZAnne Dipchand, MD, FRCPC9.0000000000000056.0000000000000803.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p> Familiarisez-vous avec les complications les plus courantes après une transplantation cardiaque.</p><p>Les principaux risques que comporte une transplantation cardiaque sont l’infection et le rejet. </p><h2> À retenir </h2> <ul><li> On s’attend à un rejet après une transplantation cardiaque.</li> <li> Il est très important que les enfants ayant reçu une transplantation prennent des médicaments immunosuppresseurs exactement comme on le leur a prescrit, et ce chaque jour. </li> <li> En adoptant une alimentation favorisant la santé cardiaque, en faisant de l’exercice régulièrement et en observant le schéma thérapeutique prescrit, on peut ralentir ou empêcher les coronaropathies. </li> <li> Étant donné que certaines composantes du système immunitaire de votre enfant pourraient être affaiblies, certaines infections (par exemple, la varicelle, le cytomégalovirus [CMV] et le virus d'Epstein-Barr [EBV]) nécessitent une surveillance ou un traitement particulier. </li> <li> Les enfants doivent éviter les endroits bondés de monde pendant les trois premiers mois suivant la transplantation afin d’éviter les infections. </li> </ul>

 

 

Complications possibles d’une greffe du cœur1677.00000000000Complications possibles d’une greffe du cœurPotential Complications of a Heart TransplantCFrenchCardiologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)HeartCardiovascular systemProceduresAdult (19+)NA2009-12-11T05:00:00ZAnne Dipchand, MD, FRCPC9.0000000000000056.0000000000000803.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p> Familiarisez-vous avec les complications les plus courantes après une transplantation cardiaque.</p><p>Les principaux risques que comporte une transplantation cardiaque sont l’infection et le rejet. </p><h2> À retenir </h2> <ul><li> On s’attend à un rejet après une transplantation cardiaque.</li> <li> Il est très important que les enfants ayant reçu une transplantation prennent des médicaments immunosuppresseurs exactement comme on le leur a prescrit, et ce chaque jour. </li> <li> En adoptant une alimentation favorisant la santé cardiaque, en faisant de l’exercice régulièrement et en observant le schéma thérapeutique prescrit, on peut ralentir ou empêcher les coronaropathies. </li> <li> Étant donné que certaines composantes du système immunitaire de votre enfant pourraient être affaiblies, certaines infections (par exemple, la varicelle, le cytomégalovirus [CMV] et le virus d'Epstein-Barr [EBV]) nécessitent une surveillance ou un traitement particulier. </li> <li> Les enfants doivent éviter les endroits bondés de monde pendant les trois premiers mois suivant la transplantation afin d’éviter les infections. </li> </ul><h2>Rejet</h2><h3>Qu’est-ce que le rejet?</h3><p>Le rejet est la façon du corps de réagir à quelque chose qui, selon lui, n’appartient pas au corps. Un rejet est attendu après la transplantation. La plupart des évènements de rejet sont légers, et il est possible que votre enfant ne présente aucun signe de rejet. Le rejet du nouveau cœur de votre enfant peut survenir à n’importe quel moment, mais il arrive le plus souvent pendant la première année suivant la transplantation.</p><p>Il existe différents types de rejet. Le plus commun est appelé rejet aigu cellulaire. Certains patients courent un risque plus élevé d’avoir des types de rejet plus rares. Si c’est le cas pour votre enfant, les membres de l’équipe de la greffe vous l’expliqueront.</p><h3>De quelle façon pouvez-vous savoir s’il y a un rejet?</h3><p>Une biopsie du cœur est une façon de vérifier si le corps de votre enfant rejette le nouveau cœur. Cela comprend d’enlever un petit morceau du tissu musculaire cardiaque afin de l’examiner. Des biopsies seront effectuées régulièrement pour vérifier s’il y a un rejet. Cependant, elles seront moins fréquentes si votre enfant est un nouveau-né ou un bébé.</p><h3>Qu’est-ce que l’immunosuppression? </h3><p>Les immunosuppresseurs sont les médicaments donnés pour empêcher le corps de votre enfant de rejeter le nouveau cœur. On commence à les donner dans la salle d’opération. Votre enfant devra continuer à les prendre pour le reste de ses jours. La santé du nouveau cœur de votre enfant dépendra de la prise quotidienne de ces médicaments exactement de la façon dont ils sont prescrits. Même s’ils sont essentiels à la santé du cœur de votre enfant, ils ont des effets secondaires qui peuvent nécessiter d’autres médicaments pour être traités. Tout cela vous sera expliqué et enseigné pendant le séjour de votre enfant à l’hôpital. Cela se poursuivra au cours des visites en consultation externe.</p><h3>Qu’est-ce qu’une coronaropathie après la transplantation?</h3><p>La coronaropathie après la transplantation est une autre forme de rejet. On l’appelle également rejet vasculaire chronique ou vasculopathie du greffon. Après une greffe du cœur, tous les patients subissent des examens pour vérifier s’il y a des signes de coronaropathie. </p><p> Le sang est amené au cœur par de petits vaisseaux sanguins appelés artères coronaires. Après la transplantation, pour des raisons qui ne sont pas totalement comprises, les artères coronaires peuvent rétrécir et s’épaissir. Il ne s’agit pas de la même coronaropathie dont vous pouvez avoir entendu parler chez des patients adultes atteints d’une maladie cardiaque ou ayant fait une crise cardiaque. Il n’existe pas de bonnes options de laboratoire de cathétérisation ou de chirurgie pour traiter une coronaropathie après la transplantation. </p><p>Ce qui est important pour aider à ralentir ou à prévenir une coronaropathie, c’est entre autres un régime pour le cœur, de l’exercice régulier, et la prise de tous les médicaments prescrits, dont les immunosuppresseurs, les médicaments pour contrôler la tension artérielle et les médicaments contre le cholestérol.</p><p>Certains enfants pourraient nécessiter une autre greffe du cœur si la coronaropathie devient trop grave.</p><h2>Infections</h2><h3>Pourquoi votre enfant est-il plus susceptible d’avoir des infections que les autres enfants?</h3><p>Certaines parties du système immunitaire de votre enfant peuvent être plus faibles en raison des immunosuppresseurs qu’il prend pour le nouveau cœur. Votre enfant aura des maladies communes, tout comme les autres enfants, qui ne nécessiteront pas de précaution ou de traitement particulier. Cependant, certaines infections peuvent être plus préoccupantes chez un patient qui a eu une greffe, et nécessiter un suivi ou un traitement particulier. Ces infections comprennent la varicelle, le cytomégalovirus (CMV) et le virus Epstein-Barr.</p><p>De l’information à ce sujet sera comprise dans l’enseignement qui vous sera offert après la transplantation, et sera fournie à votre médecin de famille ou pédiatre après la transplantation.</p><h3>De quelle façon peut-on prévenir les infections?</h3><p>Pour prévenir les infections, vous devriez maintenir votre enfant à l’écart des endroits surpeuplés pendant les trois premiers mois suivant la chirurgie. Cela signifie que votre enfant ne pourra pas aller à l’école, au cinéma, au restaurant ou à la piscine, où il y de grosses foules. Votre enfant devra également rester à l’écart d’autres enfants ou adultes qui ont un rhume, un feu sauvage, la grippe ou la diarrhée.</p><h3>Qu’est-ce qu’une maladie lymphoproliférative après la transplantation?</h3><p>La maladie lymphoproliférative après la transplantation est causée par une infection des globules blancs dans le corps par le virus Epstein-Barr. Ce virus vit dans votre corps une fois que vous l’avez eu, mais, chez la plupart des gens, le système immunitaire le garde sous contrôle. Les patients qui prennent des immunosuppresseurs peuvent avoir plus de difficulté à contrôler ce virus dans le corps, et il peut amener les globules blancs à se multiplier hors de contrôle. Cela mène à divers stades du lymphome, un type de cancer.</p><p>Après une greffe du cœur, tous les patients sont susceptibles à cette maladie, alors votre enfant sera suivi régulièrement pour vérifier les niveaux du virus Epstein-Barr dans son sang. Il peut devoir subir des ultrasons, des radiographies ou d’autres types de scintigramme pour vérifier s’il y a des tumeurs. Si votre enfant développe le virus Epstein-Barr, a le virus Epstein-Barr ou toute forme de maladie lymphoproliférative après la transplantation, il pourrait avoir besoin de médicaments injectables pendant de nombreux mois pour la traiter. Ces médicaments peuvent être administrés à la maison. Si la maladie progresse, il pourrait être nécessaire de subir des formes plus fortes de chimiothérapie, mais cela est très rare.</p>Complications possibles d’une greffe du cœur

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.